Victor Nurenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victor Nurenberg
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Luxembourg Luxembourgeois
Naissance 22 décembre 1930
Lieu Niederkorn (Luxembourg)
Décès 22 avril 2010 (à 79 ans)
Lieu Saint-Laurent-du-Var (France)
Période pro. 1951-1960
Poste Attaquant
Parcours amateur
Saisons Club
1946-1951 Drapeau : Luxembourg Progrès Niedercorn
1964-1966 Drapeau : Luxembourg Spora Luxembourg
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1951-1960 Drapeau : France OGC Nice 302 (111)
1960-1962 Drapeau : France FC Sochaux 76 (2)
1962-1963 Drapeau : France Olympique lyonnais 27 (7)
1963-1964 Drapeau : France SC Bastia  ? (?)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1951-1964 Drapeau : Luxembourg Luxembourg 19 (5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 janvier 2013

Victor (Vic) Nurenberg est un ancien footballeur luxembourgeois, né le 22 décembre 1930 à Niederkorn (Luxembourg) et mort le 22 avril 2010 à Saint-Laurent-du-Var (France).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se fait connaître avec l'OGC Nice, club dont il est toujours le meilleur buteur de l'histoire parmi l'élite et avec lequel il remporte 3 championnats et 2 coupes de France.

Il inscrit un triplé face au Real Madrid le 4 février 1960 en quart de finale de la Coupe des clubs champions avant de rejoindre le FC Sochaux-Montbéliard la saison suivante.

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

OGC Nice[modifier | modifier le code]

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Spora Luxembourg[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est fait chevalier de l'ordre de Mérite du Grand-Duché de Luxembourg en 2008[1].

Source[modifier | modifier le code]

  • Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), l'Harmattan, 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]