Pelote de réjection

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
pelotes de réjection de hibou moyen-duc. Une d'entre-elle a été disséquée : d'un côté les poils, de l'autre une partie des os (rongeurs)

Les pelotes de réjection ou boulettes de régurgitation sont des boules rejetées par les oiseaux rapaces ainsi que les corvidés, les laridés et beaucoup d'autres oiseaux (limicoles, etc.). Elles contiennent les éléments durs et non digérés des proies qu'ils avalent en entier, comme les poils, les os, les coquilles, ou même les arêtes des poissons ingérés en ce qui concerne les Martins-pêcheurs.

Elles sont rejetées par le bec environ 2 heures après ingestion des proies. On retrouve ces pelotes près du nid ou du perchoir des oiseaux. En ce qui concerne les rapaces nocturnes, les accumulations peuvent se trouver dans les vieilles granges ou au pied d'un clocher chez la chouette effraie, ou bien en forêt au pied d'un arbre servant de perchoir chez la Chouette hulotte ou le Hibou moyen-duc.

Analyse des pelotes[modifier | modifier le code]

Leur dissection permet de connaître le régime alimentaire de l'oiseau : ainsi, on trouve pour le repas des rapaces, des rongeurs et des squamates. L'analyse fine de ces pelotes permet même d'identifier les espèces des oiseaux de proies : les nocturnes, dont les sucs digestifs sont moins puissants, ont des pelotes dans lesquelles les squelettes sont complets. Les diurnes rejettent essentiellement des pelotes en poils agglomérés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]