Bourdainville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bourdainville
Bourdainville
Ancienne route nationale 29.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Intercommunalité Communauté de communes Plateau de Caux-Doudeville-Yerville
Maire
Mandat
Séverine Gest
2020-2026
Code postal 76760
Code commune 76132
Démographie
Gentilé Bourdainvillais, Bourdainvillaises
Population
municipale
463 hab. (2017 en augmentation de 3,58 % par rapport à 2012)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 40′ 31″ nord, 0° 56′ 42″ est
Altitude Min. 102 m
Max. 169 m
Superficie 5,34 km2
Élections
Départementales Canton d'Yvetot
Législatives Dixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Bourdainville
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Bourdainville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bourdainville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bourdainville

Bourdainville est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe à l'entrée est du plateau du pays de Caux. La partie centrale de la commune est scindée en deux parties par la route départementale 929. Au nord se situe le bourg central du village. Au sud, la commune se développe via de nouvelles habitations, et une cité pavillonnaire résidentielle (La Chesnaie) inaugurée en 1973.

Un autre hameau, situé à proximité d'Yerville et longeant également la RD 929, compose la commune. Il s'agit du Mesnil.

Bourdainville est traversée par la RD 929, dans le tronçon qui relie Yerville à Tôtes.

La frontière nord-est de la commune est délimitée par la Sâane. Ce fleuve marque la séparation entre Bourdainville et Varvannes, où il prend sa source.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Burdinvilla en 1137[1].

Au XVIIIe siècle, la commune s'appelle « Bourdainville-la-chaussée », probablement en raison du passage d'une ancienne voie romaine[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Carte postale vers 1910.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1861   Lepicard    
1903   Laurent Ballue    
Les données manquantes sont à compléter.
  1961 Joseph Duclos   Exploitant forestier
Conseiller général d'Yerville (1958 → 1961)
Décédé en fonction
1961 1965 Paul Hartout    
1965 2001 André Duclos[3]   Agriculteur, fils Joseph Duclos
Délégué départemental de l’Éducation nationale
Chevalier des Palmes académiques
mars 2001 mars 2014 François Siméon[4] SE  
mars 2014 En cours
(au 10 août 2020)
Séverine Frémont-Gest   Directrice du centre social de Yerville
Vice-présidente de la CC Plateau de Caux-Doudeville-Yerville (2020 → )
Réélue pour le mandat 2020-2026[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2017, la commune comptait 463 habitants[Note 1], en augmentation de 3,58 % par rapport à 2012 (Seine-Maritime : +0,04 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
354381345386440460551507481
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
448436415417449443455454402
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
413378368291290268272306324
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
337295377309314319375433460
2017 - - - - - - - -
463--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre[modifier | modifier le code]

L'actuelle église de Bourdainville est construite en 1852, suite à l'incendie en 1851 de l'ancienne église, de style roman[10]. Jacques-Eugène Barthélémy, à qui on doit notamment la Basilique Notre-Dame-de-Bonsecours et la flèche de l'église Saint-Maclou à Rouen, en fut l'architecte.

Château de Bourdainville[modifier | modifier le code]

Carte postale du château au début du siècle dernier.

Le château de Bourdainville est construit sous l'ancien régime, en 1648. Une aile sud est construite en 1862 pour l'agrandir[2].

Sente du tortillard et gare de Bourdainville[modifier | modifier le code]

La commune est le lieu de passage d'un train à desserte locale, localement désigné par le mot « tortillard », au début du XXe siècle (1912-1947). La ligne relie alors Motteville à Ouville-la-Rivière[2]. De nos jours (2018), peu de vestiges de l'ancien tortillard subsistent dans la commune. Un abri sommaire, faisant à l'époque office de gare, est cependant toujours accessible par la sente du tortillard.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

André Duclos, maire de la commune pendant 36 ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guy Chartier, De l'étymologie de certains noms de communes normandes, vol. 2, Annales de Normandie, , p. 100.
  2. a b et c Decarpentry, Michel. et Impr. Copie Triolet), Notes pour servir à l'histoire de Bourdainville en Seine-Maritime : avec des éléments de géographie physique, économique, humaine, et touristique, Saleilles/Veauville-les-Baons, J.-P. Pérez, dl 2005, 172 p. (ISBN 2-9524562-1-6 et 9782952456210, OCLC 469579256, lire en ligne)
  3. « Bourdainville : l’ancien maire André Duclos nous a quittés », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 23 octobre 2020) « Agriculteur de profession, André Duclos devient conseiller municipal en mars 1959 à l’âge de 28 ans, sous la mandature de son père Joseph Duclos, également conseiller général du canton de Yerville. À son décès en 1961, Paul Hartout prend la relève et André Duclos devient adjoint au maire. Aux municipales 1965, il est élu premier magistrat et le restera jusqu’en 2001. « Il essayait toujours de faire plaisir aux habitants », se remémore François Siméon, son adjoint durant dix-huit avant de prendre sa succession à la tête de la mairie de 2001 à 201 ».
  4. « François Siméon élu maire honoraire de Boudainville : L’ancien élu a été mis à l’honneur par la municipalité pour son action et son dévouement au service de la commune », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 23 octobre 2020).
  5. « Bourdainville. Un deuxième mandat de maire pour Séverine Gest », Le Courrier cauchois,‎ (lire en ligne, consulté le 23 octobre 2020).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. « Les Cahiers de Minerve », sur cahiers.de.minerve.pagesperso-orange.fr (consulté le 2 mai 2018)