International Federation of Football History & Statistics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'International Federation of Football History & Statistics (IFFHS) est une organisation d'études historiques et statistiques sur le football, créée en 1984.

L'IFFHS se fait connaître pour ses multiples classements de clubs et de personnalités du monde du football, et notamment son classement mondial des clubs de football (un classement que la Fédération internationale de football association (FIFA) n'entretient pas[1]).

Historique[modifier | modifier le code]

L'organisation est créée en 1984 à Leipzig par Alfredo Pöge, qui en reste le président jusqu'à sa mort en 2013. Son siège se situe à Lausanne depuis 2013, après avoir été déplacé à Abou Dabi aux Émirats arabes unis et à Bonn en Allemagne[2]. Depuis 2013, son président est le Français Robert Ley[3].

L'IFFHS publie les revues Libero et Fussball-Weltzeitschrift à ses débuts. Depuis 2000, l'IFFHS utilise utilise principalement son site internet pour publier ses données et ses classements de joueurs, de clubs ou d'équipes nationales. La FIFA cite parfois les classements de l'IFFHS sur son propre site internet bien qu'aucun lien n'unit les deux organisations.

L'origine et la nature de l'IFFHS sont critiquées car l'organisation n'a pas été créée par un comité de personnalités liées au football en dépit de son appellation de « Fédération internationale »[4] et brille plutôt par son obscurité, ses méthodes de calcul n'ayant pas publiées[5]. La plus grand agence de presse allemande, la Deutsche Presse-Agentur, refuse par exemple de publier les classements de l'IFFHS, considérant qu'ils n'ont rien d'officiels[5].

Clubs de football[modifier | modifier le code]

Classement des meilleurs clubs mondiaux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Classement mondial des clubs.

Depuis 1991, l'IFFHS publie chaque année un classement des meilleurs clubs mondiaux basé sur une étude statistique des résultats enregistrés sur les douze derniers mois. En novembre 2010, le FC Barcelone est désigné Meilleur club européen de la décennie 2000-2010 par l'IFFHS[6].

Palmarès annuel

Palmarès par équipe[modifier | modifier le code]

Pos. Équipes Titres
1er Drapeau : Espagne FC Barcelone 4
2e Drapeau : Italie Milan AC 2
Drapeau : Espagne Real Madrid 2
Drapeau : Italie Juventus 2
Drapeau : Italie Inter Milan 2
Drapeau : Angleterre Manchester United 2
Drapeau : Espagne Séville FC 2
Drapeau : Angleterre Liverpool 2
9e Drapeau : Allemagne Bayern Munich 1
Drapeau : Italie AS Rome 1
Drapeau : Pays-Bas Ajax Amsterdam 1
Drapeau : France Paris Saint-Germain 1

Classement mondial de 1991 à 2010[modifier | modifier le code]

Top 25
(1er janvier 1991 - 31 décembre 2010)
Position Équipe Points
1 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone 807
2 Drapeau de l'Angleterre Manchester United 726
3 Drapeau de l'Italie Juventus 633
Drapeau de l'Espagne Real Madrid 633
5 Drapeau de l'Italie Milan AC 620
6 Drapeau de l'Italie Internazionale 605
7 Drapeau de l'Allemagne Bayern Munich 599
8 Drapeau de l'Angleterre Arsenal 594
9 Drapeau de l’Argentine River Plate 503
10 Drapeau de l'Angleterre Chelsea 491
11 Drapeau de l'Angleterre Liverpool 455
12 Drapeau du Portugal FC Porto 447
13 Drapeau de l'Italie Roma 445
14 Drapeau des Pays-Bas Ajax 421
15 Drapeau de l’Argentine Boca Juniors 420
16 Drapeau de l'Espagne Valence 398
17 Drapeau de l'Italie Parme FC 373
18 Drapeau du Brésil São Paulo 368
19 Drapeau : Écosse Rangers 364
20 Drapeau de l'Italie Lazio 342
21 Drapeau de la France Lyon 339
22 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid 319
23 Drapeau de l'Allemagne Werder Bremen 317
24 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund 285
25 Drapeau de la France Paris Saint-Germain 284

Dernière mise à jour 31 décembre 2010 - Classement actuel

Clubs du XXe siècle[modifier | modifier le code]

L'IFFHS établit en 2009 une liste des meilleurs clubs par continent :

Classement des meilleurs championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Trophées individuels[modifier | modifier le code]

Arbitre[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Autres trophées[modifier | modifier le code]

Génie du football[modifier | modifier le code]

En 2007, l'IFFHS a décerné le titre de « Génie du football » à Franz Beckenbauer (Drapeau : Allemagne).

Meilleurs footballeurs du siècle[modifier | modifier le code]

En 1999, un vote désigne les meilleurs footballeurs du siècle des six continents et du monde[7],[8].

Palmarès
Gardien de but Joueur de champ Féminin
Asie Arabie saoudite Mohammed al-Deayea Corée du Sud Cha Bum-geun Chine Ailing Liu
Afrique Cameroun Joseph Antoine Bell Algeria Rabah Madjer Drapeau : Nigeria Uche Eucharia Ngozi
Europe Urss Lev Yachine Drapeau : Portugal Eusébio da Silva Ferreira Drapeau : Allemagne Heidi Mohr
Amérique du Nord et centrale Drapeau : Mexique Antonio Carbajal Drapeau : Mexique Hugo Sánchez Drapeau : États-Unis Michelle Akers
Amérique du Sud Drapeau : Argentine Amadeo Raúl Carrizo Drapeau : Brésil Pelé Drapeau : Brésil Sissi
Océanie Drapeau : Australie Mark Bosnich Nouvelle-Zélande Wynton Rufer Drapeau : Australie Julie Dolan
Monde Urss Lev Yachine Drapeau : Brésil Pelé Drapeau : États-Unis Mia Hamm

Footballeur actif le plus populaire au monde[modifier | modifier le code]

Depuis 2006, IFFHS désigne le footballeur actif le plus populaire au monde. L'élection prend en compte le calendrier annuel[9],[10].

Palmarès
Année Joueur Club
2006 Drapeau : Angleterre Steven Gerrard Drapeau : Angleterre Liverpool
2007 Égypte Mohamed Aboutreika Drapeau : Égypte Al Ahly
2008 Égypte Mohamed Aboutreika Drapeau : Égypte Al Ahly
2009 Drapeau : Argentine Lionel Messi Drapeau : Espagne FC Barcelone
2010 Honduras Carlos Pavon Drapeau : Honduras Real España
2011 Italy Francesco Totti Drapeau : Italie AS Roma

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La FIFA utilise-t-elle un classement similaire pour les clubs ? », FIFA.com,‎ 28 mars 2003
  2. (de) Jörg Kramer, « Die Vermessung der Fußballwelt », Der Spiegel, no 28,‎ 2009, p. 111 (lire en ligne)
  3. (en) « The new IFFHS », IFFHS (consulté le 6 février 2014)
  4. (en) Andrew Ekejiuba, « IFFHS: Nothing to celebrate about NPL! » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), National Mirror
  5. a et b (de) Erik von Eggers, « Statistisches Phänomen », die Tageszeitung date=1er septembre 2008
  6. Barça meilleur club européen de la dernière décennie, koora.com, 26 novembre 2010
  7. « Les Meilleurs Footballeurs du Siècle des 6 Continents et du Monde », sur iffhs.de (consulté le 9 octobre 2009)
  8. « L'Histoire de l'IFFHS », sur iffhs.de (consulté le 9 octobre 2009)
  9. (en) « The World's most Popular Footballer amongst active Players in 2008 », sur iffhs.de (consulté le 9 octobre 2009)
  10. (ar) filgoal.com

Lien externe[modifier | modifier le code]