Freneuse (Seine-Maritime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Freneuse.

Freneuse
Freneuse (Seine-Maritime)
L'église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Caudebec-lès-Elbeuf
Intercommunalité Communauté d’agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe
Maire
Mandat
Pascal Baron
2014-2020
Code postal 76410
Code commune 76282
Démographie
Population
municipale
892 hab. (2015 en diminution de 4,19 % par rapport à 2010)
Densité 281 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 18′ 32″ nord, 1° 03′ 51″ est
Altitude Min. 3 m
Max. 75 m
Superficie 3,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Freneuse

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Freneuse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Freneuse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Freneuse
Liens
Site web freneuse76.fr

Freneuse est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime, en Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe sur la rive droite de la Seine.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Frainusa entre 1046 et 1066.

Freneuse dérive du latin, fraxinus, frêne, et désigne un lieu planté de frênes, une « frênaie », et du suffixe -osa[1], ce qui fait que Freneuse a pour origine latine Fraxinosa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1835   Delamare    
mars 2001 mars 2014 Monique Lemarié    
mars 2014 en cours
(au avril 2014)
Pascal Baron    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2015, la commune comptait 892 habitants[Note 1], en diminution de 4,19 % par rapport à 2010 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
490515513522422631600588570
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
560570587540507484454447408
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
386361346324315327334434516
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
5905757301 0241 033951938936934
2013 2015 - - - - - - -
900892-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune compte deux monuments historiques :

  • L'église paroissiale Notre-Dame, dont le clocher a été inscrit par arrêté du 9 juillet 1992[6],[7] ;
  • Le château dit de Val Freneuse,  Inscrit MH par arrêté du 21 décembre 1977 [8],[9] : construit au XVIIe siècle pour les parlementaires Le Cornier ; la chapelle a été aménagée au XIXe siècle dans les communs. Construction en brique et pierre calcaire.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Houdin, Freneuse se penche sur son passé, 1993, 140p. (OCLC 32059814)
  • Michaël Delahais et Lionel Dumarche, Freneuse : Histoire d'un village de Seine-Maritime
  • Lionel Dumarche, Le Bailliage de Freneuse
  • Christian Moulin, Relevé des mariages de la paroisse de Freneuse : de 1547 à 1802, Cercle généalogique de Rouen Seine-Maritime, 1994 (OCLC 465579607)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Société parisienne d'histoire et d'archéologie normandes - 1979 - Cahiers Léopold Delisle, Volumes 28 à 30, page 201.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. Notice no PA00101119, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Notice no IA00020786, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Château de Val-freneuse », notice no PA00100667, base Mérimée, ministère français de la Culture, sur la commune de Sotteville.
  9. « Château de Val-Freneuse », notice no PA00101061, base Mérimée, ministère français de la Culture, sur la commune de Freneuse.