Danois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue. Pour d'autres usages, voir Danois (homonymie).
Danois
Dansk
Parlée en Danemark
Groenland
Îles Féroé
Allemagne (Schleswig-Holstein)
Islande
Nombre de locuteurs 5,4 millions [1]
Typologie SVO flexionnelle
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Conseil nordique
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau des Îles Féroé Îles Féroé
Drapeau de l’Union européenne Union européenne
Régi par Conseil de la langue danoise
Codes de langue
ISO 639-1 da
ISO 639-2 dan
ISO 639-3 dan
ISO 639-5 gmq[2]
Linguasphère 52-AAA-cc
IETF da
Échantillon
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français) :

Artikel 1.

Alle mennesker er født frie og lige i værdighed og rettigheder. De er udstyret med fornuft og samvittighed, og de bør handle mod hverandre i en broderskabets ånd.

Le danois est une langue germanique principalement parlée au Danemark par les Danois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au VIIIe siècle, la langue germanique commune en Scandinavie, le proto-norrois, évolua en vieux norrois. Cette langue subit de nouveaux changements qui ne se répandirent pas partout en Scandinavie, ce qui entraîna le développement de deux dialectes assez proches : le scandinave occidental (parlé en Norvège et en Islande) et le scandinave oriental (parlé au Danemark et en Suède). Ces derniers se nomment « runiques » d'après le système alphabétique Futhark à seize caractères appelés runes.

Ce qui sépara le vieux norrois occidental du vieux norrois oriental fut le changement du diphtongue æi en monophtongue e (stæin en sten par exemple). Il y eut aussi l'évolution du au en ø (dauðr en døðr par exemple). Ainsi, dès l'an 1100, le dialecte du Danemark commença à se distinguer de celui de Suède. Ces innovations se répandirent partout au Danemark pour créer une série de frontières dialectiques mineures (voir isoglosse) de Zélande au Svealand.

Au Moyen Âge, le danois se parlait dans les comtés du nord-est d'Angleterre, les Vikings danois ayant colonisé cette région. La plus connue de ces colonies est la ville de York, qui fut à l'époque le village danois de Jorvik.

La première traduction de la Bible en danois fut publiée en 1550.

Plusieurs auteurs ont publié leurs œuvres en danois : le philosophe existentialiste Søren Kierkegaard, l'écrivain de contes de fées Hans Christian Andersen, et le dramaturge Ludvig Holberg. Trois auteurs danois du XXe siècle sont lauréats du Prix Nobel de littérature : Karl Adolph Gjellerup et Henrik Pontoppidan (qui le reçurent ensemble en 1917) et Johannes Vilhelm Jensen (en 1944).

Avant la réforme orthographique de 1948, les substantifs danois étaient écrits avec une majuscule initiale (comme en allemand) et la graphie aa était utilisée à la place de å. Cette dernière subsiste encore dans quelques noms, comme Aalborg.

Le danois est régi au Danemark par Dansk Sprognævn (le conseil de la langue danoise).

Classification[modifier | modifier le code]

C'est une langue germanique scandinave, proche du norvégien et du suédois. Quelqu'un qui parle couramment le danois ne comprendra pas nécessairement le norvégien et le suédois, en raison de grandes différences de prononciation. Le danois écrit et le bokmål norvégien sont très proches, quoique la prononciation soit différente (la prononciation du norvégien ressemble à celle du suédois).

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le danois est la langue officielle du Danemark et des Îles Féroé (à parité avec le féroïen) et le danois est généralement compris en Suède et en Norvège. Le norvégien bokmål est basé sur le danois et de sorte il est facile pour un Danois de l'écrire et de le comprendre. Le danois est aussi compris par les suédophones de Finlande et également en Islande où le danois est toujours enseigné à l'école.

Le danois est une des langues officielles de l'Union européenne (UE)[3].

Dialectes[modifier | modifier le code]

Le découpage en îles du territoire danois a facilité l'apparition de différents dialectes, malgré la faible superficie du pays et le nombre peu élevé d'habitants.

Langues dérivées[modifier | modifier le code]

Le suédois et le norvégien bokmål sont suffisamment proches du danois pour qu'un Danois puisse comprendre le sens général des phrases, mais l'inverse est moins vrai du fait de la prononciation particulière du danois, un peu déroutante, même pour les autres Scandinaves.

Écriture[modifier | modifier le code]

Le danois utilise les 26 lettres de l'alphabet latin, ainsi que å, ø et la ligature æ.

  • Le å remplace la graphie ancienne aa (jusqu'en 1948). Dans les noms propres, on a souvent conservé aa.
  • Le ø remplace la graphie ancienne oe. Il correspond à ö en suédois et en allemand.
  • Le æ remplace la graphie ancienne ae. Il correspond à ä en suédois et en allemand.

À noter que ces lettres ne sont pas considérées comme des lettres modifiées mais comme des signes à part entière, avec leur place propre à la fin de l'alphabet.

Ordre alphabétique et valeur des graphèmes[modifier | modifier le code]

Prononciation de l'alphabet danois.
Capitale A B C D E F G H I J
Minuscule a b c d e f g h i j
Capitale K L M N O P Q R S T
Minuscule k l m n o p q r s t
Capitale U V W X Y Z Æ Ø Å
Minuscule u v w x y z æ ø å

Usages[modifier | modifier le code]

Les lettres c, q, w, x et z n'apparaissent pratiquement que dans les mots d'origine étrangère.

Prononciation[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Prononciation du danois et rond en chef.

Å  : o (long)

Æ : ai

Y  : u (long)

Ø  : eu

Grammaire[modifier | modifier le code]

Comme en norvégien et en suédois, les verbes n'ont qu'une seule forme par temps, valable à toutes les personnes.

Par exemple être :

  • at være (être)
  • jeg er - je suis
  • du er - tu es
  • han er - il est
  • hun er - elle est
  • den/det er - il/elle est ou c'est
  • vi er - nous sommes
  • I/De er - vous êtes
  • de er - ils/elles sont

Le présent:

Le présent se forme à l'aide de la déclinaison -er s'ajoutant au radical (si le verbe à l'infinitif se termine par -e). Sinon, on rajoute -r au radical.

exemples:

infinitif radical présent

at lav lav laver

at bo bo bor

Nombres[modifier | modifier le code]

Contrairement au suédois et au norvégien, le danois utilise un système à base 20 assez compliqué pour compter. De plus, au-delà de 20, (comme pour les nombres en allemand), les unités se placent entre les centaines et les dizaines.

  • Nombres de 0 à 20 : nul, en (et [4]), to, tre, fire, fem, seks, syv, otte, ni, ti, elleve, tolv, tretten, fjorten, femten, seksten, sytten, atten, nitten, tyve.
  • À partir de 20, les unités se plaçant avant les dizaines, on compte « vingt », « un et vingt », « deux et vingt », etc. ; le et se dit og. En danois de 20 à 30 : tyve, enogtyve, toogtyve, treogtyve, fireogtyve, femogtyve, seksogtyve, syvogtyve, otteogtyve, niogtyve, tredive.
  • À partir de 50, les dizaines sont un nombre de fois vingt. Ainsi, 50 est la moitié du 3e fois 20 ((2+½)×20), 60 est 3 fois vingt. Cela conduit à des expressions assez longues de ces nombres, qui ont été phonétiquement raccourcies. Ainsi, 70, qui est la moitié du 4e fois 20, en danois halv fjerde sinde tyve, est devenu halvfjerds. En danois de 10 à 100 : ti, tyve, tredive, fyrre, halvtreds, tres, halvfjerds, firs, halvfems, hundrede. Peu de Danois connaissent l'étymologie des dizaines.
    On notera cependant l'exception bancaire : jusqu'en août 2009, les billets de 50 DKK étaient libellés « femti kroner » (5x10) et sur un chèque (ou document officiel), on écrira treti, firti, femti, seksti, syvti, otti et niti en complément de la somme en chiffres.
  • Les centaines sont un nombre de fois 100. En danois de 100 à 1000 : (et) hundrede, to hundrede, tre hundrede, fire hundrede, fem hundrede, seks hundrede, syv hundrede, otte hundrede, ni hundrede, tusind.
  • Les milliers sont un nombre de fois 1000 : (et) tusind, to tusind, tre tusind, ...
  • Puissances de 10 : 101 ti, 10² hundrede, 10³ tusind, 104 titusind, 105 hundrede tusind, 106 million, 109 milliard, 1012 billion, 1018 trillion. Voir les nombres français.
  • En respectant ce schéma, un nombre comme 3254 s'énonce 3 mille 2 cent 4 et la moitié du 3e fois 20, soit tre tusinde to hundrede og fireoghalvtreds en danois. Mais il est rare de rencontrer des nombres écrits en toutes lettres au-delà de 100, hormis les comptes ronds comme 1000.

Lexique[modifier | modifier le code]

Emprunts français[modifier | modifier le code]

Dans la langue française, quelques mots proviennent des langues scandinaves modernes, comme inlandsis, fjord, køkkenmødding.

Dans l'autre sens, de nombreux mots et expressions danoises proviennent du français, comme tempérament, café (dans le sens de bistro), restaurant, etc.

Exemples[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste Swadesh du danois.
Mot Traduction Prononciation approximative Prononciation exacte Cognats anglais, néerlandais, bas saxons et allemands
terre jord yor [ˈjoɐ̯ˀ] earth, aarde, Eerd, Erde
ciel himmel hémèl [ˈheml̩] sky, hemel, Himmel, Himmel
eau vand vanne [ˈvanˀ, ˈvænˀ] water, water, Water, Wasser
feu ild ille [ˈilˀ] fire, vuur, Füer, Feuer
homme mand manne [ˈmanˀ], [ˈmænˀ] man, man, Mann, Mann
femme kvinde kfénè [ˈkʰvenə] woman, vrouw, Fro, Frau
manger at spise au spissè [ʌ ˈsb̥iːsə] eat, eten, eten, speisen/essen
boire at drikke au triquè [ʌ ˈd̥ʁæg̊ə] drink, drinken, drinken, trinken
grand stor stor [ˈsd̥oɐ̯ˀ] great, groot, groot, groß
petit lille lillè [ˈlilə] little, klein, lütt, klein
nuit nat natte [ˈnad̥], [ˈnæd̥] night, nacht, Nacht, Nacht
jour dag taille [ˈd̥æːˀ(j)] day, dag, Dag, Tag

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Consulter le Wiktionnaire rédigé en danois.