FK CSKA Moscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Attention cet article possède des homonymes multiples. Pour consulter les autres clubs sportifs du même nom, voir CSKA Moscou.

CSKA Moscou

Logo du CSKA Moscou
Généralités
Nom complet Профессиональный футбольный клуб ЦСКА Москва (Club sportif central de football professionnel de l'Armée de Moscou)
Surnoms Koni (Chevaux),
Krasno-sinie (Rouges et bleus),
Armeytsy (Hommes de l'armée)
Fondation 27 Août 1911
Statut professionnel 1911
Couleurs Rouge et bleu
Stade Arena Khimki
(18 636 places)
Siège Leningradskij prospekt 39
125167, Moscou
Championnat actuel Première ligue russe
Président Drapeau de la Russie Eugeny Giner
Entraîneur Drapeau de la Russie Leonid Slutsky
Joueur le plus capé Drapeau : Russie Vladimir Fedotov (381)
Meilleur buteur Drapeau de la Russie Grigory Fedotov (124 buts)
Site web http://www.pfc-cska.com
Palmarès principal
National[1] Première ligue russe (5)
Coupe de Russie (7)
Supercoupe de Russie (5)
Championnat d'URSS (7)
Coupe d'URSS (5)
International[1] Coupe UEFA (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Russie de football 2014-2015
0

Le FK CSKA Moscou (en cyrillique : ЦСКА Москва, abréviation de Центральный Спортивный Клуб Армии : Club sportif central de l'Armée) est un club de football russe évoluant en Primir-Liga et basé à Moscou. Il est une section du club omnisports le CSKA Moscou.

Le club du CSKA fut longtemps le club de l'Armée rouge. Le CSKA fut le premier club russe à remporter la Coupe UEFA (en 2005 à Lisbonne, 3-1 face au Sporting Portugal). Il est actuellement entrainé par l'entraineur russe Leonid Viktorovich Slutsky depuis octobre 2009, il a pris les commandes de l'équipe et remplace Juande Ramos[2].

Ce club est réputé pour ne pas hésiter à débourser de grosses sommes pour réussir à attirer de jeunes joueurs prometteurs. Malgré quelques ratés comme Luboš Kalouda et Moussa Maazou achetés chacun 5 millions, le club a décelé des pépites comme Vagner Love, devenu une pièce maîtresse de l'effectif moscovite, depuis son arrivée en 2004 à 20 ans (8 millions), Tomáš Necid arrivé à 19 ans, Yuri Zhirkov à 20 ou encore revendu 24 millions à Manchester City[3].

Au cours de la saison 2009-2010, le CSKA se qualifie pour la première fois pour les 8e de finale de la Ligue des Champions. Puis, pour les quarts de finales en éliminant le FC Séville suite à une victoire décisive en terre andalouse le 16 mars 2010 (2-1, 1-1 au match aller en Russie).

Le CSKA est le 3e club le plus populaire de Russie, derrière le Spartak Moscou (1er) et le Zénith Saint-Pétersbourg (2e)[4].

Le CSKA est, avec le Spartak et le Zénith l'un des principaux pourvoyeur d'internationaux russe et principalement en défense avec les frères Alexeï et Vassili Bérézoutski ainsi que Sergueï Ignachevitch. Sans oublier le gardien no 1 et capitaine actuel du CSKA, Igor Akinfeev.

Historique[modifier | modifier le code]

1911-1935[modifier | modifier le code]

L'histoire du CSKA Moscou commence en 1911 quand la Société des amateurs de ski (OLLS) a créé une section football. Trois équipes sont formées qui prennent part au championnat « B » de Moscou. Le 14 (27) août 1911 le club joue son premier match contre l'équipe de « Vega » qu'il remporte sur le score de six buts à deux[5]. En 1917, le club remporte le championnat de Kazan (regroupant les équipes des banlieues qui se situent le long du chemin de fer de Kazan) et intègre le championnat « A » de Moscou[6].

En 1921, le titre champion de Moscou d'automne ce joue dans un match final entre l'OLLS et SCF. Ce dernier remporte le match sur le score de six buts à zéro. La saison suivante l'OLLS remporte le titre de champion de Moscou de printemps[7] et la seconde place dans le championnat d'automne. Elle remporte ensuite la coupe, contre le SCF qui réunis les champions de printemps et d'automne puis la coupe des capitales entre le champion de Moscou et de Petrograd, cette saison 1922 est la dernière qui ce joue sous le nom d'OLLS[8].

La saison 1923 voit plusieurs bouleversement dans le sport soviétique. Les sports dit « Bourgeois » sont modifier pour coller à l'idéal socialiste. Les anciens clubs sont démantelés ou fermés et sur les ruines vont être mis sur pied des équipes liées aux ministères soviétiques. Les membres et équipements (stades et terrains de jeux compris) des anciens clubs sont transférés aux nouveaux clubs[9]. OLLS rejoint l'OPPV l'entité nouvellement crée, liée à l'Armée rouge. Les principaux objectifs confiés aux clubs de l'OPPV est la formation militaire et l'amélioration physique des jeunes prémilitaire et soldats de l'Armée rouge. La Ligue de Moscou, ou évoluait le club a également été dissoute, remplacé par une Ligue qui regroupe huit équipes ministérielles de Moscou[8].

En 1926, le club remporte le championnat de Moscou nouvellement crée bien que le championnat n'est pas été terminé, les matchs de novembre n'ayant pas été tous joué[10],[11]. Le 23 février 1928 est ouvert à Moscou, la Maison centrale de l'Armée rouge. Les sections sportives de l'OPPV sont transférées la-bas[12]. La même année le championnat de Moscou ce dispute entre six équipes. Considérer comme l'un favoris, mais il termine en bas de classement, consolation avec des bons résultats obtenus dans des matchs de province ou à l'étranger. Il bat « Progress » le meilleur club de l'Azerbaïdjan à Bakou sur le score de cinq buts à un, puis fait deux partout contre l'équipe finlandaise des Jeux de Moscou, bat un club de Kiev trois buts à deux et finis en battant l'équipe de la garnison de Kiev sur le score de quatre buts à un. Le club remporte le championnat de Moscou de l'automne 1935, mais le Dynamo Moscou et Spartak Moscou sont affaiblis de leurs meilleurs joueurs mis à disposition de l'équipe soviétique[11].

1936-1952[modifier | modifier le code]

En 1936, est joué le premier championnat national d'union soviétique. Le CDKA intègre la classe « A » en compagnie du Dynamo Moscou, Spartak Moscou, Lokomotiv Moscou, Dynamo Leningrad, Red Dawn de Leningrad et le Dynamo de Kiev. Le premier match du club est une victoire six buts à deux contre le Red Dawn[13]. Le 29 mai 1936, le club remporte son premier grand succès face à son rival du Spartak Moscou sur le score de trois buts à zéro[14]. Cependant la suite du championnat n'est pas aussi bien et finalement le club termine à la 4e place du classement[15].

Le championnat d'automne est catastrophique et le club terminer à la dernière place du championnat. Selon le système de relégation-promotion mis en place le club est censé descendre en classe « B », mais l'armée va intervenir et alors que le championnat à déjà repris la classe « A » est élargi ce qui lui permet de terminer la saison dans cette classe supérieur. Ce sauvetage ne va pas aider le club et il va une encore une fois terminer dernier sur les neuf équipes du championnat « A ». À la fin de la saison le club est encore sauvé par une réforme qui cette fois élargie le championnat à 26 équipes[16]. Pour renforcer l'équipe, le club va utiliser la conscription étant le club de l'armée. L'un des premiers joueurs à rejoindre le club de cette manière est Grigory Fedotov[15]. La première saison avec Fedotov est prolifique et le club accroche la deuxième place derrière le Spartak Moscou. Dans les championnats d'avant-guerre, le club va accrocher la troisième et la quatrième place. Durant cette période il va principalement recruter Valentin Nikolaïev et Alexei Grinin[17],[18].

Le 22 juin 1941, l'équipe doit jouer un match à l'extérieur contre le Dynamo de Kiev, mais le match n'a pas lieu pour cause de bombardement. C'est le début de la grande guerre patriotique. Pendant la guerre, de nombreux joueurs du club doivent être envoyés au front. Mais la direction va tout faire pour les garder et permettre à l'équipe de continuer à s'entrainer[19],[20]. Pendant la guerre le club évolue dans le championnat de Moscou et il le remporte en 1943. La coupe d'Union Soviétique est relancée en 1944 et le club atteint la finale où après une aprete lutte il s'incline deux buts à un face au Zénith Leningrad[19].

La première saison d'après-guerre est marquée par les confrontations entre le CDKA Dynamo et le Dynamo Moscou. Le Dynamo remporte le championnat et le CDKA la coupe d'URSS, la première victoire du club dans cette compétition. Cette même saison s'est révélé un brillant joueur du nom de Vsevolod Bobrov[19]. Le club remporte sans problème le championnat suivant en 1946, mais l'année d'après la lutte avec le Dynamo Moscou est intense. Ce dernier domine une majeure partie de la saison, alignant un série de douze victoires de suite, jusqu'au match les opposants au CDKA Moscou qu'ils perdent sur un but de Viatcheslav Soloviev. Malgré l'importance du match celui-ci n'est pas décisif. Il faut attendre la fin de la saison pour que la décision ce fasse. Le CDKA Moscou se déplace alors sur le terrain du Dynamo Tbilissi où il a absolument besoin d'une victoire. Le Dynamo Tbilissi va mener deux fois au score, mais le CDKA va revenir deux fois au score par l'intermédiaire de Bobrov. Le match se termine sur le score de deux partout. Les chances du club s'amenuisent, mais lors du dernier match du Dynamo Moscou face au CDKA Stalingrad le club moscovite perd de cinq buts. Les deux équipes de Moscou étant a égalité de point à la fin du championnat, le titre est attribué au club de l'Armée pour un meilleur ratio de buts que son concurrent direct[21]. La situation est pratiquement la même pour la saison 1948, le Dynamo Moscou est en tête durant toute la saison, avant de voir le CDKA aligner onze victoire de suite et leur prendre d'un point la première place avant la dernière journée. Une victoire trois-deux lors de ce dernier match, et malgré l'absence de Grigory Fedotov, leur joueur vedette, permet au club de remporter pour une troisième fois de suite le titre de champion. La saison suivante est la dernière de Grigory Fedotov qui arrête après plusieurs blessures. Cette saison le club termine second du championnat[22].

En 1950, l'équipe de l'Armée rouge remporte une fois de plus le championnat et la saison suivante il change de nom pour devenir le CDSA Moscou (Maison centrale de l'armée soviétique) et fait le doublé coupe-championnat d'URSS[23]. Deux ans plus tard, l'Union soviétique envoie pour la première fois de son histoire une délégation aux Jeux Olympique. La base de l'équipe de football est composé de joueur du CDSA Moscou entrainé par Boris Arkadyev et va s'incliner en 8e de finales contre la Yougoslavie, à une époque où les relations entre les deux pays sont très tendues[24]. Cette même année, la répression politique va s'abattre sur le club. Après les trois premières journées de championnat, qui a notamment vu le CDSA Moscou battre son rival du Dynamo Moscou par forfait (l'équipe n'est pas venu disputer le match). Le commandement en chef, Vassili Zaitsev, est convoqué au comité des sports, où il prend note de l'ordre no 793 qui dissous l'équipe. Les résultats de l'équipe en championnat sont annulés et les joueurs sont affectés à d'autres équipes. Le complot aurait été organisé par Lavrenti Beria, chef des services secrets soviétiques, afin d'éliminer les principaux concurrents du Dynamo Moscou, équipe affilié au NKVD[25].

1953-1970[modifier | modifier le code]

Le club va être absent des compétitions du pays pendant deux saisons. En cours du printemps 1953, meurt le président du Conseil des ministres de l'Union Soviétique, Joseph Staline, puis quelque temps après le chef des services secrets, Lavrenti Beria. Au cours de cette année, Nikolaï Boulganine, le ministre de la défense, signe un ordre de reconstitution des équipes de football de l'armée, y compris le CDSA Moscou. Gregory Pinaichev est nommé entraineur de l'équipe première avec Konstantin Lyaskovsky et Grigory Fedotov. Beaucoup de joueurs présent au club lors de sa dissolution ont depuis arrêtés le football. La nouvelle équipe est composée des gardiens Vladimir Nikanorov et Boris Razinsky, des défenseurs Anatoly Krutikov, Anatoly Bashashkin, Yuri Nyrkov et Anatoly Porhunov, des milieux de terrain, Vassili Bouzounov, Alexander Petrov, Vladimir Demin et Valentin Emyshev, ainsi que des attaquants Viktor Fyodorov et Sergey Korshunov[26],[27]. Le premier match de la nouvelle équipe a lieu à Kiev le 5 avril 1954 contre le Torpedo de Gorki. Le match ce termine sur le score nul de un but partout, sur un but de Vassili Bouzounov pour le club moscovite. L'équipe termine une saison au cours de laquelle elle est très critiqué par la presse à la 6e places sur 13 avec un total de 24 points. Néanmoins l'équipe a été en mesure de rivaliser avec les leaders lors des confrontations directes, avec notamment une victoire deux buts à un sur le Spartak Moscou avec des buts de Sergey Korshunov et Vassili Bouzounov[27].

La saison suivant est un peu mieux pour le club, malgré de sérieux changement dans l'effectif avec la fin de carrière de Nyrkov Demin et le départ de Korshunov pour Iekaterinbourg. En championnat le club réalise de bonne performance en battant le Dynamo Tbilissi sur le score de trois buts à zéro et le Spartak Moscou sur le score de trois buts à un, alors qu'en coupe le club élimine notamment le Krylia Sovetov Samara, Dynamo Tbilissi et le Lokomotiv Moscou pour atteindre la finale face au rival du Dynamo Moscou[28]. La finale a lieu à Moscou au stade Dynamo le 16 octobre 1955. Le CDSA Moscou remporte son premier titre depuis la renaissance de l'équipe[29]. Cette saison, comme la suivante, le club termine à la 3e place du championnat[30].

Lors de l'inter saison 1956-1957, le club subit d'important changement, plusieurs joueurs clé quittent le club, Anatoly Savin part au Torpedo Moscou, Fiodor Vanzel au Zakarpattya Oujhorod et le gardien Valentin Ivakin au Spartak Moscou. Le club de l'armée récupère le milieu droit Herman Apukhtina en provenance du Lokomotiv Moscou, ainsi que Nikolay Lin, Igor Mihin et Edward Dubinsky. En février 1957, une réforme fait que le club change de nom et devient le CSK-MO Moscou. Le club de l'armée étant désormais représenté par la Maison centrale de l'armée soviétique et des Sports Club centrale du ministère de la Défense. Lors de la saison 1957, le club termine a la 5e place du classement, c'est aussi la dernière saison du défenseur Anatoliy Bashashkin qui arrête sa carrière[31].

Lors de la saison 1958, l'entraineur en chef Grégoire Pinaicheva démissionne après cinq résultat négatif de suite. Il est remplacé par Boris Arkad'ev qui reconstruit l'équipe en utilisant une formation en 3-3-4 qui permet à l'équipe de l'armée d'accrocher la troisième places cette saison. La reconstruction de l'équipe ce poursuit la saison suivante, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous à cause notamment de la rotation importante de joueur qui empêche le travail d'équipe. L'équipe termine en 1959 à une peu glorieuse 9e place[32]. En 1960, Grégoire Pinaicheva redevient entraineur du club pour la saison. Cette même année le club change de nom pour la dernière fois et adopte le nom de CSKA Moscou[33]. La formule du championnat russe change et passe à vingt-deux équipes repartie dans deux groupes de onze. Pour classer les vingt-deux équipes, ce déroule quatre poules finales regroupant trois équipes de chaque groupe (les trois premières équipes des deux groupes joue les une contre les autres lors d'une poule finale, puis les 4e à 6e s'affronte lors d'une autre poule finale et ainsi de suite). Le CSKA est reversé dans la poule 2 en compagnie notamment du Dynamo Kiev, Spartak Moscou et Lokomotiv Moscou. Le 19 juillet 1960, a lieu au stade Luzhniki, un match entre le CSKA Moscou et le Dynamo de Kiev important pour la qualification à la phase finale du titre. À la 65e minute, alors que le score est de un but partout est sifflé un penalty en faveur de Kiev. Frappé par Valeri Lobanovsky, il est arrêté par le gardien moscovite, mais retiré puis de nouveau arrêté. Quelque temps après, l'ailier du CSKA Moscou, Evgueni Krylov, est expulsé. Ce carton rouge provoque un envahissement de terrain de 150 à 200 supporters du CSKA en colère, dont certain attaque l'arbitre. Le match est arrêté et le CSKA est donné perdant sur tapis vert. Par la suite, plusieurs dizaines de supporters sont arrêtés et condamné à 15 jours de prison, alors que quatre autres ont été condamnés à des peines allant de deux à six ans. Le CSKA parvient quand même à ce qualifier pour la phase finale du titre en terminant 3e du groupe devant le Spartak Moscou, mais ne brille pas lors de la poule finale puisqu'il finit sixième et dernier du groupe. À la fin de la saison le staff d'entraineur est licencié[34],[33].

En 1961, le CSKA Moscou est dirigé par Konstantin Beskov[35].

Dates clés[modifier | modifier le code]

Le CSKA célèbre sa victoire en coupe de Russie (2008)

Palmarès[modifier | modifier le code]


Compétitions nationales Compétitions internationales
CSKA Moscou vs Sporting (finale de la Coupe de l'UEFA 2005)

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraineurs successifs[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Sergueï Semak (Rubin Kazan), symbole du club après avoir passé 10 années avec le CSKA
Année(s) au club Nationalité et nom du joueur Nouveau club et montant du transfert (en euro) Situation actuelle
1937-1949 Drapeau de l'URSS Grigory Fedotov - Décédé le 8 décembre 1957
1960-1975 Drapeau de l'URSS Vladimir Fedotov - Décédé le 29 mars 2009
1961 - 1971 Drapeau de l'URSS Albert Chesternev - Décédé en 1994
1966 - 1975 Drapeau de l'URSS Vladimir Kaplichny - Décédé en 2004
1987 - 1988 Drapeau de l'URSS Valeri Karpine Drapeau de la Russie FK Fakel Voronej Retraité depuis 2005
1994 - 2004 Drapeau de la Russie Sergueï Semak Drapeau de la France PSG pour 3 millions Drapeau de la Russie Zénith Saint-Pétersbourg
1996 - 1998 Drapeau de la Russie Igor Semchov Drapeau de la Russie FK Torpedo Moscou Drapeau de la Russie FK Dynamo Moscou
2000 - 2005 Drapeau de la Russie Dmitri Kirichenko Drapeau de la Russie FC Moscou Drapeau de la Russie FK Rostov
2001 Drapeau de l'Ukraine Serhiy Perkhun - Décédé en 2001
2002 - 2008 Drapeau de la Russie Rolan Gousev Drapeau de l'Ukraine Dnipro Drapeau de l'Ukraine Arsenal Kiev
2002 - 2011 Drapeau de la Russie Veniamin Mandrykin - Blessé
2003 - 2004 Drapeau de la République tchèque Jiří Jarošík Drapeau de l'Angleterre Chelsea pour 12 millions Drapeau de la République tchèque Sparta Prague
2003 - 2006 Drapeau de la Croatie Ivica Olić Drapeau de l'Allemagne Hambourg SV pour 2 millions Drapeau de l'Allemagne Wolfsbourg
2004 - 2005 Drapeau de la Russie Rénat Ianbaïev Drapeau de la Russie FK Khimki Drapeau de la Russie MFK Lokomotiv
2004 - 2008 Drapeau du Brésil Drapeau de l'Angleterre Manchester City contre 24 millions Drapeau du Brésil SC Internacional
2004 - 2009 Drapeau de la Russie Yuri Zhirkov Drapeau de l'Angleterre Chelsea contre 20.8 millions Drapeau : Russie FK Anji Makhatchkala
2004 - 2010 Drapeau du Brésil Daniel Carvalho Drapeau : Qatar Al Arabi Doha Drapeau : Brésil Atlético Mineiro
2004 - 2010 Drapeau : Serbie Miloš Krasić Drapeau : Italie Juventus F.C pour 15 millions Drapeau : Italie Juventus F.C
2004 - 2011 Drapeau de la Russie Anton Grigoryev Drapeau de la Russie Alania Vladikavkaz Drapeau : Russie Alania Vladikavkaz
2004 - 2012 Drapeau du Brésil Vagner Love Drapeau : Brésil CR Flamengo pour 9.7 millions Drapeau : Brésil CR Flamengo
2005 - 2008 Drapeau du Brésil Dudu Cearense Drapeau de la Grèce Olympiakos contre 6 millions Drapeau : Brésil Atlético Mineiro
2007 - 2010 Drapeau de la Turquie Caner Erkin Drapeau : Turquie Fenerbahçe contre 2 millions Drapeau : Turquie Fenerbahçe

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif du CSKA Moscou[37]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[38] Nom Date de naissance Sélection[39] Club précédent
1 G Drapeau de la Russie Chepchugov, SergeiSergei Chepchugov 15/7/1985 (29 ans)
FK Sibir Novossibirsk
35 G Drapeau de la Russie Akinfeïev, IgorIgor Akinfeïev Capitaine 8/4/1986 (28 ans) Russie Formé au club
2 D Drapeau du Brésil Fernandes, MárioMário Fernandes 19/9/1990 (23 ans)
Grêmio
4 D Drapeau de la Russie Ignashevich, SergueiSerguei Ignashevich 14/7/1979 (35 ans) Russie Lokomotiv Moscou
6 D Drapeau de la Russie Berezutski, AlekseiAleksei Berezutski 20/6/1982 (32 ans) Russie Tchernomorets Novorossiisk
14 D Drapeau de la Russie Nababkin, KirillKirill Nababkin 8/9/1986 (27 ans) Russie FC Moscou
24 D Drapeau de la Russie Berezutski, VasiliVasili Berezutski 20/6/1982 (32 ans) Russie FC Moscou
42 D Drapeau de la Russie Schennikov, GeorgiGeorgi Schennikov 27/4/1991 (23 ans) Russie Formé au club
3 M Drapeau de la Suède Wernbloom, PontusPontus Wernbloom 25/6/1986 (28 ans) Suède AZ Alkmaar
7 M Drapeau : Serbie Tošić, ZoranZoran Tošić 28/4/1987 (27 ans) Serbie Manchester United
8 M Drapeau de la Suisse Zuber, StevenSteven Zuber 17/8/1991 (23 ans) Suisse Grasshopper Zurich
10 M Drapeau de la Russie Dzagoev, AlanAlan Dzagoev 17/6/1990 (24 ans) Russie FC Academie Dimitrovgrad
15 M Drapeau de la Russie Yefremov, DmitriDmitri Yefremov 1/4/1995 (19 ans)
Academie Dimitrovgrad
19 M Drapeau de la Lettonie Cauņa, AleksandrsAleksandrs Cauņa 19/1/1988 (26 ans) Lettonie Skonto Riga
20 M Drapeau de la Suède Elm, RasmusRasmus Elm 17/3/1988 (26 ans) Suède AZ Alkmaar
23 M Drapeau de la Bulgarie Milanov, GeorgiGeorgi Milanov 19/2/1992 (22 ans) Bulgarie Litex Lovetch
25 M Drapeau de la Finlande Eremenko, RomanRoman Eremenko 19/3/1987 (27 ans) Finlande Rubin Kazan
66 M Drapeau d’Israël Natkho, BibrasBibras Natkho 18/2/1988 (26 ans) Israël PAOK Salonique
11 A Drapeau de la Russie Panchenko, KirillKirill Panchenko 16/10/1989 (24 ans)
Tom Tomsk
18 A Drapeau du Nigeria Musa, AhmedAhmed Musa 14/10/1992 (21 ans) Nigeria VVV Venlo
31 A Drapeau du Brésil Vitinho, Vitinho 9/10/1993 (20 ans)
Botafogo
71 A Drapeau de la Russie Bazelyuk, KonstantinKonstantin Bazelyuk 12/4/1993 (21 ans)
Formé au club
88 A Drapeau : Côte d'Ivoire Doumbia, SeydouSeydou Doumbia 31/12/1987 (26 ans) Côte d'Ivoire BSC Young Boys
89 A Drapeau de la République tchèque Necid, TomášTomáš Necid 13/8/1989 (25 ans) République tchèque Slavia Prague
Entraîneur(s)



Légende

Consultez la documentation du modèle

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classement UEFA[modifier | modifier le code]

Au 1er janvier 2013, le FK CSKA Moscou est classé à la 17e place[40].

Records[modifier | modifier le code]

Bilan par saison[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'URSS URSS
Saison Div. Pos. Pl. V N D Att Déf Coupe d'URSS Europe
1936(s) 1er Division 4 6 2 1 3 13 18 -
1936(a) 1er Division 8 7 2 0 5 9 20 32e
1937 1er Division 9 16 3 1 12 18 43 1/2 finale
1938 1er Division 2 25 17 3 5 52 24 64e
1939 1er Division 3 26 14 4 8 68 43 1/4 final
1940 1er Division 4 24 10 9 5 46 35
1944 - - - - - - - - Finaliste
1945 1er Division 2 22 18 3 1 69 23 Vainqueur
1946 1er Division 1 22 17 3 2 55 13 1/4 final
1947 1er Division 1 24 17 6 1 61 16 1/2 finale
1948 1er Division 1 26 19 3 4 82 30 Vainqueur
1949 1er Division 2 34 22 7 5 86 30 1/2 finale
1950 1er Division 1 36 20 13 3 91 31 1/2 finale
1951 1er Division 1 28 18 7 3 53 19 Vainqueur
1952 - - - - - - - - -
1953 - - - - - - - - -
1954 1er Division 6 24 8 8 8 30 29 1/4 final
1955 1er Division 3 22 12 7 3 35 20 Vainqueur
1956 1er Division 3 22 10 5 7 40 32 -
1957 1er Division 5 22 12 2 8 51 31 1/2 finale
1958 1er Division 3 22 9 9 4 40 25 16e final
1959 1er Division 9 22 8 3 11 29 27 -
1960 1er Division 6 30 15 2 13 45 35 16e final
1961 1er Division 4 30 16 6 8 61 43 64e final
1962 1er Division 4 32 14 12 6 39 22 32e final
1963 1er Division 7 38 14 17 7 39 27 32e final
1964 1er Division 3 32 16 11 5 49 23 1/4 final
1965 1er Division 3 32 14 10 8 38 24 16e final
1966 1er Division 5 36 16 9 11 60 45 32e final
1967 1er Division 9 36 12 12 12 35 35 Finaliste
1968 1er Division 4 38 20 10 8 50 30 16e final
1969 1er Division 6 32 13 11 8 25 18 1/2 finale
1970 1er Division 1 32 20 5 7 46 17 16e final
1971 1er Division 12 30 7 12 11 34 36 16e final
1972 1er Division 5 30 15 4 11 37 33 1/2 finale
1973 1er Division 10 30 10 9 11 33 36 1/4 final
1974 1er Division 13 30 7 12 11 28 33 16e final
1975 1er Division 13 30 6 13 11 29 36 1/2 finale
1976(s) 1er Division 7 15 5 5 5 20 16 -
1976(a) 1er Division 7 15 5 5 5 21 16 1/4 final
1977 1er Division 14 30 5 17 8 28 39 16e final
1978 1er Division 6 30 14 4 12 36 40 16e final
1979 1er Division 8 34 12 8 14 46 46 1/2 finale
1980 1er Division 5 34 13 12 9 36 32 16e final
1981 1er Division 6 34 14 9 11 39 33 16e final
1982 1er Division 15 34 10 9 15 41 46 qualification
1983 1er Division 12 34 11 12 11 37 33 1/2 finale
1984 1er Division 18 34 5 9 20 24 55 1/4 final
1985 2e Division 2 42 21 14 7 81 37 1/4 final
1986 2e Division 1 47 27 9 11 65 35 32e final
1987 1er Division 15 30 7 11 12 26 35 32e final
1988 2e Division 3 42 23 10 9 69 35 16e final
1989 2e Division 1 42 27 10 5 113 28 128e final
1990 1er Division 2 24 13 5 6 43 26 1/2 finale
1991 1er Division 1 30 17 9 4 57 32 Vainqueur
1992 - - - - - - - - Finaliste

Aspects économiques et image[modifier | modifier le code]

Sponsorisations et partenariat[modifier | modifier le code]

  • En 2004, le sponsor du club est le milliardaire russe Roman Abramovitch, le club russe recevra 14,6 millions d'euros par saison par le groupe pétrolier Sibneft, dont Abramovitch est le propriétaire[41].
  • En 2007, le nouveau sponsor du CSKA Moscou est la banque russe Vnechtorgbank. L’institut financier remplace la compagnie pétrolière Sibneft, dont le logo continuera à apparaître sur le maillot du CSKA jusqu’à fin 2006[42].
  • Le 16 décembre 2008, le club signe un accord avec l'équipementier Reebok
  • À partir de la saison 2012/2013, le club signe un accord avec l'équipementier Adidas

[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (fr) Le CSKA remercie son entraîneur Ramos
  3. (fr) [1] [Le CSKA] a également bâti son succès en s'appuyant sur une cellule de recrutement chargée de repérer de nouveaux talents, en Russie mais également en Afrique et en Amérique du Sud.
  4. (fr) Classement des clubs les plus populaires en Russie
  5. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 2
  6. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 6
  7. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 3
  8. a et b (ru) Le site du CSKA Moscou, page 4
  9. (ru) Magazine « grand club ». Partie CSKA 1 no 12, 2006, p. 7
  10. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 10
  11. a et b (ru) Magazine « grand club ». Partie CSKA 1 no 12, 2006, p. 8
  12. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 13
  13. (ru) Sport-express année 1936
  14. (ru) Sport-express 1936-2
  15. a et b (ru) Magazine « grand club ». Partie CSKA 1 no 12, 2006, p. 9
  16. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 2-1
  17. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 2-4
  18. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 2-5
  19. a, b et c Nikolaev je VA - de CDKA!.
  20. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 3-1
  21. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 3-15
  22. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 3-18
  23. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 3-18
  24. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 4-2
  25. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 4-3
  26. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 5-2
  27. a et b (ru) Magazine « grand club ». Partie CSKA 1 no 12, 2006, p. 21
  28. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 7-2
  29. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 7-8
  30. (ru) ЦСКА (Москва) sur le site klisf.info
  31. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 7-14
  32. (ru) Magazine « grand club ». Partie CSKA 1 no 12, 2006, p. 22
  33. a et b (ru) Le site du CSKA Moscou, page 7-19
  34. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées pfc-cska_p7-22.
  35. (ru) Le site du CSKA Moscou, page 8
  36. (ru) Photos du matchs
  37. http://pfc-cska.com/osnovnoj-sostav/
  38. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  39. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  40. (fr) Le Classement Uefa des clubs
  41. (fr) Abramovitch sponsor du CSKA Moscou
  42. (fr) Nouveau sponsor maillot pour le CSKA Moscou

Références[modifier | modifier le code]