Klaas-Jan Huntelaar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Klaas-Jan Huntelaar
Huntelaar (15300325039) (crop).jpg
Huntelaar s'entraînant avec l'équipe des Pays-Bas, lors de la coupe du monde 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne FC Schalke 04
Numéro 25
Biographie
Nom Dirk Jan Klaas Huntelaar
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance (31 ans)
Lieu Voor-Drempt (Pays-Bas)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1994-2000 Drapeau : Pays-Bas De Graafschap
2000-2002 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2002-2004 Drapeau : Pays-Bas PSV Eindhoven 001 00(0)
2003 Drapeau : Pays-Bas De Graafschap 010 00(0)
2003-2004 Drapeau : Pays-Bas Apeldoorn 037 0(27)
2004-2006 Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen 061 0(39)
2006-2008 Drapeau : Pays-Bas Ajax 124 (101)
2009 Drapeau : Espagne Real Madrid CF 020 00(8)
2009-2010 Drapeau : Italie AC Milan 030 00(7)
2010- Drapeau : Allemagne FC Schalke 04 174 (105)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2002-2006 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Espoirs 23 (18)
2006- Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 69 (38)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Klaas-Jan Huntelaar, surnommé The Hunter, né le à Drempt aux Pays-Bas, est un footballeur international néerlandais, évoluant au poste d'attaquant de pointe avec l'équipe des Pays-Bas et Schalke 04.

Huntelaar fait partie de la sélection néerlandaise qui a remporté l'Euro 2006 des moins de 21 ans, où il termine meilleur buteur (4 buts) et est nommé dans l'équipe type. Il est le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe des Pays-Bas espoirs avec 18 buts en 22 matchs. Vainqueur des coupes et supercoupes des Pays-Bas et d'Allemagne, il parvient en 2010 à la finale de la coupe du monde que son équipe perd, mais également à la 3e place de l'édition suivante au Brésil.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Klaas-Jan Huntelaar, né le 12 août 1983 à Drempt[1], commence sa carrière de footballeur en intégrant le centre de formation de De Graafschap à l’âge de 11 ans. À l'âge de cinq ans, Huntelaar, avec ses deux frères a rejoint l'équipe locale de football VV H. en K[1], où il joua pendant 6 ans. Il est ensuite recruté par l'équipe de Graafschap et il signe son premier contrat jeune, à l'âge de 11 ans. Pendant son passage à Graafschap, il joue dans plusieurs positions, telle qu'ailier gauche, arrière gauche et même gardien de but. C'est seulement lors de sa troisième année qu'il s'installe en tant qu'avant-centre dans l'équipe C[1]. Il marque 33 buts en 20 matchs et est promu dans l'équipe B[1]. La saison suivante, il marque à nouveau 31 buts[1]. Ce talent de buteur ne laisse pas insensibles les recruteurs du PSV et ces derniers le recrutent en juin 2000[1].

Eindhoven[modifier | modifier le code]

Le natif de Drempt rejoint le centre de formation du PSV Eindhoven. Lors de sa première saison avec l’équipe junior, le jeune Huntelaar est très prolifique et marque 26 buts en 23 matches ce qui fait de lui le meilleur buteur[1]. Pendant sa deuxième saison, il fait ses débuts en équipe première, alors entraînée par le Néerlandais Guus Hiddink, le 23 novembre 2002, en remplaçant Mateja Kežman à un quart d’heure de la fin du match contre le RBC Roosendaal (victoire 0-3)[2]. Ce sera sa seule apparition avec le club d’Eindhoven.

De Graafschap[modifier | modifier le code]

Lors de la deuxième moitié de la saison 2002-2003, il retourne à De Graafschap en prêt. Cependant, l'accès à l'équipe pro est sérieusement compromis[3],[4]. À de Graafschap, où son oncle est directeur financier[5], il est considéré comme le remplaçant de Hans van de Haar Il apparait la première fois dans sa nouvelle équipe le 8 février 2003 lors du match opposant de Graafschap à Roosendaal[6]. Sa seule titularisation date du 16 février 2003 et une défaite 1-5 contre sa future équipe SC Heerenveen[7]. Sa dernière apparition avec le club néerlandais date du 29 mai 2003, lorsque le club s'incline face au FC Zwolle, une défaite qui confirme la rétrogradation de l'Eredivisie[8].

Finalement, Huntelaar ne dispute que 9 matchs en Eredivisie sans marquer le moindre but. Il n'a été qu'une seule fois titulaire et il n'a pas été capable de convaincre le club de le garder, par conséquent son prêt n'est pas prolongé[9].

Prêt à AGOVV Apeldoorn[modifier | modifier le code]

Après un premier prêt décevant, il est de nouveau prêté la saison suivante, à l'AGOVV Apeldoorn, un club évoluant en deuxième division[10]. L'attaquant fait de bons débuts, il marque dès son premier match contre FC Oss[11] il permet à son club d'obtenir des points précieux et marque beaucoup de buts, dont un hat-trick face à Heracles Almelo[12]. Finalement, Huntelaar marque 26 buts en 35 apparitions et finit la saison en tant que meilleur buteur mais aussi en tant que meilleur joueur de la deuxième division[13]. Aujourd'hui encore le club néerlandais continue de rendre hommage à l'international néerlandais[14],[15].

Cette saison 2003-2004 est donc celle de la saison de la révélation pour Huntelaar. Le club d'Eindhoven lui propose alors un nouveau contrat, mais veut encore le prêter pendant une saison.

Révélation au SC Heerenveen[modifier | modifier le code]

Huntelaar, alors âgé de 21 ans, refuse de signer le contrat proposé par le PSV et préfère s’engager avec le SC Heerenveen[16], qui a déjà révélé plusieurs grands buteurs par le passé. Il marque dès ses débuts contre AZ Alkmaar[17]. À la trève hivernale, il totalise 10 buts en 17 matches. Il termine sa première saison à Heerenveen avec 17 buts en 31 matchs en Eredivisie, ce qui fait de lui le cinquième meilleur buteur du championnat. Grâce à ses buts, il permet à son club de remporter plusieurs matches décisifs, mais aussi de se qualifier pour la coupe de l'UEFA[18],[19].

Lors du début de la saison suivante, il marque plus d’un but par match : 17 buts en 15 matchs !

Confirmation à l'Ajax Amsterdam[modifier | modifier le code]

Huntelaar sous le maillot de l'Ajax Amsterdam.

Ceci lui permet de rejoindre l’Ajax Amsterdam, le club de son cœur, en janvier 2006 pour un transfert alors estimé à 9 millions d’euros[20], un record aux Pays-Bas pour un transfert interne mais également un record pour l’Ajax. Huntelaar marque son premier but le 5 février 2006 contre son ancien club SC Heerenveen pendant un match de coupe[21]. Ensuite, il score contre l'Inter Milan en Ligue des champions pour ses débuts dans cette compétition[22]. Il termine donc la saison avec l’Ajax, en marquant 16 buts en autant de matchs. Au total, avec 33 buts en 31 matchs, il obtient facilement le titre de meilleur buteur de l’Eredivisie 2005-2006[23]. Cette saison-là, il remporte également la Coupe des Pays-Bas et l’Euro Espoir avec les Pays-Bas, en terminant meilleur buteur de la compétition (4 buts). Par ailleurs, l'Ajax termine deuxième dans l'Eredivisie et doit jouer les plays-off pour se qualifier pour la ligue des champions.

Huntelaar joue un grand rôle pour son équipe lors des plays-off, notamment contre Feyenoord[24],[25] et le FC Groningue. Ces victoires garantissent la qualification pour la coupe aux grandes oreilles[26]. Lors de la demi-finale de la coupe des Pays-Bas, il inscrit un retourné acrobatique contre Roda JC dans le temps additionnel et arrache la prolongation. Il inscrira un autre but à la 109e minute, le score final sera de 4-1 pour l'Ajax[27]. En finale, Huntelaar s'offre un doublé contre son ancien club, le PSV Eindhoven pour donner la coupe à son club, le résultat étant de 2-1[28] Il est le joueur de l'année dans son club[29].

En juillet 2006, le buteur néerlandais devient le premier joueur à marquer dans le nouveau stade d'Arsenal, l'Emirates Stadium lors du jubilé de son compatriote Dennis Bergkamp[30]. Il est nommé vice-capitaine de son équipe pour sa première saison complète avec le club d'Amsterdam[31]. Il inscrit à nouveau les deux buts de son équipe pour la victoire contre le FC Copenhague du tour préliminaire pour la ligue des champions. Malheureusement pour lui, son club s'incline 2-0 au retour et est donc reversé en coupe de l'UEFA. Là aussi, Huntelaar brille et inscrit 7 buts en 7 apparitions. En Eredivisie, Klaas marque 21 buts et l'Ajax termine à nouveau deuxième. Son équipe doit à nouveau passer par les plays-off. À nouveau, l'attaquant signe un doublé contre Heerenveen qui parachève la victoire 4-1 de l'ancien club de Johan Cruijff[32]. En finale, l'AZ Alkmaar est balayé 4-2 sur l'ensemble des deux matches, Amsterdam se qualifie à nouveau pour le tour préliminaire de la plus prestigieuse des coupes européennes. En coupe, Huntelaar marque 4 buts en 6 matches, dont l'égalisation contre Alkmaar en finale. L'issue de ce match se décidera aux tirs aux buts, et la coupe revient aux joueurs de l'Ajax, avec une victoire 8-7[33].

Finalement, le rythme du buteur ajacide a baissé un peu : 21 buts en 32 matchs. Il n’est pas sur le podium des meilleurs buteurs de la saison 2006-2007, mais remporte tout de même une deuxième Coupe des Pays-Bas. Toute compétition confondue son total s'élève à 36 buts en 51 apparitions.

Dès le premier match de la saison 2007-2008 en Eredevisie, l'avant-centre s'offre un quadruplé contre le promu de Graafschap (victoire finale 8-1)[34]. Après la retraite de Jaap Stam en octobre 2007, Huntelaar a été le capitaine provisoire, en l'attente du retour de l'expérimenté milieu de terrain Edgar Davids[35]. Lors de sa courte campagne européenne, l'Ajax est de nouveau éliminé au stade du tour préliminaire en ligue des champions. Huntelaar rate même un penalty lors du match aller contre le Slavia Prague[36]. Reversé en coupe de l'UEFA, le club quitte la compétition par la petite porte dès le premier tour à cause de sa défaite face au Dinamo Zagreb lors du match retour, malgré un doublé de l'international néerlandais[37]. Le 6 avril 2008, Huntelaar a marqué son 100e but en Eredivisie avec un coup du chapeau à nouveau contre son ancien club de Graafschap (victoire finale de l'Ajax 4-1). Avant les 25 ans, seuls Dennis Bergkamp et Dirk Kuyt avaient été en mesure d'accomplir cet exploit[38].

Malgré une saison vierge de trophées pour l’Ajax, il termine une deuxième fois meilleur buteur de l’Eredivisie lors de la saison 2007-2008, avec 33 buts en 34 matchs[39]. Il devient le premier joueur du club d'Amsterdam de moins de 25 ans à inscrire plus de 30 buts en une seule saison en Eredevisie depuis Marco van Basten en 1987[40],[41]. Lors du mercato d'été de 2008, Marco van Basten est nommé comme entraîneur de l'Ajax et a nommé Huntelaar comme le capitaine permanent de l'équipe[42]. Huntelaar a marqué neuf buts dans 15 apparitions toutes compétitions confondues, jusqu'à sa blessure après avoir ouvert le score contre le Sparta Rotterdam le 9 novembre 2008, ce sera son dernier match pour l'Ajax[43]. Le bilan est dur : déchirure d'un ligament de la cheville[44]. Il ne jouera plus pendant 8 semaines.

Au total, il a marqué 105 buts en 136 matchs pour l’Ajax Amsterdam, dont 76 buts en 92 matchs de championnat.

Départ à l'étranger : Real Madrid[modifier | modifier le code]

Huntelaar jouant pour le Real Madrid.

Le 2 décembre 2008, Huntelaar est officiellement transféré au Real Madrid où il portera le numéro 19. Huntelaar vient combler l'absence de son compatriote Ruud van Nistelrooy, blessé jusqu'à la fin de la saison. Le montant de la transaction se compose d'une somme fixe de 20 millions d'euros et d'un complément conditionnel de 7 millions d'euros, portant le total à 27 millions d'euros[45],[46],[47].

Le Néo-Madrilène fait ses débuts le 4 janvier 2009 contre Villarreal à Santiago Bernabéu et joue 56 minutes. Il fera 4 nouvelles apparitions en tant que remplaçant avant d'inscrire son premier but lors de la victoire des galactiques 4-0 contre Sporting Gijón[48],[49]. Un de problèmes majeurs d'Huntelaar est le fait qu'il ne peut pas jouer en ligue des champions, à cause de sa participation en coupe de l'UEFA avec l'Ajax. Pour sa première saison madrilène, les statistiques du buteur sont plus qu'honorables : 8 buts en 20 apparitions dont seulement 13 en tant que titulaire[50],[51].

Milan AC[modifier | modifier le code]

Le 6 août 2009, il s'engage pour 4 saisons avec le club italien du Milan AC, pour un montant de 15 millions d'euros (plus des bonus) (dont 7,5 reviennent à l'Ajax Amsterdam selon une clause) et un salaire de 3 millions d'euros net par an[52],[53],[54]. Son premier match pour le club milanais se passe le 14 août 2009 pendant le tournoi amical Trophée TIM, sans marquer de but. Ses débuts en série A sont retardés à cause d'une suspension qu'il a encouru au Real. C'est donc le 29 août que la série A le découvre lors de l'humiliation 4-0 face au rival l'inter Milan. Après des premiers matches poussifs, c'est le 29 novembre 2009 qu'il ouvre son compteur but contre Calcio Catane après être entré à la 84e minute[55]. Sa saison se termine avec un total de 7 buts en 21 matches, ce qui est un rendement assez faible.

Schalke 04[modifier | modifier le code]

Avec l'arrivée de l'attaquant suédois Zlatan Ibrahimović, son avenir dans le club milanais s'assombrit et il décide de rejoindre l'Allemagne et Schalke 04 pour un montant avoisinant les 14 millions d'euros[56]. Il retrouvera donc son ancien coéquipier et légende du Real Madrid, Raúl González. Il prend rapidement ses marques au sein de ce club, puisqu'à la date du 13 novembre 2010 (12e journée de Bundesliga), il a inscrit 7 buts en 10 matchs. La suite de la saison fût en revanche chaotique, à l'image des performances du club en championnat (13e avec un seul but marqué. Il remporte néanmoins la Coupe d'Allemagne en inscrivant un doublé en finale face à Duisburg (5-0).

La saison 2011-2012 débute en trombes pour Klaas-Jan. Au cours d'un match comptant pour le premier tour de la Coupe d'Allemagne, il réussit un quadruplé et son équipe s'impose sur le score de 11-1 face à la modeste équipe de Teningen. Il inscrit ensuite trois buts lors de la deuxième journée de Bundesliga contre Cologne. Il poursuit sa marche en avant en marquant un autre but face à Mayence le week-end suivant. En Ligue Europa il récidive en réalisant un nouveau quadruplé contre le HJK Helsinki. Il termine meilleur buteur du championnat à l'issue de cet exercice, devançant Mario Gómez du Bayern Munich, avec un total de 29 buts en 32 rencontres, meilleure performance depuis Karl-Heinz Rummenigge en 1981. Il bat en outre son record personnel de réalisations toutes compétitions confondues en inscrivant 48 buts contre 41 en 2005-2006[57].

À la suite d'une saison 2012-2013 entachée de plusieurs pépins physiques, Huntelaar est victime d'une rupture du ligament interne du genou droit en août 2013 après 2 journées disputées dans la nouvelle saison[58]. Il revient à son niveau habituel pour le reste de la saison, et enchaîne les bons résultats en 2013-2014. Essentiel pour le club allemand, Huntelaar améliore encore ses performances techniques lors de la saison 2014-2015. Il est l'un des quatre grands attaquants néerlandais évoluant pour un club allemand, avec Robben pour le Bayern, Dost pour Wolfsbourg et Van der Vaart pour Hambourg.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Huntelaar a joué dans le coupe du monde des moins de 20 ans pour les Pays-Bas sous la houlette de Louis van Gaal. Il marque 2 buts dans le tournoi mais les Néerlandais sont éliminés en quart de finale par les Égyptiens. Grâce à ses nombreux buts, il est présélectionné pour jouer la coupe du monde 2006 en Allemagne. Malheureusement pour lui, il devra quitter ses partenaires lors de la sélection finale. Ceci ne l'empêche pas de jouer le Championnat d'Europe espoirs 2006 qui se déroule au Portugal. Là-bas aussi, il marque les esprits en étant le meilleur buteur du tournoi avec 4 buts[59], dont 2 en finale qui rendent la victoire des Pays-Bas beaucoup plus facile sur le score de 3-0 face à l'Ukraine[60]. Il est également élu dans l'équipe type du tournoi[61]. Le buteur de l'Ajax est le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe des Pays-Bas espoirs avec 18 buts pour 22 apparitions.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Huntelaar sous le maillot orange en 2011, avec Kuyt.

Après ses exploits avec l'équipe espoirs, le jeune Huntelaar est promu dans l'équipe des A par Marco van Basten pour un match amical face à l'Irlande. Le résultat est très positif, un doublé, 2 passes décisives pour lui[62] et un record : être le premier joueur néerlandais à marquer un doublé pour sa première sélection depuis 1978 et Nick Nanninga[63]. Le courant passe donc bien entre Huntelaar et van Basten.

Après avoir été tenu à l'écart pendant plusieurs matchs, il est rappelé dans l'équipe en octobre 2007 pour les matchs comptant pour la qualification pour l'Euro 2008 contre la Roumanie et la Slovénie en raison de la suspension de Ruud van Nistelrooy. Huntelaar est titulaire pour le match face à la Slovénie et marque son premier but dans une compétition internationale (victoire des Pays-Bas 2-0)[64]. Il est sélectionné pour l'Euro 2008 en Suisse et en Autriche. Il inscrit un but pour sa seule apparition contre la Roumanie (victoire 2-0)[65].

Après la retraite internationale de Van Nistelrooy, il devient le premier choix au poste d'attaquant par le nouvel entraîneur Bert van Marwijk. Il est titulaire pour le second match de qualification pour la Coupe du monde 2010 face à l'Islande en octobre 2008, où les Néerlandais s'imposeront (2-0)[66]. Désormais, le compteur but du Néerlandais est bloqué à 14 buts en 25 matchs. Depuis, il est sélectionné pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud[67]. Il participe à la victoire (1-0) contre le Japon et honore sa 33e sélection au Moses Mabhida Stadium[68]. Le 24 juin 2010, il marque son 16e but pour les Pays-Bas contre le Cameroun pour sa 34e cape à la 83e minute, après avoir remplacé le premier buteur Robin van Persie à la 58e minute dans le Green Point Stadium. Le score final sera de (2-1) en faveur des Pays-Bas[69].

Lors du match comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2012, il marque un triplé contre la modeste équipe de Saint-Marin le 3 septembre 2010[70], puis un doublé en 9 minutes contre la Finlande 4 jours plus tard[71]. Il participe à la coupe du monde 2014, où il marque un penalty décisif contre le Mexique (90'+2). Son équipe termine 3e de l'évènement.

Détails de ses buts[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Klaas-Jan Huntelaar au 10 mars 2015[72]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Total
Division M B M B C M B M B M B
2002-2003 Drapeau des Pays-Bas PSV Eindhoven Eredivisie 1 0 0 0 - 0 0 - - 1 0
Sous-total 1 0 0 0 - 0 0 - - 1 0
2002-2003 Drapeau des Pays-Bas De Graafschap (prêt) Eredivisie 9 0 1 0 - 0 0 - - 10 0
Sous-total 9 0 1 0 - - - - - 10 0
2003-2004 Drapeau des Pays-Bas AGOVV Apeldoorn (prêt) Eerste Divisie 35 26 2 1 - - - - - 37 27
Sous-total 35 26 2 1 - - - - - 37 27
2004-2005 Drapeau des Pays-Bas SC Heerenveen Eredivisie 31 16 1 0 C3 7 3 - - 39 19
2005-2006 Drapeau des Pays-Bas SC Heerenveen Eredivisie 15 17 1 1 C3 6 2 - - 22 20
Sous-total 46 33 2 1 - 13 5 - - 61 39
2005-2006 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 16 16 3 5 C1 2 1 - - 21 22
2006-2007 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 32 21 6 4 C1 9 9 8 2 55 36
2007-2008 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 34 33 3 1 C1 4 2 5 6 46 42
2008-2009 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 10 6 1 1 C1 4 2 5 2 20 11
Sous-total 92 76 13 11 - 19 14 18 10 142 111
2008-2009 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 20 8 0 0 - 0 0 5 3 25 11
Sous-total 20 8 0 0 - 0 0 5 3 25 11
2009-2010 Drapeau de l'Italie AC Milan Série A 25 7 2 0 C1 3 0 13 3 43 10
Sous-total 25 7 2 0 - 3 0 13 3 43 10
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 24 8 3 2 C1 8 3 8 10 43 23
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 32 29 3 5 C1 12 14 12 5 59 53
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 26 10 2 2 C1 7 4 3 3 38 19
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 18 12 1 1 C1 2 1 6 1 27 15
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Schalke 04 Bundesliga 19 7 1 0 C1 8 5 4 3 32 15
Sous-total 119 66 10 10 - 37 27 33 22 199 125
Total sur la carrière 347 216 30 23 - 72 46 69 38 518 323

Palmarès[modifier | modifier le code]

En clubs[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (nl) (en) « Biografie van Klaas-Jan Huntelaar », Site officiel de Klaas-Jan Huntelaar (consulté le 24 septembre 2007)
  2. (nl) (en) « RBC Roosendaal – PSV (23-11-2002) », PSV Eindhoven,‎ (consulté le 24 septembre 2007)
  3. (en) « PSV looking to loan out kids », Sky Sports,‎ (consulté le 22 mars 2009)
  4. (en) « Huntelaar class shines through » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), UEFA.com, 13 janvier 2006, consulté le 15 octobre 2007
  5. (nl) (en) « De Graafschap herdenkt Cor Huntelaar groots », Soccernews.nl,‎ (consulté le 16 mars 2008)
  6. (nl) (en) « 08-02-2003 – RBC Roosendaal – De Graafschap (1–0) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), De Graafschap, 8 février 2003, consulté le 24 septembre 2007
  7. (nl) (en) « 16-02-2003 – De Graafschap – SC Heerenveen (1–5) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), De Graafschap, 16 février 2003, consulté le 24 septembre 2007
  8. (nl) (en) « 29-05-2003 – FC Zwolle – De Graafschap (2–1) » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), De Graafschap, 29 mai 2003, consulté le 24 septembre 2007
  9. (nl) (en) « De Graafschap ziet af van langer huren van Huntelaar » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Sport1, 2003-06-21, consulté le 2007-09-24
  10. (nl) (en) « Klaas-Jan Huntelaar profiel », NOS Studio Sport,‎ (consulté le 24 septembre 2007)
  11. (nl) (en) « AGOVV Club historie », AGOVV (consulté le 16 septembre 2007)
  12. (nl) (en) « Eerste overwinning AGOVV » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Sport1, 2003-08-23, consulté le 2007-10-17
  13. (nl) (en) « Huntelaar verkozen tot speler van het seizoen » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Sport1, 2004-06-02, consulté le 2007-10-17
  14. (en) « AGOVV Apeldoorn to open Huntelaar Stand on 27 September » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Ajax USA, 2007-09-11, consulté le 2007-09-11
  15. (nl) (en) « Huntelaar krijgt eigen tribune bij AGOVV », Trouw,‎ (consulté le 23 septembre 2007)
  16. (en) « Classy Huntelaar thinking big », FIFA.com,‎ (consulté le 19 octobre 2007)
  17. (nl) (en) « Uitstekende start Heerenveen tegen AZ: 1–1 », SC Heerenveen,‎ (consulté le 16 septembre 2007)
  18. (en) « Chase is on for Huntelaar », Sky Sports,‎ (consulté le 2 décembre 2005)
  19. (en) « Ajax heading Klaas chase », Sky Sports,‎ (consulté le 19 décembre 2005)
  20. (en) « Transfer completed: Huntelaar to join Ajax for 4.5 years » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Ajax USA, 2005-12-29, consulté le 2007-08-23
  21. (nl) (en) « Ajax naar halve finale Gatorade Cup door zege op Heerenveen », Ajax Online,‎ (consulté le 23 août 2007)
  22. (en) « Inter recovery pegs back Ajax », UEFA.com,‎ (consulté le 23 août 2007)
  23. (nl) (en) « Huntelaar evenaart topscorer Cruijff », KNVB,‎ (consulté le 23 août 2007)
  24. (nl) (en) « Ajax in Arena ruim langs Feyenoord », Ajax Online,‎ (consulté le 23 août 2007)
  25. (nl) (en) « Ajax bezorgt Feyenoord de ultieme vernedering », Ajax Online,‎ (consulté le 23 août 2007)
  26. (nl) (en) « Ajax plaatst zich in slotfase voor voorronde Champions League », Ajax Online,‎ (consulté le 23 août 2007)
  27. (nl) (en) « Ajax naar bekerfinale na zinderend duel tegen Roda », Ajax Online,‎ (consulté le 23 août 2007)
  28. (nl) (en) « Huntelaar bezorgt Ajax met twee doelpunten de beker », Ajax Online,‎ (consulté le 23 août 2007)
  29. (nl) (en) « Huntelaar gekozen tot beste talent », Sportweek,‎ (consulté le 15 octobre 2007)
  30. (en) « Bergkamp given rousing farewell », BBC Sport,‎ (consulté le 23 août 2007)
  31. (nl) (en) « Stam nieuwe aanvoerder Ajax, Perez vice-captain », Ajax Online,‎ (consulté le 1 novembre 2007)
  32. (nl) (en) « Ajax boekt ruime overwinning op Heerenveen », Ajax Online,‎ (consulté le 23 août 2007)
  33. (en) « Ajax claim KNVB Cup after 120 minutes and 16 penalties » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Ajax USA, 2007-05-06, consulté le 2007-08-23
  34. (en) « Timely boost for four-goal Huntelaar », UEFA.com,‎ (consulté le 20 août 2007)
  35. (nl) (en) « Huntelaar aanvoerder in bekerduel », AT5,‎ (consulté le 1 novembre 2007)
  36. (en) « Slavia make Ajax pay the penalty », UEFA.com,‎ (consulté le 23 août 2007)
  37. (en) « Ajax follow French pair out of Europe », UEFA.com,‎ (consulté le 5 octobre 2007)
  38. (en) « Strikers toast milestone moments », FIFA.com,‎ (consulté le 25 mars 2008)
  39. (nl) (en) « Huntelaar topscorer, Suarez derde », Ajax,‎ (consulté le 6 juin 2008)
  40. (en) « Klass Jan Huntelaar factfile », espnstar.com,‎ (consulté le 25 mars 2009)
  41. (nl) (en) « Topscorers (2) », Ajax.nl,‎ (consulté le 31 mai 2008)
  42. (en) « Huntelaar to captain Ajax », Ajax.nl,‎ (consulté le 16 juillet 2008)
  43. (en) « Huntelaar Blow For Ajax » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Goal.com, 2008-11-10, consulté le 03-04-2009
  44. (en) « Huntelaar tears ankle ligament », Ajax.nl,‎ (consulté le 3 avril 2009)
  45. « Liga - Huntelaar rejoint le Real », Yahoo Sport,
  46. (en) « Madrid to sign Ajax goal machine Huntelaar », UEFA.com,‎ (consulté le 6 août 2008)
  47. (nl) (nl) « 'Onvergetelijke jaren bij Ajax' », AFC Ajax,‎ (consulté le 6 août 2009)
  48. (en) « Klaas Jan Huntelaar Game Logs », SI.com,‎ (consulté le 3 janvier 2009)
  49. (en) « Sporting Gijon 0–4 Real Madrid », ESPN Soccernet,‎ (consulté le 23 mars 2009)
  50. (en) « Huntelaar is the real deal », Sporting Life,‎ (consulté le 23 mars 2009)
  51. (en) « Dutch soccer star keeping Real in title hunt », Yahoo Sports,‎ (consulté le 23 mars 2009)
  52. (en) « Huntelaar transferred to AC Milan », Real Madrid official site,‎ (consulté le 6 août 2009)
  53. (en) « A.C. MILAN: KLAAS-JAN HUNTELAAR, AGREEMENT WITH REAL MADRID », AC Milan official site,‎ (consulté le 6 août 2009)
  54. (it) « A.C. MILAN COMUNICATO UFFICIALE », AC Milan official site,‎ (consulté le 7 août 2009)
  55. (en) « Catania 0 – 2 AC Milan », ESPN Soccernet,‎ (consulté le 1 décembre 2009)
  56. Huntelaar signe à Schalke 04
  57. « Huntelaar meilleur buteur », eurosport.fr, 5 mai 2012.
  58. Ligament rompu pour Huntelaar sur francefootball.fr, le 18 août 2013.
  59. (en) « Striking star gains personal acclaim » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), UEFA.com, 2006-06-04, consulté le 15-11-2007
  60. (en) « Huntelaar thrives in Dutch triumph » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), UEFA.com, 2006-06-01, consulté le 15-11-2007
  61. (en) « uefa.com's Team of the Tournament » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), UEFA.com, 2006-06-06, consulté le 16-09-2006
  62. (en) « Republic of Ireland 0–4 Holland », BBC Sport,‎ (consulté le 16 septembre 2007)
  63. (nl) (en) « Huntelaar scoort tweemaal bij debuut », Ajax.nl,‎ (consulté le 16 août 2006)
  64. (en) « Netherlands near finals goal with win » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), UEFA.com, 2007-10-17, consulté le 18-10-2007
  65. (en) Saj Chowdhury, « France 0–2 Italy & Netherlands 2–0 Romania », BBC Sport,‎ (consulté le 18 juin 2008)
  66. (en) « Dutch double too much for Iceland », UEFA.com,‎ (consulté le 11 octobre 2008)
  67. (en) « Van Marwijk trims Dutch squad to 27 », AFP,‎ (consulté le 18 mai 2010)
  68. (en) « Netherlands 1-0 Japan », BBC Sport,‎ (consulté le 24 juin 2010)
  69. (en) « Cameroon 1-2 Netherlands », BBC Sport,‎ (consulté le 24 juin 2010)
  70. Saint-Marin 0 - 5 Pays-Bas
  71. Pays-Bas 2 - 1 Finlande
  72. Statistiques de Klaas-Jan Huntelaar sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :