Loftus Versfeld Stadium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loftus Versfeld Stadium
{{#if:
Loftus-Stadion.JPG
Généralités
Noms précédents Loftus Minolta, Securicor Loftus, Vodacom Stadium
Surnom(s) Loftus Versfeld
Adresse 440 Kirkness St., Pretoria
Coordonnées 25° 45′ 12″ S 28° 13′ 23″ E / -25.753214, 28.222986 ()25° 45′ 12″ Sud 28° 13′ 23″ Est / -25.753214, 28.222986 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 1906
Rénovation 2008
Extension 1923
Coût de construction 131 millions de rands (rénovation en 2008)
Utilisation
Clubs résidents Blue Bulls, Bulls (rugby à XV)
Mamelodi Sundowns, Supersport United (football)
Équipement
Capacité 49 365[1]

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
Loftus Versfeld Stadium

Le Loftus Versfeld Stadium ou stade Loftus Versfeld[1] est un stade situé à Pretoria en Afrique du Sud. Il a une capacité de 45 000 spectateurs. C'est le stade attitré des Blue Bulls qui représentent Prétoria et sa province dans la Currie Cup et des Bulls qui disputent le Super 14. Le stade est aussi utilisé par les deux clubs de football du Mamelodi Sundowns et du Supersport United.

Historique[modifier | modifier le code]

Le site est utilisé pour la première fois pour des compétitions sportives en 1906[1]. La première tribune est construite en 1923 et compte 2 000 places. En 1938, Robert Owen Loftus Versfeld, administrateur des sports de la ville et à l'origine du sport de compétition à Pretoria et qui s'est occupé de rugby à XV pendant de nombreuses années, meurt d'une crise cardiaque dans les tribunes du stade[2]. Par la suite, le stade est renommé Loftus Versfeld Stadium en son honneur. Dans les années 90, l'enceinte est utilisée par deux fois pour des compétitions internationales : la coupe du monde de rugby à XV 1995 et la Coupe d'Afrique des nations de football 1996.

Le 11 juin 1998, le stade change de nom pour Minolta Loftus du nom de son sponsor Minolta. Puis, il change de nom et de partenaire par deux fois. Associé à Securicor, il devient le Securicor Loftus le 5 février 2003 puis le Vodacom Stadium du nom de l'opérateur téléphonique Vodacom. Puis le stade retrouve son nom d'origine en le 1er septembre 2005.

Si le stade subit de nombreuses rénovations au cours de son histoire, la plus importante s'achève en 2008 dans le cadre des travaux pour la coupe du monde de football de 2010. Sa capacité est portée à 49 365 pour un coup de 131 millions de rands[2]. Après les travaux, le stade est testé dans sa nouvelle configuration lors de la Coupe des confédérations 2009. La coupe du monde de football est donc la quatrième grande compétition internationale pour laquelle le stade est utilisé. Cinq matchs sont au programme dont un huitième de finale.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Loftus Versfeld Stadium » (voir la liste des auteurs)

  1. a, b et c « Loftus Versfeld Stadium - Tshwane/Pretoria », sur www.fifa.com, FIFA (consulté le 29 mai 2010)
  2. a et b (en) « World Cup 2010 » World Cup Stadiums » Loftus Versfeld », sur www.go2africa.com (consulté le 29 mai 2010)