Festus Grammaticus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pompeius et Festus.

Festus Grammaticus, Sextus Pompeius Festus est un grammairien latin de la fin du IIe siècle ap. J.-C, ayant peut-être vécu à Narbo (Narbonne).

Il avait composé, sous le titre de De Significatione Verborum, une sorte de dictionnaire précieux pour la connaissance des antiquités romaines, de la langue latine et de la mythologie.

Cet ouvrage est une sorte d'abrégé du traité De Verborum Significatu de Verrius Flaccus, qui n'est pas parvenu jusqu'à nous. Il est d'ailleurs à noter que l'ouvrage de Festus ne nous est lui-même parvenu que partiellement (sa deuxième moitié), et de surcroît très mutilé et fut lui-même abrégé par Paul Diacre.

Il ne reste, outre l'abrégé de Paul Diacre, que des fragments de Festus lui-même, trouvés dans les manuscrits de Pomponius Laetus et publiés à Rome par Fulvio Orsini (désigné dans les apparats des éditions ultérieures par son nom latinisé : Ursinus ou en abrégé Urs.), 1581.

Le tout a été réimprimé par :

Il a été traduit en français, par Auguste Savagner, 1846, dans la collection Panckoucke.

Source partielle[modifier | modifier le code]

  • Larousse du XXe siècle en 6 volumes, édition de 1933.

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Festus Grammaticus » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Éditions et manuscrits[modifier | modifier le code]

Liste des éditions et liens sur la page wikisource.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Traduction française par A. Savagner