Vicente del Bosque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vicente del Bosque
Spain - Chile - 10-09-2013 - Geneva - Vicente Del Bosque 1.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Espagne (sélectionneur)
Biographie
Nom Vicente del Bosque González
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance 23 décembre 1950 (63 ans)
Lieu Salamanque, Espagne
Taille 1,80 m
Période pro. 19691984
Poste Milieu défensif puis entraineur
Parcours junior
Saisons Club
1968-1969 Drapeau : Espagne Real Madrid
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1969-1970 Drapeau : Espagne Real Madrid Castilla
1970-1984 Drapeau : Espagne Real Madrid 312 (14)
1970-1971 Drapeau : Espagne CD Castellón 13 (4)
1971-1972 Drapeau : Espagne Córdoba CF 19 (1)
1972-1973 Drapeau : Espagne CD Castellón 30 (5)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1975-1980 Drapeau : Espagne Espagne 18 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1985-1990 Drapeau : Espagne Real Madrid Castilla
1994 Drapeau : Espagne Real Madrid
1999-2003 Drapeau : Espagne Real Madrid 137v 61n 51d
2004-2005 Drapeau : Turquie Beşiktaş
2008- Drapeau : Espagne Espagne 75v 6n 11d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 juin 2010

Vicente del Bosque González, marquis de Del Bosque[1], né le 23 décembre 1950 à Salamanque, Espagne, est un ancien joueur de football espagnol désormais reconverti en entraîneur. Il est principalement connu pour avoir été l'entraîneur du Real Madrid de 1999 à 2003, période durant laquelle il a, entre autres, permis au club de remporter deux Ligue des champions en trois ans (2000 et 2002).

Depuis juillet 2008, il est à la tête de la sélection espagnole qu'il a mené à la victoire lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud et l'Euro 2012 en Ukraine et Pologne.

En 2011, Vicente del Bosque a été anobli par le Roi d'Espagne qui l'a élevé au rang de marquis[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Vicente del Bosque fut, comme joueur, un pur produit du Real Madrid. Il a été formé dans le club madrilène et y a joué l'essentiel de sa carrière, au poste de milieu défensif, comptant 441 apparitions en Liga pour 30 buts inscrits. Del Bosque possède d'ailleurs un beau palmarès au niveau national puisqu'il a remporté, sous les couleurs du Real Madrid, cinq championnats d'Espagne (1975, 1976, 1978, 1979 et 1980) et quatre coupes d'Espagne (1974, 1975, 1980 et 1982).

Au niveau international, Del Bosque n'a joué que cinq ans pour la sélection espagnole entre 1975 et 1980. Il compte tout de même 18 sélections pour un but inscrit (devant son public de Salamanque au stade El Helmántico, contre Chypre, lors des qualifications pour l'Euro 1980). Il participera notamment à l'Euro 1980 qui ne sera pas un bon souvenir pour l'Espagne, éliminée dès les phases de poules.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Malgré sa grande connaissance du Real Madrid, ce n'est qu'en 1994 qu'il accède au poste d'entraîneur du club madrilène après l'éviction de Benito Floro Sanz. Il n'y restera cependant que quelques mois, étant rapidement remplacé par un autre ancien joueur du club, l'Argentin Jorge Valdano. Il dirigera à nouveau le Real Madrid en 1996 alors qu'il est l'entraîneur de l'équipe de jeunes, pour un seul match, après le licenciement de l'entraîneur Arsenio Iglesias.

En 1999, le Real Madrid décide de lui donner une vraie chance en l'embauchant à plein temps après les difficultés rencontrées par l'entraîneur John Toshack en novembre. Durant ses quatre ans à la tête du club, Del Bosque va mener le club à l'une de ses périodes les plus victorieuses : il remporte deux Ligues des champions (2000 et 2002), deux championnats d'Espagne (2001 et 2003), une Supercoupe de l'UEFA (2002), une Coupe intercontinentale (2002) et une Supercoupe d'Espagne (2001). D'ailleurs, le Real atteindra à chaque fois au moins les demi-finales de la Ligue des champions avec Del Bosque à sa tête. Il a ainsi réussi à créer une véritable équipe malgré l'achat constant de Galactiques que le président Florentino Pérez lui impose chaque année et dont il ne veut pas.

De façon surprenante, le contrat de Del Bosque n'est pas renouvelé à l'issue de la saison 2002-2003. Il est plus que probable qu'il a justement été victime de la politique galactique de Florentino Pérez, politique qui avait créé une scission entre certains joueurs de l'effectif et les dirigeants du club : Del Bosque, jugé pas assez glamour par ses dirigeants, est évincé tout comme certains autres joueurs (Fernando Hierro, Claude Makelele, Steve McManaman,...).

Après le catastrophique Euro 2004 réalisé par l'Espagne, Del Bosque se voit proposer les rênes de la sélection mais il refuse et s'engage en faveur du Beşiktaş. Il ne réussira cependant pas en Turquie et sera rapidement licencié, faute de résultats.

Le 11 mars 2008, Del Bosque annonce qu'à partir du 29 juin, il prendra en main la sélection espagnole. Ce n'est cependant confirmé qu'après le départ du sélectionneur Luis Aragonés, qui quitte son poste après la victoire de l'Espagne à l'Euro 2008. Sous sa direction, l'Espagne réalise des éliminatoires de la Coupe du monde 2010 exemplaires : 10 matches, 10 victoires, 28 buts marqués pour 5 encaissés. Ainsi, depuis 2008, l'Espagne n'a perdu que deux seules fois : défaite 0–2 face aux États-Unis en demi-finales de la Coupe des confédérations 2009 et 0-1 face à la Suisse au premier tour de la Coupe du monde de football de 2010. À la suite de ce dernier échec la Roja effectue un parcours exclusivement victorieux en battant successivement en poule, le Honduras (2 -0) et le Chili (2-1) et lors de la phase à élimination directe, le Portugal, le Paraguay puis la jeune équipe d'Allemagne sur le score identique de 1 - 0. En finale, le 11 juillet, la sélection dirigée par Vicente del Bosque rencontre les Oranje néerlandais et devient championne du monde sur un but d'Andrés Iniesta.

Vicente del Bosque devient alors le deuxième entraîneur à réaliser le doublé Ligue des Champions et Coupe du monde, après Marcello Lippi, le précédent sélectionneur à avoir gagné la Coupe du monde.

Le 7 juin 2011 l'Espagne bat le Venezuela ce qui permet à Del Bosque de devenir le sélectionneur ayant gagné le plus de rencontres avec l'Espagne (39) devançant ainsi Luis Aragonés.

Le 1er juillet 2012, Vicente Del Bosque remporte le Championnat d'Europe à la suite de la victoire de l'Espagne sur l'Italie en finale par 4 à 0. Il rentre ainsi un peu plus dans la légende du football en devenant le premier entraîneur de l'histoire à gagner les trois titres les plus prestigieux, à savoir la Coupe du monde, le Championnat d'Europe et la Ligue des champions.

En avril 2013, il annonce qu'il mettra un terme à ses fonctions de sélectionneur de l'équipe d'Espagne au terme de la Coupe du Monde 2014. Il pourrait par la suite occuper un poste au sein de la Fédération espagnole de football[3]. Mais il revient sur sa décision et annonce en novembre 2013 qu'il a prolongé son contrat jusqu'en 2016.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :