Championnat de Russie de football 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Premier-Liga 2010

Description de l'image  RFPL logo.gif.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Fédération de Russie de football
Édition 19e
Lieu Russie
Date Du 12 mars au 28 novembre 2010
Participants 16
Matchs joués 240
Affluence 2.903.716 spectateurs (12.098 de moyenne) [1]
Palmarès
Tenant du titre Roubine Kazan
Promu(s) en début de saison FK Anji Makhatchkala
FK Sibir Novosibirsk
Alania Vladikavkaz
Vainqueur Zénith Saint-Pétersbourg
Deuxième FK CSKA Moscou
Troisième Roubine Kazan
Relégué(s) Alania Vladikavkaz
FK Sibir Novosibirsk
Buts 561 (2,34 buts / match)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau du Brésil Welliton
Spartak Moscou 19 buts
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau du Brésil Alex Spartak Moscou

Drapeau de la Russie Vladimir Bystrov Zenith Saint-Petersbourg 8 passes

Navigation

Localisation des clubs engagés dans le championnat.

La saison 2010 de Premier-Liga est la dix-neuvième édition du première division russe.

Lors de cette saison, le Roubine Kazan va tenter de conserver son titre de champion de Russie après ses succès lors des deux dernières éditions, face aux quinze meilleurs clubs russes lors d'une série de matchs se déroulant sur toute l'année.

Chacun des seize clubs participant au championnat est confronté à deux reprises aux quinze autres.

Cinq places sont qualificatives pour les compétitions européennes, la sixième place étant celles du vainqueur de la Coupe de Russie 2010-2011.

Le Zénith Saint-Pétersbourg devient champion de Russie le 14 novembre en gagnant à domicile 5-0 lors de la 28e journéee face au FK Rostov[2].

Les 16 clubs participants[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison précédente, le FK Kouban Krasnodar et le FC Khimki ont été relégué en deuxième division. Kouban ne sera ainsi resté qu'une seule saison en premier league alors que le FC Khimki dit adieu au plus haut niveau du football russe à l'issue de sa troisième saison.

Les deux clubs relégués sont remplacés par l'Anji Makhatchkala, champion de première division et par son dauphin, le Sibir Novossibirsk. l'Anji retrouve l'élite après huit saisons d'absence en première league alors que le Sibir effectuera ses grands débuts au sommet du football russe.

Le 5 février 2010, le propriétaire et principal sponsor du FC Moscou, Norilsk Nickel annonce que le club ne pourra reprendre la saison 2010 dans la première league mais seulement dans un niveau inférieur. Le club envoie officiellement le fax annonçant cette nouvelle à la ligue le . Le , le FC Moscou est officiellement exclu de la première league et il est aussitôt remplacé par l'Alania Vladikavkaz, 3e de première division en 2009, qui effectue son grand retour après quatre ans d'absence.

De plus, le Krylia Sovetov Samara qui devait s'inscrire le 4 février a été contraint de demander un délai à la ligue (un report au 15 février) en raison d'importante dettes contractées envers leurs joueurs. Le club frôle la banqueroute avant de finalement pouvoir s'aligner pour démarrer la saison.


Club Stade Capacité Ville
FK Alania Vladikavkaz Spartak 32 600 Vladikavkaz
Amkar Perm Zvezda 19 500 Perm
FK Anji Makhatchkala Dinamo 20 000 Makhatchkala
CSKA Moscou Arena-Khimki 18 460 Khimki
Dinamo Moscou Arena-Khimki 18 460 Khimki
Krylia Sovetov Samara Metallourg 33 000 Samara
Lokomotiv Moscou Lokomotiv 28 800 Moscou
FK Rostov Olimp-2 15 840 Rostov-sur-le-Don
Roubine Kazan Central 30 130 Kazan
Satourn Ramenskoïe Satourn 16 730 Ramenskoïe
FK Sibir Novosibirsk Spartak 18 500 Novosibirsk
Spartak Moscou Loujniki 78 300 Moscou
Spartak Naltchik Spartak 14 200 Nalchik
Terek Grozny Sultan Bilimkhanov 10 400 Grozny
Tom Tomsk Troud 14 950 Tomsk
Zénith Saint-Pétersbourg Petrovsky 21 560 Saint-Pétersbourg

Compétition[modifier | modifier le code]

Pré-saison[modifier | modifier le code]

  • Avant même le début de la saison, le FC Moscou est contraint d'abandonner la compétition en raison d'importantes difficultés financières suite à la défection de son principal sponsor, Norilsk Nickel. Il est remplacé par l'Alania Vladikavkaz, troisième de la seconde division.

Moments forts de la saison[modifier | modifier le code]

  • La saison s'est ouverte le 12 mars et a débuté par un duel opposant le CSKA Moscou à l'Amkar Perm. C'est le club de la capitale qui s'est imposé 1 buts à 0 grâce à Keisuke Honda à la dernière minute. Le Roubine Kazan, double tenant du titre s'installe en tête dès la 1re journée grâce à sa victoire contre le Lokomotiv Moscou. Kazan est co-leader avec le Tom Tomsk et le Terek Grozny.
  • Le Roubine Kazan devient seul leader du championnat après sa victoire acquise au Tom Tomsk (1-0) au terme d'un match particuliérement houleux qui a vu Tomsk terminer à 9 et le Roubine à 10.Le Lokomotiv Moscou se reprend après sa défaite lors du match d'ouverture en s'imposant largement 3 à 0 (avec notamment un doublé de Alexandre Aliev) face au Krylya Sovetov, qui devient la nouvelle lanterne rouge du championnat. À noter également, les deux victoires à domicile du Spartak Naltchik qui bat Vladikavkaz et de l'Amkar Perm qui a vu son adversaire Makhackala être réduit à 10 pendant plus d'une mi-temps après l'exclusion de Mahir Shukurov. Les 4 autres matchs se sont conclus sur un score nul.

Qualifications en coupes d'Europe[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison, les clubs placés aux deux premières places du championnat se qualifieront pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2011-2012, le club arrivé troisième se qualifiera quant à lui, pour le tour de barrages de qualification pour non-champions de cette même Ligue des champions.

Alors que le vainqueur de la Coupe de Russie 2010-2011[3] prendra la première des trois places en Ligue Europa 2011-2012, les deux autres places reviendront respectivement au quatrième et au cinquième du championnat. Il est à noter que cette dernière place ne qualifie que pour le troisième tour de qualification, et non pour les barrages comme les deux précédentes. Aussi si le vainqueur de la coupe fait partie des cinq premiers, les places sont décalées et la dernière place revient au finaliste de la coupe. Si ce dernier club fait lui-même partie des cinq premiers, la dernière place revient au sixième du championnat.

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème classique de points (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les équipes à égalité de points, on utilise les critères suivants :

  1. Le nombre de matchs gagnés.
  2. Les confrontations directes (points, matchs gagnés, différence de buts, buts marqués, buts marqués à l'extérieur)
  3. Différence de buts générale
  4. Buts marqués (général)
  5. Buts marqués à l'extérieur (général)
  6. Position dans le championnat précédent ou match d'appui

Source : RFPL

Classement mis à jour le

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Zénith Saint-Pétersbourg 68 30 20 8 2 61 21 +40
2 FK CSKA Moscou (C) 62 30 18 8 4 51 22 +29
3 Rubin Kazan (T) 58 30 15 13 2 37 16 +21
4 FK Spartak Moscou 49 30 13 10 7 43 33 +10
5 Lokomotiv Moscou 48 30 13 9 8 34 29 +5
6 FK Spartak Naltchik 44 30 12 8 10 40 37 +3
7 FK Dynamo Moscou 40 30 9 13 8 38 31 +7
8 Tom Tomsk 37 30 10 7 13 35 43 -8
9 FK Rostov 34 30 10 4 16 27 44 -17
10 Saturn Ramenskoye[Note 1] 34 30 8 10 12 27 38 -11
11 FK Anji Makhatchkala (P) 33 30 9 6 15 29 39 -10
12 Terek Grozny 33 30 8 9 13 28 34 -6
13 Krylia Sovetov Samara 31 30 7 10 13 28 40 -12
14 Amkar Perm 30 30 8 6 16 24 35 -11
15 Alania Vladikavkaz (P) 30 30 7 9 14 25 41 -16
16 FK Sibir Novosibirsk (P) 20 30 4 8 18 34 58 -24
Qualifications européennes
Ligue des champions 2011-2012

Matchs[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 28 novembre 2010
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Ala Amk Anj Csk Dyn Kry Lok Ros Rou Sat Nov SpM SpN Ter Tom Zén
FK Alania Vladikavkaz 0-0 0-0 1-3 0-0 2-3 0-0 0-0 1-1 1-1 2-1 5-2 1-0 2-1 2-1 1-3
Amkar Perm 1-0 1-0 0-0 0-1 2-1 1-2 1-0 0-1 0-1 3-1 0-2 3-1 2-0 2-1 0-2
FK Anji Makhatchkala 2-0 1-0 1-2 1-1 0-0 0-1 1-2 0-1 1-2 1-0 0-1 0-0 1-0 1-0 3-3
FK CSKA Moscou 2-1 1-0 4-0 0-0 4-3 1-1 2-0 0-0 1-1 1-0 3-1 1-2 4-1 3-1 0-2
FK Dynamo Moscou 2-0 1-1 4-0 0-0 1-1 3-0 3-2 2-2 1-0 4-1 1-1 0-3 3-1 0-0 1-2
Krylia Sovetov Samara 1-0 1-1 3-0 0-1 1-0 0-0 1-2 0-2 2-1 1-1 0-0 2-0 1-3 2-3 0-1
Lokomotiv Moscou 3-0 2-0 2-1 1-0 3-2 3-0 0-1 0-0 0-1 1-1 2-3 1-0 2-1 2-1 0-3
FK Rostov 0-1 2-1 1-0 1-0 1-1 1-2 1-2 0-2 1-0 0-1 1-0 1-1 1-0 0-2 1-3
FK Roubine Kazan 1-0 3-0 0-0 0-1 2-0 3-0 2-0 2-1 2-0 1-0 1-1 1-1 0-0 2-1 2-2
Saturn Ramenskoïe 1-1 2-2 1-0 1-1 3-2 1-1 0-1 0-2 0-0 1-1 0-0 3-1 1-0 1-2 0-1
FK Sibir Novosibirsk 1-2 1-0 2-4 1-4 2-2 4-1 2-2 2-0 2-2 0-1 0-0 0-2 0-2 0-1 2-5
Spartak Moscou 3-0 2-2 3-0 1-2 0-1 0-0 2-1 2-1 0-1 2-1 5-3 0-0 2-1 4-2 1-0
FK Spartak Naltchik 2-1 2-1 1-3 1-1 1-0 1-0 1-1 5-2 1-1 2-0 4-2 0-2 2-1 2-1 2-3
Terek Grozny 2-0 1-0 1-3 0-3 1-1 2-0 0-0 1-1 1-1 2-0 1-1 2-0 1-1 1-0 0-0
Tom Tomsk 1-1 1-0 1-4 0-3 1-0 1-1 1-1 3-1 0-1 2-2 3-2 2-2 1-0 2-1 0-0
Zénith Saint-Pétersbourg 3-0 2-0 2-1 1-3 1-1 0-0 1-0 5-0 2-0 6-1 2-0 1-1 3-1 0-0 2-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Statistiques[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Source: sports.ru

19 buts
14 buts
13 buts
10 buts
9 buts

Classement des passeurs[modifier | modifier le code]

Source: sports.ru

8 passes
7 passes
6 passes

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Premier-Liga Zénith Saint-Pétersbourg
Coupe de Russie
Supercoupe de Russie FK Roubine Kazan


Qualifications européennes 2011-2012
Ligue des champions Qualifiés
Phase de groupes Zénith Saint-Pétersbourg
FK CSKA Moscou
3e tour de qualification pour les non-champions Roubine Kazan
Coupe UEFA Qualifiés
Tour de barrages Spartak Moscou
Lokomotiv Moscou
3e tour de qualification FK Alania Vladikavkaz


Promotions et relégations
Relégués en Pervaja Liga Alania Vladikavkaz
FK Sibir Novosibirsk
Promus de Pervaja Liga FC Kouban Krasnodar
FC Volga Nijni Novgorod

Affluences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Club dissout en fin de saison à cause de ses dettes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Футбол. Россия. Чемпионат России. Премьер-лига. », sur http://stats.sportbox.ru
  2. « Zenit thrash Rostov 5-0 to claim title », ESPN,‎ 17-11-2000
  3. C'est une particularité de la Russie, alors que le championnat se déroule sur l'année civile, la coupe elle suit le même format que les autres coupes européennes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]