2002 en football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1999 2000 2001  2002  2003 2004 2005

Décennies :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (Belgique, France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Chronologie du football

2001 en football - 2002 en football - 2003 en football


Les faits marquants de l'année 2002 en football

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 10 janvier : selon la Fédération internationale de l'histoire et des statistiques du football (IFFHS), la Liga est, pour la seconde année consécutive, le meilleur championnat du monde. Zidane et ses camarades précèdent les Anglais de la Premier League et les Italiens de la Serie A. La Ligue 1 française n'arrive qu'au septième rang.

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 19 juillet : après maintes péripéties, l'OGC Nice est finalement autorisé à monter en Ligue 1. Metz, qui a terminé le dernier Championnat de Division 1 à la 17e place, jouera donc la saison prochaine en Ligue 2.

Août[modifier | modifier le code]

  • 13 août, Championnat de France : avec seulement 906 spectateurs, la rencontre Ajaccio-Guingamp entre dans le Top 10 des plus faibles affluences de l'élite depuis la guerre. Le record absolu appartient toujours à une rencontre du 2 juin 1973 entre Ajaccio et Angers avec 438 spectateurs !

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 14 septembre : Guy Roux dirige son 783e match en L1 avec l'AJ Auxerre, battant ainsi le record du nombre de matchs disputés en D1 par un entraîneur. Le record précédent était détenu par Kader Firoud (782 matchs dirigés en D1 entre 1955 et 1982).

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 31 octobre : un record du monde tombe : Celui du plus grand nombre de buts inscrits dans un match à Madagascar. Le match qui opposait l'AS Adema à la SOE a fini sur un 149 - 0 pour Adema. Les joueurs de la SOE ont marqué contre leur camp pour montrer leur mécontentement envers l'arbitre qui s'était disputé avec leur entraîneur.

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]