Fernando Torres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fernando Torres
Fernando Torres Golden Boot Confederations Cup 2013 (cropped).jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie AC Milan
Numéro 9
Biographie
Nom Fernando José Torres Sanz
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance 20 mars 1984 (30 ans)
Lieu Fuenlabrada (Espagne)
Taille 1,86 m (6 1)[1]
Poste Attaquant
Pied fort Droitier
Parcours junior
Saisons Club
1995-2001 Drapeau : Espagne Atlético Madrid
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2000-2007 Drapeau : Espagne Atlético Madrid 244 (91)
2007-2011 Drapeau : Angleterre Liverpool FC 142 (81)
2011- Drapeau : Angleterre Chelsea FC 172 (46)
2014- Drapeau : Italie AC Milan 000 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2000 Drapeau : Espagne Espagne -15 ans 001 0(0)
2001 Drapeau : Espagne Espagne -16 ans 009 (11)
2001 Drapeau : Espagne Espagne -17 ans 004 0(1)
2001 Drapeau : Espagne Espagne -18 ans 001 0(1)
2002 Drapeau : Espagne Espagne -19 ans 005 0(6)
2002-2003 Drapeau : Espagne Espagne espoirs 010 0(3)
2003- Drapeau : Espagne Espagne 110 (38)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 juin 2014

Fernando José Torres Sanz (El nino), né le 20 mars 1984 à Fuenlabrada (Espagne), est un footballeur international espagnol qui évolue au poste d'attaquant à AC Milan en prêt de Chelsea.

Attaquant complet, rapide, doté d'une très bonne technique individuelle et d'un grand sens du but, Torres se révèle à l'Atlético Madrid, puis confirme avec Liverpool en devenant l'un des meilleurs joueurs du monde (3e du Ballon d'Or 2008 et 2e du Fifa World Player) avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Ses débuts à Chelsea sont d'abord marqués par une nette baisse de forme et de nombreuses critiques à son égard. Néanmoins, il retrouve des couleurs en marquant un but qualificatif lors de la demi-finale retour de la Champion's League 2012 contre le FC Barcelone tenant du titre. Il gagne cette année là la Ligue des champions et la FA Cup avec Chelsea.

Il devient, au mois de mars 2013, le premier joueur de l'Histoire du football à avoir marqué au moins un but dans sept compétitions de clubs différentes en une seule saison (FA Cup, Ligue des champions, Ligue Europa, Premier League, Mondial des clubs, League Cup, Community Shield). Il gagne l'Europa League 2012-2013 avec Chelsea sur le score de 2-1 contre le Benfica Lisbonne en inscrivant le but du 1-0.

Avec l'Espagne il a remporté le championnat d'Europe 2008 en inscrivant le but victorieux lors de la finale contre l'Allemagne. En 2010, il gagne la Coupe du monde. En 2012, il gagne pour la seconde fois le championnat d'Europe en marquant un but et en faisant une passe décisive pour Mata en finale, devenant ainsi le 1er joueur et le seul à avoir marqué dans deux finales de Championnat d'Europe et du même coup termine en tant que meilleur buteur de l'Euro 2012 avec 3 buts et 1 passe décisive en 189 minutes[2]. Il termine meilleur buteur de la Coupe des Confédérations 2013 avec 5 buts devant Fred (5 buts également) en raison d'un temps de jeu inférieur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts à l'Atlético Madrid[modifier | modifier le code]

Fernando Torres sous les couleurs de l'Atlético Madrid

D'origine galicienne[3], Fernando Torres est né à Fuenlabrada dans la banlieue de Madrid. Il débute le football à l'âge de cinq ans au Parque 84. Il participe à des tournois en salle et rejoint à 11 ans les équipes de jeunes de l'Atlético de Madrid après avoir joué pour Rayo 13, le club de son quartier madrilène. En 1997, l'Italien Christian Vieri rejoint le Club Atlético de Madrid et devient une source d'inspiration pour le jeune Fernando. Attaquant puissant et complet, Vieri passe une seule saison en Espagne, et finit meilleur buteur de la Liga avec 24 buts en 24 rencontres, marquant à jamais le jeune Torres alors encore adolescent, comme celui-ci le racontera plus tard dans sa biographie.

Fernando Torres signe son premier contrat en 1999 et effectue ses débuts sous les couleurs de son club formateur (l'Atlético) à l'âge de 17 ans, le 27 mai 2001 face à Leganés, l'Atlético évoluant alors en 2de division espagnole.Pour son premier match, il porta le numéro 35. Torres inscrit son premier but face à Albacete Balompié.

Torres participe à la remontée de l'Atlético Madrid et inscrit 13 buts lors de sa première saison dans l'élite, à l'âge de 19 ans. Attaquant précoce, il est déjà capitaine de l'équipe. Doté d'un jeu de tête et d'un sens du but remarquable pour son âge, El Niño s'impose même parmi les meilleurs goleadors du championnat. Il marque 19 fois puis 16 fois lors des deux saisons suivantes. Mais les performances mitigées de l'autre club de Madrid n'offrent que peu d'échos aux exploits de son buteur.

Durant l'été 2004 l'Atlético dispute la Coupe Intertoto et Torres inscrit deux buts face à l'OFK Belgrade, avant que le club ne soit éliminé par Villarreal au cinquième tour de la compétition. Il forma un beau duo avec Mista puis Sergio Agüero. En 2007, au mercato d'été, El Niño s'engage pour six ans dans le club de Liverpool FC, vice-champion d'Europe. Luis García fait le chemin inverse le même jour bien que « sans aucun rapport » selon l'entraîneur de l'olympique. Le montant payé par les Reds est de 36 millions d'euros, ce qui en fait le footballeur espagnol le plus cher de l'histoire après Gaizka Mendieta (transféré pour 48 millions d'euros). Au total, il aura marqué 91 buts en 243 matchs pour l'Atlético.

Le grand saut à Liverpool[modifier | modifier le code]

Fernando Torres à Liverpool.

La signature du jeune attaquant espagnol est l'un des faits marquants du mercato d'été 2007. Liverpool paie 36 millions d'euros afin de faire venir Torres, faisant de lui le plus gros transfert jamais effectué par ce club. La pression est donc très forte, d'autant que El Nino récupère le numéro 9 d'une ancienne idole du Kop, Robbie Fowler. Ses débuts sont excellents et il fait preuve de son adaptation rapide au jeu anglais en inscrivant son premier but à Anfield, face à Chelsea. Seul attaquant à véritablement émerger chez les Reds, il est de plus en plus comparé à Ian Rush, l'une des figures emblématiques du club. Il marque 33 buts toutes compétitions confondues pour sa première saison chez les Reds en 46 matchs dont 24 en Premier League, 6 en Ligue des champions et 3 en League Cup. Il inscrit notamment le 5 octobre 2008 le 1000e but du club de Liverpool en Premier League face à Manchester City, lors d'un match au cours duquel il signe un doublé. Le duo qu'il forme avec Steven Gerrard devient l'un des tout meilleurs : à eux deux, ils marquent 35 buts en Premier League. Torres est alors considéré comme les meilleurs joueurs au monde avec 48 buts en 37 matchs

Malgré ses blessures, il inscrit 22 buts durant la saison 2008-2009 dont des buts importants contre Chelsea, Arsenal, Manchester City, Everton, Manchester United et le Real Madrid.

La saison 2009-2010 démarre bien car il inscrit 10 buts en 11 matchs de Premier League. À 25 ans Fernando Torres est considéré comme un des meilleurs attaquants au monde d'après les spécialistes de football. Mais Torres ne parvient pas à percer en Ligue des champions où Liverpool concède deux défaites en trois matchs. Le 29 décembre 2009, il inscrit son 50e but en Premier League sous les couleurs de Liverpool à la 93e minute face à Aston Villa et devient le plus rapide buteur des Reds en marquant 50 buts en 72 apparitions en Premier League. Malgré les blessures, Torres fait une bonne saison avec 18 buts en 22 apparitions en championnat.

Au mercato d'été 2010, l'avenir du Kid est incertain. Manchester City et Chelsea sont à l'affut pour le recruter, sa clause liberatoire est de 127 millions en raison de ses 2 années restantes de contrat avec Liverpool, mais El Niño décide de rester en Mersey près de ses coéquipiers Reds.

Le début de saison 2010-2011 reste difficile pour les Reds avec 6 points en 7 journées de championnat de Barclays Premier League. Fernando Torres inscrit son premier but de la saison face à West Bromwinch Albion d'une superbe reprise de volée. Il se blesse face à Blackpool et ne peux rejoindre sa sélection pour les qualifications pour l'Euro 2012. Il est déclaré apte pour jouer le derby face à Everton l'ennemi juré du club. Liverpool perd finalement 2-0, ce qui plonge le club dans une crise sportive.

Les rumeurs de départ autour d'El Niño sont relancés et Manchester City, Chelsea, et Manchester United sont à l'affût pour le mercato d'hiver. Lors de la 11e journée du championnat de Premier League 2010-2011, Fernando Torres inscrit un doublé, dont une superbe frappe de l’intérieur du pied à gauche de la surface dans la lucarne opposée, qui permet a Liverpool de s'imposer 2-0 face au leader Chelsea.

Cependant El Niño réalise une première partie de saison décevante au vu de son talent, ses performances médiocres ne sont pas étrangères aux résultats très inquiétants de Liverpool. Lors du match qui opposa Liverpool à Bolton, Torres réalise une très bonne prestation, marquant même le but de l'égalisation d'une magnifique reprise de volée du pied droit dans la lucarne. Il marque ses deux derniers buts pour les Reds face au Wolves fin janvier 2011.

Un début difficile à Chelsea[modifier | modifier le code]

Le 31 janvier 2011, il signe un contrat de cinq ans et demi à Chelsea contre une indemnité de transfert de 58,5 millions d'euros, somme record pour un club anglais lors d'un mercato hivernal[4]. Il est aujourd'hui le neuvième plus gros transfert de l'histoire et le joueur espagnol le plus cher de l'histoire du football[5]. Ce départ vers le club londonien, provoque la colère des supporters des Reds qui n'ont pas hésité à brûler le maillot de leur ancienne idole[6].

Le 6 février 2011, lors de la 25e journée de Premier League, il joue son premier match avec Chelsea contre… Liverpool, son ancien club. Accueilli chaleureusement par les supporteurs des Blues, il fut l'auteur d'une prestation jugée décevante et ne put empêcher la défaite 1 à 0 de sa nouvelle équipe à Stamford Bridge[7]. Quelques fans de Liverpool FC l'ont hué, et ont chanté What's the score Torres ? juste après le but de Raùl Meireles et sa sortie du jeu.

Jusqu'à avril, Torres reste toujours muet avec les Blues et son rendement est durement remis en cause, c'est pourquoi des rumeurs de transfert laissent entendre que Fernando Torres quitterait le club londonien lors du prochain mercato estival. Le 23 avril 2011, il marque son tout premier but pour Chelsea face à West Ham United. Entré en tant que remplaçant, il permet a Chelsea de mener 2 à 0 à la 84e minute de jeu. Ce but sera suivi d'un autre de Florent Malouda, sur service d'El Niño, à la 90e minute de jeu.

Le 1er mai face à Tottenham, il fait encore une mauvaise prestation et il est remplacé par Kalou à la 65e minute. En quatre mois à Chelsea, il aura inscrit un seul but en 18 matchs.

Cependant, il commence la saison 2011-2012 de manière plus convaincante. Le nouvel entraîneur de Chelsea, André Villas-Boas, lui fait confiance. Ses prestations sont meilleures par ses dribbles et par son implication, malgré le manque de réalisations. Son entente avec Didier Drogba est de plus en plus évidente, ce qui laisse entrevoir une saison 2011-2012 plus réussie.

Mais le 10 septembre 2011, il déclare dans la presse que ses coéquipiers sont « vieux [et] jouent lentement »[8]. André Villas-Boas, l'entraîneur de Chelsea, affirme qu'une enquête sera menée, et que si les propos rapportés sont exacts, il y aura sanction[9]. Mais malgré cela, lors du match Chelsea-Bayer Leverkusen en C1, El Niño délivre deux passes décisives et permet à Chelsea de s'imposer 2-0 dans une rencontre ou sa prestation est jugée bonne.

Le 18 septembre 2011, il inscrit son premier but de la saison à Old Trafford avec à la clé ce qui sera probablement le plus gros raté de sa carrière, seul face à un but vide celui-ci parvient quand même à la mettre à côté, empêchant ainsi Chelsea de rattraper son rival mancuniens au score. Son second but contre Swansea City (victoire 4-1 de Chelsea, 29e). Il se fait exclure à la 38e minute de jeu, pour une faute sur un joueur de Swansea.

Le 20 octobre 2011, Chelsea reçoit le champion de Belgique, le KRC Genk. El Niño fait alors sa meilleure prestation depuis ses débuts avec les Blues en inscrivant un doublé, et permet à son club de s'imposer 5-0 à Stamford Bridge.

Depuis son but et son expulsion contre Swansea, Fernando Torres a perdu sa place de titulaire à la pointe de l'attaque de Chelsea au profit de Didier Drogba. Le 6 décembre 2011 dans un match capital contre Valence pour la qualification de Chelsea en 8e de finale de Ligue Des Champions Drogba inscrit un doublé tandis que Torres le remplace à la 75e minute, il touchera…3 ballons et sa performance sera jugée encore une fois très décevante. Le 26 décembre lors du boxing day il connait sa première titularisation depuis près de deux mois. Il fait une prestation correcte et est élu homme du match par les supporters.

En mars 2012, André Villas-Boas, entraîneur des Blues, est limogé et remplacé par Roberto Di Matteo. Le 14 mars, Chelsea reçoit Naples en huitièmes de finale retour de la Ligue des champions. Au match aller les Blues se sont inclinés (3-1). Cependant, Chelsea réussit à mener 3 à 1 obtenant ainsi une prolongation. Torres remplace Daniel Sturridge au début des prolongations et manque de faire gagner son équipe lors d'une mauvaise sortie du gardien Morgan De Sanctis. Malgré son faible temps de jeu, sa prestation est plutôt réussie et son équipe parvient à l'emporter grâce à un but d'Ivanović.

Quatre jours plus tard, lors du match opposant Chelsea et Leicester City, en quart de finale de la F.A. Cup, Torres est titularisé et inscrit deux buts et délivre deux passes décisives. Il n'avait plus marqué de buts depuis le 19 octobre 2011 et 1586 minutes de jeu soit 26 heures 26 minutes. Reconsidéré par les dirigeants et les supporteurs des Blues, il est de nouveau titulaire face à Manchester City (29e journée de Premier League). Cependant Torres se crée peu d'occasions et cède sa place à Didier Drogba, 20 minutes avant la fin de la rencontre, contraint d'assister à la défaite de son équipe sur le banc.

Entré en jeu en cours de match face à Tottenham Hotspur, le 24 mars, il ne marque pas et les équipes se séparent sur un score vierge. Le 31 mars 2012, lors de la victoire de Chelsea face a Aston Villa (2-4), il inscrit un but à la 90e minute. Contre Fulham, Di Matteo lui renouvelle sa confiance en le titularisant ; sa prestation est toutefois médiocre et Torres ne parvient pas à se créer des occasions. Les commentateurs s'accordent cependant pour remarquer une amélioration dans le jeu d’El Niño qui commence à retrouver une certaine coordination dans ses mouvements. Néanmoins, le réalisme face au but lui fait toujours défaut.

En demi-finale de Ligue des champions, Chelsea affronte le FC Barcelone au Camp Nou (2-2) et c'est Fernando Torres qui offre la qualification aux siens en inscrivant un but crucial qui met un terme aux ultimes espoirs blaugrana. À la suite de cette rencontre, il annonce dans la presse qu'il espère que ce but marque « un nouveau départ » pour lui. En confiance, il s'offre, une semaine après, son premier triplé sous les couleurs de Chelsea face à l'équipe des Queens Park Rangers, balayée 6 à 1 par les hommes de Di Matteo.

Le 5 mai 2012, Chelsea remporte la finale de FA Cup contre…Liverpool grâce à une victoire 2 buts a 1. Cette victoire est synonyme de premier titre en club pour Fernando Torres cependant qu'il n'y contribue pas, n'étant pas rentré en jeu. Malgré tout, Fernando Torres qui avait prétendu quitter Liverpool pour remporter des titres avec Chelsea voit ses espérances réalisées.

Le 19 mai 2012, il gagne avec Chelsea sa première Ligue des champions après être entré à la 83e minute à la place de Salomon Kalou, il se montre très vite efficace en dribblant 5 joueurs notamment, et par la suite ayant provoqué le corner sur lequel, Drogba égalisera. Il ne participe cependant pas à la séance de tirs au buts remportée 4-3 face au Bayern Munich.

Torres affirme que cette victoire est une sorte de consolation pour lui, mais elle n'empêche pas le fait que sa saison fut très difficile, très souvent, il a dû faire face à un manque de confiance des dirigeants, mais le joueur retrouvera des couleurs et le soutien du public après son but face à Barcelone. Sa fin de saison est encore plus encourageante vu qu'il gagne l'Euro avec sa sélection et termine meilleur buteur.

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Sa saison 2012-2013 commence par un match comptant pour la finale de la Community Shield face à Manchester City. Torres, continuant sur sa lancée de l'Euro 2012, fait une bonne prestation et marque un but du gauche à la 40e minute, malgré la défaite de Chelsea 2-3. Lors des 4 premiers matchs officiels de la saison, Torres fera trembler les filets par trois fois. Lors de la 2e journée de Premier League, contre Reading, il inscrit le but de la victoire, servi (en position de hors-jeu) par Ashley Cole (score final 4-2). La journée suivante, il inscrit un superbe but contre Newcastle (2-0), puis marque ensuite contre Arsenal Football Club (2-1) et Norwich (4-1).

Cependant, après un début de saison convaincant, Fernando a de nouveau une baisse de régime qui est liée à la mauvaise série de son club en championnat. À la suite de la lourde défaite de Chelsea en Ligue des champions, Roberto Di Matteo est limogé, en partie à cause de la défaite mais aussi car Torres a débuté ce match sur le banc. Roman Abramovitch décide alors de nommer Rafael Benitez comme entraîneur jusqu'à la fin de saison, pour relancer l'équipe mais aussi son attaquant en manque d'efficacité.

Lors de la dernière journée de la phase de groupe de Ligue des champions, les Blues écrasent Nordsjaelland sur le score de 6-1, Torres fait une très bonne prestation et réalise un doublé, ce qui n'empêchera pas son équipe de finir troisième de son groupe. Continuant sur sa bonne lancée, il inscrit de nouveau un doublé 3 jours plus tard, contre Sunderland. Le 23 décembre 2012, il inscrit un manifique but de la tête contre Aston Villa lors de l'écrasante victoire des blues 8-0. L'impact de Benitez est indeniable car Fernando inscrit ce jour là son 7e but en 6 match toutes compétitions confondues.

Le 27 janvier 2013, il inscrit le but égalisateur (2-2) au 4e tour de la FA cup face à Brentford à la 83e. Il s'ensuit une très jolie passe décisive pour Mata le 30 janvier lors de la 24e journée de PL face à Reading. En Europa League il inscrit le but de la qualification pour les quarts de finale de cette compétition contre le Steaua Bucarest le 14 mars 2013 (3-1). L'Europe lui sourit, le 4 avril 2013 il inscrit un doublé décisif contre le Rubin Kazan dans les quarts de finale de Ligue Europa au match aller, et récidive le coup au retour en ouvrant le score à la 4e minute.

Le 15 mai 2013 lors de la finale de l'Europa League, Torres inscrit le premier but de Chelsea face au Benfica Lisbonne qui est suivi du but de Branislav Ivanović à la 92e minute, ce qui permet à Chelsea de l'emporter 2-1.

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Il commence la saison 2013-2014 en tant que titulaire lors du premier match de la saison contre Hull City en provoquant un penalty raté par Frank Lampard et en provoquant un coup franc cette fois-ci transformé par ce même Frank Lampard. Cependant, le 29 août, Chelsea recrute le Camerounais Samuel Eto'o en provenance de l'Anji Makhatchkala (peu de temps après le prêt de Romelu Lukaku qui aurait été son concurrent direct pour le poste d'avant centre), ce qui les met en concurrence, avec Demba Ba qui est toujours là. Malgré cela, il est titulaire pour la finale de la Supercoupe d'Europe contre le Bayern Munich (défaite 2-2 t.a.b 5-4), et y marque son premier but de la saison.

Mais Eto'o monte en puissance et commence à gagner sa place en pointe de l'attaque des Blues, ce qui relègue Torres sur le banc face à Everton (défaite 1-0) et qui le fait descendre dans la réserve contre Bâle en Ligue des champions, match que Chelsea perd 2-1 après notamment une mauvaise prestation d'Eto'o. Il est cependant titularisé quelques fois et il réalise un match plein contre Manchester City le 27 octobre en délivrant une passe décisive à André Schürrle et en marquant le but de la victoire après une mésentente entre Joe Hart et son défenseur (score final 2-1).

Il regagne peu à peu sa place en enchainant deux bonnes performances contre Southampton en marquant le premier but (victoire 3-0) et contre Hull City (victoire 2-0). Il se blesse deux semaines mais revient en forme le 26 février lors du match opposant Chelsea à Galatasaray en inscrivant le seul but de Chelsea de cette rencontre (score final 1-1).

Il retrouve son club formateur de l'Atlético Madrid le 20 avril à Vincente Calderon. Il reçoit une ovation au début du match. Lors du match retour il marque un but mais ne peut empêcher la défaite de son équipe qui se retrouve éliminée (score final 1-3).

Lors de son dernier match de la saison avec Chelsea, il offre la victoire aux siens grâce à un but face à Cardiff City (score final 2-1).

Depuis 2014 : AC Milan[modifier | modifier le code]

Durant l'intersaison 2014, l'AC Milan et Chelsea tombent d'accord pour un prêt de deux ans de Fernando Torres[10]. Il devra remplacer Mario Balotelli parti à Liverpool. Il portera le n°9.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Fernando Torres Spain.jpg

En 2001, Fernando Torres défend les couleurs espagnoles lors de l'Euro des moins de 16 ans disputé en Angleterre. Le 6 mai, lors de la finale, il donne la victoire à l'Espagne face à la France grâce à un pénalty transformé à la 77e minute. Torres est le meilleur buteur du tournoi avec 7 buts, devant Florent Sinama-Pongolle, et est élu meilleur joueur. Lors du championnat du monde des moins de 17 ans disputé en septembre 2001 à Trinité-et-Tobago il fait partie de l'équipe d'Espagne éliminée au premier tour. Il devient ensuite champion d'Europe des moins de 19 ans le 28 juillet 2002. Avec 4 buts, dont un lors de la finale, Torres est le meilleur buteur du tournoi disputé en Norvège, il est à nouveau élu meilleur joueur.

Sa première sélection nationale remonte à septembre 2003 lors d'un match amical opposant l'Espagne au Portugal. Il est rappelé pour la rencontre face à l'Ukraine lors des éliminatoires pour l'Euro 2004, match au cours duquel il manque un penalty. Fernando Torres est retenu par le sélectionneur espagnol Iñaki Sáez pour participer à l'Euro 2004. Entré en jeu à la 77e minute lors du match Espagne-Russie, puis à la 80e minute d'Espagne-Grèce, Torres est titularisé lors de la troisième rencontre face au Portugal. Il tire sur le poteau en seconde période. L'Espagne s'incline 1 à 0 et est éliminée au premier tour. Il fait également partie du groupe sélectionné par Luis Aragonés qui parvient à se qualifier pour la Coupe du monde 2006 après avoir écarté la Slovaquie lors des barrages. À l'aller, Torres inscrit le troisième but des espagnols, qui s'imposent largement 5 à 1, avant d'obtenir un nul (1-1) à Bratislava grâce à David Villa. Mais la sélection espagnole se fait éliminer 3 à 1 en huitième de finale par la France.

Torres, Juan Mata et Sergio Ramos célébrant l'Euro 2012.

Le dimanche 29 juin 2008, il inscrit le seul but de la finale de l'Euro 2008 à la 33e minute du match face à l'Allemagne, permettant à son équipe de remporter la compétition. Lors de la Coupe des Confédérations 2009, Torres signe le plus rapide triplé de l'histoire du football et son premier en sélection nationale contre la Nouvelle-Zélande où l'Espagne s'impose 5-0. Après l'euro 2008, la Coupe du monde de football 2010. Torres est titularisé lors des premiers matches de groupes mais, suite à de faibles performances par rapport à David Villa, il sera ensuite remplaçant. Cette méforme se justifie par ses deux blessures durant la saison 2009/2010 pendant laquelle il aura tout de même inscrit 18 buts en 21 matchs. Il rentrera pour les autres matches en deuxième période. L'Espagne réussit à se qualifier pour la finale (défaite contre le Suisse puis victoires contre le Honduras, le Chili, le Portugal, le Paraguay, l'Allemagne). Il rentre en seconde période de la finale face aux Pays-Bas et est à l'origine du but après un centre dévié, but qui permettra à l'Espagne d'être championne du monde. Quelques minutes avant la fin du match, Torres se blesse à l'adducteur gauche. À 26 ans, il est à la tête d'un palmarès conséquent en sélection avec quatre coupes d'Europe (dont deux en catégorie jeune - 19ans) et une coupe du monde[11].

À la suite de sa mauvaise saison 2010-2011, Torres est dépassé par d'autres attaquants espagnols, comme Negredo ou Llorente, à l'image du match contre le Liechtenstein du 6 septembre 2011 où Negredo et Villa inscrivent chacun un doublé. Le 7 octobre 2011, il fait son retour en sélection pour le match contre la République tchèque suite à un retour de forme en championnat. Fernando Torres est sélectionné pour jouer l'Euro 2012 au détriment de Soldado. Torres marque son premier but de l'année sous le maillot de l'Espagne contre la Corée du Sud.

Le 14 juin 2012, lors du match opposant l'Espagne et l'Irlande, Torres marque un doublé. Remplacé par Cesc Fàbregas, il est élu homme du match.

Lors de la finale face à l'Italie, il remplace Fàbregas à la 75e minute alors que l'Espagne mène 2 à 0 et joue à 11 contre 10 suite à la blessure de Thiago Motta, troisième changement de l'équipe italienne, qui venait de rentrer 5 minutes auparavant. Neuf minutes plus tard, il marque le troisième but ibérique suite à une passe de Xavi Hernández, puis à la 88e minute, il donne une passe à Juan Mata qui clôture le score de cette finale (4-0) et offre donc à l'Espagne un triplé Euro - Coupe du Monde - Euro, ce qu'aucune équipe n'avait réussi jusque-là. Suite à ce but, Torres devient le premier joueur de l'histoire à marquer lors de deux finales du Championnat d'Europe des nations.

Lors de cet Euro 2012, Fernando Torres remporte le titre de meilleur buteur ( 3 ), à égalité avec Mario Gómez, Mario Balotelli, Cristiano Ronaldo, Mario Mandžukić et Alan Dzagoev.

Le 7 septembre 2012, neuf ans après ses débuts avec la Roja, Torres dispute son 100e match pour l'Espagne lors d'un match amical à Pontevedra (Galice) face à l'Arabie saoudite (victoire 5 à 0).

Vicente del Bosque décide de se passer des services de Fernando Torres les 22 et 26 mars 2013 (matchs de qualifications pour la coupe du monde 2014 contre la Finlande et la France), lui préférant à un David Villa en forme.

Torres est sélectionné pour la Coupe des confédérations 2013 au Brésil. Le 20 juin 2013, il s'illustre en marquant un quadruplé face a la modeste sélection de Tahiti en Coupe des confédérations. Un match que l'Espagne remportera sur le score historique de 10 but à 0. Le 23 juin 2013, il marque un but contre le Nigeria (victoire 3-0). L'Espagne perd en finale (0-3) contre le Brésil mais Torres remporte le trophée de meilleur buteur de la Coupe des confédérations avec un total de cinq buts.

Il n'est cependant plus sélectionné en équipe nationale après l'été 2013 en raison de blessures survenant pendant les périodes de trêves internationales.

Il fait partie du groupe élargi de 30 joueurs présélectionnés pour le mondial brésilien. Il joue et marque un but sur pénalty lors du match opposant l'Espagne à la Bolivie. Il est ensuite sélectionné dans le groupe des 23 joueurs espagnols s'envolant pour le Brésil.

Le 23 juin 2014,à l'Arena da Baixada à Curitiba, il marque le 2ème but pour le dernier match de l'Espagne en Coupe du Monde face à l'Australie (score final 3-0).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Fernando Torres est marié à son amie d'enfance : Olalla Dominguez, avec qui il a deux enfants : Nora (née le 11 juillet 2009) et Léo (né le 6 décembre 2010).

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe d'Espagne[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Atlético de Madrid[modifier | modifier le code]

Liverpool FC[modifier | modifier le code]

Chelsea FC[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

  • Meilleur buteur de l'Euro des moins de 16 ans en 2001 avec 7 buts; élu meilleur joueur de la compétition
  • Meilleur buteur de l'Euro des moins de 19 ans en 2002 avec 4 buts; élu meilleur joueur de la compétition
  • 3e du Ballon d'Or 2008[12].
  • 2e du FIFA World Player 2008
  • Joueur du mois du Championnat d'Angleterre en février 2008 et septembre 2009.
  • Membre de l'équipe type FIFA en 2008 et 2009 [13].
  • Meilleur buteur de l'Euro 2012 avec 3 buts et 1 passe décisive en 189 minutes de jeu
  • Meilleur buteur de la Coupe des confédérations 2013 avec 5 buts et 1 passe décisive en 273 minutes de jeu
  • Membre de l'équipe type de la Coupe des confédérations 2013
  • Seul joueur à avoir marqué lors de 2 finales de Championnat d'Europe
  • Membre de l'équipe type de l'Euro 2008
  • Meilleur buteur Espagnol de l'histoire en phase finale de l'Euro
  • Premier joueur à avoir marqué dans 7 compétitions différentes en une seule saison (Premier League, FA Cup, League Cup, Ligue des champions, Ligue Europa, Community Shield, Coupe du monde des clubs)

Statistiques détaillées par saison[modifier | modifier le code]

Statistiques de Fernando Torres au 23 juin 2014[14]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe de l'UEFA Coupe du monde des clubs Drapeau : Espagne Espagne Total
Division M B M B M B C M B M B M B M B M B
2000-2001 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 2 4 1 2 0 - - - - - - - - - - - 6 1
2001-2002 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 2 36 6 1 1 - - - - - - - - - - - 37 7
2002-2003 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 1 29 13 3 1 - - - - - - - - - - - 32 14
2003-2004 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 1 35 19 5 2 - - - - - - - - - 9 1 49 22
2004-2005 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 1 38 16 6 2 - - C4 5 2 - - - - 10 2 59 22
2005-2006 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 1 36 13 4 0 - - - - - - - - - 15 10 55 23
2006-2007 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 1 36 14 4 1 - - - - - - - - - 8 1 48 16
Sous-total 214 82 25 7 - - - 5 2 - - - - 42 14 286 105
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC 1 33 24 2 3 - - C1 11 6 - - - - 12 3 58 36
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC 1 24 14 5 1 - - C1 9 2 - - - - 13 5 51 22
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC 1 22 18 2 0 - - C1+C3 4+4 0+4 - - - - 13 2 45 24
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Liverpool FC 1 23 9 1 0 - - C3 2 0 - - - - 2 2 28 11
Sous-total 102 65 10 4 - - - 30 12 - - - - 40 12 182 93
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC 1 14 1 - - - - C1 4 0 - - - - 4 1 22 2
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC 1 32 6 7 2 - - C1 10 3 - - - - 12 4 61 15
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC 1 36 8 9 4 1 1 C1+C3 6+9 3+6 1 0 2 1 8 5 72 28
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Chelsea FC 1 28 5 3 1 - - C1 9 4 1 1 - - 4 2 45 13
Sous-total 110 20 19 7 1 1 - 38 16 2 1 2 1 28 12 200 58
2014-2015 Drapeau de l'Italie AC Milan (prêt) 1 - - - - - - - - - - - - - - - 0 0
Sous-total - - - - - - - - - - - - - - - 0 0
Total sur la carrière 426 167 54 18 1 1 - 73 30 2 1 2 1 110 38 668 256

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Fernando Torres fait une courte apparition dans le film espagnol Torrente 3: El Protector.

Guest-star dans le clip Oh Africa d'Akon et Keri Hilson

Il apparaît également dans le clip Ya nada volverá a ser como antes du groupe El Canto del Loco.

Livre[modifier | modifier le code]

En 2009, il a sorti une autobiographie intitulée Torres: El Niño: My Story

En 2011, il a sorti un autre livre, intitulé Number Nine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]