Pays-Bas caribéens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pays-Bas caribéens
Îles BES

Caribisch Nederland
BES-eilanden (nl)
Drapeau
Drapeau
Image illustrative de l'article Pays-Bas caribéens
Administration
Statut politique Municipalités à caractère particulier des Pays-Bas
Gouvernement
- Représentant national

Wilbert Stolte
Démographie
Population 21 133 hab. (2010)
Densité 64 hab./km2
Langue(s) Néerlandais, anglais, papiamento
Géographie
Coordonnées 12° 11′ N 68° 14′ O / 12.183333333333, -68.23333333333312° 11′ Nord 68° 14′ Ouest / 12.183333333333, -68.233333333333  
Superficie 328 km2
Divers
Monnaie Dollar américain
Fuseau horaire UTC UTC-4
Domaine internet .nl, .an (sera probablement remplacé par .bq)
Indicatif téléphonique +599

Les Pays-Bas caribéens (en néerlandais : Caribisch Nederland) est le nom donné au regroupement des îles néerlandaises de Bonaire, Saint-Eustache et Saba (d'où l'acronyme îles BES). Depuis le 10 octobre 2010, après la dissolution de l'État des Antilles néerlandaises, les trois îles ont réintégré l'État des Pays-Bas en tant qu'entités publiques (néerlandais : openbare lichamen).

Les trois îles ont de grandes différences culturelles et géographiques. Bonaire est situé à l'est de Curaçao et Aruba alors que Saint-Eustache et Saba se trouvent au sud de Saint-Martin et au nord-ouest de Saint-Christophe. On estime leurs populations à un total de 21 000 habitants, et ce, réparti de façon très inégalitaire. Ces îles sont éloignées de la côte européenne des Pays-Bas d'environ 7 200 kilomètres.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Les Pays-Bas caribéens sont, selon la loi néerlandaise, des « entités publiques » (néerlandais : Wet openbare lichamen Bonaire, Sint Eustatius en Saba). Les gouvernements de ces trois îles fonctionnent de facto en tant que municipalités à caractère spécial des Pays-Bas. Ces îles ont réintégré l'État néerlandais après la dissolution des Antilles néerlandaises le 10 octobre 2010. La loi décrit notamment l'organisation administrative, la composition et les pouvoirs dévolus aux conseils insulaires. La mise sur pied de ces organismes publics a été calquée sur le régime municipal néerlandais. La population est représentée au conseil insulaire qui est lui-même régi par un conseil d'administration (en néerlandais bestuurscollege) composé d'un lieutenant-gouverneur et de délégués insulaires.

Les Pays-Bas caribéens ne font partie ni de l'espace Schengen ni de l'Union européenne. Ils sont plutôt reconnus comme un territoire d'outre-mer par l'Union européenne conformément au Traité de Lisbonne. Depuis le 1er janvier 2011, la monnaie utilisée, le florin des Antilles néerlandaises, a été remplacée par le dollar américain. Cette décision avait été prise le 8 novembre 2008.

Office national des Pays-Bas caribéens[modifier | modifier le code]

L'Office national des Pays-Bas caribéens (en néerlandais Rijksdienst Caribisch Nederland), une agence administrative du gouvernement néerlandais, pourvoie à l'éducation, aux transports, à la sécurité publique, à la régulation de l'immigration, à l'administration et le prélèvement des taxes, à la santé et aux services sociaux sur ces trois îles.

Les Pays-Bas caribéens ne font partie d'aucune province néerlandaise et n'en forment pas une nouvelle. Les pouvoirs normalement dévolus aux gouvernements provinciaux néerlandais ont été répartis entre le gouvernement insulaire et le gouvernement central (l'Office national des Pays-Bas caribéens). En fait, plusieurs des lois néerlandaises comportent des clauses regardant leur application dans les Caraïbes. Le directeur actuel de cette agence gouvernementale se nomme Sybren van Dam.

Culture et langues[modifier | modifier le code]

Distance relative entre les Pays-Bas « européens » et les Pays-Bas caribéens

Les différences culturelles notables entre les trois îles peuvent s'expliquer par leur histoire, leurs géographies particulières ainsi que leur éloignement de la partie européenne des Pays-Bas. À Bonaire, le papiamento est la langue la plus utilisée, suivi du néerlandais. À Saint-Eustache et Saba, la langue commune des habitants est l'anglais. Le néerlandais demeure langue officielle, mais son utilisation est plutôt marginalisée aux agents officiels néerlandais et aux métropolitains en résidence sur l'île.

Communications[modifier | modifier le code]

Le fuseau horaire est UTC - 4, le code téléphonique du pays est le 599 (inchangé de l'ancien État des Antilles néerlandaises, donc partagé avec Curaçao). L'Organisation internationale de normalisation a assigné le code BQ à ces trois îles.

Articles connexes[modifier | modifier le code]