Frank Rijkaard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Franklin Edmundo Rijkaard
Frank Rijkaard (2007).jpg
Biographie
Nom Franklin Edmundo Rijkaard
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Naissance 30 septembre 1962 (1962-09-30) (51 ans)
Lieu Amsterdam
Taille 1,9 m (6 3)
Poste Défenseur central, milieu récupérateur puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1980-1987 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 206 (46)
1987-1988 Drapeau : Portugal Sporting Portugal 30 (12)
1988 Drapeau : Espagne Real Saragosse 11 (0)
1988-1993 Drapeau : Italie Milan AC 142 (16)
1993-1995 Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 55 (19)
1980-1995 Total 444 (93)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1981-1994 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 73 (10)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1998-2000 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 8v, 12n, 2d
2001-2002 Drapeau : Pays-Bas Sparta Rotterdam 4v, 18n, 12d
2003-2008 Drapeau : Espagne FC Barcelone 128v, 43n, 38d
2009-2010 Drapeau : Turquie Galatasaray 33v, 13n, 11d
2011-2013 Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite 8v, 6n, 8d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Franklin Edmundo « Frank » Rijkaard, né le 30 septembre 1962 à Amsterdam, est un ancien footballeur néerlandais, désormais entraîneur.

D'origine surinamienne, Frank Rijkaard fut l'un des meilleurs milieux européens de son époque. Évoluant au poste de milieu défensif, il a formé avec ses compatriotes Marco van Basten et Ruud Gullit un trio qui a régné sur l'Europe du football à la fin des années 1980 et au début des années 1990, tant avec le Milan AC de Arrigo Sacchi puis, dans une moindre mesure, de Fabio Capello, qu'avec l'équipe nationale des Pays-Bas.

Carrière du joueur[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Frank Rijkaard fait ses débuts professionnels à 17 ans en Eredivisie (Championnat néerlandais de première division). Ce jeune espoir de l'Ajax, lancé par Leo Beenhakker marque dès son premier match contre Go Ahead Eagles en 1980. Rapidement, il devient un cadre de l'équipe et remporte ses premiers trophées. Entre 1980 et 1987, il gagne 3 titres de champion, 3 coupes des Pays-Bas et une Coupe des coupes en 1987. Il est même sélectionné en équipe nationale des Pays-Bas en 1981.

En 1987, il quitte l'Ajax après être entré en conflit avec son entraîneur Johan Cruijff. Il déclare alors ne jamais plus vouloir jouer sous ses ordres. Il signe au Sporting Portugal mais il est prêté au Real Saragosse avec qui il ne dispute que 11 matchs.

Les années milanaises[modifier | modifier le code]

1988 est une grande année pour Rijkaard. Il remporte avec son ami d'enfance Ruud Gullit et avec Marco van Basten, l'Euro 1988. Il s'agit du premier titre international pour la sélection. Frank Rijkaard, associé à Ronald Koeman en défense centrale, est l'un des grands artisans de cette victoire. Cette année-là, il rejoint aussi le Milan AC, club avec lequel il va remporter ses plus grands trophées et acquérir une dimension incroyable.

Au sein du club lombard, Frank Rijkaard retrouve ses compatriotes Ruud Gullit et Marco van Basten, avec qui il développe un jeu spectaculaire et efficace qui leur permet de conquérir l'Europe du football. Mais plus que les titres, c'est la manière qui impressionne. En 1989, les Milanais écrasent le Real Madrid 5 à 0 en demi-finale retour de la Ligue des champions. Lors de ce tournoi, ils gagnent la finale en battant le Steaua Bucarest 4 à 0.

Rijkaard n'est pas le plus spectaculaire des trois Néerlandais, mais sûrement celui qui apporte le plus de stabilité à l'équipe. À l'époque, il est considéré comme l'un des meilleurs milieux du monde.

Avec les Oranje[modifier | modifier le code]

En parallèle de sa carrière en club, Frank Rijkaard mène une carrière en sélection, qui reste cependant bien moins prolifique. Vainqueur de l'Euro 1988, il n'arrivera pas à gagner d'autres trophées avec les Oranje. La magie du trio néerlandais du Milan AC aura beaucoup plus de mal à se récréer en sélection. Après 1988, Frank Rijkaard dispute 3 grandes compétitions internationales : la Coupe du monde 1990, l'Euro 1992 et la Coupe du monde 1994. À chaque fois, les Pays-bas seront battus par les futurs vainqueurs du tournoi.

Lors de la Coupe du Monde 1990, les Pays-Bas après un premier tour sans relief, rencontrent leur rival historique, l'Allemagne en huitième de finale. Le match est tendu. Rijkaard crache à plusieurs reprises sur l'allemand Rudi Völler. Les deux joueurs seront même expulsés à la suite d'une altercation.
Lors d'un coup franc, Völler plonge dans la surface de réparation pour éviter le gardien néerlandais Hans van Breukelen. Cela provoque la colère de ce dernier, qui croit que l'allemand a plongé pour provoquer un penalty. Rijkaard arrive alors et tord l'oreille de Völler, avant de lui cracher dessus. L'arbitre exclura les deux joueurs sur cette action.

Völler dira plus tard, qu'il n'avait jamais compris pourquoi il fut expulsé alors qu'il s'était fait cracher dessus.

Lors du Championnat d'Europe des nations 1992, c'est le Danemark qui élimine les Néerlandais en demi-finale, aux tirs au but. Frank Rijkaard avait réalisé un grand match malgré la défaite, inscrivant le but de l'égalisation à 2-2.

La Coupe du Monde 1994 sera la dernière compétition disputée par Rijkaard. Bien moins rayonnant que lors des précédents tournois, il s'incline en quart de finale contre le Brésil. Ce sera son dernier match en sélection.

La fin de carrière[modifier | modifier le code]

En 1993, Rijkaard quitte le Milan AC après sa défaite en finale de Ligue des champions contre l'Olympique de Marseille. Il sera remplacé quelques mois plus tard à son poste de milieu défensif par Marcel Desailly. C'est la fin d'une ère pour le club milanais, puisque dans le même temps, Ruud Gullit, en froid avec Fabio Capello, part à la Sampdoria, tandis que Marco van Basten, miné par des blessures récurrentes à la cheville, ne rejouera plus jamais au football.

Rijkaard rejoint alors le club de ses débuts, l'Ajax Amsterdam. Associé à Danny Blind en défense centrale, il joue le rôle de mentor pour la génération montante du club néerlandais : Clarence Seedorf, Edgar Davids et Patrick Kluivert. En 1995, sous la houlette de l'entraîneur Louis van Gaal, il remporte le dernier titre de sa carrière : une troisième Ligue des champions remportée contre son ancien club, le Milan AC. Lors de la finale, il offrira le seul but du match à Patrick Kluivert.

Le profil du joueur[modifier | modifier le code]

Joueur puissant (1 m90 - 80 kg), Rijkaard fut surtout un "travailleur de l'ombre", c'est-à-dire attaché à la récupération du ballon, et aux rôles défensifs. C'est pour cela qu'il a toujours évolué entre le rôle de défenseur central et de milieu défensif durant sa carrière. Néanmoins, il fut aussi un excellent organisateur de jeu qui n'hésitait pas à participer à l'attaque. Doué techniquement, et bon de la tête, il avait de par son physique une grosse présence sur le terrain.

Le trio Rijkaard-Gullit-Van Basten[modifier | modifier le code]

La réussite du Milan AC et de l'équipe nationale des Pays-Bas à la fin des années 1980 sont indissociables du trio magique hollandais. Fait unique dans l'histoire du football, les trois néerlandais trustent les trois premières places du Ballon d'or en 1988. Performance presque égalée l'année suivante, Franco Baresi, capitaine du... Milan AC, venant s'intercaler entre Van Basten et Frank Rijkaard.

Jusqu'en 1992, le trio surfe sur la vague du succès. Mais les blessures à répétition de l'attaquant batave, conjuguées à la baisse de forme visible de Gullit, mettent brutalement fin à cette success story. Jusqu'à son départ à l'Ajax et sa retraite internationale, Rijkaard reste cependant un titulaire inamovible, entretenant ainsi le souvenir du formidable trio qui sévissait jadis aux quatre coins de l'Europe.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière d'entraîneur en prenant les rênes de l'équipe nationale des Pays-Bas en 1998. Cette prise en main est accompagnée de scepticisme de la part des médias et du public, du fait de son inexpérience dans la fonction. Le fait que les Pays-Bas accueillent le Championnat d'Europe des Nations 2000, accentue la pression sur les épaules de Rijkaard, condamné à y faire bonne figure. La sélection orange sera éliminée en demi-finale, aux tirs au but contre l'Italie.

En 2002, il prendra le poste d'entraîneur du Sparta Rotterdam mais le club sera relégué à la fin de la saison (pour la première fois de son histoire) et Rijkaard sera licencié.

Il devient l'entraîneur du FC Barcelone en 2003, perpétuant ainsi la tradition de joueurs et entraîneurs néerlandais en Catalogne. Il a bénéficié de la nomination de Joan Laporta à la présidence du club catalan et de l'appui de Johan Cruyff qui l'a conseillé à Laporta. Son arrivée a coïncidé avec celle de Ronaldinho.

Frank Rijkaard remporte avec Barcelone deux titres de champion d'Espagne en 2005 et 2006. Pendant la saison 2005-2006, le Barca n'aura eu aucun rival dans le championnat et aura approché le record de victoires consécutives en championnat (15), détenu par le Real Madrid de Di Stefano, en s'arrêtant à 14 (record battu par le Barça de Pep Guardiola en 2011 avec 16 victoires consécutives).

Le 17 mai 2006 il remporte la Ligue des champions en battant Arsenal 2-1, la deuxième pour Barcelone après celle de 1992.

À la fin de la saison 2007/2008, il sera remplacé par Josep Guardiola au poste d'entraîneur du FC Barcelone. Son mandat de cinq ans à la tête du club aura été le 3e plus long de l'histoire du club, après les 8 ans de Johan Cruyff (1988-1996) et les 7 ans de Jack Greenwell (1917-1924).

Reconnu pour être adepte d'un football très offensif où les joueurs donnent libre cours à leur talent individuel, développant ainsi un football spectaculaire, son style de management et de gestion de l'équipe s'inspire d'entraîneurs comme Johan Cruyff, Carlo Ancelotti ou Guus Hiddink.

En juin 2009, il signe un contrat de 2 ans avec le club turc de Galatasaray. Au terme de la première saison le club termine sur le podium, à la 3e place, ratant ainsi une qualification en Ligue des champions. La saison 2010-2011 commence très mal pour le club rouge et jaune puisqu'après 8 journées, il pointe à la 9e place du classement, à huit points du leader, Bursaspor. Après une défaite 4-2 contre Ankaragücü, Rijkaard est remercié par les dirigeants du club et démis de ses fonctions. Le néerlandais est remplacé par le Roumain Gheorghe Hagi le 21 octobre 2010.

Le 16 janvier 2013, Rijkaard est limogé de son poste de sélectionneur de l'Arabie saoudite.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur

Entraîneur

Distinctions personnelles
Divers

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :