Province du Cap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Province du Cap
Cape Province en

1910 – 1994

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de la Colonie du Cap (en orange) dans l'Afrique du Sud.

Informations générales
Statut Province d'Afrique du Sud
Capitale Le Cap
Langue Anglais, afrikaans
Démographie
Population 2 564 965 hab. (1910)
Superficie
Superficie 569 020 km² (1910)
Histoire et événements
1910 Fondation
1994 division en 4 provinces

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La province du Cap (appelée à l'origine province du Cap de Bonne Espérance) était la plus vaste des 4 anciennes provinces de l'Afrique du Sud entre 1910 et 1994, puisqu’elle représentait à elle seule près de la moitié du territoire sud-africain.

Sa capitale était le Cap, la cité-mère d'Afrique du Sud, et les villes principales étaient notamment Kimberley, Port Elizabeth, East London, Grahamstown, Upington, Oudtshoorn, George, Stellenbosh, Swellendam, Mossel Bay, Graaff-Reinet, King William's Town et Queenstown.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province fut d'abord délimitée vers l'Est par le Natal, vers le nord-est par le Lesotho (Basutholand), l'État libre d'Orange et le Transvaal et au nord par le Botswana (Bechuanaland) et la Namibie (Sud-Ouest Africain).

À partir de 1948 et de la mise en place de bantoustan dans le cadre de la mise en place de la politique d'apartheid, ses frontières vers l'est furent modifiés avec la création en 1959 des territoires tampons du Transkei et du Ciskei (devenu officieusement indépendants en 1976 et 1981), rassemblant la majorité des noirs d'ethnies Xhosas de la province. À partir de cette extraction noire, les blancs et les métis devenaient largement majoritaires dans la province.


Historique[modifier | modifier le code]

La Province du Cap fut fondée en 1910 au sein de la nouvelle Union d'Afrique du Sud et regroupait les anciennes colonies et protectorats britanniques connus sous les noms de colonie du Cap, Stellaland, Griqualand, New Republic, Bechuanaland britannique.

En 1971, la province reçoit du gouvernement sud-africain la mission d’administrer directement l’enclave de Walvis Bay.

En 1994, la province du Cap est réunifiée avec ses bantoustans puis divisées en 4 nouvelles provinces : le Cap-Occidental, le Cap-Oriental, le Cap-du-Nord et une partie est intégrée dans la province du Nord-Ouest. Tandis que Walvis Bay est intégré au territoire de la Namibie, indépendante depuis quatre ans.


Politique[modifier | modifier le code]

Résultats des élections au conseil provincial du Cap (1917)[modifier | modifier le code]

Élection parti national parti sud-africain parti unioniste Total (sièges)
1917 15 11 19 45[1]

Résultats des élections au conseil provincial du Cap (1935-1981)[modifier | modifier le code]

Élection parti national parti uni parti travailliste parti progressiste parti du Dominion Indépendants parti sud-africain Autres Total (sièges)
1935 20 32 - - - - - 9 61
1943 18 34 2 - 1 1 - - 56[2]
1949 26 28 1 - - - - - 55[3]
1954 30 24 - - - - - 2 56[4]
1959 33 21 - - - - - - 54[5]
1965 35 17 - 2 - - - - 54[6]
1970 36 18 - - - - - - 54[7]
1974 37 17 - 1 - - - - 55[8]
1977 44 2 - 6 - - 3 - 55[9]
1981 44 1 - 10 - - - - 55[10]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Times, article du 3 aout 1917
  2. Keesing's Contemporary Archives 1943-1946, page 6154
  3. Keesing's Contemporary Archives 1948-1950, page 9964
  4. Keesing's Contemporary Archives 1952-1954, page 13794
  5. Keesing's Contemporary Archives 1965-1966, page 20702
  6. Keesing's Contemporary Archives 1965-1966, page 20702
  7. Keesing's Contemporary Archives 1969-1970, page 24341
  8. Keesing's Contemporary Archives 1974, page 26541
  9. Keesing's Contemporary Archives 1978, page 28813
  10. Keesing's Contemporary Archives 1981, page 30973