Championnat de Belgique de football 2009-2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jupiler League
2009-2010

alt=Description de l'image Jupilerproleague2008.png.
Généralités
Édition 107e
Date du samedi 1er août 2009 au samedi 9 mai 2010
Palmarès
Tenant du titre Standard de Liège
Vainqueur R. SC Anderlecht
Promu(s) K. St-Truidense VV
Relégué(s) R. Excelsior Mouscron (forfait)
K. SV Roeselare (TF D2)
Meilleur(s) buteur(s) Romelu Lukaku (Anderlecht)

Navigation

Le Championnat de Belgique de football 2009-2010 est la 107e saison de la compétition. Il est marqué par une importante réforme de la saison et l'introduction de play-offs au terme de la phase classique du championnat. La compétition est mathématiquement remportée le 18 avril 2010 par le Royal Sporting Club d'Anderlecht (30e titre) à quatre journées de la fin des play-offs. Le Royal Sporting Club d'Anderlecht fut sacré champion sur le terrain du FC Bruges après une victoire 1-2.

Réforme du championnat[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 2007-08, le 17 mai 2008, un plan de réforme du championnat de D1 a été adopté par l'Union belge. Le plan fait passer la D1 à 16 clubs au lieu de 18. Pour se faire, au terme de la saison 2008-09, le champion de D2, Saint-Trond VV montait directement en D1. Les deux derniers clubs de D1 (17e et 18e) descendaient directement en D2. Un tour final qualificatif opposait les 2e, 3e, 4e et 5e du championnat de D2. Les deux premiers de ce tour qualificatif prenaient ensuite part à un tour final national incluant également les 15e et 16e de D1. Le vainqueur de ce tour final obtenait le droit d'évoluer en D1 pour la saison 2009-10 (soit en se maintenant s'il s'agissait du 15e ou du 16e du précédent championnat de D1, soit en montant depuis la D2 s'il s'agissait du 2e, 3e, 4e ou du 5e. KSV Roulers, vainqueur du tour national a pu se maintenir en D1. FCV Dender EH, (qui avait terminé 15e du championnat de D1) a, quant à lui, a été relégué en D2.

Le championnat 2009-2010 prend également une forme différente. Une phase "classique" de 30 journées se déroule de début août à mi-mars. Deux phases distinctes de play-offs seront ensuite disputées: les play-offs 1 pour les six premiers, les play-offs 2 pour les huit suivants (7e-14e). L'avant-dernier (15e) disputera le tour final contre des clubs de D2 tandis que le dernier sera relégué.

Fonctionnement des Play-offs 1[modifier | modifier le code]

Les six premiers clubs s'opposeront en dix journées. Ils conserveront la moitié des points acquis durant la saison, avec un arrondi à l'unité supérieure en cas de décimale (49 points en saison = 25 points en début de play-offs). Toutefois, si des clubs devaient être à égalité à la fin des play-offs, l'avantage irait au club qui avait le plus de points à la fin de la saison régulière[1].

Fonctionnement des Play-offs 2[modifier | modifier le code]

Les équipes classées de la 7e à la 14e place joueront les play-offs 2. Ces 8 équipes seront réparties dans deux groupes de 4 équipes (les 7e, 9e, 12e et 14e pour le groupe A; les 8e, 10e, 11e et 13e pour le groupe B). Au terme des matchs aller-retour (soit 6 journées), le premier du groupe A rencontrera le premier du groupe B dans un match aller-retour. Le vainqueur ainsi désigné de ces play-offs 2 rencontrera le dernier club des play-offs 1 susceptible de prétendre à une place européenne (normalement le 4e). Le vainqueur de ce test-match aller-retour obtiendra la dernière place européenne[1].

Classement[modifier | modifier le code]

La saison 2009-2010 aura moins de chance de se terminer par un test-match comme la saison précédente. Les équipes seront départagées par sept critères:

  1. le nombre de points (avec avantage au club qui avait le plus de points à la fin de saison régulière en cas d'égalité en play-offs) ;
  2. le nombre de matchs gagnés ;
  3. la différence de buts ;
  4. le nombre de buts inscrits ;
  5. le nombre de buts inscrits en déplacement ;
  6. le nombre de victoires en déplacement ;
  7. le résultat d'une rencontre test-match ad hoc[1].

Calendrier[modifier | modifier le code]

  • Rencontres aller : du 1er août 2009 au 21 novembre 2009
  • Rencontres retour : du 28 novembre 2009 au 14 mars 2010 (trêve du 1er au 14 janvier 2010)
  • Play-offs : du 24 mars au 9 mai 2010[2]

Autres changements[modifier | modifier le code]

  • Après cinq cartes jaunes (et non plus trois) les joueurs seront suspendus une journée ;
    • Après dix cartes jaunes, une nouvelle suspension de deux journées ;
    • Après quinze cartes jaunes, trois journées ;
  • Si un joueur est exclu d'un match pour deux cartes jaunes, il est suspendu dès le match suivant ;
  • En cas de carte rouge, la procédure de décision et d'appel se déroule au cours de la semaine suivant l'exclusion afin de pouvoir également suspendre le joueur dès le match suivant[1] ;
  • Aucun transfert de joueurs, même de l'étranger, n'est possible après la fin de la phase classique du championnat[1].
  • Les clubs doivent inscrire sur la feuille de match un minimum de six joueurs formés en Belgique[1].

Buts de la réforme[modifier | modifier le code]

Selon le directeur générale de la ProLeague Ludwig Sneyers, le but de cette réforme est de hausser le niveau des joueurs, des équipes et donc du championnat. Cette hausse de niveau devrait être rendue possible par l'augmentation des affrontements entre les meilleurs clubs du championnat (via les play-offs). L'objectif est d'améliorer les résultats des clubs belges dans les compétitions européennes. Les autres buts sont de permettre plus de suspense et une lutte en milieu de classement grâce aux possibilités de qualification pour les play-offs ainsi qu'augmenter les recettes avec deux journées de plus entre les fêtes de fin d'années[1].

Clubs présents pour la saison 2009-2010[modifier | modifier le code]

2009 Club Ville Stade Capacité
théorique
Entraîneurs Depuis Moyennes de
spectateurs
1 Standard de Liège Liège Stade Maurice Dufrasne 30023 Drapeau : Roumanie László Bölöni (jusqu'au 10 fév. 2010)
Drapeau : Belgique/Drapeau : Italie Dominique D'Onofrio
2008
fév. 2010
24463
2 RSC Anderlecht Anderlecht Stade Constant Vanden Stock 26361 Drapeau : Belgique Ariel Jacobs 2007 23079
3 FC Bruges Bruges Stade Jan Breydel 29975 Drapeau : Pays-Bas Adrie Koster 2009 24317
4 La Gantoise Gand Ottenstadion 12919 Drapeau : Belgique Michel Preud'homme 2008 10631
5 SV Zulte Waregem Waregem Regenboogstadion 8500 Drapeau : Belgique Francky Dury 1994 6871
6 KVC Westerlo Westerlo Het Kuipje 10790 Drapeau : Belgique Jan Ceulemans 2007 5114
7 KSC Lokeren Lokeren Daknamstadion 9271 Drapeau : Serbie Aleksandar Jankovic (jusqu'au 25/10/09)
Drapeau : Belgique Jacky Mathijssen (jusqu'au 25/01/10)
Drapeau : Belgique Emilio Ferrera
2009
oct. 2009
janv. 2010
5775
8 RC Genk Genk Cristal Arena 23624 Drapeau : Belgique Hein Vanhaezebrouck (jusqu'au 29/11/09)
Drapeau : Belgique Franky Vercauteren
2009
dec. 2009
19484
9 Cercle Bruges Bruges Stade Jan Breydel 29975 Drapeau : Belgique Glen De Boeck 2007 8611
10 FC Malines Malines Stade Veolia 13123 Drapeau : Belgique Peter Maes 2006 11665
11 Excelsior Mouscron* Mouscron Le Canonnier 10800 Drapeau : Serbie Miroslav Đukić (jusqu'au 30/10/09)
Drapeau : Pays-Bas Hans Galjé
2009
nov. 2009
-
12 Charleroi SC Charleroi Stade du Pays de Charleroi 24891 Drapeau : Belgique Stéphane Demol (jusqu'au 31/10/09)
Drapeau : Écosse Tommy Craig (jusqu'au 14/05/2010)
Drapeau : Hongrie Tibor Balog et Drapeau : Belgique Mario Notaro
2009
nov. 2009
avr. 2010
7184
13 Germinal Beerschot A. Anvers Stade Olympique 12400 Drapeau : Belgique Aimé Anthuenis (jusqu'au 31/08/09)
Drapeau : Belgique Jos Daerden
2008
sept. 2009
9064
14 KV Courtrai Courtrai Guldensporenstadion 9500 Drapeau : Belgique Georges Leekens 2009 6577
16 KSV Roulers** Roulers Schiervelde 9036 Drapeau : Pays-Bas Dennis van Wijk 2008 -
D2 Saint-Trond VV *** Saint-Trond Staaien 12491 Drapeau : Belgique Guido Brepoels 2008 8692

NB: Les entraineurs barrés (Prénom Nom) ont été entraineurs du club jusqu'à la date mentionnée mais n'ont ensuite plus été en fonction pour diverses raisons (démission, licenciement, etc.).
* Le club de Mouscron a été mis en liquidation en cours de championnat. Après de nombreux rebondissements, le staff et les joueurs de D1 sont licenciés. Le club ayant été forfait trois matchs d'affilée, il fut considéré forfait pour l'ensemble de la saison, et tous ses résultats furent annulés, les points acquis par les autres équipes contre Mouscron retirés. Mouscron prend la place de dernier au classement et la place de relégué direct. Aucune information n'est donnée concernant la moyenne de spectateurs
** Vainqueur du tour final national 2008-2009 opposant en mini-championnat les 15e et 16e de D1 (Roulers et Dender) aux deux qualifiés du tour final préliminaire en D2 (Antwerp et Lierse). Aucune information n'est donnée concernant la moyenne de spectateurs
*** Champion de D2 2008-2009

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

La saison débute le week-end du 31 juillet-2 août sans les relégués de la saison précédente AFC Tubize, RAEC Mons et FCV Dender EH mais avec Saint-Trond VV (champion de D2).

Août 2009[modifier | modifier le code]

  • 2e journée, 7-9 août: La Gantoise et Anderlecht prennent la première place du classement grâce à leurs 2 victoires et leur même différence de buts, suit le Club de Bruges qui totalise aussi 6 points mais dont la différence de buts est moins conséquente. Le Standard et Genk n'ont toujours pas gagné. Dans le bas du classement le Cercle de Bruges ne compte toujours aucun point.
  • 3e journée, 15-16 août: Anderlecht prend seul la tête après sa victoire 3-0 contre Westerlo. Le Club de Bruges concède sa première défaite du championnat à Malines. Par contre le Standard peut entériner sa première victoire 1-5 à Roulers. Le Cercle de Bruges a marqué son premier point ce qui lui permet de céder la lanterne rouge à Westerlo. Saint-Trond VV et Malines font partie des surprises de ce début de championnat en étant tous les 2 dans le top 6 qui permet de se qualifier pour les playoffs comptant pour le titre.
  • 4e journée, 21-23 août: Anderlecht est toujours en tête grâce à sa quatrième victoire consécutive en championnat. À noter que le Standard est toujours à la traine au classement suite à leur troisième matche nul en 4 matchs. Juste au-dessus, Saint-Trond VV et Malines continue leur bon début de championnat avec une victoire de plus à la clé pour ces 2 clubs. On attendait pas le promu aussi haut en début de championnat. A l'autre extrémité du classement, Westerlo habitué du top 8 semble peiné à engrangé son second point en championnat.

Championnat[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. SC Anderlecht 69 28 22 3 3 62 20 +42
2 Club Brugge KV 57 28 17 6 5 52 33 +19
3 K. AA Gent (C) 49 28 14 7 7 49 30 +19
4 KV Kortrijk 45 28 12 9 7 39 30 +9
5 K. St-Truidense VV en augmentation 42 28 12 6 10 35 35 0
6 SV Zulte-Waregem 41 28 10 11 7 39 32 +7
7 FC Malines 39 28 12 3 13 36 46 -10
8 Standard de Liège Drapeau : Belgique 39 28 10 9 9 38 34 +4
9 Cercle Bruges KSV 38 28 11 5 12 45 40 +5
10 Germinal Beerschot 35 28 9 8 11 30 43 -13
11 KRC Genk 34 28 8 10 10 33 31 +2
12 KVC Westerlo 32 28 8 8 12 28 34 -6
13 Sporting Charleroi 23 28 5 8 15 28 45 -17
14 KSC Lokeren 18 28 5 3 20 22 54 -32
15 KSV Roulers 18 28 4 6 18 29 58 -29
16 Excelsior Mouscron Forfait*
Légende

* Le club de Mouscron a été mis en liquidation en cours de championnat. Après de nombreux rebondissements, le staff et les joueurs de D1 sont licenciés. Le club étant forfait pour le troisième match d'affilée, il est considéré forfait pour l'ensemble de la saison. Tous ses résultats sont annulés. Les points acquis par les autres équipes contre Mouscron sont également retirés. Mouscron prend la place de dernier au classement. Il n'y aura donc pas d'autre relégué direct.

Leader au classement journée par journée[modifier | modifier le code]

Tableau des rencontres du championnat[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AND CEB FCB CHA COU GAN GEN GBA LOK MAL ROU STR STA WES ZWA MOU
RSC Anderlecht 3-2 3-2 2-0 1-0 1-1 2-0 1-0 2-0 2-0 3-1 1-2 1-1 3-0 2-1
Cercle Bruges KSV 1-3 2-3 1-0 1-1 1-3 1-0 1-2 4-0 1-1 2-0 3-1 2-0 2-1 2-2 5-0
Club Bruges KV 4-2 2-1 1-0 2-2 1-0 1-1 1-2 2-0 1-1 1-0 1-0 2-1 2-1 3-1
Royal Charleroi Sporting Club 0-2 0-4 1-2 3-3 0-2 1-3 1-0 4-1 1-2 3-0 0-0 2-3 1-1 0-0
KV Courtrai 0-2 3-1 1-4 2-1 1-0 2-1 3-0 3-1 2-0 2-0 0-1 0-2 1-1 1-0 2-2
KAA La Gantoise 2-2 3-1 1-1 2-1 2-2 2-1 0-1 4-1 2-1 5-1 0-1 2-1 1-2 0-2 1-1
KRC Genk 0-2 2-0 2-0 1-2 1-1 1-1 1-1 3-1 1-2 1-1 0-0 1-0 0-0 2-2 1-2
KFC Germinal Beerschot 0-5 1-4 1-4 0-0 1-0 1-1 1-0 2-1 1-3 3-0 4-1 1-1 3-1 1-1 3-2
KSC Lokeren 0-4 1-1 0-1 4-1 0-0 0-1 0-2 2-0 2-1 1-4 1-2 1-3 1-0 1-1 4-1
FC Malines 0-2 1-2 2-1 1-0 1-1 2-5 2-1 1-0 2-0 3-2 0-2 0-0 4-1 2-1 0-1
KSV Roulers 1-2 3-2 2-3 1-3 0-2 0-4 1-1 1-1 1-2 1-2 1-2 1-5 0-0 2-0 1-2
Saint-Trond VV 2-1 1-1 1-1 0-0 0-2 1-2 2-4 2-0 2-1 5-2 2-1 2-0 0-1 1-2
Standard de Liège 0-4 1-1 3-1 1-1 3-1 0-2 1-0 2-2 2-0 3-0 0-1 2-2 1-0 1-1
KVC Westerlo 0-2 2-1 1-4 4-0 1-1 0-0 0-1 1-1 1-0 2-0 2-2 2-0 2-0 1-2
SV Zulte-Waregem 0-2 1-0 1-1 2-2 0-2 3-1 2-2 4-0 1-0 4-1 1-1 2-0 1-1 1-0 3-1
Royal Excelsior Mouscron 1-2 0-1 1-1 4-1 0-5 2-0 0-5 0-0 2-1 0-0 0-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Play-offs 1[modifier | modifier le code]

Ce groupe oppose les six premiers du classement à l'issue du championnat. Chaque club reçoit la moitié de ses points, arrondie à l'unité supérieure. Cependant, l'arrondi n'est pas pris en compte lors des règles de départage[3].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) AND AAG CLU STVV KVK Z-W
1 R. SC Anderlecht 59 10 7 3 0 24 9 +15 R. SC Anderlecht 2-2 2-1 4-2 1-0 6-0
2 K. AA Gent (C) 41 10 4 5 1 20 13 +7 KAA La Gantoise 1-3 6-2 0-0 0-0 5-0
3 Club Brugge KV 41 10 3 2 5 14 15 -1 FC Bruges 1-2 1-1 2-0 3-0 3-0
4 K. ST-Truidense VV en augmentation 34 10 3 4 3 9 10 -1 Saint-Trond VV 1-1 1-1 0-0 1-0 1-2
5 KV Kortrijk 33 10 3 1 6 3 13 -10 KV Courtrai 1-3 1-2 2-0 1-2 2-0
6 SV Zulte-Waregem 28 10 2 1 7 7 23 -16 SV Zulte-Waregem 0-0 1-2 2-0 1-2 1-2
Légende

(C) Vainqueur de la Coupe de Belgique 2010

  • en augmentation Promu de Division 2 depuis la saison précédente.

N.B.: La Gantoise terminant 2e avec une place en Ligue des Champions mais étant également qualifiée pour la finale de la Coupe de Belgique, l'autre finaliste, le Cercle de Bruges, reçoit la place en Ligue Europa du vainqueur de la Coupe, quelle que soit l'issue de la finale.

Leader au classement journée par journée

Au terme de la saison régulière et avant les play-offs, le club en tête était R. SC Anderlecht.

Play-offs 2[modifier | modifier le code]

Ces play-offs 2 opposent les clubs classés de la 7e à la 14e place à la fin de la saison régulière. Le vainqueur du play-off affronte le dernier club pouvant recevoir une place en Ligue Europa : le 4e des play-offs 1 dans un test-match.

Les six journées sont prévues pour : (1) le 31 mars ; (2) le 3 avril ; (3) le 10 avril ; (4) le 14 avril ; (5) le 17 avril ; (6) le 24 avril.

  •      Qualifié pour la rencontre entre les vainqueurs des deux groupes

Groupe A[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) KVM LOK WES CER
1 K. VC Westerlo 10 6 3 1 2 12 9 +3 YR KV Mechelen 3-1 1-3 1-0
2 YR KV Mechelen 10 6 3 1 2 10 8 +2 K. SC Lokeren O-Vl. 2-2 3-3 5-3
3 Cercle Brugge K. SV 7 6 2 1 3 9 12 -3 K. VC Westerlo 0-2 2-0 4-1
4 K. SC Lokeren O-Vl. 6 6 1 3 2 12 14 -2 Cercle Bruges 2-1 1-1 2-0

(C) Vainqueur de la Coupe de Belgique 2010
Règles de départage : points, points particuliers, différence de buts particulière, différence de buts générale, buts inscrits.

Légende

N.B.: La Gantoise terminant 2e des play-offs 1 avec une place en Ligue des Champions mais étant également qualifiée pour la finale de la Coupe de Belgique, l'autre finaliste, le Cercle Bruges, reçoit la place en Ligue Europa du vainqueur de la Coupe, quelle que soit l'issue de la finale.

Leader du Groupe A journée par journée

Groupe B[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) RCG STA GBA CHA
1 K. RC Genk 16 6 5 1 0 12 3 +9 KRC Genk 1-0 2-0 3-0
2 R. Standard de Liège Drapeau : Belgique 8 6 2 2 2 8 5 +3 R. Standard de Liège 1-1 3-0 2-0
3 Germinal Beerschot Antw. 5 6 1 2 3 6 12 -6 Germinal Beerschot Antw. 1-3 2-2 2-2
4 R. Sporting du P. de Charleroi 4 6 1 1 4 4 10 -6 R. Sporting du P. de Charleroi 1-2 1-0 0-1

Règles de départage : points, points particuliers, différence de buts particulière, différence de buts générale, buts inscrits.

Leader du Groupe B journée par journée

Rencontre des vainqueurs de groupe[modifier | modifier le code]

2 mai 2010
KRC Genk 2 - 2 KVC Westerlo

Kevin De Bruyne But inscrit après 83 minutes 83e
Samuel Yeboah But inscrit après 91 minutes 91e

Oleksandr Iakovenko But inscrit après 22 minutes 22e
Elleton Liliu But inscrit après 62 minutes 62e


7 mai 2010
KVC Westerlo 0 - 3 KRC Genk

João Carlos Pinto Chaves But inscrit après 4  minutes 4 e
Thomas Buffel But inscrit après 70 minutes 70e
Marvin Ogunjimi But inscrit après 80 minutes 80e

C'est donc le KRC Genk qui est qualifié en tant que vainqueur des play-offs 2 pour le match de barrage donnant accès à la Ligue Europa 2010-2011.

Test-match pour la dernière place européenne[modifier | modifier le code]

Ce test-match aller-retour oppose le vainqueur des play-offs 2 et le 4e des play-offs 1. Le vainqueur obtient la dernière place européenne disponible (Ligue Europa 2010-2011, deuxième tour de qualification).

13 mai 2010
KRC Genk 2 – 1 Saint-Trond VV

16 mai 2010
Saint-Trond VV 2 - 3 KRC Genk

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Jupiler Pro League RSC Anderlecht
Cofidis Cup La Gantoise
Supercoupe de Belgique Standard de Liège
Qualifications européennes 2010-2011
Ligue des champions Qualifiés
3e tour de qualification pour les champions RSC Anderlecht
3e tour de qualification pour les non-champions La Gantoise
Ligue Europa Qualifiés
Tour de barrages Club Bruges
3e tour de qualification KRC Genk
2e tour de qualification Cercle de Bruges
Promotions et relégations
Relégués en Exqi League Excelsior Mouscron
KSV Roulers
Promus d' Exqi League Lierse SK
AS Eupen

Trophées individuels[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

14 mars

Rang Nom Nationalité Équipe Buts Pénalties
1er Romelu Lukaku Drapeau : Belgique Belgique RSC Anderlecht 15 0
2e Ibrahim Sidibe Drapeau : Sénégal Sénégal STVV 13 0
Dorge Kouemaha Drapeau : Cameroun Cameroun Club Bruges KV 13 0
4e Teddy Chevalier Drapeau : France France SV Zulte-Waregem 12 0
Cyril Théréau Drapeau : France France Sporting de Charleroi 12 4

Play-offs 1[modifier | modifier le code]

1er août

Rang Nom Nationalité Équipe Buts
1e Christian Benteke Drapeau de la Belgique Belgique KV Courtrai 5
Mbark Boussoufa Drapeau du Maroc Maroc Anderlecht 5
Matías Suárez Drapeau de l’Argentine Argentine Anderlecht 5
Jelle Van Damme Drapeau de la Belgique Belgique Anderlecht 5
5e Adnan Čustović Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine KAA La Gantoise 4

Play-offs 2[modifier | modifier le code]

1er août

Rang Nom Nationalité Équipe Buts
1er Dominic Foley Drapeau : Irlande Irlande Cercle de Bruges 5
2e Elyaniv Barda Drapeau d’Israël Israël KRC Genk 4
3e Julien Gorius Drapeau de la France France FC Malines 3
Ellenton Liliu Drapeau du Brésil Brésil KVC Westerlo 3
Dieumerci Mbokani Drapeau de la République démocratique du Congo République démocratique du Congo Standard de Liège 3

Total[modifier | modifier le code]

1er août Entre parenthèses, le premier chiffre correspond au nombre de buts inscrits en saison régulière, le second au nombre de buts marqués aux play-offs.

Rang Nom Nationalité Équipe Buts
1er Dorge Kouemaha Drapeau : Cameroun Cameroun Club Bruges KV 16 (13+3)
2e Romelu Lukaku Drapeau : Belgique Belgique RSC Anderlecht 15 (15+0)
Ibrahim Sidibe Drapeau : Sénégal Sénégal STVV 15 (13+2)
4e Christian Benteke Drapeau de la Belgique Belgique KV Courtrai 14 (9+5)
Mbark Boussoufa Drapeau du Maroc Maroc Anderlecht 14 (9+5)
Dominic Foley Drapeau : Irlande Irlande Cercle de Bruges 14 (9+5)

Sources: sporza.be et Sport.be(nl)

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Rang Nom Nationalité Équipe Passes
1er Mbark Boussoufa Drapeau : Maroc Maroc RSC Anderlecht 24
2e Franck Berrier Drapeau : France France SV Zulte-Waregem 13
3e Ronald Vargas Drapeau : Venezuela Venezuela Club Bruges 8

Soulier d'or belge[modifier | modifier le code]

Soulier d'ébène 2009-10[modifier | modifier le code]

Footballeur Pro de l'année 2009-10[modifier | modifier le code]

Trophée Joueur Pays Club
Footballeur pro de l'année 1. Mbark Boussoufa
2. Romelu Lukaku
3. Thomas Vermaelen
Drapeau du Maroc Maroc
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Belgique Belgique
RSC Anderlecht
RSC Anderlecht
Arsenal FC
Gardien de l'année 1. Simon Mignolet
2. Silvio Proto
3. Stijn Stijnen
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Belgique Belgique
Saint-Trond VV
RSC Anderlecht
Club Bruges KV
Entraîneur de l'année 1. Ariël Jacobs
2. Georges Leekens
3. Guido Brepoels
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Belgique Belgique
RSC Anderlecht
KV Courtrai
Saint-Trond VV
Arbitre de l'année 1. Frank De Bleeckere
2. Paul Allaerts
3. Jérôme Efong Nzolo
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la Belgique Belgique
-

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g SNEYERS, Ludwig (directeur général de la ProLeague), propos recueillis par Sport.be, Qu'est-ce qui change et pourquoi ? , Sport.be, 22/06/2009, consulté en ligne le 24/06/2009]
  2. Le Soir. Division 1 : pas de test-match avant les play-offs. 7 mars 2009. Consulté en ligne sur Lesoir.be le 7 mars 2009.
  3. Règlement fédéral Football de l'URBSFA, article 1536

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]