Yaya Touré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Touré.
Yaya Touré
Yaya Touré (cropped).jpg
Yaya Touré en 2013.
Situation actuelle
Équipe Drapeau de l'Angleterre Manchester City
Numéro 42
Biographie
Nom Gnégnéri Yaya Touré[1]
Nationalité Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirien
Naissance 13 mai 1983 (31 ans)
Lieu Bouaké, Côte d'Ivoire
Taille 1,89 m (6 2)[2]
Poste Milieu relayeur
Parcours junior
Saisons Club
1996-2001 Drapeau : Côte d'Ivoire ASEC Abidjan
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2001-2004 Drapeau de la Belgique KSK Beveren 070 0(3)
2004-2005 Drapeau de l'Ukraine Metalurg Donetsk 039 0(5)
2005-2006 Drapeau de la Grèce Olympiakos 032 0(3)
2006-2007 Drapeau de la France AS Monaco 027 0(5)
2007-2010 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone 117 0(6)
2010- Drapeau de l'Angleterre Manchester City 210 (61)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2004- Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 96 (19)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 mars 2015

Yaya Touré, né le 13 mai 1983 à Bouaké, est un footballeur international ivoirien qui évolue au poste de milieu relayeur dans le club anglais de Manchester City.

Touré voulait être un attaquant durant sa jeunesse[3], et a évolué en tant que défenseur central à quelques occasions dans sa carrière, notamment lors de la finale de la Ligue des champions 2009, avec Barcelone. Il évolue actuellement en tant que milieu dit "box to box" (milieu relayeur) en club ainsi qu'en sélection, commutant entre une position offensive et une position défensive durant les matchs. Touré débute sa carrière à l'ASEC Mimosas, à 18 ans. Il a été nommé joueur africain de l'année quatre années consécutives, de 2011 à 2014[4],[5].

Ses performances ont attiré l'attention de l'Europe, et il a évolué pour plusieurs clubs dans six pays différents. Touré a joué à Beveren en Belgique, au Metalurg Donetsk en Ukraine, à l'Olympiakos en Grèce et à l'AS Monaco, en France. En 2007, Touré signe à Barcelone, en Espagne. Il y joue plus de 100 matchs et fait partie de l'équipe historique qui a remporté six trophées en 2009[6].

Yaya Touré rejoint Manchester City, en Premier League, avec qui il a marqué un nombre important de buts décisifs, notamment le seul but de la finale de FA Cup 2011. Touré est international ivoirien depuis 2004, et a participé à la première Coupe du monde de son pays en 2006, ainsi qu'en 2010 et en 2014. En 2015, il remporte la première Coupe d'Afrique des nations de sa carrière après avoir perdu deux finales en 2006 et en 2012. Yaya est le petit frère de Kolo Touré, avec qui il a joué à Manchester City entre 2010 et 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Touré rejoint l'académie de l'ASEC Mimosas en 1996 sur recommandation de son mentor Patrick van Reijendam[7]. En 2001, Jean-Marc Guillou, un membre important de l'académie de l'ASEC Mimosas, investit dans le club belge de Beveren avec l'intention d'utiliser l'équipe comme tremplin européen pour les jeunes joueurs ivoiriens[8]. En 2001, Touré fait partie des nombreux joueurs de l'ASEC Mimosas à partir pour Beveren.

Durant l'été 2003, Yaya Touré effectue un essai à Arsenal[9]. Il est titulaire lors d'un match amical face à Barnet le 19 juillet, et joue en tant qu'attaquant de soutien avant d'être replacé comme attaquant de pointe en deuxième période. L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger reconnaît alors le potentiel de Touré, mais a trouvé que son match était moyen. Le match se finit sur le score de 0-0 et la BBC Sport a déclaré que Touré avait "gâché sa copie en manquant la meilleure occasion du match sur un centre de Quincy Owusu-Abeyie"[10]. Wenger souhaite le faire signer mais Touré éprouve des difficulté à obtenir un permis de travail[11]. Impatient, Touré finit par signer pour le club ukrainien Metalurg Donetsk, où il reste un an et demi[12].

Olympiakos[modifier | modifier le code]

Touré rejoint l'Olympiakos en 2005. Durant la saison 2005-2006, le club remporte le doublé alors que Touré participe à 26 des 30 matchs de championnat. Avec le club grecque, il participe pour la première fois à la Ligue des champions, et se fait ainsi connaître en Europe. Après avoir représenté la Côte d'Ivoire pour la Coupe du monde 2006 en Allemagne, il signe à l'AS Monaco en août[13].

AS Monaco[modifier | modifier le code]

Yaya Touré signe un contrat de 3 ans en faveur de l'AS Monaco pour une somme avoisinant les 5,5 millions d'euros[13]. Lors de ses débuts au club monégasque, Touré rencontre des difficultés relationnelles avec son entraîneur László Bölöni, et Yaya se plaint du fait que Bölöni refuse de le faire jouer à son poste de prédilection[14]. Avant-dernier de Ligue 1 après 10 match, l'entraîneur roumain est finalement démis de ses fonctions en octobre[15]. Laurent Banide est engagé comme remplaçant et fait de Touré un atout majeur de la remontée au classement effectuée par le club[16]. Touré termine la saison en ne ratant qu'un seul des matchs sous Banide, marquant 5 buts au total[17].

FC Barcelone[modifier | modifier le code]

Yaya Touré (à gauche) avec le FC Barcelone.

Touré rejoint le FC Barcelone pour 10 millions d'euro[18] et joue son premier match officiel pour le club face au Racing de Santander lors de la première journée de championnat, le 26 août 2007[19]. Il marque son premier but pour les "blaugrana" lors d'un match de Liga face à l'Athletic Bilbao le 2 septembre 2007[20]. Touré termine sa première saison en Espagne en ayant joué 40 matchs et marqué 2 buts toutes compétitions confondues.

Durant la première partie de la saison 2008-2009, le nouvel entraîneur de Barcelone Pep Guardiola préfère Sergio Busquets à Touré dans le rôle de milieu défensif. Lors de la finale de la Ligue des champions 2009 face à Manchester United, il est aligné en défense centrale au côté de Gerard Piqué afin de pallier l'absence du titulaire habituel, et ce malgré le fait qu'il n'a joué qu'à deux occasions à ce poste pour Barcelone[21]. En juin 2010, Barcelone confirme que Touré est libre de quitter le club durant l'été.

Manchester City[modifier | modifier le code]

Yaya Touré (deuxième en partant de la gauche) jouant pour Manchester City en 2012.

Le 2 juin 2010, Touré signe un contrat de cinq ans pour Manchester City pour un transfert s'élevant à 32 millions d'euros, et reçoit le numéro 42, le numéro 24 étant déjà attribué à Patrick Vieira. Yaya rejoint ainsi son grand frère Kolo, qui a signé à Manchester City en 2009 en provenance d'Arsenal. Il effectue ses débuts en Angleterre à White Hart Lane le 14 août, lors d'un match nul face à Tottenham Hotspur[22], et marque son premier but sous ses nouvelles couleurs le 19 septembre face à Wigan Athletic[23].

Sous Roberto Mancini, Touré est placé plus offensivement qu'avec ses clubs précédents, dans un milieu à trois aux côtés de Gareth Barry et Nigel de Jong[24], marquant ainsi bien plus qu'à l'accoutumée. Le 16 avril 2011, lors des demi-finales de la FA Cup face au rival Manchester United, il marque le seul but du match, qualifiant ainsi son équipe en finale de la compétition[25]. Il réédite sa prestation face à Sunderland en marquant le seul but de la finale[26], offrant ainsi au club son premier titre en 35 ans[27]. Grâce à ce but, il parvient à se faire une place dans le folklore du club[28]. Il termine sa première saison en Angleterre avec un record personnel de 10 buts toutes compétitions confondues en 51 matchs.

La saison 2011-2012 débute bien pour Touré. Il joue un rôle important pour Manchester City et l'équipe passe la plus grande partie du championnat en première position. Ses efforts sont récompensés alors qu'il remporte le titre de Joueur africain de l'année 2011, une première pour un milieu de terrain[4]. En janvier, Touré doit manquer le mois entier pour participer à la Coupe d'Afrique des nations 2012 avec la Côte d'Ivoire, manquant notamment un derby face à Manchester United en FA Cup[29].

Le 17 février 2012, après un match de Ligue Europa contre le FC Porto durant lequel les supporters adverses auraient proféré des chants racistes, Touré a avoué son amour pour le football anglais au micro de Sky Sports News en déclarant "C'est pour ça qu'on aime la Premier League, ce genre de choses n'arrive jamais là-bas."[30]

À trois points de Manchester United à trois journées de la fin, City se retrouve obligé de battre les Red Devils afin de prendre la tête du championnat pour un match considéré comme l'un des plus gros chocs de l'histoire de la Premier League[31],[32]. Alors que les Skyblues l'emporte grâce à un but de Vincent Kompany, la prestation de Yaya Touré est décrite comme "dominante" et "magnifique"[33]. Le 6 mai, Touré marque les deux buts d'une victoire 2 à 0 contre Newcastle United, permettant à City de garder la tête du classement à une journée du classement[34]. Lors du dernier match de la saison face à Queens Park Rangers, Touré offre une passe décisive à Pablo Zabaleta pour le but du 1-0 avant de sortir sur blessure à la mi-temps. Son équipe finit par gagner le match 3 à 2 avec un but de Sergio Agüero à la 95e minute et Touré devient ainsi champion d'Angleterre pour la première fois de sa carrière, alors que Manchester City remporte son premier titre de champion en 44 ans[35].

Touré débute la saison 2012-2013 avec un troisième trophée en deux ans avec une victoire lors du Community Shield face à Chelsea. Lors du premier match de Ligue des champions de la saison, face au Real Madrid, il offre une bonne prestation en se montrant dangereux face au but et en donnant une passe décisive à Edin Džeko. Malgré cela, City perd le match 3 à 2 sur un but tardif de Cristiano Ronaldo. Le 20 décembre 2012, il est nommé Joueur africain de l'année pour une deuxième fois consécutive[36]. Lors du mois de janvier 2013, il participe encore une fois à la Coupe d'Afrique des nations, et il marque dès son retour avec Manchester City lors d'une victoire 2-0 face à Chelsea.

Le 4 avril 2013, il signe une prolongation de contrat avec City le liant au club jusqu'en 2017[37],[38]. Le 14 avril, Touré est nommé homme du match après une victoire face à Chelsea en demi-finale de FA Cup[39].

Lors de la saison 2013-2014, Yaya Touré marque un total de 24 buts toutes compétitions confondues. Il marque notamment lors du derby gagné 4 à 1 face à Manchester United et est nommé homme du match à l'issue de la rencontre[40]. Il parvient à convertir des coups francs directes lors de plusieurs rencontres, comme lors de la victoire de Manchester City 7 à 0 contre Norwich City[41]. Avec l'entraîneur Manuel Pellegrini, Touré est promu comme vice-capitaine au club. Il est ainsi régulièrement capitaine durant la saison 2013-2014 en l'absence de Vincent Kompany, qui subit plusieurs blessures au court de la saison[42],[43].

Le 23 octobre 2013, Touré déclare avoir subit des chants racistes de la part des supporters du CSKA Moscou lors du match de Ligue des champions à l'Arena Khimki[44],[45],[46]. Le 2 décembre, Touré est nommé Joueur africain de l'année pour une troisième fois consécutive[47]. Deux jours plus tard, il marque un doublé lors d'une victoire 3 à 2 face à West Bromwich Albion et monte ainsi son total de buts en championnat à 7, battant ainsi son précédent record[48]. Le 2 mars 2014, Touré marque le but égalisateur lors de la finale de la Capital One Cup face à Sunderland[49]. Le match s'est terminé sur le score de 3 buts à 1 pour Manchester City, Touré obtenant ainsi son quatrième trophée avec le club mancunien. Le 22 mars 2014, Touré signe le premier triplé de sa carrière dans une victoire 5 à 0 face à Fulham à l'Etihad Stadium[50].

Le 7 mai, il devient le second milieu de terrain à atteindre les 20 buts en Premier League derrière Frank Lampard[51]. Après un deuxième titre de champion d'Angleterre en trois ans, l'agent de Touré poste sur Twitter que son joueur était devenu malheureux à Manchester à cause du temps que City a pris en 2013 pour lui proposer un nouveau contrat mais aussi car personne au club ne lui avait souhaité un bon anniversaire. Son agent, Dimitri Seluk, a déclaré à la BBC Sport que Touré était "très mécontent" et pourrait quitter Manchester City. Sur Twitter, le joueur ivoirien a d'abord nié les faits avant de poster plus tard "Tout ce que Dimitri a dit est vrai. Il parle pour moi. Je m'expliquerai après la Coupe du monde."[52].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Yaya Touré (à droite) lors d'un match amical face à l'Autriche en 2012.

Yaya Touré est un membre régulier de l'équipe de Côte d'Ivoire depuis ses débuts, en 2004.

À la Coupe du monde 2006, il apparaît pour les Éléphants lors des trois premiers matchs de l'équipe dans la compétition. Pour l'édition 2010, il a à nouveau joué tous les matchs de son équipe, marquant le premier but d'une victoire 3-0 face à la Corée du Nord.

Touré a représenté la Côte d'Ivoire à l'occasion de six Coupes d'Afrique des nations, en 2006, 2008, 2010, 2012, 2013 et 2015. L'équipe a terminé la compétition en tant que finaliste en 2006 et 2012, et Touré a été nommé dans l'équipe du tournoi en 2008 et 2012.

Touré a joué sa troisième Coupe du monde en 2014, jouant en tant que capitaine lors du match d'ouverture face au Japon. Il a été élu homme du match par la FIFA à l'issue de ce match[53].

Touré est capitaine de la sélection ivoirienne lors de la Coupe d'Afrique des nations 2015, succédant à Didier Drogba après que celui-ci ait pris sa retraite internationale. Positionné plus bas sur le terrain qu'à l'accoutumée, il réalise une bonne compétition, distribuant la passe décisive du 2-1 face à l'Algérie en quart de finale et ouvrant le score d'un tir puissant depuis l'extérieur de la surface lors de la demi-finale face à la République démocratique du Congo. Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d'Ivoire lors de la compétition, a déclaré : "Je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent qu'il fait un mauvais tournoi. On voit un Yaya Touré qui se sacrifie pour le collectif, il travaille, oriente le jeu. Il emmène ses coéquipiers"[54]. Lors de la finale face au Ghana, qui se termine sur le score de 0 à 0 après 120 minutes de jeu, Touré convertit son tir au but afin d'aider son équipe à s'adjuger le titre de champion d'Afrique pour la première fois depuis 1992, la séance de tirs au but se terminant sur le score de 9 à 8[55].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Auparavant défenseur[56], Yaya Touré joue principalement en tant que milieu de terrain "box to box", permutant continuellement entre une position offensive et une position défensive en match. Touré est un milieu de terrain complet et polyvalent[57] capable de jouer à plusieurs positions dans le milieu de terrain de son équipe. Il est considéré comme un des meilleurs milieux de terrain de Premier League et du monde[57]. Ses atouts majeurs sont sa vision de jeu et son physique. Il possède une bonne technique balle au pied mais est aussi très habile défensivement grâce à sa capacité à reprendre le ballon à l'opposant avec ses tacles puissants[58],[59]. Il est connu pour sa vitesse, son endurance et sa présence physique, qu'il combine souvent afin d'effectuer de longues courses depuis le rond central jusqu'au but adverse, ce qui lui a valu les surnoms de "train humain" ou de "colosse" à divers reprises[60],[61]. Touré a tendance à monter offensivement en fin de match de manière à débloquer la situation, comme lors de l'avant-dernier match de la saison 2011-2012 contre Newcastle United durant lequel Touré a marqué deux buts tardifs afin de placer Manchester City en première position au classement[62]. Il est aussi capable de marquer des buts grâce à sa puissance de frappe, son jeu de tête, mais aussi son habilité à tirer les penalties et les coups francs[63].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Yaya Touré au 20 janvier 2015[64]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2001-2002 Drapeau de la Belgique KSK Beveren Division 1 28 0 0 - - - - - - - - - - - - - 28 0 0
2002-2003 Drapeau de la Belgique KSK Beveren Division 1 30 3 1 - - - - - - - - - - - - - 30 3 1
2003-2004 Drapeau de la Belgique KSK Beveren Division 1 12 0 1 - - - - - - - - - - - - - 12 0 1
Sous-total 70 3 2 - - - - - - - - - - - - - 70 3 2
2003-2004 Drapeau de l'Ukraine Metalurg Donetsk Premier-liga 11 1 0 - - - - - - - - - - 1 0 0 12 1 0
2004-2005 Drapeau de l'Ukraine Metalurg Donetsk Premier-liga 22 2 0 2 1 0 - - - C3 4 1 0 1 0 0 29 4 0
Sous-total 33 3 0 2 1 0 - - - - 4 1 0 2 0 0 41 5 0
2005-2006 Drapeau de la Grèce Olympiakos Superleague Elláda 26 3 0 - - - - - - C3 6 0 0 15 1 0 47 4 0
Sous-total 26 3 0 - - - - - - - 6 0 0 15 1 0 47 4 0
2006-2007 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 27 5 5 - - - - - - - - - - 3 1 2 30 6 7
Sous-total 27 5 5 - - - - - - - - - - 3 1 2 30 6 7
2007-2008 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Liga 26 1 0 2 0 0 - - - C1 12 1 0 11 1 1 51 3 1
2008-2009 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Liga 25 2 1 5 1 0 - - - C1 10 0 0 7 1 0 47 4 1
2009-2010 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Liga 23 1 1 6 0 0 - - - C1 8 0 1 15 2 1 52 3 3
Sous-total 74 4 2 13 1 0 - - - - 30 1 1 33 4 2 150 10 5
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 35 6 3 8 3 1 - - - C3 8 1 0 4 1 0 55 11 4
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 32 6 6 1 0 0 - - - C1+C3 6+3 3+0 0+3 10 3 3 52 12 12
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 32 6 3 5 2 0 - - - C1 5 1 1 11 6 1 53 15 5
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 35 20 9 7 3 3 - - - C1 7 1 0 7 0 1 56 24 13
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 22 7 1 4 1 0 - - - C1 5 1 0 14 3 1 45 12 2
Sous-total 158 45 22 25 9 4 - - - - 34 7 4 45 13 6 262 74 36
Total sur la carrière 387 63 31 40 11 4 - - - - 74 9 5 98 19 10 599 102 50

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Yaya Touré avec la Côte d'Ivoire.

Le score en gras est celui de la Côte d'Ivoire[65].

But Date Stade, ville, pays Adversaire Résultat Match, compétition
1er
24 janvier 2006
Stade international du Caire, Caire, Égypte
Drapeau : Libye Libye
V 2-1
Coupe d'Afrique des nations 2006
2e
3 juin 2007
Stade de Bouaké, Bouaké, Côte d'Ivoire
Drapeau : Madagascar Madagascar
V 5-0
Éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2008
3e
25 janvier 2008
Essipong Sports Stadium, Sekondi-Takoradi, Ghana
Drapeau : Bénin Bénin
V 4-1
4e
20 juin 2009
Stade du 4-Août, Ouagadougou, Burkina Faso
Drapeau : Burkina Faso Burkina Faso
V 3-2
Éliminatoires de la Coupe du monde 2010
5e
5 septembre 2009
Stade Félix-Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d'Ivoire
Drapeau : Burkina Faso Burkina Faso
V 5-0
6e
25 juin 2010
Stade Mbombela, Nelspruit, Afrique du Sud
Drapeau : Corée du Nord Corée du Nord
V 3-0
Coupe du monde 2010
7e
4 septembre 2010
Stade Félix-Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d'Ivoire
Drapeau : Rwanda Rwanda
V 3-0
Éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2012
8e
10 août 2011
Stade de Genève, Genève, Suisse
Drapeau : Israël Israël
V 4-3
Match amical
9e
9 octobre 2011
Stade Félix-Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d'Ivoire
Drapeau : Burundi Burundi
V 2-1
Éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2012
10e
4 février 2012
Nuevo Estadio de Malabo, Malabo, Guinée équatoriale
Drapeau : Guinée équatoriale Guinée équatoriale
V 2-1
Coupe d'Afrique des nations 2012
11e
22 janvier 2013
Stade Royal Bafokeng, Rustenburg, Afrique du Sud
Drapeau : Togo Togo
V 2-1
Coupe d'Afrique des nations 2013
12e
26 janvier 2013
Stade Royal Bafokeng, Rustenburg, Afrique du Sud
Drapeau : Tunisie Tunisie
V 3-0
13e
23 mars 2013
Stade Félix-Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d'Ivoire
Drapeau : Gambie Gambie
V 3-0
Éliminatoires de la Coupe du monde 2014
14e
8 juin 2013
Independance Stadium, Bakau, Gambie
Drapeau : Gambie Gambie
V 5-0
15e
16 juin 2013
Benjamin Mkapa National Stadium, Dar es Salam, Tanzanie
Drapeau : Tanzanie Tanzanie
V 4-2
16e
17e
10 septembre 2014
Stade Ahmadou Ahidjo, Yaoundé, Cameroun
Drapeau : Cameroun Cameroun
D 1-4
Éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015
18e
15 octobre 2014
Stade Félix-Houphouët-Boigny, Abidjan, Côte d'Ivoire
Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo
D 3-4
Éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015
19e
4 février 2015
Stade Nkoantoma, Bata, Guinée équatoriale
Drapeau : République démocratique du Congo RD Congo
V 3-1
Coupe d'Afrique des nations 2015

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Touré gagne les premiers titres de sa carrière sous les couleurs de l'Olympiakos le Pirée, en remportant la coupe de Grèce ainsi que le championnat de Grèce lors de la saison 2005-2006[66]. Lors de son passage au FC Barcelone, il étoffe largement son palmarès en remportant un sextuplé inédit sur l'ensemble de l'année 2009. Le sextuplé comprend la Ligue des champions, le championnat d'Espagne, la coupe d'Espagne, la coupe du monde des clubs ainsi que la Supercoupe d'Espagne et la Supercoupe de l'UEFA[67]. Le FC Barcelone remporte également le championnat lors de la saison 2009-2010[68]. Transféré en Angleterre en juin 2010, Touré remporte son premier titre avec Manchester City dès sa première saison en mettant la main sur la FA Cup 2011[69]. En 2012, il aide le club mancunien à remporter son premier titre de champion d'Angleterre en 44 ans[70]. Pour la saison 2012-2013, Manchester City s'impose face à Chelsea lors du Community Shield 2012 et perd la finale de la FA Cup 2013 aux dépens de Wigan Athletic[71]. En 2014, Touré remporte un deuxième titre de champion d'Angleterre en trois ans, et gagne au passage la Capital One Cup[72].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Après avoir été finaliste de la Coupe d'Afrique des nations à deux occasions avec la Côte d'Ivoire, en 2006 et en 2012[73],[74], Touré remporte son premier titre international en 2015, après avoir battu le Ghana en finale de la Coupe d'Afrique des nations 2015.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Meilleur joueur ivoirien de l'année : 2008 et 2009.
  • Joueur africain de l'année : 2011[75], 2012[76], 2013 et 2014[77].
  • Membre de l'équipe type de Premier League : 2012 et 2014.
  • Nommé dans la liste des 23 meilleurs joueurs pour le ballon d'or 2012.
  • Nommé dans la liste des 23 meilleurs joueurs pour le ballon d'or 2014.

Récompenses extra-sportives[modifier | modifier le code]

Touré a été nominé pour le prix de personnalité africaine de l'année lors des MTV Africa Music Awards 2014[78]. En juillet 2014, Touré est nominé au Prix de Divertissement au Future Africa Awards[79].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Yaya Touré est un musulman pratiquant. Après un match de championnat face à Newcastle United, il refuse le verre de champagne traditionnel offert à l'homme du match en accord avec ses convictions religieuses[80],[81]. Après cela, la Premier League a introduit un verre d'eau de rose et une boisson à la grenade comme alternative pour les joueurs musulmans[82].

Yaya Touré est le petit frère du joueur de Liverpool Kolo Touré et le grand frère d'Ibrahim Touré, décédé le 19 juin 2014 après un court combat contre un cancer[83],[84]. Il a également quatre autres frères et deux sœurs.

En octobre 2013, Touré rejoint une campagne luttant contre le braconnage d'éléphants, devenant un ambassadeur de bonne volonté pour le programme environnemental des nations unies[85].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) FIFA Club World Cup UAE 2009 presented by Toyota: List of Players (PDF), FIFA, 1er décembre 2009
  2. (en) Yaya Touré, Manchester City
  3. (en) Yaya Touré, FourFourTwo
  4. a et b (en) Toure crowned African Player of the Year 2011, CAF Online, 22 décembre 2011
  5. (en) Manchester City’s Yaya Touré named African Player of the Year once more, The Guardian, 8 janvier 2015
  6. Le record du Barça, lequipe.fr, 30 décembre 2009
  7. (en) Yaya Gnégnéri Toure, All Africa, 4 mai 2010
  8. (en) Belgium – African player trade, When Saturday Comes, janvier 2005
  9. (en) Ivorian gamble failed to pay off for Beveren, When Saturday Comes
  10. (en) Wenger: Barnet 0–0 Arsenal, BBC Sport, 19 juillet 2003
  11. (en) Wenger: Passport stopped Yaya Toure signing for Arsenal, Sport.co.uk
  12. (en) Yaya Toure was average and impatient at Arsenal, says Arsene Wenger, Metro.co.uk, 20 avril 2012
  13. a et b (en) Yaya Toure agrees Monaco move, BBC Sport, 15 août 2006
  14. (en) Yaya Touré glad Boloni's gone, Skysport, 24 octobre 2007
  15. (en) Monaco part company with coach Boloni, 23 octobre 2006, ESPN
  16. (en) Yaya Touré a medal professional, FIFA, 20 décembre 2006
  17. (en) Yaya Toure, the rock of Monaco, FIFA, 20 décembre 2006
  18. (en) Barcelona keep spending to snap up Yaya Touré from Monaco, The Guardian, 26 juin 2007
  19. (en) Racing Santander 0–0 Barcelona, ESPN Soccernet, 26 août 2007
  20. (en) Report: Barcelona v Athletic Bilbao – Spanish Primera División – ESPN FC, ESPN, 2 septembre 2007
  21. (en) Line-ups, UEFA, 27 mai 2009
  22. (en) Tottenham Hotspur 0 – 0 Manchester City, ESPN, 14 août 2010
  23. (en) Wigan 0 Manchester City 2: Carlos Tevez shows City how to beat Wigan, Mail Online, 19 septembre 2010
  24. (en) Manchester City v Liverpool - as it happened, The Guardian, 23 août 2010
  25. (en) Man City 1 – 0 Man Utd, BBC Sport, 16 avril 2011
  26. (en) Man City 1–0 Stoke: Toure wins FA Cup, Goal.com, 14 mai 2011
  27. (en) FA Cup final: Manchester City 1 Stoke City 0 match report, The Daily Telegraph, 14 mai 2011
  28. (en) Manchester City midfielder Yaya Touré enters folklore with FA Cup final winner against Stoke City, The Daily Telegraph, 15 mai 2011
  29. (en) Kolo & Yaya Toure will miss Manchester City FA Cup tie, BBC Sport, 5 janvier 2012
  30. (en) Manchester City report 'racist' chants from Porto fans, BBC Sport, 17 février
  31. (en) The biggest Manchester derby ever, 30 avril 2012
  32. (en) Massive Manchester derby to guide destiny of title, ESPN, 27 avril 2012
  33. (en) Ivory Coast's Yaya Toure 'key' to City victory, BBC Sport, 1er mai 2012
  34. (en) Report: Newcastle United v Manchester City – Barclays Premier League, ESPN
  35. (en) Manchester City 3 Queens Park Rangers 2: match report, The Daily Telegraph, 13 mai 2012
  36. (en) Toure wins his second African Player of the Year, CAF, 20 décembre 2012
  37. (en) Yaya Touré signs new deal at City, Site officiel de Manchester City, 4 avril 2013
  38. (en) Yes to Yaya!, Daily Mail, 4 avril 2013
  39. (en) Yaya Toure: I was right to stay at Man City, ESPN, 15 avril 2013
  40. (en) Yaya Touré a true force in Manchester City derby win over United, The National, 22 septembre 2013
  41. (en) Manchester City - Norwich City, BBC Sport, 2 novembre 2013
  42. (en) Yaya denies he is unhappy at City, ESPN, 14 novembre 2013
  43. (en) Yaya Touré hoping to help Manchester City make history, BSkyB, 1er décembre 2013
  44. (en) UEFA to investigate Toure racist abuse at Moscow, ESPN, 24 octobre 2013
  45. (en) Uefa charges CSKA Moscow over Yaya Touré racist abuse claims, The Guardian, 25 octobre 2013
  46. (en) CSKA Moscow charged with 'racist behaviour' over Yaya Touré chants, The Guardian, 25 octobre 2013
  47. (en) Yaya Toure named 2013 BBC African Footballer of the Year, BBC, 2 décembre 2013
  48. (en) West Brom 2 3 Man City, BBC Sport, 4 décembre 2013
  49. (en) Toure and Nasri shatter Sunderland dream, ESPN, 2 mars 2014
  50. (en) Man City 5–0 Fulham: Toure nets hat-trick to thrash ten-man visitors as Pellegrini's side maintain title challenge, Daily Mail, 22 mars 2014
  51. (en) Manchester City 4–0 Aston Villa, BBC, 7 mai 2014
  52. (en) Yaya Touré transfer birthday cake snub will be blocked by Manchester City, BBC Sport, 7 mai 2014
  53. (en) Côte d'Ivoire 2-1 Japan, FIFA, 15 juin 2014
  54. CAN 2015, Côte d'Ivoire : Yaya Touré, le sacrifice du capitaine, Eurosport, 7 février 2015
  55. CAN 2015 : La Côte d'Ivoire bat le Ghana en finale aux tirs au but (0-0, 9-8), Eurosport, 8 février 2015
  56. (en) Manchester United v Barcelona: Yaya Toure is Barca's unlikely defender, The Telegraph
  57. a et b (en) Mata singles out 'complete midfielder' Toure ahead of crunch FA Cup semi-final clash, The Daily Mail
  58. (en) Yaya Touré, ESPN
  59. (en) Yaya Touré, FourFourTwo, 20 janvier 2012
  60. (en) What an engine! Redknapp told you Toure would keep City on track, Daily Mail, 6 mai 2012
  61. (en) Yaya Touré, the Manchester City colossus, proves worth every penny, The Guardian, 6 mai 2012
  62. (en) Mancini’s switch puts City close to the title, Zonal Marking, 6 mai 2012
  63. (en) FourFourTwo's Best 100 Football Players in the World 2014: 20-11, FourFourTwo, 2 décembre 2014
  64. Statistiques de Yaya Touré sur footballdatabase.eu
  65. (en) Yaya Touré, national-football-teams.com
  66. Olympiakos Piräus » Cadre 2005/2006 Monde du foot
  67. Le record du Barça, L'Equipe, 30 décembre 2009
  68. Le FC Barcelone conserve sa couronne de champion, RFI, 16 mai 2010
  69. (en) The FA Cup 2010-2011, The FA
  70. Manchester City champion d'Angleterre, L'Equipe, 13 mai 2012
  71. FA Cup, Finale : Wigan s'impose aux dépens de Manchester City (0-1), Eurosport, 11 mai 2013
  72. Manchester City retrouve le trône de roi d'Angleterre, Le Monde, 11 mai 2014
  73. Côte d’Ivoire - Egypte, CAM Foot, 10 février 2006
  74. Zambie-Côte d`Ivoire, @bidj@n.net, 12 février 2012
  75. « Yaya Touré meilleur africain en 2011 », sur lequipe.fr,‎ 22 décembre 2011 (consulté le 22 décembre 2011)
  76. « Yaya Touré joueur de l'année », sur lequipe.fr,‎ 20 décembre 2012 (consulté le 21 décembre 2012)
  77. « Yaya Touré joueur de l'année », sur lequipe.fr,‎ 08 janvier 2015 (consulté le 08 janvier 2015)
  78. (en) Mafikizolo, Uhuru, Davido lead nominations for MTV Africa Music Awards, Sowetan LIVE
  79. (en) Yaya Toure, Ice Prince, Davido Shortlisted For 2014 Future Africa Awards, Prenium Times, 25 juillet 2014
  80. (en) Not for me! Yaya Toure turns down man-of-the-match champagne on religious grounds, Daily Mail, 6 mai 2012
  81. (en) From barefoot kid to football colossus, how Yaya Toure became the biggest beat, Daily Mail, 9 mai 2012
  82. (en) Man of the match? Here's your rosewater and pomegranate: Premier League offers non-alcoholic alternative to champagne to avoid offending Muslim players, Daily Mail, 26 août 2012
  83. (en) World Cup – Ibrahim Toure, brother of Yaya and Kolo, dies aged 28, Eurosport
  84. Les frères Touré en deuil, Fédération ivoirienne de Football, 19 juin 2014
  85. (en) Yaya Toure joins UN campaign to save elephants, BBC News, 19 octobre 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :