Canton de Darnétal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Darnétal
Canton de Darnétal
Situation du canton de Darnétal dans le département de Seine-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement(s) Rouen
Bureau centralisateur Darnétal
Conseillers
départementaux
Marylène Follet
Jacques-Antoine Philippe
2015-2021
Code canton 76 06
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 37 549 hab. (2017)
Densité 430 hab./km2
Géographie
Superficie 87,29 km2
Subdivisions
Communes 15

Le canton de Darnétal est une division administrative française située dans le département de la Seine-Maritime et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 19 à 15.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Darnétal dans l'arrondissement de Rouen. Son altitude varie de 13 m (Darnétal) à 183 m (Le Héron) pour une altitude moyenne de 117 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Boos et de Darnétal avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Honoré Cuvelier
(1790-1854)
  Négociant, propriétaire
Maire de Darnétal
1839 1848 Frédéric Baudry   Propriétaire à La Neuville-Chant-d'Oisel
1848 1853
(décès)
Baron
Alexandre Boullenger[5]
  Ancien Procureur à Rouen
Propriétaire, maire de Saint-Denis-le-Thiboult
1853 1861 A. Davranche   Propriétaire à Rouen
1861 1864 Jacques Debooz
(1788-1867)[6]
  Colonel d'artillerie en retraite, Servaville
1864 1871 Baron Alexandre
Le Painturier de Guillerville[7]
  Maire de Roncherolles-sur-le-Vivier
1871 1904 Richard Pendrell
Waddington
Un.Rép. Directeur de filatures à Saint-Rémy-sur-Avre
Juge au Tribunal de commerce de Rouen
Député (1876-1891)
Sénateur (1891-1913)
1904 1925
(décès)[8]
Georges Lormier Nationaliste Avocat, maire de Roncherolles-sur-le-Vivier
Propriétaire du château de Guillerville
1925[9] 1934 Edmond Blondel RG Industriel, maire de Bois-Guillaume
Député (1928-1932)
1934 1940 Alfred Duthil URD Maire de Darnétal (1936-?)
1945 1949 Henri Savale Rad. Comptable
Maire de Darnétal (1945-1971)
Député (1952-1955)
Ancien conseiller d'arrondissement (révoqué par le Gouvernement de Vichy)[10]
1949 1955 François Codet RPF puis RS Entrepreneur de travaux publics
Maire de Bois-Guillaume
Député (mai à )
1955 1965
(démission)
André Levillain dvd puis UNR  
1965 1971
(décès)
Henri Savale dvg puis
FGDS
Maire de Darnétal (1945-1971)
1971 1985
(décès)
Pierre Damamme Rad.
puis UDF-Rad.
Médecin
Député (1974-1978), Maire de Darnétal (1971-1977)
1985 1998 Geneviève Preterre UDF Retraitée, Maire de Darnétal (1995-2008), Députée suppléante d'Henri Colombier (1978-1981)
1998 2011 Nicolle Rimasson PS Retraitée de l'enseignement
Maire de Saint-Léger-du-Bourg-Denis (1991-2014)
2011 2015 Jacques-Antoine Philippe[11] PS Conseiller municipal de Darnétal

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Marylène Follet   PS Ancienne adjointe au maire de Bonsecours
2015 en cours Jacques-Antoine Philippe   PS Conseiller municipal de Darnétal

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Marylène Follet et Jacques-Antoine Philippe (PS, 33,23 %), Christian Lecerf et Annie Prieur (DVD, 29,03 %) et Elizabeth Lalanne De Haut et Serge Lefebvre (FN, 26,45 %). Le taux de participation est de 50,4 % (13 940 votants sur 27 658 inscrits)[12] contre 49,48 % au niveau départemental[13] et 50,17 % au niveau national[14]. Au second tour, Marylène Follet et Jacques-Antoine Philippe (PS) sont élus avec 40,9 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,61 % (5 474 voix pour 13 998 votants et 27 658 inscrits)[15].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Darnétal regroupait 19 communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Darnétal
(chef-lieu)
76212 76160 4,93 9 418 (2012) 1 910


Auzouville-sur-Ry 76046 76116 7,98 660 (2012) 83
Bois-d'Ennebourg 76106 76160 7,04 532 (2012) 76
Bois-l'Évêque 76111 76160 7,21 500 (2012) 69
Elbeuf-sur-Andelle 76230 76780 5,87 446 (2012) 76
Fontaine-sous-Préaux 76273 76160 3,52 509 (2012) 145
Grainville-sur-Ry 76316 76116 5,38 441 (2012) 82
Le Héron 76358 76780 10,72 246 (2012) 23
Martainville-Épreville 76412 76116 7,61 717 (2012) 94
Préaux 76509 76160 18,95 1 699 (2012) 90
Roncherolles-sur-le-Vivier 76536 76160 5,35 1 079 (2012) 202
Ry 76548 76116 5,71 800 (2012) 140
Saint-Aubin-Épinay 76560 76160 9,83 1 001 (2012) 102
Saint-Denis-le-Thiboult 76573 76116 10,25 512 (2012) 50
Saint-Jacques-sur-Darnétal 76591 76160 16,71 2 587 (2012) 155
Saint-Léger-du-Bourg-Denis 76599 76160 2,81 3 449 (2012) 1 227
Saint-Martin-du-Vivier 76617 76160 5,00 1 713 (2012) 343
Servaville-Salmonville 76673 76116 7,85 1 069 (2012) 136
La Vieux-Rue 76740 76160 5,51 522 (2012) 95

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton comprend quinze communes entières[2].

Liste des 15 communes du canton de Darnétal au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Darnétal
(bureau centralisateur)
76212 Métropole Rouen Normandie 4,93 9 773 (2018) 1 982 modifier les donnéesmodifier les données
Amfreville-la-Mi-Voie 76005 Métropole Rouen Normandie 3,89 3 324 (2018) 854 modifier les donnéesmodifier les données
Belbeuf 76069 Métropole Rouen Normandie 6,56 2 217 (2018) 338 modifier les donnéesmodifier les données
Bonsecours 76103 Métropole Rouen Normandie 3,76 6 429 (2018) 1 710 modifier les donnéesmodifier les données
Fontaine-sous-Préaux 76273 Métropole Rouen Normandie 3,52 525 (2018) 149 modifier les donnéesmodifier les données
Gouy 76313 Métropole Rouen Normandie 4,97 879 (2018) 177 modifier les donnéesmodifier les données
Les Authieux-sur-le-Port-Saint-Ouen 76039 Métropole Rouen Normandie 4,53 1 268 (2018) 280 modifier les donnéesmodifier les données
Quévreville-la-Poterie 76514 Métropole Rouen Normandie 4,68 1 008 (2018) 215 modifier les donnéesmodifier les données
Roncherolles-sur-le-Vivier 76536 Métropole Rouen Normandie 5,35 1 161 (2018) 217 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Aubin-Celloville 76558 Métropole Rouen Normandie 6,72 1 117 (2018) 166 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Aubin-Épinay 76560 Métropole Rouen Normandie 9,83 1 028 (2018) 105 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Jacques-sur-Darnétal 76591 Métropole Rouen Normandie 16,71 2 961 (2018) 177 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Léger-du-Bourg-Denis 76599 Métropole Rouen Normandie 2,81 3 577 (2018) 1 273 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Martin-du-Vivier 76617 Métropole Rouen Normandie 5,00 1 644 (2018) 329 modifier les donnéesmodifier les données
Ymare 76753 Métropole Rouen Normandie 4,03 1 152 (2018) 286 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Darnétal 7606 37 549 (2017) modifier les données

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
18 39219 92222 36523 61125 23425 81227 24227 89627 900
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[16] puis population municipale à partir de 2006[17])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 37 549 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
36 63836 58736 72337 03637 549
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 36
  2. a et b Décret no 2014-266 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de Seine-Maritime.
  3. Notice communale de Darnétal sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 817.
  5. « Généalogie de Alexandre (Baron) BOULLENGER », sur Geneanet (consulté le 4 juillet 2020).
  6. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH062/PG/FRDAFAN83_OL0679032V001.htm
  7. « Généalogie de Alexandre Le PAINTURIER de GUILLERVILLE », sur Geneanet (consulté le 4 juillet 2020).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 31 juillet 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 31 juillet 2020).
  10. « Informations générales », sur Gallica, (consulté le 31 juillet 2020).
  11. « Résultats des élections cantonales 2004 », sur https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Cantonales/elecresult__cantonales_2004 (consulté le 31 juillet 2020).
  12. « Résultats du premier tour pour le canton de Darnétal », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  13. « Résultats du premier tour pour le département de Seine-Maritime », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  15. « Résultats du second tour pour le canton de Darnétal », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  16. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).