Consonne roulée alvéolaire voisée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Consonne roulée alvéolaire voisée
Symbole API r
Numéro API 122
Unicode U+0072

X-SAMPA r
Kirshenbaum r

La consonne roulée alvéolaire voisée (appelé plus communément R roulé) est un son consonantique très fréquent dans les langues parlées. Son symbole dans l'alphabet phonétique international est [r]. Ce symbole représente un R minuscule.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voici les caractéristiques de la consonne roulée alvéolaire voisée :

  • Son mode d'articulation est roulé, ce qui signifie qu’elle est produite par la vibration de l'organe d'articulation.
  • Son point d'articulation est alvéolaire, ce qui signifie qu'elle est articulée avec soit la pointe (apical) soit la lame (laminal) de la langue contre la crête alvéolaire.
  • Sa phonation est voisée, ce qui signifie que les cordes vocales vibrent lors de l’articulation.
  • C'est une consonne orale, ce qui signifie que l'air ne s’échappe que par la bouche.
  • C'est une consonne centrale, ce qui signifie qu’elle est produite en laissant l'air passer au-dessus du milieu de la langue, plutôt que par les côtés.
  • Son mécanisme de courant d'air est égressif pulmonaire, ce qui signifie qu'elle est articulée en poussant l'air par les poumons et à travers le chenal vocatoire, plutôt que par la glotte ou la bouche.

En français[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Phonème /r/ en français.

Le français standard ne prononce pas habituellement ce son, mais certains locuteurs peuvent l'utiliser. Ce R était standard précédemment, tout comme le [r]. Depuis la fin du XVIIe siècle, le [ʁ], non roulé uvulaire voisé, prit le dessus[1]. Ces allophones sont encore utilisés dans certaines variations de la langue française dans le monde comme certaines en Belgique et dans diverses provinces françaises en Bourgogne ou dans le Midi[2] et au Québec.

Autres langues[modifier | modifier le code]

Le r roulé se retrouve dans de nombreuses langues, comme les langues latines (le latin, l'occitan, l'arpitan, le catalan, l'espagnol, le portugais, l'italien, autrefois en ancien français, etc.), les langues slaves (le russe, le polonais, etc.), les parlers haut allemands (néerlandais, etc.) et les langues scandinaves ( islandais, norvégien, danois, suédois).

Il est usité par certain locuteurs de l'anglais écossais.

On retrouve aussi un [r] sourd ([r̥]) en gallois, écrit rh, et probablement comme allophone de [r] en grec ancien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Petite histoire de r, monsu.desiderio.free.fr
  2. Maurice Grevisse et André Goosse, Le Bon Usage, 14e édition, éditions De Boeck et Larcier, 2008, § 22-36.

Voir aussi[modifier | modifier le code]