Championnat de France de football National 2010-2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

National 2010-2011

Description de l'image  LogoNationalFFF.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 14e
Lieu Drapeau : France France
Date 7 août 2010-27 mai 2011
Participants 21 équipes (4 pro.
et 17 amateurs)
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur Ligue 2 2010-2011
Niveau inférieur CFA 2010-2011
Palmarès
Promu(s) en début de saison UJA Alfortville
SR Colmar
Gap HAFC
Chamois niortais FC
US Orléans
Vainqueur SC Bastia
Promu(s) SC Bastia
Amiens SC
EA Guingamp
Relégué(s) RC Strasbourg
AS Cannes
Pacy VEF
Gap FC
Rodez AF
Stade plabennecois
UJA Alfortville
FC Gueugnon
Meilleur joueur Laurent David[1]
Meilleur(s) buteur(s) Thibault Giresse (21)

Navigation

Le Championnat de France de football National 2010-2011 a vu la victoire du SC Bastia. C'est le niveau le plus élevé auquel peuvent participer les équipes amateurs. Le championnat oppose cette saison 21 clubs, dont 4 professionnels et 17 semi-professionnels, en une série de 420 rencontres réparties sur 42 journées. Finalement, seuls 412 matches ont lieu suite au forfait du FC Gueugnon.

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Les 21 clubs du championnat sont :

Quatre clubs ont le statut professionnel : Amiens SC et les trois relégués SC Bastia, EA Guingamp et RC Strasbourg.

Club
(en gras : statut professionnel)
En National
depuis
Provenance Classement
2009-2010
Budget
2010/11
(en M)
Entraîneur
En Avant de Guingamp 2010 Ligue 2 18e (L2) 8,5 Jocelyn Gourvennec[4]
Racing Club de Strasbourg 2010 Ligue 2 19e (L2) 8 Laurent Fournier[5]
Sporting Club de Bastia 2010 Ligue 2 20e (L2) 4 Frédéric Hantz[6]
Union Sportive Créteil-Lusitanos 2007 Ligue 2 4e 3 Hubert Velud[7]
Pacy Vallée-d'Eure Football 2008 CFA A 5e 1,3 Laurent Hatton
Paris Football Club 2006 CFA D 6e 3 Jean-Luc Vannuchi[8]
Association Sportive Beauvais Oise 2006 CFA A 7e 2,4 Alexandre Clément
Association sportive de Cannes football 2001 Division 2 8e 6,2 Albert Emon[9]
Victor Zvunka[10]
Étoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël 2009 CFA B 9e 2,7 Athos Bandini
Union Sportive de Luzenac 2009 CFA C 10e 1 Christophe Pellissier
Aviron bayonnais Football Club 2008 CFA D 11e 1 Alain Pochat
Football Club de Rouen 1899 2009 CFA D 12e 3,5 Eric Garcin
Amiens Sporting Club Football 2009 Ligue 2 13e 8,4 Ludovic Batelli
Stade Plabennecois Football 2009 CFA D 14e 1 Franck Kerdilès
Rodez Aveyron Football 2007 CFA C 15e 1,8 Franck Rizzetto
Football Club de Gueugnon 2008 Ligue 2 16e 1,7 Serge Romano[11]
Sports réunis Colmar 2010 CFA A 1er (CFA A) 1,5[12] Damien Ott
Gap Hautes-Alpes Football Club 2010 CFA B 1er (CFA B) 1,3 Patrick Bruzzichessi[13]
Cédric Carrez[14]
Chamois niortais Football Club 2010 CFA C 1er (CFA C) 3,2 Pascal Gastien
Union sportive Orléans Loiret football 2010 CFA D 1er (CFA D) 2,2 Yann Lachuer
Union de la jeunesse arménienne d'Alfortville 2010 CFA A 2e (CFA A) 1,2 William Longuet
Int. Farid Elarche[15]
Azzedine Meguellatti[16]

Compétition[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Présentation des équipes lors du match UJA Alfortville - EA Guingamp du 22 avril 2011 au Stade Marville, plus large victoire de la saison (6-0 pour Guingamp)

Les trois équipes finissant en tête du classement à l'issue de la saison sont promues dans le championnat de France de Ligue 2 2011-2012[17]. Les cinq derniers clubs au classement à l'issue de la saison sont relégués en championnat de France amateur 2011-2012[18].

Le calcul des points pour chaque rencontre est le suivant[19] : 3 points pour une victoire, 1 point pour un match nul et 0 point pour une défaite. En cas d'égalité de points entre plusieurs équipes, les critères suivants sont appliqués pour les départager[20] :

  • Points marqués lors des faces-à-faces
  • Différence de buts lors des faces-à-faces
  • Différence de buts générale
  • Buts marqués dans l'ensemble des matchs du championnat
  • Le moins de points au classement du carton bleu (classement du fair-play)
  • Tirage au sort

Lorsqu'un club déclare forfait général au cours du championnat il est classé dernier. Si ce forfait intervient avant la 30e journée de championnat, tous ses matchs de la saison sont annulés. Sinon, les matchs joués restent valables et les matchs non encore joués sont perdus sur le score de 3-0[21]. Ce cas intervient suite à la liquidation judiciaire du Football Club de Gueugnon, prononcée le 8 avril 2011, avant la 34e journée par le tribunal de commerce de Mâcon[22]. La FFF confirme que ce règlement sera appliqué tel quel le 14 avril 2011[23].

Cette liquidation change la fin du championnat dans le bas de classement puisque les cinq clubs classés de la 16e à la 20e profitent du forfait de Gueugnon et obtiennent une victoire sur tapis vert 3-0 alors que Rodez, alors 15e, a déjà joué son match retour contre Gueugnon et a concédé le match nul. Ils perdent ainsi deux points sur tous ses rivaux pour le maintien. Le président ruthénois affirme ainsi que « cela fausse le championnat[24] ».

Classement final[modifier | modifier le code]

Les trois premiers au classement sont promus en Ligue 2 2011-2012. Les clubs classés de la 17e à la 21e place sont eux relégués en CFA 2011-2012. Voici le classement à l'issue de la 42e journée du championnat le 27 mai 2011, classement qui tient compte des égalités particulières et des matchs gagnés par forfait sur le score de 3-0 face à Gueugnon[25].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 SC Bastia R 91 40 27 10 3 81 24 +57
2 Amiens SC 84 40 24 12 4 58 27 +31
3 EA Guingamp R 80 40 23 11 6 87 36 +51
4 RC Strasbourg R A 77 40 20 17 3 56 27 +29
5 AS Cannes B 68 40 18 14 8 51 35 +16
6 ÉFC Fréjus St-Raphaël 67 40 19 10 11 56 41 +15
7 AS Beauvais 61 40 15 16 9 53 48 +5
8 FC Rouen 59 40 15 14 11 54 44 +10
9 US Orléans LF P 53 40 13 14 13 43 40 +3
10 US Créteil-Lusitanos 51 40 13 12 15 41 48 -7
11 Paris FC 49 40 11 16 13 45 46 -1
12 US Luzenac 49 40 12 13 15 39 44 -5
13 Chamois niortais FC P 49 40 13 10 17 46 46 0
14 Pacy VEF -2 B C 45 40 13 8 19 41 47 -6
15 SR Colmar P 44 40 11 11 18 34 48 -14
16 Gap HAFC P B 43 40 11 10 19 44 62 -18
17 Aviron Bayonnais D 43 40 11 10 19 36 58 -22
18 Rodez AF 40 40 11 7 22 41 63 -22
19 Stade Plabennecois 37 40 9 12 19 33 52 -19
20 UJA Alfortville P 28 40 6 10 24 36 79 -43
21 FC Gueugnon E 16 40 3 7 30 21 81 -60

Promotions et relégations

Abréviations

Victoire à 3 points.

  • En cas d'égalité de points, les équipes sont départagées à la différence de buts particulière.
Notes
A La liquidation judiciaire du RC Strasbourg est définitivement entérinée le 22 août 2011. Le club repart alors en CFA 2[26].
B L'AS Cannes et le Gap HAFC[27] sont rétrogradés en CFA par la DNCG le 15 juillet 2011. Pacy VEF est également retrogradé en CFA par la DNCG le 25 mai 2011 pour raisons financières[28]; le club décide de ne pas faire appel de cette décision lors de son assemblée générale du 23 juin[29].
C Trois points en moins sont infligés à Pacy VEF pour problèmes financiers le 25 novembre[30], lesquels sont ramenés à deux points de pénalité en mars 2011 à la suite d'une erreur de procédure de la DNCG[31].
D L'Aviron Bayonnais est repêché par la FFF, le 18 juillet 2011[32].
E Initialement relégué en CFA, le FC Gueugnon est rétrogradé en DH le 8 juillet 2011 suite à son dépôt de bilan[33].

Résultats[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 27 mai 2011
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ALF AMI BAS BAY BEA CAN COL CRE FRE GAP GUE GUI LUZ NIO ORL PAC PAR PLA ROD ROU STR
Alfortville 2-4 0-4 1-1 0-0 0-0 0-1 1-1 1-2 0-0 3-0F 0-6 1-2 0-1 0-2 1-1 2-1 0-2 0-2 1-2 1-3
Amiens 3-1 1-0 1-1 2-0 2-0 1-0 2-1 1-0 1-0 3-2 2-1 1-1 2-1 0-0 2-0 2-0 1-0 5-1 2-1 1-1
SC Bastia 1-1 1-0 4-2 5-1 0-0 3-0 2-1 1-0 5-0 3-1 2-0 1-0 2-1 0-0 0-0 3-0 6-1 0-0 0-0 1-0
Bayonne 0-4 0-2 1-2 0-1 2-0 1-1 0-1 2-1 3-0 0-0 0-0 0-1 2-1 2-1 0-1 0-0 1-0 3-1 3-3 1-2
Beauvais 2-2 0-0 1-4 3-0 2-1 0-0 0-0 1-1 1-1 3-1 2-2 0-0 4-2 1-2 3-2 3-2 0-0 3-2 1-1 2-1
Cannes 3-0 1-1 2-1 3-0 0-0 2-1 1-0 1-1 0-1 2-1 0-0 2-0 1-0 4-2 0-0 0-0 1-0 2-0 3-2 1-0
Colmar 0-0 0-0 0-0 0-1 1-2 0-3 1-2 3-2 4-2 0-0 0-3 3-1 0-3 1-0 1-2 0-2 0-0 1-0 0-0 1-2
Créteil 3-2 1-3 1-2 1-0 0-1 2-2 0-2 0-1 1-1 2-0 1-2 3-0 4-2 0-1 1-0 0-0 0-0 3-1 0-0 0-0
Fréjus 2-1 0-1 1-1 3-0 1-0 0-0 1-1 3-0 2-1 3-0F 1-1 1-0 1-0 1-1 1-0 3-1 2-0 2-1 1-0 1-2
Gap 1-1 0-1 0-2 4-0 2-1 2-3 2-2 1-2 2-2 1-0 0-0 2-0 1-1 2-1 1-0 0-1 3-1 4-0 1-3 1-1
Gueugnon 0-2 1-2 1-4 0-2 0-3F 2-4 0-3F 0-1 2-1 0-3F 1-2 0-2 0-0 0-1 0-3F 1-1 0-3 0-0 0-0 1-1
Guingamp 6-3 1-2 2-5 2-2 3-0 4-0 2-0 5-1 3-1 5-0 5-0 4-1 2-0 4-1 2-1 2-0 3-1 3-1 1-0 0-0
Luzenac 4-0 1-1 1-5 1-1 1-1 1-0 0-1 0-0 0-1 3-0 2-0 1-1 0-0 4-2 0-0 2-1 2-0 2-0 2-2 1-1
Niort 2-0 2-2 2-0 4-0 1-2 0-2 1-1 3-1 0-3 2-0 3-0 1-0 2-3 0-0 0-2 0-0 2-0 3-2 2-1 0-2
Orléans 0-1 0-0 0-2 0-1 2-3 1-1 2-0 0-0 3-0 4-0 1-0 1-1 1-0 1-1 2-0 1-1 2-1 0-1 2-2 1-1
Pacy/Eure 1-0 2-1 1-2 2-1 0-2 1-0 2-1 2-3 2-3 2-1 3-4 0-1 0-0 1-0 0-0 2-0 1-1 0-1 2-4 0-0
Paris FC 5-1 1-0 1-2 0-2 2-2 1-1 0-1 2-2 1-1 1-0 3-0F 1-1 1-0 1-0 1-3 2-0 1-1 3-1 2-0 2-2
Plabennec 1-2 0-0 0-3 2-0 0-0 0-0 2-1 1-0 1-3 1-1 3-0F 1-1 2-0 1-2 1-1 1-3 2-1 3-1 0-1 0-2
Rodez 4-0 0-2 0-0 0-0 2-1 0-2 0-1 0-1 3-2 1-2 0-2 0-2 2-0 1-1 1-0 1-0 2-2 3-0G 4-2 0-3
Rouen 2-1 2-0 0-1 3-1 1-1 2-0 2-1 3-0 1-1 2-0 1-0 1-3 0-0 1-0 0-1 3-2 1-1 2-0 1-1 1-2
Strasbourg 4-0 1-1 1-1 2-0 1-0 3-3 2-0 1-1 2-0 2-1 2-1 2-1 1-0 0-0 2-0 1-0 0-0 0-0 2-1 1-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur
F Forfait de Gueugnon
G Le match Rodez-Plabennec de la 27e journée, achevé sur le score de 1-1 est donné gagnant sur le score de 3-0 pour Rodez, le 15 mars 2011, à cause de la présence sur le terrain de Soki N'Zinga (en), joueur de Plabennec[34]. En effet, le joueur arrivé en cours de saison à Plabennec, avait déjà joué des matchs avec le club basque de l'Aviron Bayonnais sous contrat amateur. En arrivant à Plabennec, il est resté sous contrat amateur. Or, d'après les règlements de la fédération, il est interdit de jouer avec deux équipes différentes d'un même groupe lors de la même saison, sauf en cas de changement de statut (passer d'amateur à professionnel)[35]. Cette décision est confirmée en appel, le 21 avril 2011[36].

Statistiques générales[modifier | modifier le code]

Nombre de buts[modifier | modifier le code]

Un total de 969 buts sont inscrits au cours du championnat, soit 2,35 buts par rencontre. Le total s'élève à 996 buts en comptant les forfaits de Gueugnon et le match gagné sur tapis vert par Rodez, soit alors 2,37 buts par match.

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Le club le plus souvent en tête du championnat est le SC Bastia, qui prend la première à l'issue de la 13e journée pour ne plus la quitter jusqu'à la fin du championnat grâce à une série de 31 matchs sans défaite entamée le 28 septembre 2010 par une victoire 3-0 sur Colmar[37] et terminée le 27 mai par une défaite sur le terrain de son dauphin Amiens le 27 mai 2011 lors de la dernière journée du championnat[38].

Sporting Club Bastia Association sportive de Cannes Football Amiens Sporting Club Football Association sportive de Cannes Football Étoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël Paris Football Club Union Sportive Luzenac Paris Football Club Union sportive Créteil-Lusitanos Association sportive de Cannes Football

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Les trois équipes promues sont aussi celles qui sont le plus souvent aux trois premières places au cours du championnat. Le Sporting Club de Bastia, l'Amiens Sporting Club et l'En Avant de Guingamp sont ainsi respectivement sur le podium à 33, 30 et 26 reprises au cours des 42 journées de la compétition. Parmi les cinq clubs qui ont été le plus souvent relégables pendant la saison, seul les Sports réunis Colmar parviennent à se sauver. En effet, après 31 journées en position de relégable (de la 8e à la 39e journée sauf la 35e) , le club quitte la zone de relégation à trois journées de la fin du championnat.

Affluences et stades[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant précise l'affluence moyenne à domicile des différents clubs, le nombre de matchs joués à domicile, l'évolution de l'affluence par rapport à la saison précédente, ainsi que le stade et sa capacité[39]. Les quatre clubs professionnels ont les meilleures affluences. L'UJA Alfortville et le Paris FC ont le taux de remplissage le plus faible, inférieur à 3 %. Le club dont l'affluence diminue le plus par rapport à la saison précédente est le FC Gueugnon, qui est relégable toute la saison avant de déclarer forfait, avec une diminution de 56,7 %. Les deux autres plus grandes baisses de fréquentation s'observent au RC Strasbourg (-45,6 %) et à l'EA Guingamp (-35 %), deux clubs relégués en provenance de Ligue 2.

Club Moyenne Matchs Évolution Ville du
stade
Stade Capacité Taux de
remplissage
moyen
EA Guingamp 7 322 20 -35 % Guingamp Stade du Roudourou 18 036 41 %
RC Strasbourg 6 166 20 -45,6 % Strasbourg Stade de la Meinau 29 000 21 %
SC Bastia 4 532 20 74,4 % Furiani Stade Armand Cesari 15 000 30 %
US Créteil 445 20 -31,4 % Créteil Stade Dominique-Duvauchelle 12 150 4 %
Pacy VEF 526 20 -18,4 % Ménilles Stade Pacy-Ménilles 2 000 26 %
Paris FC 471 19 18,6 % Paris Stade Charléty 20 000 2 %
AS Beauvais 1 750 20 12,6 % Beauvais Stade Pierre Brisson 10 178 17 %
AS Cannes 1 610 20 -0,5 % Cannes Stade Pierre de Coubertin 12 800 13 %
EFC Fréjus St-Raphaël 1 411 19 -19,8 % Fréjus Stade Pourcin 2 500 56 %
US Luzenac 563 20 -16,2 % Luzenac Stade Paul Fédou 1 000 56 %
Aviron Bayonnais 513 20 -28,9 % Bayonne Stade Didier Deschamps 3 500 15 %
FC Rouen 3 130 20 -5,5 % Le Petit-Quevilly Stade Robert Diochon 12 018 26 %
Amiens SC 6 220 20 5 % Amiens Stade de la Licorne 12 097 51 %
Stade Plabennecois 1 147 19 -3,2 % Plabennec Stade de Kervéguen 5 000 23 %
Rodez AF 1 575 20 -26,6 % Rodez Stade Paul Lignon 6 000 26 %
FC Gueugnon 674 16 -56,7 % Gueugnon Stade Jean Laville 13 800 5 %
SR Colmar 1 745 20 36,4 % Colmar Colmar Stadium 5 000 35 %
Gap HAFC 655 20 27,4 % Gap Stade de Provence 5 000 13 %
Chamois niortais FC 2 835 20 9,8 % Niort Stade René-Gaillard 10 898 26 %
US Orléans LF 1 883 20 42,9 % Orléans Stade de la Source 5 000 38 %
UJA Alfortville 241 19 13,1 % La Courneuve
puis Colombes
Stade Marville
puis Stade Yves du Manoir[40]
10 000
puis 14 000
2 %

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs 2010-2011[modifier | modifier le code]

Jan Koller, ici en 2008, est le troisième meilleur buteur

Le meilleur buteur du championnat est l'attaquant de l'En Avant de Guingamp Thibault Giresse. Il totalise 21 buts et devance David Suarez du SC Bastia et Jan Koller de l'AS Cannes avec respectivement 20 et 16 buts. Deux autres guingampais se classent parmi les dix meilleurs buteurs, à savoir Mathieu Scarpelli, quatrième avec 15 buts, et Mouritala Ogunbiyi, qui est avec un total de 13 buts inscrits cinquième ex æquo avec les cinq joueurs suivants : Mustapha Durak (en) du Gap FC, Ali Mathlouthi du RC Strasbourg, Ande Dona Ndoh du FC Rouen, Mathieu Robail du SC Bastia et Patrice Vareilles de l'ÉFC Fréjus Saint-Raphaël[41].

Meilleur joueur[modifier | modifier le code]

Laurent David du Stade Plabennecois obtient le Trophée du meilleur joueur du National pour la 2e année consécutive. Ce trophée, décerné par la fédération, se base sur les votes des entraîneurs à l'issue de chaque rencontre de championnat[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La sanction définitive concernant le retrait de points de Pacy intervient entre les journées 17 et 18. Nous la comptabilisons donc dans le classement à partir de la 18e journée
  2. Le match Rodez-Plabennec de la 27e journée, achevé sur le score de 1-1, est donné gagnant sur le score de 3-0 pour Rodez. Le classement est donc modifié à partir de cette journée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le classement du Challenge du Meilleur Joueur », sur fff.fr
  2. « Relégation de Strasbourg en CFA », sur clashfoot.over-blog.com
  3. « Strasbourg maintenu en National », sur francefootball.fr
  4. « Gourvennec nommé (officiel) », sur francefootball.fr,‎ 17 mai 2010
  5. « Fournier va signer », sur dna.fr,‎ 4 juin 2010
  6. « Hantz d'accord avec Bastia (off.) », sur francefootball.fr,‎ 22 mai 2010
  7. Farid Ahnache, « Hubert Velud, nouvel entraîneur de Créteil », sur foot-national.com,‎ 25 mai 2010
  8. « Le PFC et Créteil ont la parade », sur leparisien.fr,‎ 22 juin 2010
  9. « Albert Emon démis de ses fonctions », sur ascannes.info,‎ 31 janvier 2011
  10. « Victor Zvunka nouveau coach ascéiste », sur ascannes.info,‎ 31 janvier 2011
  11. « Serge Romano à Gueugnon », sur lequipefr,‎ 7 juillet 2010
  12. « Hunsinger : « Tout le monde doit prendre de la hauteur » », sur lalsace.fr,‎ 31 mai 2010
  13. Erwann Penland, « Gap : Patrick Bruzzichessi nouveau coach », sur foot-national.com,‎ 6 juin 2010
  14. « Gap: Bruzzichessi a rendu son tablier », sur ledauphine.com,‎ 3 mai 2011
  15. Foot-National, « Longuet remplacé par Elarche », sur foot-national.com,‎ 5 octobre 2010
  16. France Football, « Meguellatti revient! », sur francefootball.fr,‎ 23 novembre 2010
  17. Règlement des championnats nationaux saison 2010-2011 : Article 4 I-1)a) et II-b), FFF,‎ 2010, 54 p. (lire en ligne), p. 3-4
  18. Règlement des championnats nationaux saison 2010-2011 : Article 4 II-b) et c), FFF,‎ 2010, 54 p. (lire en ligne), p. 4
  19. Règlement des championnats nationaux saison 2010-2011 : Article 10 I-2., FFF,‎ 2010, 54 p. (lire en ligne), p. 13
  20. Règlement des championnats nationaux saison 2010-2011 : Article 10 II-1., FFF,‎ 2010, 54 p. (lire en ligne), p. 14
  21. Règlement des championnats nationaux saison 2010-2011 : Article 10 II-2., FFF,‎ 2010, 54 p. (lire en ligne), p. 14
  22. « Gueugnon, c'est terminé ! », sur lequipe.fr,‎ 8 avril 2011
  23. « Communiqué de la Commission », sur fff.fr,‎ 14 avril 2011
  24. « Rodez se fait piéger », sur ladepeche.fr,‎ 8 avril 2011
  25. « Classement du National », sur fff.fr
  26. Alexandre Chochois, « DNCG: Strasbourg : La SASP liquidée, un nouveau départ? », sur foot-national.com,‎ 22 août 2011
  27. Erwann Penland, « DNCG : Gap confirmé en CFA, le Red Star vers le National », sur foot-national.com,‎ 8 juillet 2011
  28. Erwann Penland, « DNCG : Pacy sur Eure relégué en CFA », sur foot-national.com,‎ 25 mai 2011
  29. Erwann Penland, « Pacy sur Eure ne fera pas appel, Martigues en National », sur foot-national.com,‎ 24 juin 2011
  30. Alexandre Chochois, « National : Trois points en moins pour Pacy! », sur foot-national.com,‎ 25 novembre 2010
  31. Alexandre Chochois, « National : Pacy-sur-Eure récupère un point », sur foot-national.com,‎ 31 mars 2011
  32. Erwann Penland, « Les groupes de CFA, CFA2 et National connus », sur foot-national.com,‎ 18 juillet 2011
  33. Alexandre Chochois, « Gueugnon : Le club repartira bien en DH », sur foot-national.com,‎ 9 juillet 2011
  34. Erwann Penland, « Plabennec : Match perdu sur tapis vert à Rodez », sur foot-national.com,‎ 15 mars 2011
  35. Règlement des championnats nationaux saison 2010-2011 : Article 20 I-8, FFF,‎ 2010, 54 p. (lire en ligne), p. 30
  36. Erwann Penland, « Plabennec : Sanction confirmée en appel », sur foot-national.com,‎ 21 avril 2011
  37. « Fiche du club de Bastia », sur lequipe.fr
  38. Anna, « Bastia chute à Amiens », sur spiritu-turchinu.com,‎ 29 mai 2011
  39. « ATTENDANCES - France - 2010-2011 - Ligue National », sur european-football-statistics.co.uk
  40. « Au stade du renouveau? », sur leparisien.fr,‎ 27 février 2011
  41. a et b « National - Thibault Giresse meilleur buteur de l'édition 2010-2011 », sur fff.fr,‎ 30 mai 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]