Championnat de France de football 1936-1937

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Division 1
1936-1937

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 5e
Lieu Drapeau de la France France
Participants 16 équipes
Statut des participants Professionnel
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Division 2 1936-1937
Palmarès
Tenant du titre RC Paris
Promu(s) en début de saison FC Rouen
RC Roubaix
Vainqueur Olympique de Marseille
Deuxième FC Sochaux
Troisième RC Paris
Relégué(s) Stade rennais UC
FC Mulhouse
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Allemagne Oskar Rohr (30)

Navigation

Le championnat de France de football 1936-1937 est la cinquième édition du championnat professionnel. C'est l'Olympique de Marseille qui s'empare du titre. L'OM remporte ce championnat au goal average (et non à la différence de buts) devant le FC Sochaux.

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Club En D1 depuis
FC Antibes 1932
AS Cannes 1932
SC Fives 1932
Olympique lillois 1932
Olympique de Marseille 1932
FC Metz 1935
FC Mulhouse 1934
RC Paris 1932
Red Star Olympique 1934
Stade rennais UC 1932
Excelsior AC Roubaix 1932
RC Roubaix 1936
FC Rouen 1936
FC Sète 1932
FC Sochaux 1932
RC Strasbourg 1934

Compétition[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) OM FCSM RCP FCR OL RCS FCMe EACR RSO FCS SCF RCR FCA ASC SRUC FCMu
Olympique de Marseille 0-1 4-1 3-0 2-1 4-0 4-0 4-4 3-2 2-1 1-0 4-1 2-0 2-0 3-0 5-1
FC Sochaux 3-1 2-1 2-0 1-1 3-2 2-1 2-1 4-2 6-2 1-0 2-0 2-0 1-1 1-0 5-1
RC Paris 1-1 1-0 2-4 3-0 2-2 2-0 3-6 4-2 4-1 3-2 2-0 2-1 2-1 3-1 4-1
FC Rouen 1-0 6-1 0-1 0-2 2-1 3-2 2-1 7-1 5-0 2-1 4-0 5-1 2-2 1-0 4-2
Olympique lillois 2-1 2-1 1-0 3-3 1-2 5-0 5-4 0-0 2-0 1-3 2-3 3-2 4-3 3-1 1-1
RC Strasbourg 1-0 3-2 0-0 4-0 2-1 1-1 0-1 3-0 1-1 1-1 5-1 2-1 1-3 3-0 7-2
FC Metz 3-1 2-2 3-1 4-4 2-1 0-0 2-1 4-0 4-0 1-3 4-0 1-0 3-1 2-1 8-1
Excelsior AC Roubaix 0-3 1-0 4-2 0-0 0-1 3-3 2-2 2-2 3-1 4-1 3-2 1-2 5-0 3-1 5-1
Red Star Olympique 0-5 2-2 2-0 0-1 2-1 1-1 2-1 3-2 1-0 0-0 2-2 3-1 3-3 0-1 3-2
FC Sète 2-2 1-1 3-0 2-0 3-0 1-0 3-0 2-0 2-1 2-1 2-1 4-0 0-0 1-1 4-1
SC Fives 4-3 0-1 1-3 2-1 1-0 2-0 6-0 6-2 1-2 3-2 3-2 1-1 1-2 5-1 3-0
RC Roubaix 2-2 3-2 2-0 3-0 0-1 2-1 1-2 0-2 2-3 1-1 2-1 5-3 2-1 4-3 4-1
FC Antibes 1-3 1-3 1-3 1-1 2-2 1-6 2-2 3-0 2-0 2-1 5-2 2-3 4-1 1-0 3-2
AS Cannes 3-0 2-1 1-2 4-1 0-2 0-0 5-1 1-4 0-2 2-2 0-0 0-0 2-3 1-2 6-4
Stade rennais UC 3-1 1-1 1-3 0-1 0-0 2-1 5-1 5-4 1-3 3-1 1-0 1-1 0-1 0-2 1-2
FC Mulhouse 1-3 4-1 0-2 3-2 1-3 1-9 2-4 1-4 1-3 1-1 1-0 2-1 2-3 1-1 5-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Moy
1 Olympique de Marseille 38 30 17 4 9 69 39 1,769
2 FC Sochaux C 38 30 16 6 8 56 42 1,333
3 RC Paris T 37 30 17 3 10 57 47 1,213
4 FC Rouen P 35 30 15 5 10 62 48 1,292
5 Olympique lillois 34 30 14 6 10 51 43 1,186
6 RC Strasbourg 33 30 12 9 9 62 39 1,59
7 FC Metz 32 30 13 6 11 60 61 0,984
8 Excelsior AC Roubaix 31 30 13 5 12 72 60 1,2
9 Red Star Olympique 31 30 12 7 11 47 58 0,81
10 FC Sète 30 30 11 8 11 46 48 0,958
11 SC Fives 28 30 12 4 14 54 45 1,2
12 RC Roubaix P 27 30 11 5 14 50 61 0,82
13 FC Antibes 26 30 11 4 15 50 64 0,781
14 AS Cannes 25 30 8 9 13 48 55 0,873
15 Stade rennais UC 20 30 8 4 18 38 58 0,655
16 FC Mulhouse 15 30 6 3 21 48 102 0,471
Résultat
  •      Champion de France 1936-1937
  •      Vice-champion de France 1936-1937
  • Relégation
  •      15e et 16e : relégation en Division 2
  • Abréviations

    T : Tenant du titre
    C : Vainqueur de la Coupe de France 1936-37
    P : Promus de Division 2

En cas d'égalité entre deux clubs, le premier critère de départage est la moyenne de buts.

Leader journée par journée[modifier | modifier le code]

Olympique de Marseille Racing Club de France Football-Levallois 92 Football Club de Rouen 1899 Racing Club de Strasbourg Olympique lillois (football) Racing Club de Roubaix

Tableau d'honneur[modifier | modifier le code]

Montent en D1 RC Lens US Valenciennes-Anzin
Descendent en D2 Stade rennais UC FC Mulhouse

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

L'effectif 1936-1937 du RC Strasbourg, avec le meilleur buteur du championnat Oskar Rohr (debout, 2e à gauche).
Place Joueur Nationalité Club Buts
1er Oskar Rohr Drapeau de l'Allemagne Allemagne RC Strasbourg 30
2e Mario Zatelli Drapeau de la France France Olympique de Marseille 28
3e Jean Nicolas Drapeau de la France France FC Rouen 27
4e Roger Couard Drapeau de la France France RC Paris 22
- Henri Hiltl Drapeau de l'Autriche Autriche Excelsior AC Roubaix 22
6e Désiré Koranyi Drapeau de la Hongrie Hongrie FC Sète 18
- Fernand Planquès Drapeau de la France France FC Antibes 18
8e Jules Bigot Drapeau de la France France Olympique lillois 17
9e Roger Courtois Drapeau de la France France FC Sochaux 16
- Antoine Franceschetti Drapeau de la France France AS Cannes 16
- André Simonyi Drapeau de la Hongrie Hongrie Red Star Olympique 16

Les champions de France[modifier | modifier le code]

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Pour la première fois de l'histoire, il faut avoir recours au goal average (quotient des buts marqués sur les buts encaissés) pour départager l'Olympique de Marseille et le FC Sochaux en tête du classement, les Marseillais l'emportant 1,76 (69:39) contre 1,33 (56:42).

L'Olympique de Marseille remporte le premier de titre de champion de France de son histoire, au bout d'une bataille encore plus serrée que les précédentes. Le spectre de 1934 rôde encore en effet jusqu'au bout que le Vieux Port, surtout après que Sochaux eut infligé, lors de l'avant-dernière journée, leur seule défaite à domicile aux Marseillais (1-0). Mais ceux-ci l'emportent le dernier jour et sont sacrés au goal average, leur attaque et leur défense étant meilleures que celles des Sochaliens. La Canebière fêtera comme on le devine le jeune avant-centre Mario Zatelli, le spectaculaire gardien brésilien Vasconcellos et leurs coéquipiers.

Jean Nicolas inscrit 4 des 7 buts de la victoire de Rouen sur le Red Star (7-1, 4e journée). Il récidivera la journée suivante face au RC Paris.

Record[modifier | modifier le code]

L’Olympique lillois remporte leurs huit premiers matchs de la saison.

Voir aussi[modifier | modifier le code]