Transcription de Bremer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Crystal128-fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.

La transcription de Bremer est une transcription phonétique dérivée de l’alphabet latin avec quelques lettres grecques, utilisée historiquement dans la transcription de l’allemand et de ses dialectes. Elle est initialement présentée par Otto Bremer en 1893. Il est largement utilisé dans la collection, dirigée par Otto Bremer, « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten ».

Exemple de transcription phonétique avec le système de Bremer (de 1893).

Voyelles[modifier | modifier le code]

Symboles Descriptions Équivalents API
i relativement serré [fermé] i
ι i large [ouvert] ɪ
e serré [fermé], noté ĕ en 1893 e
ϵ large [ouvert], noté e en 1893 ɛ
æ un niveau plus large que ϵ, noté ϵ en 1893 ɛ
æ̨ nasalisé ɛ̃
a teint de e, noté æ en 1893 a
ɑ a pur a, ɑ
a a teint de o, noté en 1893 ɑ, ɒ
un niveau plus large que ɔ ɒ, ɔ
ɔ o large [ouvert], noté o en 1893 ɔ
ą a nasalisé ɑ̃
ᴔ̨ ᴔ̨ nasalisé ɑ̃, ɔ̃
ɔ̨ ɔ nasalisé ɔ̃
o o relativement serré [fermé], noté ŏ en 1893 o
u large [ouvert] ʊ
u u relativement serré [fermé] u
a teint de ö, noté en 1893 ʌ
plus large [ouvert] (entre ᴔ et ꭁ) ʌ, ɞ
϶ entre ɔ et ꬿ ɞ, ä
ꬿ ö large [ouvert] ä
ɵ entre o et ø ɤ, ɵ, ɘ
ʉ u avancé ɯ, ʉ, ɨ
y ü serré [fermé] ɨ, y
ö plus large, noté ꬿ en 1893 œ
(ꬿ) ö large [ouvert] œ
ꭁ̨ ꭁ nasalisé œ̃
ꬿ̨ ꬿ nasalisé, noté ø en 1893 œ̃
ø ö relativement serré [fermé], noté ø̆ en 1893 ø
ü large [ouvert] ə, ʏ

Consonnes[modifier | modifier le code]

Symboles Descriptions Équivalents API
l alvéolaire et fricative latérale l
ł l « guttural » ʎ
r alvéolaire r
alvéolaire mais avec vocalisation réduite
uvulaire ʀ
uvulaire réduite ʀ
ˇ r glottal en relation avec une vocalique, par exemple dêěn, dîěň Dirne
m bilabial m
ν dental n
n alvéolaire n
ŋ palatale ou vélaire voisée [nasale] ŋ
u très court [semi-voyelle] w
y très court [semi-voyelle] ɥ
w fricative bilabiale voisée réduite ʋ
v labiodentale voisée et fricative légèrement dévoisée v
ð dentale voisée réduite et fricative légèrement dévoisée ð
z alvéolaire, voisée et légèrement dévoisée z
ž son sch, fricative voisé et légèrement dévoisée ʒ
i très court [semi-voylle] j
j j mouillé, voisé et légèrement dévoisé j
fricative vélaire, voisée et légèrement dévoisée ɣ
b occlusive bilabiale voisée b
occlusive dentale voisée d
d occlusive alvéolaire voisée d
g occlusive palatale ou vélaire voisée g
h fricative glottale sourde h
φ spirante bilabiale sourde ɸ
f labiodentale sourde f
þ spirante dentale sourde θ
s spirante alvéolaire sourde s
š son sch, sourde, articulation combinée de s et χ ʃ
χ son ich, palatale mouillée ç
x son ach, vélaire x
ɧ fricative rétroflexe h
p occlusive bilabiale sourde p
τ occlusive dentale sourde t
t occlusive alvéolaire sourde t
k occlusive palatale ou vélaire sourde k
ʼ coup de glotte, par exemple əꭌi̓nəꭌn ʔ

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Otto Bremer, Deutsche Phonetik, Leipzig, Breitkoff und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1), (lire en ligne)
  • (de) Otto Bremer, Zur Lautschrift, Leipzig, Breitkoff und Härtel, coll. « Sammlung kurzer Grammatiken deutscher Mundarten » (no 1 (annexe)), (lire en ligne)
  • (en) Michael Everson, Alois Dicklberger, Karl Pentzlin et Eveline Wandl-Vogt, Revised proposal to encode “Teuthonista” phonetic characters in the UCS (no N4081, L2/11-202), (lire en ligne)
  • (de) Martin Heepe, Lautzeichen und ihre Anwendung in verschiedenen Sprachgebieten, Berlin, Reichsdruckerei,
  • (de) Ursula Hirschfeld, Hans-Joachim Solms et Eberhard Stock, Otto Bremer : Wegbereiter der sprechwissenschaftlichen Phonetik an der Universität Halle, Berlin, Frank & Timme, (ISBN 978-3-7329-0230-9)

Articles connexes[modifier | modifier le code]