Liste des circonscriptions législatives de la Seine-Maritime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le département français de la Seine-Maritime est, sous la Cinquième République, constitué de dix circonscriptions législatives de 1958 à 1986, de douze circonscriptions après le redécoupage électoral de 1986 puis de dix circonscriptions depuis le redécoupage de 2010, entré en application à compter des élections législatives de 2012.

Présentation[modifier | modifier le code]

Par ordonnance du 13 octobre 1958 relative à l'élection des députés à l'Assemblée nationale, le département de la Seine-Maritime est d'abord constitué de dix circonscriptions électorales[1].

En vue des élections législatives de 1986 qui se sont déroulées selon un mode de scrutin proportionnel à un seul tour par listes départementales[2], le nombre de sièges de la Seine-Maritime a été porté de dix à douze[3].

Le retour à un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours å l'occasion des élections législatives suivantes[4] a maintenu ce nombre de douze sièges[5],[6], selon un nouveau découpage électoral.

Le redécoupage des circonscriptions législatives réalisé en 2010 et entrant en application à compter des élections législatives de juin 2012, a modifié le nombre et la répartition des circonscriptions de la Seine-Maritime, réduit à dix du fait de la sur-représentation démographique du département[7].

Représentation[modifier | modifier le code]

Composition des circonscriptions[modifier | modifier le code]

Composition des circonscriptions de 1958 à 1986[modifier | modifier le code]

À compter de 1958, le département de la Seine-Maritime comprend dix circonscriptions.

Composition des circonscriptions de 1988 à 2012[modifier | modifier le code]

À compter du découpage de 1986, le département de la Seine-Maritime comprend douze circonscriptions regroupant les cantons suivants :

Composition des circonscriptions depuis 2012[modifier | modifier le code]

Depuis le nouveau découpage électoral, le département comprend dix circonscriptions regroupant les cantons suivants :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]