Buros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buros.
Buros
L'église Saint-Pierre
L'église Saint-Pierre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Pau
Canton Morlaàs
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Morlaàs
Maire
Mandat
Thierry Carrere
2008-2014
Code postal 64160
Code commune 64152
Démographie
Population
municipale
1 768 hab. (2011)
Densité 128 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 21′ 12″ N 0° 18′ 30″ O / 43.3533, -0.308333333333 ()43° 21′ 12″ Nord 0° 18′ 30″ Ouest / 43.3533, -0.308333333333 ()  
Altitude Min. 205 m – Max. 345 m
Superficie 13,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

Voir sur la carte administrative des Pyrénées-Atlantiques
City locator 14.svg
Buros

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Atlantiques
City locator 14.svg
Buros

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Buros

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Buros

Buros est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques en région Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Commune de l'aire urbaine de Pau située dans son unité urbaine près de l'aéroport de Pau-Uzein, à proximité immédiate de Pau (4 km).

Accès[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la route départementale 222.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Les terres de la commune sont arrosées[1] par le Luy de Béarn (affluent du Luy), et par ses affluents, les ruisseaux l'Aygue Longue, le Laps, de Mousquet et le Bignau.

Lieux-dits et hameaux[modifier | modifier le code]

  • Bégué
  • Bouérou
  • Camplong
  • Rey
  • Romas

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Altitude[modifier | modifier le code]

L'altitude minimum et maximum de Buros sont respectivement de 205 m et 345 m.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Buros est mentionné en 1319[2] (cartulaire d'Orthez[3]), et apparaît sous la forme Buroos en 1457[2] (cartulaire d'Ossau[4]).

Le toponyme Romas, hameau de Buros, apparaît sous la forme Arromas (XIIe siècle[2], cartulaire de Morlaàs), Romaas (XIIe siècle[2], Pierre de Marca[5]), Aromas (1385[2], censier de Béarn[6]) et Lo goa d'Arromaas (1451[2], cartulaire d'Ossau[4]).

Histoire[modifier | modifier le code]

Paul Raymond[2] note que Buros et Romas comptaient chacune une abbaye laïque, qui, tout comme le fief de Buros, étaient vassales de la vicomté de Béarn. En 1385, Buros comptait quarante-trois feux (et Romas cinq) et dépendait du bailliage de Pau. La commune faisait partie de l'archidiaconé de Vic-Bilh, qui dépendait de l'évêché de Lescar et dont Lembeye était le chef-lieu[2].

Au Moyen Âge (XIIe siècle, Buros eut un hôpital, dit L'espitau deu Luy[7], qui était une dépendance de l'abbaye de Sauvelade. Il était essentiellement destiné aux pèlerins.

Buros avait un seigneur particulier, possesseur de l'abbaye laïque à partir de 1557. Vers 1625, Johan de Vodot se vit confisquer son château à la suite de ses brigandages.

C'était un petit village agricole, devenu banlieue résidentielle de Pau.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires de Buros
Période Identité Étiquette Qualité
1791 1795 Jean Pettre    
1795 1796 Jean Pesqué    
1796 1798 Jean Camy    
1798 1800 Jean Saubat    
1800 1802 Bernard Ferran    
1802 1807 Pierre Heugasson    
1807 1819 Pierre Castau    
1819 1827 Joseph Cazenave    
1827 1830 Bernard Coustalé    
1830 1832 Jean Bérot    
1832 1838 Michel Saubat    
1838 1842 Michel Bérot    
1842 1848 Bernard Coustalé    
1848 1856 Apollinaire Lasallette    
1856 1877 Jean Bérot fils    
1877 1881 Jean Nabos    
1881 1887 Ferdinand Magdaléna    
1887 1888 Léonard Fréchou    
1888 1894 Jacques Hournet    
1894 1896 Justin Cassagnes    
1896 1904 Jean-Baptiste Pesqué    
1904 1908 Séverin Barrère    
1908 1919 Mathieu Poey    
1919 1932 Séverin Barrère    
1932 1945 René Cachau    
1945 1954 Jean Capblancq    
1954 1954 René Cachau    
1954 1959 Jean-Baptiste Lahore    
1959 1971 Pierre Canton    
1971 1989 Bernard Canton    
1989 2001 Gilbert Pesqué    
2001 2008 Jean Tag    
2008 2014 Thierry Carrère    
Les données manquantes sont à compléter.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Buros fait partie de trois structures intercommunales :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 768 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
554 504 722 562 615 639 662 632 611
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
615 578 552 546 547 515 503 501 504
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
503 469 441 421 428 459 449 377 402
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
455 637 691 919 1 155 1 416 1 707 1 768 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2004[9])
Histogramme de l'évolution démographique


Buros fait partie de l'aire urbaine de Pau.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Les vestiges d'un ensemble fortifié[10] du XIe siècle témoignent du passé ancien de la commune.

Buros présente un ensemble de maisons et fermes[11] du XIXe siècle.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre[12] date de 1870. Elle recèle du mobilier[13] et des objets[14] référencés à l'inventaire général du patrimoine culturel.

Patrimoine environnemental[modifier | modifier le code]

Équipements[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice du Sandre sur Buros, consultée le 14/04/09
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  3. Cartulaire d'Orthez, dit Martinet, manuscrit du XIVe siècle au XVIIe siècle - Archives de la mairie d'Orthez
  4. a et b Cartulaire d'Ossau ou livre rouge - Manuscrit du XVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  5. D'après Pierre de Marca, Histoire de Béarn
  6. Manuscrit du XIVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  7. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'espitau deu Luy
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  10. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'ensemble fortifié
  11. [1][2][3] Ministère de la Culture, base Mérimée - Notices sur les maisons et fermes anciennes
  12. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'église Saint-Pierre
  13. [4][5] Ministère de la Culture, base Palissy - Notices sur le mobilier de l'église Saint-Pierre
  14. [6][7] Ministère de la Culture, base Palissy - Notices sur les objets référencés de l'église Saint-Pierre

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]