Saint-Martin-du-Vivier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.
image illustrant une commune de la Seine-Maritime
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Seine-Maritime.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Saint-Martin-du-Vivier
L'église.
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Darnétal
Intercommunalité Métropole Rouen Normandie
Maire
Mandat
Émilien Sanchez
2014-2020
Code postal 76160
Code commune 76617
Démographie
Population
municipale
1 680 hab. (2014)
Densité 336 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 28′ 11″ nord, 1° 09′ 54″ est
Altitude Min. 40 m – Max. 156 m
Superficie 5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-du-Vivier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-du-Vivier
Liens
Site web www.saint-martin-du-vivier.fr

Saint-Martin-du-Vivier est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune se trouve à 6 km de Rouen.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bois-Guillaume Isneauville, Fontaine-sous-Préaux Fontaine-sous-Préaux Rose des vents
Bihorel N Roncherolles-sur-le-Vivier
O    Saint-Martin-du-Vivier    E
S
Rouen Darnétal Roncherolles-sur-le-Vivier

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Saint-Martin-du-Vivier dispose d’une gare qui la relie à Rouen et à Amiens.

Gare SNCF de Saint-Martin-du-Vivier
Gare SNCF de Saint-Martin-du-Vivier

Toponymie[modifier | modifier le code]

Vivier : Du latin vivarium, ce mot désignait une pièce d'eau d'abord aménagée par un simple barrage de branchages ou de pierres puis maçonné sur un cours d'eau où l'on se contentait de nourrir le poisson avant de le pêcher.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Saint-Martin-du-Vivier

Les armes de la commune de Saint-Martin-du-Vivier se blasonnent ainsi :
coupé : au 1) d’or à la tige de chêne à un gland et à une feuille de sinople posée en bande et à la tige de houx fruitée de gueules et à une feuille aussi de sinople posée en barre, les deux tiges passées en sautoir, au 2) de gueules à la roue de moulin d’argent mouvant d’une fasce ondée abaissé du même.[1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2008 en cours Émilien Sanchez    
Les données manquantes sont à compléter.
  • Maire : Émilien Sanchez
  • Premier maire-adjoint : Delphine Delapierre
  • Deuxième maire-adjoint : Géraldine Canaple-Vallot
  • Troisième maire-adjoint: Gilbert Merlin

Politique locale[modifier | modifier le code]

Projets[modifier | modifier le code]

Rénovation de la voirie, des impasses de la Grande Madeleine, des Hauts Grigneux et du Haut Mesnil.

En 2013, rénovation du quartier du Bouvier

Budget et fiscalité[modifier | modifier le code]

Saint-Martin-du-Vivier est la commune de Haute-Normandie, où les déclarations fiscales des ménages sont les plus élevées. Aux portes de l'agglomération rouennaise, la démographie dans cette commune a fait un bond de près de 20 % entre le recensement de 1999 et celui de 2005. 1 772 personnes se partagent l'espace occupé hier par moins de 1 500 âmes. Le pourcentage des couples mariés y est l'un des plus forts de la région : 70 %. Évidemment, la constitution d'un patrimoine s'accommode mal du célibat (21,7 %) et encore moins des divorces (3,8 %). Dans cette commune où un logement sur cinq a moins de dix ans, la part des propriétaires frôle les 95 %. On relève en moyenne six pièces par résidence principale. Et quasiment tous les ménages (97 %) possèdent au moins une voiture. C'est quinze points de plus que la moyenne régionale. Et un impératif, davantage qu'un choix, lorsque la décision est prise de quitter le centre des villes pour s'en aller à la conquête d'un petit coin de verdure.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du milieu des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 680 habitants, en diminution de -4,27 % par rapport à 2009 (Seine-Maritime : 0,48 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500 483 476 603 572 653 590 567 560
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
539 537 530 489 470 395 393 443 405
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
442 478 450 449 456 484 485 483 490
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
451 569 920 1 369 1 445 1 484 1 772 1 740 1 680
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune relève de l'Académie de Rouen.

L'école de Saint-Martin-du-Vivier accueille environ 120 enfants, âgés de 3 à 10 ans. Elle compte 3 bâtiments et a été rénovée et agrandie en 2003.

Médias[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

En 2011, Saint-Martin-du-Vivier était classée 41e dans le classement des villes les plus riches de France avec un revenu moyen par foyer de 61 601 €.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • château au Mont-Perreux (propriété privée)[6] ;
  • Église Saint-Martin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :