Belbeuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Belbeuf
Belbeuf
Robert Antoine Pinchon, Falaises de Belbeuf, huile sur toile, 50 × 61 cm.
Blason de Belbeuf
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Métropole Rouen Normandie
Maire
Mandat
Jean-Guy Lecouteux
2014-2020
Code postal 76240
Code commune 76069
Démographie
Gentilé Belbeuviens, Belbeuviennes
Population
municipale
2 201 hab. (2017 en augmentation de 12,81 % par rapport à 2012)
Densité 336 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 23′ 23″ nord, 1° 08′ 37″ est
Altitude Min. 2 m
Max. 161 m
Superficie 6,56 km2
Élections
Départementales Canton de Darnétal
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Belbeuf
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Belbeuf
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Belbeuf
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Belbeuf

Belbeuf est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Belbeuf
Amfreville-la-Mi-Voie Le Mesnil-Esnard Franqueville-Saint-Pierre
Saint-Étienne-du-Rouvray Belbeuf Saint-Aubin-Celloville
Gouy

Sur la rive droite de la Seine. À 10 km du centre de Rouen et moins de 130 km de Paris, Belbeuf fait partie de la communauté d'agglomération de Rouen. Belbeuf est une gentille commune rurale située en marge de la route nationale de Rouen à Paris par Pontoise, qui se compose de l'agglomération principale sise sur le plateau et de l'ancienne paroisse de Saint-Crespin du Becquet qui, fondue avec l'actuel hameau de Saint-Adrien, est en bordure de la Seine, et traversée par la route départementale de Rouen à Paris, par Mantes (RD 6015).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Bellebueth en 1044 ; Bellebouf fin du XIe siècle ; Bellebeu vers 1210 ; Bullebu, Beulebue en 1287 ; Beulleboto en 1297 ; Beulebeu en 1337 ; Beullebeuf en 1402 ; Beulebeuf en 1431 ; Bellebeuf en 1463 ; Belbeuf en 1649[1].

Les formes anciennes postulent un « belle beuf », c'est-à-dire l'adjectif beau au féminin suivi de l'appellatif -beuf remontant au vieux norrois both « maison »[2],[3],[4], comprendre l'ancien norrois de l'est bóð, variante du vieux norrois búð. François de Beaurepaire donne à both / buth le sens de « village » en ce qui concerne la Normandie[5].

Remarque : la forme -bueth correspond a la diphtongaison du ó long [o:] de bóð, régulière en langue d'oïl.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès le XIIIe siècle, de nombreux ermites se taillèrent des grottes dans la craie des roches de Saint-Adrien où il existe encore des maisons troglodytes. La terre de Belbeuf fut érigée en marquisat en 1719. Des vignobles y furent plantés au Moyen Âge, et employés à faire du verjus. La commune fusionna avec celle de Saint-Crespin-du-Becquet devenue le hameau de Saint-Adrien.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[6]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1874 1877 Louis-Clément Legendre    
1906 1908 Raoul de Mathan    
1908 1909 Joachim Diacre    
1909 1910 Raoul de Mathan    
1912 1914 Alexandre Morel    
1914 1925 Raoul de Mathan    
1925 1932 Célestin Anquetil    
1932 1934 Alfred Aubron    
1934 1944 Louis Marais    
1945 mars 1959 Léon Beauchamp    
mars 1959 mars 1971 Raymond Roquigny    
mars 1971 mars 1977 Francis Patoulet    
mars 1977 mars 1983 René Gamard    
mars 1983 juin 1995 Antoine Frechon    
juin 1995 mars 2001 Mme Dominique Defer    
mars 2001 En cours
(au avril 2014)
Jean-Guy Lecouteux DVD Expert-comptable
Réélu pour le mandat 2014-2020[7]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9].

En 2017, la commune comptait 2 201 habitants[Note 1], en augmentation de 12,81 % par rapport à 2012 (France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
666600707888823734794764717
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
692715740651650700627605588
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
5866085906867047087297571 020
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
9011 2401 4091 6811 6962 0322 0702 0751 951
2017 - - - - - - - -
2 201--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Belbeuf

Les armes de la commune de Belbeuf se blasonnent ainsi :

Deux écus accolés : 1. D'azur au chevron d'argent accompagné de deux molettes d'or en chef et d'une rose tigée et feuillée d'argent en pointe. 2. D'azur à la fasce d'argent surmontée d'un léopard d'or.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Charles de Beaurepaire et Dom Jean Laporte, Dictionnaire topographique du département de la Seine-Maritime, Paris, 1982-1984, p. 66 (lire en ligne) [1]
  2. François de Beaurepaire, Les noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, éditions Picard, 1979.
  3. Jean Renaud, Vikings et noms de lieux de Normandie. Dictionnaire des toponymes d'origine scandinave en Normandie, éditions OREP, 2009 (ISBN 978-2-915762-89-1)
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Presses Universitaires de Caen, 1996 (ISBN 2-905461-80-2), p. 273.
  5. François de Beaurepaire, op. cit.
  6. Les maires de Belbeuf, sur belbeuf.fr (consulté le 12 octobre 2018)
  7. « Résultats Belbeuf - Municipales 2014 - 1er et 2nd tour », sur Le Monde.fr (consulté le 29 janvier 2017)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. Philippe Seydoux, Châteaux du Pays de Caux et du Pays de Bray, Paris, Éditions de la Morande, , 128 p. (ISBN 2-902091-17-6), p. 24-25
  13. Serge Rouverand (préf. Philippe Manneville), Colombiers en Seine-Maritime, Darnétal, Petit à petit, , 130 p. (ISBN 2-914401-54-X), p. 39