Championnat de Turquie de football 2010-2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Spor Toto Süper Lig
2010-2011

Logo de la Spor Toto Süper Lig
Généralités
Sport football
Organisateur(s) Fédération de Turquie de football
Édition 53e
Lieu Drapeau de la Turquie Turquie
Date du 15 août 2010
au 22 mai 2011
Participants 18 équipes
Matchs joués 306
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Bursaspor
Promu(s) en début de saison Konyaspor
Kardemir Karabükspor
Bucaspor
Vainqueur Fenerbahçe
Deuxième Trabzonspor
Troisième Bursaspor
Relégué(s) Bucaspor
Konyaspor
Kasımpaşa
Buts 834
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Brésil Alex (28)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : Brésil Alex (12)

Navigation

La saison 2010-2011 de Spor Toto Süper Lig est la cinquante-troisième édition du championnat de Turquie de football. Le premier niveau du championnat oppose dix-huit clubs turcs en une série de trente-quatre rencontres jouées durant la saison de football. La compétition débute le samedi 15 août 2010 et se termine le 22 mai 2011.

Les quatre premières places de ce championnat sont qualificatives pour les compétitions européennes que sont la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Une autre place est attribuée au vainqueur de la Coupe de Turquie.

Diyarbakırspor, Denizlispor et Ankaraspor quittent la division et sont remplacés par Karabükspor, champion de 1.Lig la saison précédente, Bucaspor et Konyaspor.

Les 18 clubs participants[modifier | modifier le code]

Club Ville Dernière
montée
Classement
2009-2010
Entraîneurs Depuis Stade Capacité
théorique
Fenerbahçe Istanbul 1959 2 Drapeau : Turquie Aykut Kocaman 2010 Stade Şükrü Saraçoğlu 52 000[1]
Galatasaray Istanbul 1959 3 Drapeau : Pays-Bas Frank Rijkaard (20/10/2010)
Drapeau : Roumanie Gheorghe Hagi (22/03/2011)
Drapeau : Turquie Bülent Ünder
2011 Türk Telekom Arena 52 695
Beşiktaş Istanbul 1959 4 Drapeau : Allemagne Bernd Schuster (15/03/2011)
Drapeau : Turquie Tayfur Havutçu
2011 Stade BJK İnönü 32 145
Trabzonspor Trabzon 1974 5 Drapeau : Turquie Şenol Güneş 2009 Stade Hüseyin Avni Aker 22 749
Ankaragücü Ankara 1981 12 Drapeau : Turquie Ümit Özat (26/02/2011)
Drapeau : Turquie Mesut Bakkal
2011 Stade Ankara 19 Mayıs 21 250
Gençlerbirliği Ankara 1989 10 Drapeau : Allemagne Thomas Doll (21/10/2010)
Drapeau : Allemagne Ralf Zumdick
2009 Stade Ankara 19 Mayıs 21 250
Gaziantepspor Gaziantep 1990 13 Drapeau : Turquie Tolunay Kafkas 2010 Stade Kamil Ocak 16 980
Kayserispor Kayseri 2004 8 Drapeau : Géorgie Shota Arveladze 2010 Stade Kadir Has 32 864
Sivasspor Sivas 2005 15 Drapeau : Turquie Mesut Bakkal (23/10/2010)
Drapeau : Turquie Rıza Çalımbay
2010 Stade Sivas 4 Eylül 16 850
Bursaspor Bursa 2006 1 Drapeau : Turquie Ertuğrul Sağlam 2009 Stade Bursa Atatürk 25 456
İstanbul BB Istanbul 2007 6 Drapeau : Turquie Abdullah Avcı 2006 Stade olympique Atatürk 75 145[2]
Eskişehirspor Eskişehir 2008 7 Drapeau : Turquie Rıza Çalımbay (06/10/2010)
Drapeau : Turquie Bülent Uygun
2010 Stade Eskişehir Atatürk 13 520
Antalyaspor Antalya 2008 9 Drapeau : Turquie Mehmet Özdilek 2008 Stade Antalya Mardan 10 000
Kasımpaşa Istanbul 2009 11 Drapeau : Turquie Yılmaz Vural (27/12/2010)
Drapeau : Turquie Fuat Çapa
2009 Stade Recep Tayyip Erdoğan 9 576
Manisaspor Manisa 2009 14 Drapeau : Turquie Hikmet Karaman 2010 Stade Manisa 19 Mayıs 20 000
Karabükspor Karabük 2010 1 (1.Lig) Drapeau : Turquie Yücel İldiz 2009 Stade Dr. Necmettin Şeyhoğlu 7 593
Bucaspor İzmir 2010 2 (1.Lig) Drapeau : Turquie Bülent Uygun (04/10/2010)
Drapeau : Turquie Samet Aybaba
2010 Stade Buca Arena 6 231
Konyaspor Konya 2010 6 (1.Lig) Drapeau : Turquie Ziya Doğan (13/02/2011)
Drapeau : Turquie Yılmaz Vural
2011 Stade Konya Atatürk 22 456
Légende des couleurs

Localisation des villes[modifier | modifier le code]

Cinq équipes sont domiciliées à İstanbul et deux à Ankara, capitale de la Turquie. Les autres équipes participant à la compétition sont toutes issues de villes différentes.

Villes hôtes des équipes de la saison

Compétition[modifier | modifier le code]

Classement actuel[modifier | modifier le code]

mise à jour : 22 mai 2011

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Fenerbahçe 82 34 26 4 4 84 34 +50
2 Trabzonspor 82 34 25 7 2 69 23 +46
3 Bursaspor (T) 61 34 17 10 7 50 29 +21
4 Gaziantepspor 59 34 17 8 9 44 33 +11
5 Beşiktaş (C) 54 34 15 9 10 53 36 +17
6 Kayserispor 51 34 14 9 11 45 44 +1
7 Eskişehirspor 47 34 12 11 11 41 40 +1
8 Galatasaray 46 34 14 4 16 41 46 -5
9 Karabükspor (P) 44 34 12 8 14 46 53 -7
10 Manisaspor 43 34 13 4 17 49 51 -2
11 İstanbul BB 42 34 12 6 16 40 45 -5
12 Antalyaspor 42 34 10 12 12 41 48 -7
13 Ankaragücü 41 34 10 11 13 52 62 -10
14 Gençlerbirliği 40 34 10 10 14 43 51 -8
15 Sivasspor 35 34 8 11 15 43 57 -14
16 Bucaspor (P) 26 34 6 8 20 37 65 -28
17 Konyaspor (P) 24 34 4 12 18 28 49 -21
18 Kasimpaşaspor 23 34 5 8 21 28 71 -43
Qualifications européennes et relégation
Ligue des Champions 2011-2012

Note : le classement est établi selon le site officiel de la Fédération de Turquie de football[3],[4]

Journée par journée[modifier | modifier le code]

mise à jour : 16 mai 2011

Rencontres[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 22 mai 2011
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Ank Ant BJK Buc Bur Esk FB GS Gaz Gen IBB Kar Kas Kay Kon Man Siv TS
Ankaragücü 2-3 1-0 5-3 1-5 2-2 2-1 3-2 0-2 2-4 2-2 0-0 3-0 1-1 4-1 1-3 1-1 0-2
Antalyaspor 2-2 0-2 3-3 2-2 2-2 0-1 3-0 0-1 0-0 1-0 1-2 3-1 2-1 1-0 1-4 1-1 0-0
Beşiktaş (BJK) 4-0 2-1 5-1 1-0 3-1 2-4 2-0 1-1 2-2 0-2 1-1 1-1 4-2 2-2 2-3 2-1 1-2
Bucaspor 0-0 1-0 0-1 0-2 0-0 3-5 0-1 2-1 3-1 0-2 2-1 4-0 3-3 3-2 1-1 0-4 1-2
Bursaspor 0-0 2-3 0-3 1-0 2-1 1-1 2-0 1-4 1-0 1-1 2-2 2-1 2-0 1-0 2-1 2-1 0-2
Eskişehirspor 0-0 0-0 2-0 1-0 1-1 1-3 1-3 0-1 0-0 1-0 1-0 4-0 1-2 1-0 2-1 2-1 0-0
Fenerbahçe (FB) 6-0 4-0 1-1 5-2 0-0 4-2 0-0 1-0 3-0 2-0 2-1 2-0 2-0 2-0 4-2 1-0 2-0
Galatasaray (GS) 2-4 2-1 1-2 1-0 0-2 4-2 1-2 1-0 0-2 3-1 0-0 3-1 1-1 2-0 0-2 1-0 0-1
Gaziantepspor 3-2 2-1 0-0 2-0 0-31 2-1 2-1 1-0 1-1 4-1 0-0 0-0 2-0 2-2 1-0 3-1 1-3
Gençlerbirliği 1-0 2-3 0-2 1-0 1-5 0-1 2-4 2-3 0-0 2-1 2-3 1-1 4-1 2-1 2-0 1-1 1-2
İstanbul BB (IBB) 1-4 1-1 2-1 2-1 0-0 0-2 0-1 3-1 1-0 0-1 2-1 3-1 0-2 1-0 0-0 1-2 1-3
Karabükspor 5-1 2-0 1-4 3-0 1-1 1-2 0-1 2-1 3-2 3-0 0-2 1-3 0-0 2-1 2-1 2-1 0-4
Kasımpaşaspor 2-1 2-3 0-1 0-0 0-3 0-2 2-6 0-3 0-1 1-1 1-3 1-2 1-2 2-2 1-0 2-0 0-7
Kayserispor 2-1 2-0 1-0 2-0 1-0 2-2 2-0 0-0 1-2 1-1 3-2 1-0 1-3 1-3 1-2 4-1 0-0
Konyaspor 0-2 0-0 1-1 1-1 0-0 2-1 1-4 0-1 0-2 2-1 0-0 J06 2-2 0-1 0-0 1-1 1-2
Manisaspor 0-3 1-2 0-0 4-2 0-2 3-1 1-3 2-3 2-0 0-3 1-0 4-2 2-1 0-2 0-1 3-0 1-2
Sivasspor 1-1 1-1 1-0 1-1 0-2 1-1 3-4 2-1 1-1 1-1 0-4 5-1 1-1 1-0 1-0 4-2 2-3
Trabzonspor (TS) 1-1 0-0 1-0 2-0 1-0 0-0 3-2 2-0 3-0 3-1 3-1 3-0 1-0 3-3 1-0 1-3 6-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

1. Match arrêté par l'arbitre en cours de jeu, le score de 0-3 fut décidé par la fédération le 12 octobre 2010[5].

Événements de la saison[modifier | modifier le code]

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Juillet 2010[modifier | modifier le code]

Août 2010[modifier | modifier le code]

Septembre 2010[modifier | modifier le code]

Octobre 2010[modifier | modifier le code]

Novembre 2010[modifier | modifier le code]

Décembre 2010[modifier | modifier le code]

Janvier 2011[modifier | modifier le code]

Février 2011[modifier | modifier le code]

  • 18-21 février (22e journée) : Vainqueur lundi soir sur le terrain de Manisaspor, Trabzonspor conserve la tête du championnat. Bursaspor se fait humilié à domicile face à Gaziantepspor sur le score de 4-1 et perd sa deuxième place aux dépens de Fenerbahçe large vainqueur dans le derby face à Beşiktaş. Kayserispor ne lâche rien pour la qualification à l'Europe et s'impose face à Antalyaspor. En bas de tableau, Kasımpaşa obtient sa deuxième victoire consécutive aux dépens de Ankaragücü et revient à 4 points du 1er non-relégable.

Mars 2011[modifier | modifier le code]

  • 04-7 mars (24e journée) : Fenerbahçe et Trabzonspor empoche les 3 points en remportant tous les deux leurs matchs à l'extérieur face à Gençlerbirliği et Beşiktaş. Grâce à la différence de but, le club stambouliote conserve la première place. Bursaspor décroche un match nul à domicile et laisse filer 2 points importants. Le tenant du titre voit son trophée de plus en plus s'envoler et se retrouve troisième, à 5 points des leaders. Gaziantepspor revient au même nombre de points que Kayserispor qui s'incline à domicile. Galatasaray obtient le point du match nul face à Kardemir DÇ Karabükspor et tire un trait sur l'Europe la saison prochaine après s'être fait éliminer de la Coupe de Turquie. Le bas de tableau reste inchangé, Bucaspor, Konyaspor et Kasımpaşa s'inclinant tous les trois.
  • 11-13 mars (25e journée) : La lutte continue d’être serrée entre Fenerbahçe et Trabzonspor, tous deux victorieux et qui pour la 3e semaine consécutive se départagent la tête du classement uniquement grâce à la différence de but en faveur de Fenerbahçe. Derrière, Bursaspor à presque dit au revoir à son titre en ne prenant qu'un point sur la pelouse de Kardemir DÇ Karabükspor et est distancé à 7 points des 2 leaders. Plus loin, la 4e place reste aussi disputé entre Kayserispor et Gaziantepspor alors que les deux équipes s'inclinent respectivement face à Sivasspor et Bucaspor. Beşiktaş ne prenant qu'un point sur la pelouse de Manisaspor, l'équipe cede sa 6e place au profit de Eskişehirspor. Galatasaray quant à eux s'enfonce un peu plus en concédant son 3e match à suivre sans victoire. En bas de tableau, Bucaspor sort la tête de l'eau en s'imposant face à Gaziantepspor. Konyaspor et Kasımpaşa s'inclinent tous les deux et restent dans la zone rouge.
  • 18-21 mars (26e journée) : Fenerbahçe remporte le grand derby face à Galatasaray qui s'enfonce un peu plus dans le classement. Cette défaite entraînera le limogeage de Gheorghe Hagi. De son côté, Trabzonspor decroche les 3 points dans les dernieres secondes face à Gençlerbirliği. Bursaspor aligne son troisième match nul a suivre et tente de conserver sa 3e place. Gaziantepspor prend la 4e place synonyme de qualification européenne aux dépens de Kayserispor qui s'incline sur le terrain de Beşiktaş. Le club stambouliote reste 7e a 2 points de Eskişehirspor toujours 6e. Dans un match important pour le maintien, Sivasspor s'impose sans problème sur le terrain de Bucaspor (0-4) et s’éloigne à 4 points du premier non-relégable. Kasımpaşa s'impose face à Manisaspor et revient au même nombre de points que Konyaspor ayant pris un point a domicile face à Antalyaspor.

Avril 2011[modifier | modifier le code]

  • 02-4 avril (27e journée) : Trabzonspor s'impose à domicile face à Konyaspor sur le plus petit des scores (1-0). De son côté, après 10 victoires de rang, Fenerbahçe concède le nul à domicile face au tenant en titre, Bursaspor (0-0), qui lui conserve sa 3e place. Pour la 4e place, malgré la défaite surprise de Kayserispor à domicile face à Kasımpaşa (1-3), Gaziantepspor n'en profite pas pour accroître son avance en laissant lui aussi filer 3 points précieux sur le terrain de Kardemir DÇ Karabükspor (3-2). Eskişehirspor quant à lui, avait l'occasion de passer devant Kayserispor mais a lui aussi laisser filer les 3 points sur le terrain d'Ankaragücü (2-2). Beşiktaş pouvait eux aussi retrouver un petit espoir en revenant à 4 points de Gaziantepspor mais s'incline sur le terrain de Sivasspor (1-0) qui obtient 3 point très importants pour le maintien. Pour le premier match de son nouvel entraîneur, Galatasaray prend une grosse claque sur le terrain d'Antalyaspor (3-0) et chute à la 13e place et reste maintenant sur 3 défaites consécutives. Dans la lutte pour le maintien, à 7 journées de la fin, Sivasspor, grâce à sa victoire, sera difficile à rattraper par les 3 équipes occupant actuellement la zone rouge : Bucaspor, Kasımpaşa et Konyaspor.
  • 15-18 avril (29e journée) : Trabzonspor devait vraiment confirmer sa 1re place en affrontant Bursaspor qui lui lutte pour la 3e place. C'est finalement les "Grenat et Bleu" qui s'impose à domicile sur le score de 1-0. Pour Fenerbahçe, c'était difficile aussi, en affrontant l'autre équipe qui désire conserver sa 4e : Gaziantepspor. "Les Canaris" remportent les 3 points dans les dernières seconde du temps additionnel. En n'obtenant qu'un point à domicile face à Gençlerbirliği (2-2), Beşiktaş revient au même nombre de points que Kayserispor et Eskişehirspor qui concède respectivement une défaite à domicile face à Konyaspor (1-3) et un match nul sur le terrain de Antalyaspor (2-2). Beşiktaş prend la 5e place grâce à la différence de buts. Galatasaray sort la tête de l'eau et obtient 3 points importants pour la lutte pour le maintien sur la pelouse de Manisaspor (2-3). Parmi les relégables, seulement Konyaspor s'impose tandis que Kasımpaşa et Sivasspor se quitte sur un match nul dans un match pour le maintien. Bucaspor s'incline à Ankaragücü dans un match très prolifique (5-3).

Mai 2011[modifier | modifier le code]

  • 30-2 mai (31e journée) : Fenerbahçe conserve sa première place en s'imposant face à İstanbul BB (2-0). Trabzonspor ne veut pas laisser filer le titre et empoche les 3 points contre le quatrième, Gaziantepspor (3-0). Malgré la défaite des joueurs de Gaziantep, Bursaspor n'en profite pas pour accroître sa troisième place et sombre à Kayserispor (1-0) dans un match très chaud voyant 3 cartons rouges. Dans le derby stambouliote, Beşiktaş obtient les 3 points face à Galatasaray (2-0) qui sombre un peu plus à chaque match. Dans la lutte pour le maintien, les 3 équipes décrochent chacune le match nul et le suspens reste complet.
  • 06-9 mai (32e journée) : Fenerbahçe s'impose 1-0 sur le terrain de Kardemir DÇ Karabükspor et garde sa première place. Mais, Trabzonspor ne lâche rien et s'impose dans les dernières minutes sur le terrain de Bucaspor (1-2). Un beau match entre Bursaspor et Beşiktaş devait avoir lieu mais fût reporter pour cause de violence entre les supporters. Le club de Bursa risque gros sur cette affaire. Comptant donc un match de moins, Bursaspor se fait rejoindre au classement par Gaziantepspor mais garde la troisième place du fait de la différence de but. Kayserispor aligne sa deuxième victoire d'affilée et prend la cinquième place. Galatasaray s'impose à domicile (3-1) mais reste tout de même trop irrégulier. En bas de tableau, Sivasspor décroche le point du match nul face à Ankaragücü (1-1) et condamne Bucaspor, Kasımpaşa et Konyaspor qui descendront à la fin de la saison.

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Buts[6]
1 Drapeau du Brésil Alex Fenerbahçe 28
2 Drapeau de la Turquie Burak Yılmaz Trabzonspor 19
3 Drapeau : Sénégal Mamadou Niang Fenerbahçe 15
4 Drapeau du Nigeria Emmanuel Emenike Karabükspor 14
5 Drapeau de la Turquie Umut Bulut Trabzonspor 13
Drapeau de la Turquie Necati Ateş Antalyaspor 13
7 Drapeau du Canada Josh Simpson Manisaspor 12
Drapeau de la Turquie Olcan Adın Gaziantepspor 12
Drapeau du Brésil Jajà Trabzonspor 12

Classement des passeurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Passes[6]
1 Drapeau du Brésil Alex Fenerbahçe 12
2 Drapeau de la Turquie Selçuk İnan Trabzonspor 11
3 Drapeau de l’Argentine Pablo Batalla Bursaspor 9
4 Drapeau de l’Argentine Victor Ismael Sosa Gaziantepspor 7
Drapeau de la Turquie Serkan Balcı Trabzonspor 7

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Description du stade sur le site officiel du club.
  2. (en) Site officiel du Stade olympique Atatürk.
  3. (tr) Turkcell Süper Lig 7. hafta sonuçları
  4. (tr) TFF Yönetim Kurulu kararları
  5. a et b (tr) Gaziantepspor hükmen mağlup ilan edildi sur le site officiel de la Fédération de Turquie de football.
  6. a et b « Spor Toto Süper Lig Statistik », sur ntvspor.net