Stade olympique de Turin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stade olympique.
Stade olympique de Turin
{{#if:
Stade de catégorie 4 UEFA
Stade de catégorie 4 UEFA
Généralités
Noms précédents Stadio Mussolini
Stadio Comunale
Nom complet Stadio Olimpico di Torino
Adresse Corso Sebastopoli, 123
10137 Turin, Drapeau : Italie Italie
Coordonnées 45° 02′ 30″ N 7° 38′ 59″ E / 45.041722, 7.64973345° 02′ 30″ Nord 7° 38′ 59″ Est / 45.041722, 7.649733  
Construction et ouverture
Début construction 1932
Ouverture 1933 (65 000 places)
Rénovation 2005
Fermeture 1990
Utilisation
Clubs résidents Torino FC (depuis 2006)
Juventus FC (2006-2011)
Propriétaire commune de Turin
Équipement
Capacité 28 140
Dimensions 105 × 68 m

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Stade olympique de Turin

Géolocalisation sur la carte : Turin

(Voir situation sur carte : Turin)
Stade olympique de Turin

Le stade olympique de Turin ou le Stadio Olimpico di Torino, est un stade omnisports de la ville de Turin au Piémont, dans le nord-ouest de l'Italie. C'est une enceinte moderne offrant 28 140 places assises et couvertes.

L'équipe professionnelle de football du Torino Football Club y dispute ses rencontres à domicile.

Historique[modifier | modifier le code]

Stade Mussolini[modifier | modifier le code]

Au cours de la saison 1933-34, la Juventus fait son entrée dans le stade le plus moderne d'Italie le Stadio Municipale di Torino Benito Mussolini (ensuite appelé Stadio Comunale Vittorio Pozzo), avec une haie metallique de deux mètres qui divisait les 65 000 places du terrain de jeu, inauguré le 14 mai 1933.

Ce nouveau stade, situé sur la Via Filadelfia, fut au départ construit pour accueillir les Jeux universitaires mondiaux puis la coupe du monde 1934 l'année suivante (La Juventus utilisera le Comunale pour tous ses matchs à domicile jusqu'à la finale de la coupe UEFA 1989-1990).

Il comporte alors un peu moins de 70 000 places, pour la plupart debout.

Stade communale[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale et la chute du fascisme, il est rebaptisé Stadio Comunale et devient sous ce nom l'un des plus célèbres stades de football du monde, théâtre des triomphes nationaux et européens de la mythique Juventus.

Il accueille en 1979, la Coupe d'Europe des nations d'athlétisme 1979.

Pendant toute cette période, la Juve partage les lieux avec l'autre grand club de Turin, le Torino Calcio. À la construction du Stade Delle Alpi pour la Coupe du Monde 1990, les deux clubs déménagent et plongent le Stadio Comunale dans un abandon de seize ans.

Stade olympique[modifier | modifier le code]

Le stade est totalement reconstruit dans sa configuration actuelle et est rebaptisé Stadio Olimpico à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver de 2006.

Suite à la rénovation du Stadio delle Alpi, la Juventus utilise provisoirement le Stadio olimpico jusqu'en 2011.

L'Italie possède deux stades olympiques. Et il ne faut pas le confondre avec le Stadio Olimpico de Rome, qui lui est surnommé tout simplement Olimpico.

Liens externes[modifier | modifier le code]