Alfred Ernout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfred Ernout, né à Lille le et mort à Paris le , est un latiniste français.

Une carrière entièrement dédiée au latin[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps, Alfred Ernout entreprend des études de lettres classiques. Il est reçu à l'agrégation de grammaire en 1901, puis devient docteur ès lettres en 1908. Spécialiste de la morphologie et de la syntaxe latine, il est nommé professeur à la faculté de lettres de Lille en 1916, puis à la Sorbonne. Il est l’un des cofondateurs en 1917 de l’Association Guillaume Budé. Élu à l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1934, il est nommé professeur d’histoire de la langue latine au Collège de France en 1944, et devient président de la Société de Linguistique de Paris en 1953.

Alfred Ernout est l'auteur de nombreuses études sur le latin de la période républicaine. Son Dictionnaire étymologique de la langue latine (1932), rédigé en collaboration avec Antoine Meillet, reste une référence même s'il est aujourd'hui dépassé sur bien des points.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Les Éléments dialectaux du vocabulaire latin, libr. Champion, Paris, 1909.
  • Historische Formenlehre des Lateinischen, Heidelberg, 1913; 204 p.
  • Morphologie historique du latin, éd. Klincksieck, Paris, 1914; 1 vol. in-12°, rééd. 2012.
  • Recueil de textes latins archaïques, éd. Klincksieck, Paris, 1916.
  • Dictionnaire étymologique de la langue latine, éd. Klincksieck, Paris, 1932 (en coll. avec Antoine Meillet).
Dictionnaire étymologique de la langue latine : histoire des mots, 4e édition, retirage augmenté d’additions et de corrections nouvelles par Jacques André (1910-1994), Klincksieck, Paris, 2001, xviii-833 p. ISBN 2-252-03359-2 Notice n° : FRBNF37707942.
  • Poésie latine, éd. Lumen, Montréal, Québec, 1945; 261 p.
  • Les Adjectifs latins en -osus et en -ulentus, éd. Klincksieck, Paris, 1949.
  • Syntaxe latine, éd. Klincksieck, Paris, 1951 (en coll. avec François Thomas).
  • Aspects du vocabulaire latin, éd. Klincksieck, Paris, 1954.
  • Le dialecte ombrien ; lexique du vocabulaire des "Tables eugubines" et des inscriptions, éd. Klincksieck, Paris, 1961; 145 p.

Recueils d'articles[modifier | modifier le code]

  • Philologica I, Klincksieck, Paris, 19..
  • Philologica II, Klincksieck, Paris, 1957; 253 p.
  • Philologica III, Klincksieck, Paris, 1965; 181 p.

Éditions critiques d’auteurs latins[modifier | modifier le code]

Discours[modifier | modifier le code]

  • « Discours de M. Alfred Ernout, président de l'Académie », in Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 86e année, N. 4-6, 1942, p. 342-355 (le lire sur Persée).

Hommages[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]