Racing de Santander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Racing de Santander

Logo du Racing de Santander
Généralités
Nom complet Real Racing Club de Santander, S.A.D.
Surnoms Racing, racinguistas, verdiblancos, montañeses
Noms précédents Santander Racing Club
Fondation 14 juin 1913
Couleurs Vert et blanc
Stade Campos de Sport de El Sardinero
(22 124 places)
Siège Real Racing
39005 Santander
Championnat actuel Liga Adelante
Président Drapeau : Espagne Tuto Sañudo
Entraîneur Drapeau : Espagne Paco Fernández
Site web http://realracingclub.es/

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le Real Racing Club de Santander, S.A.D., ou plus communément Racing de Santander, est un club de football espagnol basé à Santander.

En cette saison 2013-2014, le Racing a joué la Copa del Rey de manière remarquable après avoir créé l'exploit d'avoir éliminé le FC Séville et l'UD Almeria, ils devaient jouer les quarts de finale face à la Real Sociedad. Ce match ne sera finalement pas disputé, les joueurs faisant grève dès le coup d'envoi du match, pour protester contre le non paiement de leurs salaires et la gestion catastrophique du club, l'arbitre fut obligé d'arrêter le match après seulement 40 secondes de jeu. Côté championnat, l'équipe a terminé à la première place de son groupe en Segunda Division B et joueront donc en Liga Adelante pour la saison 2014/2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé le 14 juin 1913 sous le nom de Santander Racing Club, il devient Real dès 1914.

Après avoir terminé la saison 2007-2008 en sixième position, le Racing dispute, pour la première fois de son histoire, la Coupe de l'UEFA, en 2008-2009.

Le 22 janvier 2011, Santander est racheté par Ahsan Ali Syed, un riche homme d'affaires indien, pour 40 millions d'euros. "Je veux bâtir une équipe européenne, comme Malaga ou City." Il prévoit d'investir près de 100 millions d'euros dans le club d'ici 2015.

En mai 2012, dû à une mauvaise gestion financière et sportive, le club descend en deuxième division. La mauvaise gestion du club continue, ce qui influe encore sur l'aspect sportif de l'équipe. Le Racing Santander finira à l'issue de la saison 20e, et subira une séconde rélégation consécutive.

En juin 2013, le club descend donc en troisième division pour la deuxième fois en 100 ans d'existence. Alors que le Racing Santander est champion d'automne de leur groupe en Segunda B, les joueurs menés par Paco Fernandez, qui sont impayés depuis septembre parviennent à se hisser jusqu'en quarts de finale de la Copa del Rey en éliminant d'abord le FC Séville (D1), et l'UD Almeria (D1). Un véritable exploit.

Le 30 janvier 2014, les joueurs du Racing Santander ont refusé de jouer le quart de finale de Coupe du Roi face à la Real Sociedad, protestant leur mécontentement en restant dans le rond central. N'étant plus payé depuis 3 mois, ceux-ci refusent désormais de jouer, et demandant la démission du conseil d'administration et du président Angel Lavin[1]. Le jour suivant, le conseil d'administration du Racing nomme Tuto Sañudo à la présidence. Le 25 mai 2014, le Racing remporte la demi-finale des play-offs de D3 contre l'UE Llagostera (1-0) et joueront ainsi en Liga Adelante la saison prochaine.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saisons[modifier | modifier le code]

Matchs[modifier | modifier le code]

  • Matchs joués : 1 350
  • Matchs gagnés : 437
  • Matchs nuls : 310
  • Matchs perdus : 603
  • Buts pour : 1 773
  • Buts contre : 2 246
  • Points : 1 342 points (sanctionné d'un point pour la saison 2003/2004)
  • Différence de buts : -473

(Actualisé après la fin de la saison 2009/2010)

Records de buts[modifier | modifier le code]

- Encaissés à domicile : Racing 2-6 Oviedo (Saison 1935-1936)
- Encaissés à l'extérieur : Atlético de Madrid 9-1 Racing (Saison 1950-1951)
- Marqués à l'extérieur : Real Sociedad 4-7 Racing (Saison 1930-1931)
- Marqués à domicile : Racing 9-0 Alavés (Saison 1932-1933)

L'entraîneur du Racing, Marcelino, qui a mené le club à la 6e place de la Liga lors de la saison 2007-2008

.

Localisation[modifier | modifier le code]

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Pentland (1920-21) • O'Connell (1922-29) • Pagaza (1929-30) • Notthing (1930-32) • Pagaza (1932-33) • Galloway (1933-35) • González (1935-36) • Rodriguez (1939-40) • Marti (1940) • Andonegui (1944) • O'Connell (1947-49) • Taioli (1949-51) • Diaz (1951-52) • Pascal (1952) • Nando (1952) • Otxoantezana (1952-55) • Urquiri (1955) • Argila () • Hon (1959-60) • Maguregui (-77) • Yosu (1977-79) • Ruiz (1979) • Mora (-83) • Maguregui (1983-87) • Stressl (1988) • Ufarte (1988-90) • Pachín (1990) • Felines (1990-92) • Paquito (1992-93) • Irureta (1993-94) • Miera (1994-96) • Yosu (1996) • Alonso (1996-98) • Yosu (1998-99) • Sánchez (1999) • Benítez (1999-00) • Goikoetxea (2000) • Manzano (2000-01) • Benítez (2001) • Setién (2001-02) • Preciado (2002-03) • Cos (2003) • Alcaraz (2003-05) • Yosu (2005) • Preciado (2005-06) • Yosu (2006) • López Caro (2006) • Portugal (2006-07) • Marcelino (2007-08) • Muñiz (2008-09) • Portugal (2009-11) • Marcelino (fév. 2011-2011) • Hector Cuper (2011-nov. 2011) • Juan Carlos Unzué (juillet 2012-mai 2013) • Paco Fernandez (juillet 2013) •

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Effectif 2014-2015[modifier | modifier le code]

Effectif du Racing Santander
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[2] Nom Date de naissance Sélection[3] Club précédent
Gardiens
1 G Drapeau de l'Espagne Mario, Mario 30/4/1988 (26 ans)
0 Formé au club
13 G Drapeau de l'Espagne Fernández, RaúlRaúl Fernández 13/3/1988 (26 ans)
Athletic Bilbao
31 G Drapeau de l'Espagne Puras, DavidDavid Puras 30/4/1994 (20 ans)
0 Formé au club
Défenseurs
7 D Drapeau de l'Espagne Francis, Francis 17/12/1981 (32 ans)
Xerez CD
5 D Drapeau de l'Espagne flèche vers la droite Orfila, PedroPedro Orfila 6/3/1988 (26 ans)
Granada CF
3 D Drapeau de l'Espagne Oriol, Oriol 23/5/1981 (33 ans)
FC Zestafoni
2 D Drapeau de l'Espagne Juanpe, Juanpe 30/4/1991 (23 ans)
UD Las Palmas
20 D Drapeau de l'Espagne Saúl, Saúl 9/11/1994 (19 ans)
0 Formé au club
4 D Drapeau de l'Espagne Samuel, Samuel 9/11/1984 (29 ans)
SD Ponferradina
14 D Drapeau de l'Espagne flèche vers la droite Bernardo, Bernardo 9/11/1992 (21 ans)
Cordoba CF
Milieux de terrain
24 M Drapeau de l'Espagne Guerao, AndreuAndreu Guerao 17/6/1983 (31 ans)
Lechia Gdansk
8 M Drapeau de l'Espagne Soria, JaviJavi Soria 16/5/1984 (30 ans)
CD Mirandés
6 M Drapeau de l'Espagne Granero, BorjaBorja Granero 30/6/1990 (24 ans)
Recreativo Huelva
19 M Drapeau de l'Espagne Durán, RubénRubén Durán 29/9/1983 (30 ans)
CD Lugo
11 M Drapeau de l'Espagne flèche vers la droite Garcia, AlvaroAlvaro Garcia 18/2/1993 (21 ans)
Granada CF
5 M Drapeau de l'Espagne Sáenz, IñakiIñaki Sáenz 29/4/1988 (26 ans)
UD Logroñés
32 M Drapeau de l'Espagne , FedeFede 16/3/1997 (17 ans)
0 Formé au club
33 M Drapeau de l'Espagne San Emeterio, BorjaBorja San Emeterio 16/3/1997 (17 ans)
0 Formé au club
10 M Drapeau de l'Espagne Miguélez, DavidDavid Miguélez 5/5/1981 (33 ans)
AD Alcorcón
28 M Drapeau de l'Espagne Moreno, IvánIván Moreno 26/2/1981 (33 ans)
Real Murcia
Attaquants
9 A Drapeau : Côte d'Ivoire Koné, MamadouMamadou Koné 25/12/1991 (22 ans)
SO Armée
21 A Drapeau de l'Espagne Mariano Sánz, Mariano Sánz 11/11/1989 (24 ans)
0 Formé au club
23 A Drapeau de l'Espagne Pérez, AdánAdán Pérez 24/10/1989 (24 ans)
Real Saragosse
27 A Drapeau de l'Espagne Concha, DavidDavid Concha 20/11/1996 (17 ans)
0 Formé au club
30 A Drapeau de l'Espagne Fernández, ÓscarÓscar Fernández 16/5/1995 (19 ans)
0 Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)



Légende

Consultez la documentation du modèle

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.dhnet.be/sports/football/europe/les-joueurs-du-racing-santander-en-greve-52eab82d3570e5b8eeeaf50c
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]