Portail:Alimentation et gastronomie

Le projet « Alimentation et gastronomie » lié à ce portail
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alimentation et gastronomie

Présentation

La gastronomie est l'art de faire bonne chère, nous disent les dictionnaires.

Mais qu'est-ce que la chère ? Au départ : le visage, puis l'accueil.

« Par extension, faire bonne chère est passé du sens de faire bon accueil à faire un bon repas, parce qu'un bon repas est une partie d'un bon accueil. Dans ce sens, chère comprend tout ce qui regarde la quantité, la qualité et la préparation des mets. » précise Émile Littré.

Encore faut-il savoir de quoi se compose le mets… Voilà pourquoi ce portail rassemble des articles sur les aliments utilisés par l’être humain.

Ils sont indispensables à la vie. Leur récolte et leur production — leur manque souvent — ont façonné et façonnent encore la société humaine. Toute réflexion sur l’alimentation commence par… le fonctionnement de notre corps, et débouche sur l'histoire, la politique, la religion, les relations sociales, l'économie, le droit et la science. Voyez l'onglet Anthropologie et société.

Au centre de nos préoccupations, la nourriture a inspiré les chercheurs, les inventeurs, les scientifiques mais aussi les artistes. Vous en trouverez trace dans Art et savoir.

Quant aux multiples façons de préparer les repas, quant à la cuisine en un mot… elle est tellement variée, si riche de traditions ancestrales, qu'il fallait lui réserver une place différente.

La boisson — vitale, diverse, délicieuse et parfois dangereuse — qui accompagne notre pitance, occupe elle aussi un chapitre.

L'art de faire bonne chère, qui peut se pratiquer très simplement, s'est aussi spécialisé, développant des présentations particulières, des manières de table différentes selon les lieux et les époques, se pratiquant dans des lieux parfois somptueux… Que faut-il savoir de la gastronomie aujourd'hui ?

Article du jour

Le site de la fête en 2006

La première fête de la bière eut lieu le 12 octobre 1810. Pour la fête publique en l'honneur de leur mariage, le prince héritier Ludwig (Louis en français), plus tard le roi Louis Ier de Bavière et la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen (qui donna son nom au champ) organisèrent une grande course de chevaux.

La fête fut un grand succès. Il fut alors décidé de la recommencer l'année suivante. La fête d'octobre était née. Plus tard se joignirent à la fête, tous les 3 ans, des expositions liées au monde agricole.

La statue Bavaria, de Ludwig Michael Schwanthaler et Leo von Klenze, surplombe le champ depuis 1850. À cet endroit, un grand concert réunissant tous les ensembles instrumentaux (les Kapellen) a lieu le deuxième dimanche. Depuis 1901, le champ dispose de l'électricité. Les stands ont été graduellement remplacés à partir de 1903 par des grandes tentes où l'on y sert de la bière, qui tiennent finalement plus de bâtiments temporaires que de tentes à proprement parler.

En 1950, a été introduite, pour l'ouverture de la fête, la tradition de tirer 12 coups de canon. Le maire en place (Oberbürgermeister) de Munich doit alors tirer la première bière de l'année sur le champ avec les encouragements de la foule et déclarer « O' zapft is! », signifiant La bière est tirée, et marquant le début de la vente de boissons alcoolisées sur le champ.

En 1960, la course de chevaux a été abandonnée.

En 1980, suite à un attentat à la bombe à l'entrée principale, 13 visiteurs trouvèrent la mort et 200 autres furent blessés.

La fête de la bière dure maintenant au moins 16 jours et se termine toujours le 1er dimanche d'octobre. Pour cause d'un allongement de la durée de la fête et en raison du temps plutôt frisquet en octobre, la fête d'« octobre » commence depuis 1872 dès septembre... Depuis sa création, la fête a été déjà annulée 24 fois pour cause de choléra, guerre et autres misères.

La fête de la bière munichoise a fait des petits et on trouve désormais des fêtes équivalentes dans d'autres pays : l'autre fête de la bière la plus importante a lieu chaque année à Kitchener, Ontario (Canada). Aux États-Unis, aussi, des fêtes comparables sont organisées dans de nombreux endroits. On en trouve même au Brésil où la plus réputée à Blumenau (dans l'État de Santa Catarina) attire 600 000 visiteurs.

Lire Fête de la bière

Page au hasard

Voici l'un des 21 233 articles que compte le portail de l'alimentation et gastronomie :

« Cambridge University Wine Society »

Vous pouvez aussi essayer une nouvelle sélection.

Articles primés

Goldenwiki.png Wikiconcours Sélection 2008 : Pois (médaille de bronze)

Goldenwiki.png Wikiconcours Désébauchage 2009 : travail d’équipe (meilleure illustration)

Goldenwiki.png Wikiconcours Sélection mars 2010 : Conservation de la viande (médaille d’argent) ~ Vin blanc (meilleure illustration) ~ travail d’équipe (médaille d’argent)

Goldenwiki.png Wikiconcours Sélection septembre 2010 : Viticulture (meilleure illustration)

Image du jour

Participer à la tambouille

N'hésitez pas à vous joindre au Projet:Alimentation et gastronomie pour améliorer les articles de ce portail.

Sur Wikimédia

Wikimedia-logo.svg
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Nourriture sur Commons


Lien vers Wiktionnaire

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Lexique sur la cuisine

Lien vers Wikiversité

Wikiversité
(Ressources pédagogiques)
Université

Lien vers Wikilivres

Wikilivres
(Textes et manuels)
Catégories
Portail

Lien vers Wikisource

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Documents

Lien vers Wikiquote

Wikiquote
(Recueil de citations)
Alimentation

Lien vers Wikinews

Wikinews
(Actualités)
Nouvelles