Luis Nenê

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nene.
Nenê
Nenê Doha.jpg
Nenê durant sa présentation à Doha.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Qatar Al-Gharafa SC
Numéro 10
Biographie
Nom Anderson Luis de Carvalho
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Drapeau de l'Espagne Espagne
Nat. sportive Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 19 juillet 1981 (33 ans)
Lieu Jundiaí (Brésil)
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. Depuis 2001
Poste Milieu offensif
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1993-1996 Drapeau : Brésil Paulista FC
1996-1997 Drapeau : Brésil EC Bahia
1997-1998 Drapeau : Portugal Sporting Portugal
1998-1999 Drapeau : Brésil SC Corinthians
2000 Drapeau : Brésil Paulista FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2001 Drapeau : Brésil Paulista FC 032 (26)
2001-2003 Drapeau : Brésil SE Palmeiras 024 0(5)
2003-2004 Drapeau : Brésil Santos FC 024 0(8)
2003-2004 Drapeau : Espagne RCD Majorque 036 0(2)
2004-2006 Drapeau : Espagne Deportivo Alavés 078 (21)
2006-2007 Drapeau : Espagne Celta Vigo 048 0(9)
2007-2010 Drapeau : France AS Monaco 073 (22)
2008-2009 Drapeau : Espagne RCD Espanyol 039 0(4)
2010-2013 Drapeau : France Paris SG 112 (48)
2013- Drapeau : Qatar Al-Gharafa SC 030 (12)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2000-2001 Drapeau : Brésil Brésil -20 ans 007 0(2)
2003 Drapeau : Brésil Brésil olympique 004 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 31 octobre 2013

Anderson Luis de Carvalho, plus connu sous le nom de Nenê, né le 19 juillet 1981 à Jundiaí (Brésil), est un footballeur brésilien jouant au poste de milieu gauche ou d'attaquant évoluant à Al-Gharafa SC.

Recruté à l'été 2010 par le Paris Saint-Germain, il est élu en fin d'année meilleur joueur étranger de Ligue 1 par le magazine France Football et remporte le trophée du joueur du mois UNFP en décembre 2010 et octobre 2011. En 2013, Nenê quitte le championnat de France pour le Qatar mais est tout de même champion de France avec Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts au Brésil[modifier | modifier le code]

Après des débuts en foot en salle dès l’âge de 6 ans, Nenê rejoint une décennie plus tard le Paulista Futebol Club, le club du quartier de Jundiai à Sao Paulo avec lequel il débute en professionnel.

Il quitte son club formateur dès l’âge de 20 ans mais reste dans sa ville natale sous les couleurs de Palmeiras (24 matches, 5 buts). Un an plus tard, c’est au Santos FC que le gaucher poursuit sa carrière. Il s’illustre tant en championnat (8 buts en 22 matches) qu’en Copa Libertadores (finaliste malheureux face aux Argentins de Boca Juniors en 2003) et attire logiquement les regards de l’autre côté de l’Atlantique.

Clubs espagnols[modifier | modifier le code]

Nenê sous le maillot de l'Espanyol Barcelone.

À l’été 2003, à 22 ans, le Brésilien débarque en Espagne, au Real Majorque (2 buts en 29 matches de Liga en 2003-2004), avant de rejoindre le Deportivo Alavés (78 matches et 21 buts en championnat en deux saisons, la première en deuxième division, la seconde en Liga).

C’est ensuite au Celta de Vigo qu’il poursuit sa progression. Malgré la rétrogradation de son club, Nenê surnage, est la star sur son côté gauche et marque contre toutes les grosses équipes du championnat : Séville FC, Real Madrid et FC Barcelone.

Après la descente de Vigo en 2007 et l'obtention de sa double nationalité espagnole, il signe pour quatre ans à l'AS Monaco. Désormais Monégasque, il évoluera de nouveau sous les ordres de Ricardo, un entraîneur qui l’avait dirigé en équipe du Brésil olympique lors de l’année 2003 (4 sélections, 1 but).

AS Monaco[modifier | modifier le code]

Avec l'AS Monaco, il est le meilleur joueur du club en 2008[réf. nécessaire] et le 3e meilleur passeur du championnat avec 9 passes. Convoité par de très nombreux club au mercato estival 2008, l'ASM fait tout pour conserver son excellent milieu gauche. Mais Nenê, en conflit avec son entraîneur Ricardo (pourtant à l'origine de son arrivée), est finalement prêté avec option d'achat le 30 août 2008 à l'Espanyol Barcelone.

À l'issue de la saison, le nouvel entraîneur de l'ASM, Guy Lacombe tient à son retour, et demande à ses dirigeants de refuser son départ. Dans le même temps, l'Espanyol se révèle incapable de mettre les 6 millions d'euros requis. Nenê revient alors sur le rocher où il s'impose très rapidement comme titulaire.

Lors du mois d'octobre 2009, il inscrit un doublé contre Lens durant la 9e journée de L1, ce qui le propulse meilleur buteur du championnat, avec 7 réalisations en 9 matchs, exploit qu'il réédite la semaine suivante contre Boulogne-sur-Mer, grâce à deux buts sur coup-franc. Il inscrit son 10e but sur pénalty contre Valenciennes. Après la moitié de la saison, celui-ci est classé 2e au classement des buteurs.

Pour repartir sur de bonnes bases et continuer à se hisser sur le podium du classement des buteurs de Ligue 1, Nenê récidive et inscrit un doublé à domicile contre Sochaux qui lui permet d'occuper provisoirement la place de meilleur buteur du championnat. Il finit la saison à la 7e place avec 14 buts marqués.

Paris-Saint-Germain[modifier | modifier le code]

Première saison au PSG[modifier | modifier le code]

Le 12 juillet 2010, il s'engage officiellement pour trois ans avec le Paris Saint-Germain[1] pour un transfert d'un montant estimé à 5,5 millions d'euros[2]. Son salaire est estimé à 335 000 euros brut mensuels, soit la 2e plus grosse rémunération du PSG[3].

Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs dès la 1re journée de Ligue 1 face à l'AS Saint-Étienne et s'impose très vite comme un joueur indispensable du dispositif parisien. En 24 journées de championnat, Nenê est déjà auteur de 13 buts, ce qui en fait le troisième meilleur buteur de Ligue 1 à la mi-saison derrière le lillois Moussa Sow et le lorientais Kevin Gameiro. Il signe notamment deux doublés consécutifs contre Valenciennes et Monaco lors des 17e et 18e journées.

Ses performances de très haut niveau durant cette première partie de saison lui permettent de gagner le Trophée UNFP du joueur du mois de décembre 2010.

En ce dernier mois de 2010, il est aussi élu meilleur joueur de Ligue 1 par France Football[4].

À partir du match Stade rennais-Paris SG, début février 2011, le joueur change de numéro : il délaisse son ancien numéro 19 et porte désormais le numéro 10, laissé vacant par Stéphane Sessègnon, parti à Sunderland au mercato d'hiver, avec la ferme intention de perpétuer la réussite des numéros 10 brésiliens au PSG (Raí, Ronaldinho, etc.). En 2011, malgré 6 passes décisives il ne retrouve les filets de Ligue 1 que le 30 avril ou il réalise un match de haute volée en marquant et en délivrant une passe décisive face à Valenciennes (3-1). Il est également à l'origine du but de Clément Chantôme contre l'Olympique de Marseille.

Pour sa première saison au Paris Saint-Germain, Nenê inscrit au total 14 buts en championnat et délivre 7 passes décisives, soit plus que sa précédente saison à l'AS Monaco.

L'explosion avec Paris[modifier | modifier le code]

En 2011, Qatar Sports Investments rachète 70 % des parts du club [5]

Les dirigeants de QSI, par l'intermédiaire de Nasser Al-Khelaïfi, fixent de très grand objectifs objectifs ambitieux, et apportent des moyens financiers considérables : 100 millions d'euros pour recruter des joueurs à l'été 2011 et veulent remporter le championnat de France[6], Mohammed Sissoko, Salvatore Sirigu, Kevin Gameiro, Blaise Matuidi, Jéremy Menez, Javier Pastore arrivent notamment au PSG. Les places dans le onze type sont cher[7]. Malgrès ceci Nenê reste titulaire, sur son côté il continue d'être efficace.

Le 23 octobre 2011, il marque les deux buts du match contre Dijon qui permettent au Paris Saint-Germain de s'imposer 2-0. Il est aussi élu homme du match.

Le 29 octobre 2011, il réalise un doublé face à Caen au Parc des Princes et son équipe l'emporte 4-2. Il gagne également à la fin du mois le trophée du joueur du mois d'octobre aux Trophée du joueur du mois UNFP.

Le 14 janvier 2012, il marque deux buts aux 38e et 68e minutes pour une victoire 3-1 du Paris-Saint-Germain face à Toulouse. Cela lui permet d’entrer dans le Top 20 des buteurs du PSG en matches officiels.

Le 22 avril 2012, contre Sochaux (6-1), Nenê a inscrit son cinquième doublé de la saison au Parc des Princes, et entre dans l’histoire du PSG puisqu’il devient le deuxième joueur à avoir inscrit cinq doublés en une saison après Carlos Bianchi, lors de l’exercice 1977-1978.

Le 6 mai 2012, contre Valenciennes il entre dans le Top 10 des buteurs du PSG en matchs officiels à égalité avec David Ginola (44 buts).

Luis Nenê au PSG en 2011-2012

Le 13 mai 2012 lors de la 37e journée de championnat, Nenê inscrit le premier triplé de sa carrière contre Rennes (3-0) au Parc des Princes et monte son total à 21 buts.

Nenê termine la saison 2011-2012 vice-champion de France avec le Paris Saint-Germain à trois points de Montpellier. Au terme de cette saison, Nenê se classe 2e meilleur buteur de Ligue 1 avec 21 buts (soit autant que le meilleur buteur Olivier Giroud dont 11 pénalties), et 4e meilleur passeur du championnat avec 11 passes décisives. Il est sélectionné pour le titre de meilleur joueur de Ligue 1 de l'année aux côtés d'Olivier Giroud, Younès Belhanda et d'Eden Hazard, c'est finalement ce dernier qui remporte le titre.

En préparation pour la nouvelle saison le Paris Saint-Germain affronte Chelsea et après un mouvement de Javier Pastore, à l'affût Nenê marque le seul but de son équipe. Le match se terminera par un match nul entre les deux équipes.

La fin d'une histoire[modifier | modifier le code]

Le 11 août 2012 face à Lorient Nenê commence la saison sur le banc des remplaçants. Mené 2-0 Le brésilien entre sur la pelouse et offre une passe décisive à Zlatan Ibrahimović le Paris Saint-Germain par la suite égalisera sur penalty.

Nenê dispute son premier match en Champions League face au Dynamo Kiev en rentrant en fin de rencontre, il offre directement une nouvelle passe décisive pour Javier Pastore. Le Paris Saint-Germain s'impose 4-1 pour son grand retour sur la scène européenne. Nenê continue de marquer des points en réussissant deux nouvelles passes décisives face à Bastia. De nouveau titulaire, cette fois-ci face au FC Porto, il a beaucoup de difficultés à jouer en soutien de Zlatan Ibrahimović et Jérémy Ménez. Habitué à jouer sur un côté, Nenê ne brille pas, mais comme l'équipe parisienne s'incline 1-0, il ne dispute pas le classico face à l'Olympique de Marseille, où le PSG tient le match nul.

Lors de la 9e journée, le Paris Saint-Germain rencontre le Stade de Reims, Nenê est titularisé mais se blesse à la pommette. Remplacé à la mi-temps par Jérémy Ménez, il restera absent des terrains pendant un mois[8]. À cette date, le co-meilleur buteur de la saison précédente n'avait toujours pas trouvé le chemin des filets, s'imposant néanmoins comme meilleur passeur du PSG.

Nenê sous le maillot du Paris Saint-Germain.

De retour face au Stade rennais, Nenê inscrit son premier but de la saison lors de la défaite 2-1 de son équipe. Nenê portait un masque lors du match pour protéger sa pommette.

Le Brésilien, non convoqué par Carlo Ancelotti lors des trois derniers matches, ne s’entraîne plus et a annoncé son départ du club de la capitale en disant : « J’adore la ville, le PSG et ses supporters, qui m’ont toujours traité avec beaucoup de respect. À travers les réseaux sociaux, je reçois personnellement beaucoup de messages de supporters me demandant de rester. C’est une décision difficile, mais je pense qu’il est temps pour moi de prendre un nouveau chemin dans ma carrière. Je pense que nous allons trouver un accord pour mettre fin à mon contrat et me libérer des six mois restants » a annoncé le footballeur, qui sait que son contrat, qui prendra fin en juin 2013, ne sera pas prolongé et qu’il devra trouver un autre club au mois de janvier. Pour l’heure, Nenê a demandé le 19 décembre 2012, à quitter le PSG et va s’envoler pour le Brésil dès le 20 décembre 2012, le soir, afin de passer les fêtes de Noël en compagnie de sa famille[9].

Le club de la capitale affronte Lekhwiya Sports Club en match de préparation, ce match se termine sur un score de 5-1 et Nenê inscrit un magnifique but, autre fait marquant de ce match Lucas Moura a effectué ses premiers pas lors de ce match[10].

Le 9 janvier 2013 Christophe Jallet s'est exprimé sur le cas Nenê : « C’est un joueur qui a apporté beaucoup de choses au Paris Saint-Germain depuis qu’il est arrivé, c’est un joueur très talentueux. Quoi qu’il arrive, ce sera une perte s’il s’en va. Mais ce n’est pas encore le cas »[11]. De nombreux clubs voulaient s'offrir Nenê, courtisé par beaucoup de bons clubs, notamment Santos, le Milan AC, Schalke 04 ou encore le Besiktas[12].

Mais en janvier 2013, Nenê s'engage finalement avec le club qatari d’Al-Gharafa jusqu’en juillet 2015, pour un salaire annuel estimé à 4.5 millions d’euros[13].

Le 23 janvier 2013 , Nenê fait ses adieux au public du Parc des princes à la mi-temps du match contre Toulouse où il assiste à la victoire de ses anciens coéquipiers[14]. Le 12 mai 2013 , le PSG devient Champion de France 2013, un titre qui revient également à Nenê.

Al Gharafa[modifier | modifier le code]

Le 22 janvier 2013, Nenê joue son premier match avec Al-Gharafa, dans lequel il délivre une passe décisive et marque un but. Lors du chaud derby entre son club, Al-Gharafa, et Al-Arabi, le brésilien est à l'origine d'une bagarre générale où il agresse le joueur marocain Houssine Kharja d'une manchette en pleine tête alors qu'il venait de se faire expulser et que son adversaire l'empêchait de s'expliquer avec l'arbitre[réf. nécessaire]. Alors que ses coéquipiers l'écartent du reste de l'équipe adverse, le n°10 brésilien voit son homologue marocain lui sauter dessus pour se venger avant que tout le monde ne s'y emmêle[15]. Il encourt une longue suspension. Dès le lendemain, les deux footballeurs publient une photo où on les voit se réconcilier. Il écope finalement de 9 matchs de suspension et d'une amende de 67 000 € tandis que Kharja, qu'il a agressé, se voit suspendu pendant 10 rencontres et amendé de 78 000 €[16].

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Luis Nenê au 19 janvier 2014[17]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2002 Drapeau du Brésil SE Palmeiras Brasileirão 24 5 0 - - - - - - - - - - - - - 24 5 0
2003 Drapeau du Brésil Santos FC Brasileirão 22 8 0 - - - - - - - - - - - - - 22 8 0
2003 - 2004 Drapeau de l'Espagne RCD Majorque (prêt) Primera División 29 2 0 1 0 0 - - - - - - C3 6 0 0 36 2 0
2004 - 2005 Drapeau de l'Espagne Deportivo Alavés Liga Adelante 40 12 0 - - - - - - - - - - - - - 40 12 0
2005 - 2006 Drapeau de l'Espagne Deportivo Alavés Primera División 38 9 0 - - - - - - - - - - - - - 38 9 0
2006 - 2007 Drapeau de l'Espagne Celta de Vigo Primera División 38 8 0 1 0 0 - - - - - - C3 9 1 0 48 9 0
2007 - 2008 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 28 5 9 1 0 0 2 2 0 - - - - - - - 31 7 9
2008 - 2009 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2008 - 2009 Drapeau de l'Espagne RCD Espanyol (prêt) Liga BBVA 35 4 1 4 0 0 - - - - - - - - - - 39 4 1
2009 - 2010 Drapeau de la France AS Monaco FC Ligue 1 34 14 4 6 1 2 1 0 0 - - - - - - - 41 15 6
2010 - 2011 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 35 14 7 5 2 6 1 0 0 1 0 0 C3 9 4 2 51 20 15
2011 - 2012 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 35 21 11 4 4 2 1 0 0 - - - C3 7 2 2 47 27 15
2012 - 2013 Drapeau de la France Paris SG Ligue 1 9 1 4 - - - 1 0 0 - - - C1 4 0 1 14 1 5
2012 - 2013 Drapeau du Qatar Al-Gharafa Qatar Stars League 6 3 1 1 1 0 - - - - - - C1 7 2 - 14 6 1
2013 - 2014 Drapeau du Qatar Al-Gharafa Qatar Stars League 13 6 - 3 - - - - - - - - C1 - - - 16 6 0
Total sur la carrière 334 104 33 22 8 10 6 2 0 1 0 0 - 42 9 5 405 123 48

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe[modifier | modifier le code]

Santos FC[modifier | modifier le code]

Paulista FC[modifier | modifier le code]

  • Championnat Paulista Série A2 :

AS Monaco[modifier | modifier le code]

Paris SG[modifier | modifier le code]

Distinction personnelle[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié avec Priscilla de Carvalho et est le père de 2 garçons, Lucas et Leonardo.

Depuis octobre 2012 Nenê devient l’un des ambassadeurs EA Sports pour le jeu Fifa 13 avec Karim Benzema et Lionel Messi[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nene est parisien », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 12/07/2010 (consulté le 1er janvier 2011)
  2. « Nene au PSG : les détails économiques du transfert… », sur www.sportune.fr,‎ 12/07/2010 (consulté le 1er janvier 2011)
  3. « Les salaires des joueurs du PSG 2011-2012 », sur www.sportune.fr,‎ 01/12/2012 (consulté le 1er décembre 2011).
  4. « Nene, joueur étranger de l'année », sur www.francefootball.fr, France Football,‎ 13/12/2010 (consulté le 1er janvier 2011).
  5. « Paris vente officialisé », sur http://www.lequipe.fr/
  6. « Leonardo : Tout gagné », sur http://www.leparisien.fr/
  7. « Les recrues de Luxe du PSG », sur http://www.melty.fr/
  8. http://www.eurosport.fr/football/ligue-1/2012-2013/paris-saint-germain-nene-en-retrait_sto3465088/story.shtml
  9. http://www.paristeam.fr/club/nene-annonce-la-fin-de-son-histoire-avec-le-psg-117878.html
  10. http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/en-direct-le-psg-affronte-lekhwiya-en-match-amical-02-01-2013-2449605.php
  11. http://www.rmcsport.fr/editorial/336714/psg-jallet-nene-a-beaucoup-apporte/
  12. http://www.footmercato.net/breves/psg-schalke-04-s-invite-dans-le-dossier-nene_98638
  13. http://sports.orange.fr/football/transferts/breves/al-gharafa-nene-jusqu-en-2015-474252/?view=popup&origin=section
  14. http://www.le10sport.com/football/france/coupe-de-france/psg-nene-c-etait-un-peu-bizarre-90083
  15. Vidéo foot: Nenê à l'origine d'une bagarre générale au Qatar
  16. Nênê prend 9 matchs
  17. Statistiques de Luis Nenê sur footballdatabase.eu
  18. http://www.foot-sur7.fr/2012/10/16/football-adidas-et-fifa-donnent-une-lecon-au-psg/Foot-Sur-7

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :