Mario Gómez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gomez.
Mario Gómez
Mario Gómez, Germany national football team (07).jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Fiorentina
Numéro 33
Biographie
Nom Mario Gómez García
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Espagne Espagne
Nat. sportive Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 10 juillet 1985 (29 ans)
Lieu Riedlingen (Allemagne)
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2004-2009 Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart 156 0(87)
2009-2013 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 174 (113)
2013- Drapeau : Italie Fiorentina 015 00(4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2003-2004 Drapeau : Allemagne Allemagne -19 ans 019 (11)
2004-2005 Drapeau : Allemagne Allemagne -20 ans 008 0(2)
2005-2006 Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs 006 0(1)
2005 Drapeau : Allemagne Allemagne A' 002 0(1)
2007- Drapeau : Allemagne Allemagne 058 (25)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 mai 2014

Mario Gómez García, né le 10 juillet 1985 à Riedlingen en Bade-Wurtemberg, d'un père espagnol et d'une mère allemande, est un footballeur international allemand qui évolue au poste d'attaquant à la Fiorentina.

Ce buteur prolifique s'est révélé lors de la saison 2006-2007 sous les couleurs du VfB Stuttgart. Il est finaliste de l'Euro 2008, troisième de la Coupe du monde en 2010 et demi-finaliste de l'Euro 2012.

Biographie en club[modifier | modifier le code]

VfB Stuttgart[modifier | modifier le code]

Mario Gómez rejoint le VfB Stuttgart en 2001. Il fait ses débuts dans l'équipe réserve de Stuttgart qui dispute le championnat allemand de division régionale sud en 2003. Il se distingue rapidement par ses qualités de buteur : il inscrit 6 buts en 19 matchs lors de sa première saison, puis 15 en 24 matchs lors de la suivante. Ses performances lui valent de jouer quelques matchs avec l'équipe première en Bundesliga. Il entre même en jeu lors d'un match de Coupe UEFA contre le SC Heerenveen en novembre 2004.

Intégré à l'équipe première pour la saison 2005-2006, Mario Gómez marque son premier but en Bundesliga contre le FSV Mainz. Il termine la saison avec 6 buts.

Lors de la saison 2006-2007, il marque 14 buts et s'affirme comme l'un des meilleurs joueur de la saison. Il est même nommé « footballeur allemand de l'année 2007 ». L'année suivante, il confirme son statut en marquant à 19 reprises, finissant deuxième meilleur buteur du championnat allemand derrière Luca Toni. Le 8 mars 2008, il inscrit même un triplé lors d'un match de championnat face au Werder Brême (match remporté 6-3 par Stuttgart). Ces performances lui valent dès lors d'être courtisé par les plus grands clubs européens tels que Manchester United

Malgré sa contre performance à l'Euro 2008, Gómez continue à engranger des buts en Bundesliga lors de la saison 2008-2009. Le 9 mai 2009, il réalise un quadruplé contre Wolfsburg lors de la 31e journée de Bundesliga (victoire 4 à 1) et termine la saison avec 24 buts inscrits en 32 matchs (3e meilleur buteur de la Bundesliga). Le VfB Stuttgart atteint la troisième place du classement.

Bayern Munich[modifier | modifier le code]

Mario Gómez, Germany national football team (02).jpg

Le 26 mai 2009, il est transféré au Bayern Munich pour la somme record en Bundesliga de 30 millions d'euros.

Le 24 juillet 2009, il inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs en match amical face au FC Cologne (victoire du Bayern Munich 2-0). Mais cette première saison au Bayern Munich n'est guère satisfaisante en regard de l'investissement financier du club. Mario Gómez peine à s'imposer comme titulaire et devient progressivement un second choix derrière le duo Ivica Olić et Thomas Müller. Néanmoins, avec le club bavarois, l'attaquant allemand remporte pour la seconde fois le Championnat d'Allemagne et participe à la finale perdue de Ligue des champions contre l'Inter Milan.

Néanmoins, Gómez revient peu à peu en grâce au Bayern Munich lors de la saison 2010-2011, s'illustrant notamment par un triplé (son premier sous les couleurs bavaroises) en Bundesliga contre Hanovre à l'Allianz Arena et un autre, en Ligue des Champions contre Cluj. Avec 15 buts inscrits en 18 matchs fin novembre 2010, il s'impose comme le meilleur réalisateur de son équipe. Lors de la cinquième journée de Bundesliga, il signe son premier quadruplé lors de la victoire 7-0 contre SC Fribourg.

Au printemps 2011, Mario connaît un passage à vide et marque moins. Il se reprend néanmoins au meilleur moment en signant un hat-trick lors du match décisif dans la course à la C1 contre le Bayer Leverkusen, alors second au classement de la Bundesliga[1].

Il termine la saison 2010-2011 meilleur buteur de la Bundesliga avec 28 buts en 32 matchs[2] et a dépassé les 100 buts en championnat, à seulement 25 ans[3], devenant ainsi le plus jeune joueur à avoir réalisé cette performance[4].

Lors du début de saison 2011/2012 il continue à marquer régulièrement et souvent. Ainsi il signe un nouveau hat-trick contre Kaiserslautern et il marque quatre buts lors d'un match contre Fribourg. Lors des matchs de poule de la ligue des champions, il réussit un nouveau hat-trick contre Naples. Il est le premier joueur allemand à réaliser une telle performance en Ligue des champions[5]. Lors du 8e de finale retour de la Ligue des Champions, il inscrit un quadruplé et offre la qualification à son équipe pour les quarts de finale après avoir balayé le FC Bâle 7-0[6].

Le 4 avril 2012, Mario Gomez annonce avoir prolongé son contrat avec le Bayern Munich jusqu'en 2016[7]. Le 16 avril 2012, il marque le 2e but du Bayern contre le Real Madrid à la 90e minute du match aller des demi-finales de la Ligue des champions ce qui permet aux Bavarois de l'emporter 2-1. Néanmoins, en finale de la Ligue des champions contre le Chelsea FC, comme deux ans auparavant contre l'Inter Milan, il est muet et voit son équipe s'incliner aux tirs au but.

Opéré de la cheville gauche au mois d'août 2012, il est écarté des terrains jusqu'en décembre et manque la première partie de la saison[8].

Le 25 mai 2013, il remporte la Ligue des Champions avec le Bayern Munich contre le Borussia Dortmund (2-1).

Fiorentina[modifier | modifier le code]

Le 8 juillet 2013, Mario Gomez signe un contrat de 4 ans avec la Fiorentina. Le montant du transfert est estimé à 20 millions d'euros.

En sélection[modifier | modifier le code]

Le 7 février 2007, Mario Gómez est appelé en équipe nationale par Joachim Löw pour disputer un match amical contre la Suisse. Pour sa première sélection avec la Mannschaft, il est titulaire et inscrit même un but. Ses performances en sélection nationale lui valent d'être retenu pour l'Euro 2008. Associé à Miroslav Klose, il n'arrive pas à marquer lors des trois premières rencontres et sera relégué sur le banc pour le reste du tournoi. Il entre néanmoins en jeu, lors de la finale contre l'Espagne pour tenter de renverser le score en faveur des Espagnols. Cela n'empêche pas la défaite allemande 1 à 0.

Peu heureux en club, il ne l'est guère plus en sélection. Après l'Euro 2008, il met plus d'un an avant de retrouver le chemin des filets, lors d'un match amical contre les Émirats arabes unis où il inscrit quatre buts en juin 2009. Néanmoins, il ne marque aucun but lors des matchs qualificatifs pour la Coupe du monde 2010. Bien que retenu pour la Coupe du monde 2010, il apparaît comme un second choix dans l'équipe d'Allemagne derrière Miroslav Klose. Il n'apparaît que pour quelques bouts de match lors de l'édition 2010 et ne reste en tout que 60 minutes sur le terrain.

C'est au début de l'année 2011 qu'il revient en grâce en sélection. Il inscrit 7 buts en 9 matchs dont un doublé lors de la victoire de l'Allemagne 2-1 contre l'Autriche, pour les qualifications à l'Euro 2012[9]. Il est retenu pour l'Euro 2012 et en raison du retour de blessure de Miroslav Klose, il est titularisé lors des deux premiers matchs de sa sélection et inscrit 3 buts dont un doublé contre les Pays-Bas. La suite du tournoi est plus compliquée pour lui : mis en concurrence face à Klose, il est écarté au profit de ce dernier en quart de finale contre la Grèce mais revient en grâce lors de la défaite en demi-finale contre l'Italie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Allemagne VfB Stuttgart 
Drapeau : Allemagne Bayern Munich 

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe Équipe d'Allemagne Total
Saison Club Pays Division Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
2003-2004 VfB Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 1 0 - - 1 0 - - 2 0
2004-2005 VfB Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 8 0 1 0 1 0 - - 10 0
2005-2006 VfB Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 30 6 3 0 5 2 - - 38 8
2006-2007 VfB Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 25 14 5 2 - - 3 3 33 19
2007-2008 VfB Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 25 19 3 6 4 3 11 3 43 31
2008-2009 VfB Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 32 24 2 3 8 6 11 4 53 37
2003 - 2009 Total VfB Stuttgart Allemagne 1. Bundesliga 121 63 14 11 19 11 25 10 179 95
2009-2010 Bayern Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 29 10 4 3 12 1 13 2 58 16
2010-2011 Bayern Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 32 28 5 3 8 8 8 7 53 46
2011-2012 Bayern Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 33 26 5 2 14 13 10 6 62 47
2012-2013 Bayern Munich Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 21 11 3 6 7 2 - - 31 19
2009 - 2013 Total Bayern Munich Allemagne 1. Bundesliga 115 75 17 14 41 24 31 15 204 128
2013-2014 AC Fiorentina Drapeau de l'Italie Italie Série A 10 10 - - 6 1 4 0 20 11
2013 - Total AC Fiorentina Italie Série A 10 10 - - 6 1 4 0 20 11
2003 - Total carrière 246 151 31 25 66 36 60 25 403 234

Dernière mise à jour le 30 avril 2014

Buts en sélections[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :