Aubette (Seine-Maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

49° 26′ 09″ N 1° 06′ 03″ E / 49.43583, 1.10083

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubette.
l'Aubette
Image illustrative de l'article Aubette (Seine-Maritime)
Le bassin de l'Aubette au nord-est de Rouen
Le bassin de l'Aubette au nord-est de Rouen
Caractéristiques
Longueur 7,9 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Seine
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 2
Régime pluvial océanique
Cours
Source au lieu-dit Branville
· Localisation Saint-Aubin-Epinay
· Altitude 47 m
· Coordonnées 49° 25′ 07″ N 1° 11′ 02″ E / 49.4187, 1.1838 (Source - l'Aubette)  
Confluence la Seine
· Localisation Rouen
· Altitude 10 m
· Coordonnées 49° 26′ 09″ N 1° 05′ 59″ E / 49.4357, 1.0998 (Confluence - l'Aubette)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive droite la ravine
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Seine-Maritime
Régions traversées Haute-Normandie
Principales localités Rouen

Sources : SANDRE, Géoportail

L'Aubette est une petite rivière de la Seine-Maritime, longue de 7,9 km[1], qui prend sa source à Saint-Aubin-Épinay, traverse Saint-Léger-du-Bourg-Denis, Darnétal et Rouen et longe le Robec avant de se jeter dans la Seine à Rouen.

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Mentionnée anciennement sous la forme Albula fluvius chez Orderic Vital vers 1123/1141[2], puis Albete en 1253[3], et par ailleurs Albitta (sans date)[4].

Présentation[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, l'Aubette et le Robec alimentaient une centaine de moulins, filatures, papeteries, imprimeries, etc. On considérait alors que le Robec était un affluent de l'Aubette, ce qui donnait à cette rivière un cours de 14 km. Sur la commune de Darnétal, il existe un endroit où les deux rivières se trouvent à 50 m l'une de l'autre ; un point de passage fut créé, que l'on appelle « le Choc », situé rue des Petites-Eaux, ce qui permettait de curer les rivières en envoyant les eaux de l'une vers l'autre et vice-versa. Le Robec canalisé coule plus haut que l'Aubette, qui coule vraiment au fond de la vallée. Pour se rendre compte de l'importance de ces deux rivières, il faut consulter le Livre des fontaines de Rouen, par Jacques Le Lieur, édité en 1525. C'est le Robec qui rentrait directement dans la ville, presque au pied de l'abbaye de Saint-Ouen, pour redescendre vers la Seine.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Rivière l'Aubette (H5020600) » (consulté le 10 janvier 2015)
  2. Orderic Vital, Historiæ ecclesiasticæ, édition de Auguste Le Prévost et Léopold Delisle, Jules Renouard éd., Paris, t. II, 1840, p. 324.
  3. Albert Dauzat, Gaston Deslandes et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de rivières et de montagnes en France, Klincksieck, Paris, 1978, p. 23a.
  4. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard,‎ , 180 p. (ISBN 2-7084-0040-1, OCLC 6403150), p. 4 Introduction.