Major League Soccer 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Major League Soccer
Saison 2010

Généralités
Sport football (soccer)
Organisateur(s) Major League Soccer
Édition 15e
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Date Saison régulière :
25 mars au 24 octobre 2010
Séries éliminatoires :
28 octobre au 21 novembre 2010
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Participants 16 franchises
Épreuves 240 matchs + séries éliminatoires
Affluence 4.002.053 spectateurs soit 16.675 de moyenne (saison régulière)[1]
Site(s) Finale au BMO Field de Toronto
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Rapids du Colorado
Finaliste FC Dallas
Meilleur joueur Saison régulière :
Drapeau de la Colombie David Ferreira
Finale :
Drapeau : États-Unis Conor Casey
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski (18 buts)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau des États-Unis Landon Donovan (16 passes)

Navigation

La Major league Soccer 2010 est la 15e saison de la Major League Soccer, le championnat professionnel de football (soccer) d'Amérique du Nord. L'Union de Philadelphie devient la 16e franchise à participer à la MLS et rejoint la Conférence Est.

La saison régulière débute le 25 mars et se termine le 24 octobre. Les play-offs ont lieu du 28 octobre au 21 novembre 2010.

Quatre places qualificatives pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2011-2012 sont attribuées au vainqueur du Supporters' Shield, aux finalistes du championnat et au vainqueur de la Coupe des États-Unis de soccer.

Les Rapids du Colorado enlèvent leur premier titre en disposant 2-1 a.p. du FC Dallas au BMO Field de Toronto, pour la première finale de l'histoire disputée hors des États-Unis[2].

Les 16 franchises participantes[modifier | modifier le code]

Carte[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Fire de Chicago Chivas USA Rapids du Colorado Crew de Columbus
Toyota Park The Home Depot Center Dick's Sporting Goods Park Columbus Crew Stadium
Capacité : 20 000 Capacité : 27 000 Capacité : 19 680 Capacité : 20 455
Toyota Park interior (by night).jpg HomeDepotCenter1.jpg Dick's Park.jpg Columbus crew stadium mls allstars 2005.jpg
D.C. United FC Dallas Wizards de Kansas City Dynamo de Houston
RFK Memorial Stadium Pizza Hut Park CommunityAmerica Ballpark Robertson Stadium
Capacité : 45 596 Capacité : 21 193 Capacité : 10 385 Capacité : 32 350
Rfkstadium.png Pizza Hut Park 2006 MLS Cup.jpg CommunityAmerica Ballpark1.JPG 2008 Houston Cougars vs Southern Jaguars at Robertson Stadium.jpg
Galaxy de Los Angeles Revolution de la Nouvelle-Angleterre Union de Philadelphie Red Bulls de New York
The Home Depot Center Gillette Stadium PPL Park Red Bull Arena
Capacité : 27 000 Capacité : 68 756 Capacité : 18 500 Capacité : 25 189
HomeDepotCenter1.jpg Gillette Dec 08.jpg PPL Park Interior from the Southwest Stands 2010.10.02.jpg Red Bull Arena ESC.jpg
Real Salt Lake Earthquakes de San José Sounders FC de Seattle Toronto FC
Rio Tinto Stadium Buck Shaw Stadium Qwest Field BMO Field
Capacité : 20 008 Capacité : 10 300 Capacité : 35 700 Capacité : 21 800
Rio Tinto Stadium panorama.jpg BuckShaw5308.jpg Qwest seattle sounders pregame.jpg West-stand-bmo-field.jpg

Entraîneurs et capitaines[modifier | modifier le code]

Équipe Entraîneur1 Capitaine
Fire de Chicago Drapeau du Mexique de los Cobos, CarlosCarlos de los Cobos (en) Drapeau des États-Unis McBride, BrianBrian McBride
Chivas USA Drapeau des États-Unis Vasquez, MartinMartin Vasquez (en) Drapeau des États-Unis Bornstein, JonathanJonathan Bornstein
Rapids du Colorado Drapeau de l'Angleterre Smith, GaryGary Smith (en) Drapeau des États-Unis Mastroeni, PabloPablo Mastroeni
Crew de Columbus Drapeau de la Pologne Warzycha, RobertRobert Warzycha Drapeau des États-Unis Hejduk, FrankieFrankie Hejduk
D.C. United Drapeau des États-Unis Onalfo, CurtCurt Onalfo (en)(04/08/10)
Drapeau des États-Unis Olsen, BenBen Olsen [3]
Drapeau de la Bolivie Moreno, JaimeJaime Moreno
FC Dallas Drapeau des États-Unis Hyndman, SchellasSchellas Hyndman (en) Drapeau des États-Unis Hernandez, DanielDaniel Hernández (en)
Wizards de Kansas City Drapeau des États-Unis Vermes, PeterPeter Vermes Drapeau des États-Unis Arnaud, DavyDavy Arnaud
Dynamo de Houston Drapeau des États-Unis Kinnear, DominicDominic Kinnear Drapeau des États-Unis Ching, BrianBrian Ching
Galaxy de Los Angeles Drapeau des États-Unis Arena, BruceBruce Arena Drapeau des États-Unis Donovan, LandonLandon Donovan
Revolution de la Nouvelle-Angleterre Drapeau : Écosse Nicol, SteveSteve Nicol Drapeau de Grenade Joseph, ShalrieShalrie Joseph
Union de Philadelphie Drapeau de la Pologne Nowak, PiotrPiotr Nowak Drapeau des États-Unis Califf, DannyDanny Califf
Red Bulls de New York Drapeau de la Suède Backe, HansHans Backe Drapeau de la Colombie Angel, Juan PabloJuan Pablo Ángel
Real Salt Lake Drapeau des États-Unis Kreis, JasonJason Kreis Drapeau des États-Unis Beckerman, KyleKyle Beckerman
Earthquakes de San José Drapeau du Canada Yallop, FrankFrank Yallop Drapeau des États-Unis Corrales, RamiroRamiro Corrales
Sounders FC de Seattle Drapeau de l'Allemagne Schmid, SigiSigi Schmid Drapeau des États-Unis Keller, KaseyKasey Keller
Toronto FC Drapeau des États-Unis Preki (14/09/10)
Drapeau du Canada Dasovic, NickNick Dasovic (en) [4]
Drapeau du Canada De Rosario, DwayneDwayne De Rosario

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

  • Les 16 équipes sont réparties en 2 conférences : Conférence Ouest (8 équipes) et la Conférence Est (8 équipes).
  • Toutes les équipes se rencontrent deux fois.
  • La victoire vaut 3 points, le match nul rapporte 1 point et la défaite ne rapporte aucun point.
  • Les 2 meilleures équipes de chaque conférence sont qualifiés pour les 1/2 finales de conférence. Elles sont accompagnées par les 4 meilleures équipes restantes toutes conférences confondues. Ainsi, une équipe peut se retrouver dans la conférence opposée à celle où elle participe comme le Real Salt Lake en 2009.

En cas d'égalité :

  1. Points pris dans les confrontations directes
  2. Différence de buts générale
  3. Nombre de buts marqués
  4. Ces 3 premiers critères seulement appliqués aux matchs à l'extérieur
  5. Ces 3 premiers critères seulement appliqués aux matchs à domicile
  6. Meilleur classement du fair-play
  7. Tirage à la pièce[5]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classements des conférences Ouest et Est[modifier | modifier le code]

Conférence Ouest
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Galaxy de Los Angeles 59 30 18 5 7 44 26 +18
2 Real Salt Lake T 56 30 15 11 4 45 20 +25
3 FC Dallas 50 30 12 14 4 42 28 +14
4 Sounders FC de Seattle C 48 30 14 6 10 39 35 +4
5 Rapids du Colorado 46 30 12 10 8 44 32 +12
6 Earthquakes de San José 46 30 13 7 10 34 33 +1
7 Dynamo de Houston 33 30 9 6 15 40 49 -9
8 Chivas USA 28 30 8 4 18 31 45 -14
Conférence Est
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Red Bulls de New York 51 30 15 6 9 38 29 +9
2 Crew de Columbus 50 30 14 8 8 40 34 +6
3 Wizards de Kansas City 39 30 11 6 13 36 35 +1
4 Fire de Chicago 36 30 9 9 12 37 38 -1
5 Toronto FC 35 30 9 8 13 33 41 -8
6 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 32 30 9 5 16 32 50 -18
7 Union de Philadelphie 31 30 8 7 15 35 49 -14
8 D.C. United 22 30 6 4 20 21 47 -26

Classement général[modifier | modifier le code]

Le Toronto FC étant une franchise canadienne, elle ne dispute pas la Coupe des États-Unis de soccer et ne peut se qualifier pour la Ligue des champions de la CONCACAF qu'à travers le Championnat canadien.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Galaxy de Los Angeles 59 30 18 5 7 44 26 +18
2 Real Salt Lake T 56 30 15 11 4 45 20 +25
3 Red Bulls de New York 51 30 15 6 9 38 29 +9
4 FC Dallas 50 30 12 14 4 42 28 +14
5 Crew de Columbus 50 30 14 8 8 40 34 +6
6 Sounders FC de Seattle C 48 30 14 6 10 39 35 +4
7 Rapids du Colorado 46 30 12 10 8 44 32 +12
8 Earthquakes de San José 46 30 13 7 10 34 33 +1
9 Wizards de Kansas City 39 30 11 6 13 36 35 +1
10 Fire de Chicago 36 30 9 9 12 37 38 -1
11 Toronto FC 35 30 9 8 13 33 41 -8
12 Dynamo de Houston 33 30 9 6 15 40 49 -9
13 Revolution de la Nouvelle-Angleterre 32 30 9 5 16 32 50 -18
14 Union de Philadelphie 31 30 8 7 15 35 49 -14
15 Chivas USA 28 30 8 4 18 31 45 -14
16 D.C. United 22 30 6 4 20 21 47 -26

Resultats[modifier | modifier le code]

Par club[modifier | modifier le code]

Légende :
Fire de Chicago - CHI • Chivas USA - CHV • Rapids du Colorado - COL • Crew de Columbus - CLB • D.C. United - DC
FC Dallas - FCD • Dynamo de Houston - HOU • Wizards de Kansas City - KC • Galaxy de Los Angeles - LA
Revolution de la Nouvelle-Angleterre - N-A • Red Bulls de New York - NY • Union de Philadelphie - PHI • Real Salt Lake - RSL
Earthquakes de San José - SJ • Sounders FC de Seattle - SEA • Toronto FC - TOR
Victoire * Défaite * Nul * Domicile
Club Match
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
Fire de Chicago NY COL SJ DC HOU CHV TOR KC DAL PHI COL N-A CLB RSL LA NY N-A HOU SEA LA TOR PHI RSL SEA SJ DAL CLB KC DC CHV
0-1 2-2 1-2 2-0 2-0 1-1 1-4 2-2 1-1 2-1 2-2 1-0 1-2 0-1 3-2 0-0 2-1 3-4 1-2 1-1 0-0 0-1 0-1 0-1 3-0 0-3 2-0 0-2 0-0 4-1
C.D. Chivas USA COL LA NY HOU SJ CHI N-A HOU CLB RSL DC NY DAL PHI KC RSL CLB TOR SEA DAL DC COL N-A KC PHI LA TOR SEA SJ CHI
0-1 0-2 2-0 0-3 3-2 1-1 4-0 0-2 0-1 1-2 2-3 0-1 1-2 1-1 2-0 1-1 3-1 1-2 0-0 0-1 1-0 0-3 2-0 0-2 0-3 1-2 3-0 1-2 0-3 1-4
Rapids du Colorado CHV CHI KC TOR N-A SJ LA DC SEA CLB CHI HOU NY TOR KC SEA DAL SJ PHI CLB HOU CHV NY N-A RSL PHI DC DAL LA RSL
1-0 2-2 0-1 3-1 2-1 0-1 0-1 1-0 1-0 1-0 2-2 2-2 1-1 0-1 1-1 1-2 1-1 1-0 1-1 1-3 3-0 3-0 1-3 3-0 1-1 4-1 0-1 2-2 3-1 2-2
Crew de Columbus TOR DAL RSL SEA N-A CHV NY KC LA SJ COL DC CHI HOU KC NY HOU CHV PHI RSL COL DAL DC LA SEA N-A SJ CHI TOR PHI
2-0 2-2 1-0 1-1 3-2 1-0 3-1 1-0 0-2 2-2 0-1 2-0 2-1 0-0 0-1 2-0 3-0 1-3 2-1 0-2 3-1 0-0 1-0 1-3 0-4 2-2 0-0 0-2 2-2 3-1
D.C. United KC N-A PHI CHI NY KC DAL COL HOU CHV RSL SEA CLB SJ NY SEA LA RSL N-A DAL PHI CHV CLB TOR LA HOU COL SJ CHI TOR
0-4 0-2 2-3 0-2 0-2 2-1 0-1 0-1 0-2 3-2 0-0 3-2 0-2 1-1 0-0 0-1 1-2 0-3 0-1 1-3 2-0 0-1 0-1 1-0 1-2 1-3 1-0 0-2 0-0 2-3
FC Dallas HOU CLB NY SEA N-A HOU DC PHI LA CHI SJ CHV KC SEA RSL TOR COL PHI DC CHV CLB TOR SJ NY N-A KC CHI COL RSL LA
1-1 2-2 1-2 2-2 1-1 1-0 1-0 1-1 0-1 1-1 2-0 2-1 1-0 1-1 2-0 1-1 1-1 3-1 3-1 1-0 0-0 1-0 0-0 2-2 2-2 3-1 3-0 2-2 0-2 1-2
Dynamo de Houston DAL RSL LA CHV CHI KC DAL CHV RSL DC PHI NY LA COL TOR CLB CLB NY SEA N-A CHI COL SJ KC TOR DC PHI N-A SJ SEA
1-1 2-1 0-2 3-0 0-2 3-0 0-1 2-0 1-3 2-0 2-3 1-2 1-4 2-2 1-1 0-0 0-3 2-2 0-2 0-1 4-3 0-3 1-2 1-2 3-4 3-1 1-1 1-2 1-0 2-1
Wizards de Kansas City DC COL SEA LA HOU DC CHI CLB RSL TOR PHI NY DAL CHV CLB COL TOR RSL SJ N-A LA PHI HOU CHV DAL NY SEA CHI N-A SJ
4-0 1-0 0-1 0-0 0-3 1-2 2-2 0-1 1-4 0-0 2-0 0-3 0-1 0-2 1-0 1-1 1-0 1-1 0-1 4-1 2-0 1-1 2-0 4-3 1-3 0-1 1-2 2-0 0-1 4-1
Galaxy de Los Angeles N-A CHV HOU RSL KC PHI COL SEA TOR FCD CLB HOU RSL TOR SEA N-A DC SJ CHI NY SJ KC CHI CLB DC NY CHV PHI COL DAL
1-0 2-0 2-0 2-1 0-0 3-1 1-0 4-0 0-0 1-0 2-0 4-1 0-1 0-0 3-1 0-2 2-1 2-2 2-3 1-0 0-1 0-2 1-1 3-1 2-1 0-2 2-1 1-0 1-3 2-1
Revolution de la Nouvelle-Angleterre LA DC TOR SJ COL DAL CHV CLB SJ TOR NY SEA CHI RSL LA PHI DC HOU CHI KC PHI SEA CHV COL DAL CLB RSL HOU KC NY
0-1 2-0 4-1 0-2 1-2 1-1 0-4 2-3 0-0 0-1 3-2 0-3 0-1 0-5 2-0 1-1 1-0 1-0 1-2 1-4 1-2 3-1 0-2 0-3 2-2 2-2 1-2 2-1 1-0 0-2
Red Bulls de New York CHI SEA CHV DAL PHI DC SJ SEA CLB N-A HOU CHV KC COL DC CLB HOU CHI TOR LA TOR SJ RSL COL DAL LA KC RSL PHI N-A
1-0 1-0 0-2 2-1 2-1 2-0 0-4 0-1 1-3 2-3 2-1 1-0 3-0 1-1 0-0 0-2 2-2 0-0 1-0 0-1 4-1 2-0 0-1 3-1 2-2 2-0 1-0 0-0 1-2 2-0
Union de Philadelphie SEA DC TOR NY LA RSL DAL HOU CHI KC SEA CHV SJ TOR N-A CLB DAL RSL COL DCU N-A KC CHI SJ CHV COL HOU LA NY CLB
0-2 3-2 1-2 1-2 1-3 0-3 1-1 3-2 1-2 0-2 3-1 1-1 1-2 2-1 1-1 1-2 1-3 1-1 1-1 0-2 2-1 1-1 1-0 0-1 3-0 1-4 1-1 0-1 2-1 1-3
Real Salt Lake SJ HOU SEA LA CLB TOR PHI HOU CHV KC DC LA SJ N-A CHI FCD CHV DC KC PHI CLB TOR NY SEA CHI COL N-A NY DAL COL
3-0 1-2 2-2 1-2 0-1 2-1 3-0 3-1 2-1 4-1 0-0 1-0 0-0 5-0 1-0 0-2 1-1 3-0 1-1 1-1 2-0 0-0 1-0 0-0 1-0 1-1 2-1 0-0 2-0 2-2
Earthquakes de San José RSL CHI N-A CHV COL NY N-A SEA TOR CLB DAL RSL DC PHI LA SEA COL KC LA NY HOU DAL PHI TOR CHI CLB DC HOU CHV KC
0-3 2-1 2-0 2-3 1-0 4-0 0-0 1-0 1-3 2-2 0-2 0-0 1-1 2-1 2-2 0-1 0-1 1-0 1-0 0-2 2-1 0-0 1-0 3-2 0-3 0-0 2-0 0-1 3-0 1-4
Sounders FC de Seattle PHI NY RSL KC DAL TOR CLB LA NY SJ COL N-A DC PHI LA DAL DC COL SJ HOU CHV CHI N-A RSL CLB CHI TOR KC CHV HOU
2-0 0-1 2-2 1-0 2-2 0-2 1-1 0-4 1-0 0-1 0-1 3-0 2-3 1-3 1-3 1-1 1-0 2-1 1-0 2-0 0-0 1-2 1-3 0-0 4-0 1-0 3-2 2-1 2-1 1-2
Toronto FC CLB N-A PHI COL SEA RSL CHI LA N-A SJ KC LA HOU COL PHI DAL KC CHV NY NY RSL DAL CHI DC HOU SJ SEA CHV CLB DC
0-2 1-4 2-1 1-3 2-0 1-2 4-1 0-0 1-0 3-1 0-0 0-0 1-1 1-0 1-2 1-1 0-1 2-1 0-1 1-4 0-0 0-1 0-0 0-1 2-1 2-3 2-3 0-3 2-2 3-2

Tableau général[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 25 octobre 2010
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) CHIC CHIV COLO COLU DCU FCD HOU KAN LA N.-A. NY PHI RSL SJ SEA TOR
Fire de Chicago 1-1 2-2 0-2 0-0 1-1 2-0 0-2 1-1 2-1 0-0 2-1 0-1 1-2 0-1 0-0
C.D. Chivas USA 1-4 0-1 3-1 1-0 1-2 0-2 0-2 1-2 2-0 2-0 1-1 1-2 3-2 0-0 3-0
Rapids du Colorado 2-2 3-0 1-0 0-1 1-1 3-0 1-1 0-1 3-0 1-1 4-1 2-2 1-0 1-0 3-1
Crew de Columbus 2-1 1-0 3-1 2-0 0-0 3-0 0-1 0-2 3-2 2-0 3-1 1-0 0-0 0-4 2-0
D.C. United 0-2 3-2 0-1 0-1 1-3 1-3 2-1 1-2 0-2 0-2 2-0 0-0 0-2 0-1 2-3
FC Dallas 3-0 1-0 2-2 2-2 1-0 1-1 1-0 0-1 2-2 2-2 3-1 2-0 2-0 2-2 1-0
Dynamo de Houston 4-3 3-0 2-2 0-0 2-0 0-1 3-0 0-2 1-2 2-2 2-3 2-1 1-2 2-1 1-2
Wizards de Kansas City 2-2 0-2 1-0 0-1 4-0 1-3 4-3 0-0 4-1 0-3 2-0 1-1 4-1 1-2 1-0
Galaxy de Los Angeles 2-3 2-0 1-3 3-1 2-1 2-1 4-1 0-2 1-0 0-2 3-1 2-1 2-2 3-1 0-0
Revolution de la Nouvelle-Angleterre 0-1 0-4 1-2 2-2 1-0 1-1 1-0 1-0 2-0 3-2 1-2 1-2 0-0 3-1 4-1
Red Bulls de New York 1-0 1-0 3-1 1-3 0-0 2-1 2-1 1-0 0-1 2-0 2-1 0-0 2-0 0-1 1-0
Union de Philadelphie 1-0 3-0 1-1 1-2 3-2 1-1 1-1 1-1 0-1 1-1 2-1 1-1 1-2 3-1 2-1
Real Salt Lake 1-0 1-1 1-1 2-0 3-0 2-0 3-1 4-1 1-0 5-0 1-0 3-0 0-0 2-2 2-1
Earthquakes de San José 0-3 3-0 1-0 2-2 1-1 0-0 0-1 1-0 1-0 2-0 4-0 1-0 0-3 0-1 1-3
Sounders FC de Seattle 2-1 2-1 2-1 1-1 2-3 1-1 2-0 1-0 0-4 3-0 0-1 2-0 0-0 0-1 3-2
Toronto FC 4-1 2-1 1-0 2-2 0-1 1-1 1-1 0-0 0-0 1-0 1-4 2-1 0-0 2-3 2-0
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Playoffs[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Il y a 6 équipes qualifiées dans la conférence Ouest contre seulement 2 dans la conférence Est.
Ainsi, l'équipe qui finira 5e à l'Ouest sera E3 et l'équipe qui finira 6e sera E4 dans ces play-offs.

Les demi-finales de conférence, se déroulent par match aller-retour, avec match retour chez l'équipe la mieux classée.
En cas d'égalité de buts, une prolongation de deux périodes de 15 minutes a alors lieu. S'il y a toujours égalité, une séance de tirs au but les départagera[6].

Les finales de conférence ont lieu sur les terrains des équipes les mieux classées.
La finale de la MLS a lieu au BMO Field de Toronto.
Ces 2 tours se déroulent en un seul match, avec prolongations et tirs au but pour départager si nécessaire les équipes.

Les finalistes du championnat se qualifient pour la Ligue des champions de la CONCACAF 2011-2012.

Tableau[modifier | modifier le code]

Demi-finales de Conférence Finales de Conférence MLS Cup 2010
30 octobre et 4 novembre   13 novembre, Dick's Sporting Goods Park, Commerce City   21 novembre, BMO Field, Toronto
E1 Red Bulls de New York 1 1
E4 Earthquakes de San José 0 3  
E4 Earthquakes de San José 0
28 octobre et 6 novembre
    E3 Rapids du Colorado 1  
E2 Crew de Columbus 0 2 (4)
14 novembre, Home Depot Center, Carson
E3 Rapids du Colorado 1 1 (5)
E3 Rapids du Colorado 2ap
31 octobre et 7 novembre
    O3 FC Dallas 1
O1 Galaxy de Los Angeles 1 2  
O4 Sounders FC de Seattle 0 1  
O1 Galaxy de Los Angeles 0
30 octobre et 6 novembre
    O3 FC Dallas 3
O2 Real Salt Lake 1 1
O3 FC Dallas 2 1


Résultats[modifier | modifier le code]

Demi-finales de conférence[modifier | modifier le code]

Est[modifier | modifier le code]
30 octobre 2010
Earthquakes de San José 0 - 1 Red Bulls de New York Buck Shaw Stadium, Santa Clara
Spectateurs : 10,525
Arbitrage : Paul Ward



Wondolowski Averti après 65 minute(s) 65e

Rapport

Averti après 45+2 minute(s) 45+2e Ballouchy
But inscrit après 56 minutes 56e Lindpere

Averti après 71 minute(s) 71e Miller
Averti après 83 minute(s) 83e Coundoul

4 novembre 2010
Red Bulls de New York 1 - 3 Earthquakes de San José Red Bull Arena, New York
Spectateurs : 22,839
Arbitrage : Mark Geiger




Ángel But inscrit après 78 minutes 78e

Rapport

But inscrit après 6 minutes 6e Convey
Averti après 32 minute(s) 32e Corrales
But inscrit après 76 minutes 76e Convey

But inscrit après 81 minutes 81e Wondolowski
Averti après 81 minute(s) 81e Busch


28 octobre 2010
Rapids du Colorado 1 - 0 Crew de Columbus Dick's Sporting Goods Park, Commerce City
Spectateurs : 11,872
Arbitrage : Jair Marrufo

Mastroeni But inscrit après 23 minutes 23e

Mastroeni Averti après 90+2 minute(s) 90+2e

Rapport


Averti après 57 minute(s) 57e Carroll

6 novembre 2010
Crew de Columbus 2 - 1 (a.p.) Rapids du Colorado Columbus Crew Stadium, Columbus
Spectateurs : 10,322
Arbitrage : Michael Kennedy

Gaven But inscrit après 22 minutes 22e
Barros Schelotto Averti après 31 minute(s) 31e


Ekpo Averti après 52 minute(s) 52e
Carroll Averti après 56 minute(s) 56e
FrancisAverti après 64 minute(s) 64e
Rogers But inscrit après 70 minutes 70e
Rogers Averti après 70 minute(s) 70e

Rapport



Averti après 38 minute(s) 38e Mullan
Averti après 48 minute(s) 48e Casey





But inscrit après 84 minutes 84e Casey

Barros Schelotto Réussi
Garey Réussi
Gaven Réussi
Brunner Réussi
Carroll Manqué (high)

Tirs au but

4 – 5

Réussi Casey
Réussi Kandji
Réussi Larentowicz
Réussi Lopez
Réussi Smith

Ouest[modifier | modifier le code]
30 octobre 2010
FC Dallas 2 - 1 Real Salt Lake Pizza Hut Park, Frisco
Spectateurs : 11,003
Arbitrage : Kevin Stott


Benitez Averti après 25 minute(s) 25e
Cunningham But inscrit après 44 minutes 44e

Hernandez Averti après 49 minute(s) 49e

Harris Carton rouge 75e
Avila But inscrit après 88 minutes 88e

Rapport

But inscrit après 5 minutes 5e Espindola


Averti après 46 minute(s) 46eWilliams
Averti après 49 minute(s) 49e Morales
Carton jaune Carton jauneCarton rouge 69e Morales

6 novembre 2010
Real Salt Lake 1 - 1 FC Dallas Rio Tinto Stadium, Sandy
Spectateurs : 19,324
Arbitrage : Jorge González


Olave Averti après 25 minute(s) 25e

Grabavoy Averti après 29 minute(s) 29e
Borchers Averti après 34 minute(s) 34e
Findley But inscrit après 79 minutes 79e

Rapport

But inscrit après 17 minutes 17e McCarty

Averti après 27 minute(s) 27e Chavez



Averti après 84 minute(s) 84e Loyd


31 octobre 2010
Sounders FC de Seattle 0 - 1 Galaxy de Los Angeles Qwest Field, Seattle
Spectateurs : 35,521
Arbitrage : Alex Prus



Montero Averti après 49 minute(s) 49e


Nkufo Averti après 90+3 minute(s) 90+3e

Rapport

But inscrit après 38 minutes 38e Buddle
Averti après 48 minute(s) 48e Juninho

Averti après 65 minute(s) 65e Kovalenko
Averti après 82 minute(s) 82e Kirovski

7 novembre 2010
Galaxy de Los Angeles 2 - 1 Sounders FC de Seattle Home Depot Center, Carson
Spectateurs : 27,000
Arbitrage : Baldomero Toledo

Beckham Averti après 8 minute(s) 8e
Buddle But inscrit après 19 minutes 19e
Gonzalez But inscrit après 27 minutes 27e

Rapport




Averti après 65 minute(s) 65e Ianni
But inscrit après 86 minutes 86e Zakuani

Finales de conférence[modifier | modifier le code]

Est[modifier | modifier le code]
13 novembre 2010
Rapids du Colorado 1 - 0 Earthquakes de San José Dick's Sporting Goods Park, Commerce City
Spectateurs : 17,779
Arbitrage : Jorge González

Kimura But inscrit après 42 minutes 42e

Rapport

Ouest[modifier | modifier le code]
14 novembre 2010
Galaxy de Los Angeles 0 - 3 FC Dallas Home Depot Center, Carson
Spectateurs : 27,000
Arbitrage : Jair Marrufo


Kovalenko Averti après 31 minute(s) 31e


Beckham Averti après 73 minute(s) 73e
Birchall Averti après 82 minute(s) 82e
Cazumba Averti après 84 minute(s) 84e

Rapport

But inscrit après 26 minutes 26e Ferreira

But inscrit après 54 minutes 54e John
But inscrit après 73 minutes 73e Chavez



Averti après 85 minute(s) 85e Loyd

MLS Cup 2010[modifier | modifier le code]

21 novembre 2010
Rapids du Colorado 2 - 1 (a.p.) FC Dallas BMO Field, Toronto
Spectateurs : 21,700
Arbitrage : Baldomero Toledo


Wallace Averti après 41 minute(s) 41e
Smith Averti après 51 minute(s) 51e
Casey But inscrit après 57 minutes 57e
Casey Averti après 84 minute(s) 84e
John Inscrit contre son camp après 106 minutes 106e (c.s.c.)

Rapport

But inscrit après 35 minutes 35e Ferreira



Averti après 84 minute(s) 84e Benitez

Leaders statistiques (saison régulière)[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs Budweiser Golden Boot[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Buts[7] Passes
1 Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José 18 1
2 Drapeau des États-Unis Edson Buddle Galaxy de Los Angeles 17 2
3 Drapeau du Canada Dwayne De Rosario Toronto FC 15 3
4 Drapeau de la France Sébastien Le Toux Union de Philadelphie 14 11
5 Drapeau de la Jamaïque Omar Cummings Rapids du Colorado 14 3
6 Drapeau des États-Unis Conor Casey Rapids du Colorado 13 6
7 Drapeau de la Colombie Juan Pablo Ángel Red Bulls de New York 13 4
8 Drapeau du Costa Rica Álvaro Saborío Real Salt Lake 12 4
9 Drapeau des États-Unis Jeff Cunningham FC Dallas 11 1
10 Drapeau de la Colombie Fredy Montero Sounders FC de Seattle 10 10

Classement des passeurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Passes[7]
1 Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles 16
2 Drapeau de la Colombie David Ferreira FC Dallas 13
3 Drapeau des États-Unis Brad Davis Dynamo de Houston 12
4 Drapeau de la France Sébastien Le Toux Union de Philadelphie 11
5 Drapeau des États-Unis Bobby Convey Earthquakes de San José 10
Drapeau de la Colombie Fredy Montero Sounders FC de Seattle 10
Drapeau du Ghana Patrick Nyarko Fire de Chicago 10
8 Drapeau de l’Argentine Guillermo Barros Schelotto Crew de Columbus 9
Drapeau de l’Argentine Javier Morales Real Salt Lake 9

Classement des gardiens[modifier | modifier le code]

Il faut avoir joué au moins 1000 minutes pour être classé.

Rang Gardien Club
BE/M [7] MJ MIN BE
1 Drapeau des États-Unis Kevin Hartman FC Dallas 0.62 20 1755 12
2 Drapeau des États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake 0.67 27 2430 18
3 Drapeau de la Jamaïque Donovan Ricketts Galaxy de Los Angeles 0.90 29 2610 26
4 Drapeau : Sénégal Bouna Coundoul Red Bulls de New York 1.04 27 2430 28
5 Drapeau des États-Unis Jon Busch Earthquakes de San José 1.06 18 1620 19
6 Drapeau des États-Unis Matt Pickens Rapids du Colorado 1.10 29 2610 32
7 Drapeau des États-Unis Kasey Keller Sounders FC de Seattle 1.15 30 2655 34
8 Drapeau des États-Unis Joe Cannon Earthquakes de San José 1.17 12 1080 14
Drapeau du Danemark Jimmy Nielsen Earthquakes de San José 1.17 29 2610 34
10 Drapeau des États-Unis William Hesmer Crew de Columbus 1.18 30 2695 33

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Récompenses annuelles[modifier | modifier le code]

Trophée Joueur Club
Meilleur joueur (saison régulière) Drapeau de la Colombie David Ferreira FC Dallas
Meilleur joueur (finale MLS) Drapeau des États-Unis Conor Casey Rapids du Colorado
Meilleur buteur Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José
Meilleur défenseur Drapeau de la Colombie Jámison Olave Real Salt Lake
Meilleur gardien Drapeau de la Jamaïque Donovan Ricketts Galaxy de Los Angeles
Meilleur rookie Drapeau du Honduras Andy Najar D.C. United
Meilleur entraîneur Drapeau des États-Unis Schellas Hyndman FC Dallas
Meilleur come-back Drapeau des États-Unis Bobby Convey Earthquakes de San José
Meilleur nouveau venu Drapeau du Costa Rica Álvaro Saborío Real Salt Lake
Meilleur arbitre Drapeau des États-Unis Kevin Stott
Meilleur but Drapeau du Guatemala Marco Pappa Fire de Chicago
Meilleur arrêt Drapeau des États-Unis Kasey Keller Sounders FC de Seattle
Trophée du fair-play (joueur) Drapeau de la France Sébastien Le Toux Union de Philadelphie
Trophée du fair-play (équipe) Earthquakes de San José
Action humanitaire de l'année Drapeau des États-Unis Seth Stammler Red Bulls de New York

Récompenses mensuelles[modifier | modifier le code]

Joueur du mois[modifier | modifier le code]

Mois Joueur Club Stats du mois
Avril Drapeau des États-Unis Edson Buddle Galaxy de Los Angeles 7B 4–1–0
Mai Drapeau : Costa Rica Alvaro Saborio Real Salt Lake 4B 3P 5–0–0
Juin Drapeau des États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake 0BE 1–2–0
Juillet Drapeau de la Colombie Fredy Montero Sounders FC de Seattle 2B 3P 3–1–1
Août Drapeau des États-Unis Kevin Hartman FC Dallas 2BE 2–2–0
Septembre Drapeau de la Jamaïque Omar Cummings Rapids du Colorado 6B 1P 3–1–1
Octobre Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José 6B 2–1–2

B=Buts P=Passes BE=Buts encaissés Victoire-Nuls-Défaites dans le mois considéré

MLS W.O.R.K.S. Action humanitaire du mois[modifier | modifier le code]

Mois
Joueur Club Lien
Avril Drapeau de la Gambie Sanna Nyassi Sounders FC de Seattle avril Humanitarian
Mai Drapeau des États-Unis Chris Tierney Revolution de la Nouvelle-Angleterre mai Humanitarian
Juin Drapeau des États-Unis Craig Waibel Dynamo de Houston juin Humanitarian
Juillet Drapeau des États-Unis Jed Zayner Crew de Columbus juillet Humanitarian
Août Drapeau des États-Unis Michael Lahoud Chivas USA août Humanitarian
Septembre Drapeau de Sierra Leone Kei Kamara Wizards de Kansas City septembre Humanitarian
Octobre Drapeau des États-Unis James Riley Sounders FC de Seattle octobre Humanitarian

Récompenses hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Semaine Joueur de la semaine AT&T but de la semaine[8] NAPA arrêt de la semaine[9]
Joueur Club Joueur Club Joueur Club
Semaine 1[10] Drapeau de l’Argentine Javier Morales Real Salt Lake Drapeau de l’Argentine Javier Morales Real Salt Lake
Semaine 2[11] Drapeau : Gambie Kenny Mansally Revolution de la Nouvelle-Angleterre Drapeau : Gambie Kenny Mansally Revolution de la Nouvelle-Angleterre
Semaine 3[12] Drapeau de la France Sébastien Le Toux Union de Philadelphie Drapeau du Guatemala Marco Pappa Fire de Chicago
Semaine 4[13] Drapeau des États-Unis Edson Buddle Galaxy de Los Angeles Drapeau de la Jamaïque Lovel Palmer Dynamo de Houston
Semaine 5[14] Drapeau du Canada Dwayne De Rosario Toronto FC Drapeau de la Colombie Fredy Montero Sounders FC de Seattle Drapeau des États-Unis Andrew Dykstra Fire de Chicago
Semaine 6[15] Drapeau des États-Unis Edson Buddle Galaxy de Los Angeles Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José Drapeau des États-Unis Joe Cannon Earthquakes de San José
Semaine 7[16] Drapeau des États-Unis Landon Donovan Galaxy de Los Angeles Drapeau des États-Unis Logan Pause Fire de Chicago Drapeau des États-Unis Kevin Hartman FC Dallas
Semaine 8[17] Drapeau : Costa Rica Alvaro Saborio Real Salt Lake Drapeau de la République démocratique du Congo Danny Mwanga Union de Philadelphie Drapeau de l’Argentine Gino Padula Crew de Columbus
Semaine 9[18] Drapeau du Venezuela Emilio Renteria Crew de Columbus Drapeau du Ghana Dominic Oduro Dynamo de Houston Drapeau du Danemark Jimmy Nielsen Wizards de Kansas City
Semaine 10[19] Drapeau du Canada Dwayne De Rosario Toronto FC Drapeau des États-Unis Shea Salinas Union de Philadelphie Drapeau de la Jamaïque Donovan Ricketts Galaxy de Los Angeles
Semaine 11[20] Drapeau des États-Unis Brek Shea FC Dallas Drapeau : Costa Rica Leo Gonzalez Sounders FC de Seattle Drapeau des États-Unis Chris Seitz Union de Philadelphie
Semaine 12[21] Drapeau des États-Unis Chris Pontius D.C. United Drapeau de Sierra Leone Kei Kamara Wizards de Kansas City Drapeau des États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake
Semaine 13[22] Drapeau de la Colombie Juan Pablo Angel Red Bulls de New York Drapeau de la Colombie Juan Pablo Ángel Red Bulls de New York Drapeau du Danemark Jimmy Nielsen Wizards de Kansas City
Semaine 14[23] Drapeau : Costa Rica Alvaro Saborio Real Salt Lake Drapeau du Brésil Juninho Galaxy de Los Angeles Drapeau du Danemark Jimmy Nielsen Wizards de Kansas City
Semaine 15[24] Drapeau des États-Unis Justin Braun Chivas USA Drapeau de la Colombie David Ferreira FC Dallas Drapeau de la Suisse Stefan Frei Toronto FC
Semaine 16[25] Drapeau de la France Sébastien Le Toux Union de Philadelphie Drapeau des États-Unis Roger Levesque Sounders FC de Seattle Drapeau du Danemark Jimmy Nielsen Wizards de Kansas City
Semaine 17[26] Drapeau de la République démocratique du Congo Steve Zakuani Sounders FC de Seattle Drapeau des États-Unis Ned Grabavoy Real Salt Lake Drapeau des États-Unis Kasey Keller Sounders FC de Seattle
Semaine 18[27] Drapeau de la Colombie Juan Pablo Ángel Red Bulls de New York Drapeau de la France Sébastien Le Toux Union de Philadelphie Drapeau des États-Unis Sean Johnson Fire de Chicago
Semaine 19[28] Drapeau des États-Unis Jeff Cunningham FC Dallas Drapeau de la Colombie Fredy Montero Sounders FC de Seattle Drapeau des États-Unis Sean Johnson Fire de Chicago
Semaine 20[29] Drapeau de l’Argentine Javier Morales Real Salt Lake Drapeau de l’Argentine Javier Morales Real Salt Lake Drapeau des États-Unis Nick Rimando Real Salt Lake
Semaine 21[30] Drapeau des États-Unis Brian Ching Dynamo de Houston Drapeau du Mexique Rafael Márquez Red Bulls de New York Drapeau des États-Unis Sean Johnson Fire de Chicago
Semaine 22[31] Drapeau de la Colombie Fredy Montero Sounders FC de Seattle Drapeau de la Jamaïque Dane Richards Red Bulls de New York Drapeau du Danemark Jimmy Nielsen Wizards de Kansas City
Semaine 23[32] Drapeau de la Jamaïque Omar Cummings Rapids du Colorado Drapeau du Brésil Geovanni Earthquakes de San José Drapeau du Danemark Jimmy Nielsen Wizards de Kansas City
Semaine 24[33] Drapeau des États-Unis Alan Gordon Chivas USA Drapeau de la Jamaïque Omar Cummings Rapids du Colorado Drapeau des États-Unis Kasey Keller Sounders FC de Seattle
Semaine 25[34] Drapeau de la Suisse Blaise Nkufo Sounders FC de Seattle Drapeau de la Suisse Blaise Nkufo Sounders FC de Seattle Drapeau des États-Unis Kasey Keller Sounders FC de Seattle
Semaine 26[35] Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José Drapeau des États-Unis Nat Borchers Real Salt Lake Drapeau des États-Unis Kasey Keller Sounders FC de Seattle
Semaine 27[36] Drapeau des États-Unis Bouna Coundoul Red Bulls de New York Drapeau de la République démocratique du Congo Steve Zakuani Sounders FC de Seattle Drapeau : Sénégal Bouna Coundoul Red Bulls de New York
Semaine 28[37] Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José Drapeau de l'Uruguay Álvaro Fernández Sounders FC de Seattle Drapeau des États-Unis Brad Knighton Union de Philadelphie
Semaine 29[38] Drapeau de la République démocratique du Congo Steve Zakuani Sounders FC de Seattle Drapeau de la République démocratique du Congo Steve Zakuani Sounders FC de Seattle Drapeau du Brésil Fred Union de Philadelphie
Semaine 30[39] Drapeau des États-Unis Chris Wondolowski Earthquakes de San José Drapeau des États-Unis James Riley Sounders FC de Seattle Drapeau des États-Unis Eddie Gaven Crew de Columbus

Bilan[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Major League Soccer 2010
Champion Rapids du Colorado (1er titre)
Play-offs Galaxy de Los Angeles
Real Salt Lake
Red Bulls de New York
FC Dallas
Crew de Columbus
Sounders FC de Seattle
Rapids du Colorado
Earthquakes de San José
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe des États-Unis 2010 Sounders FC de Seattle
Qualifications continentales
Ligue des champions de la CONCACAF 2011-2012 (phase de groupe) Rapids du Colorado
Galaxy de Los Angeles
Ligue des champions de la CONCACAF 2011-2012 (tour préliminaire) FC Dallas
Sounders FC de Seattle

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « MLS Stats », sur http://www.mlssoccer.com/
  2. « M.L.S. Cup in Toronto », sur www.nytimes.com, The New York Times,‎ 30 mars 2010
  3. « L'entraîneur de United du D.C. viré », sur football.fr/,‎ 4 août 2010
  4. « MLS - Toronto FC - La porte », sur http://sport.ca.msn.com, radio-canada.ca,‎ 14 septembre 2010
  5. « Format des play-offs de MLS », sur http://www.mlssoccer.com/
  6. « Format des playoffs de MLS », sur http://www.mlssoccer.com/
  7. a, b et c (en) « Major League Soccer Statistics » (consulté le 20 juillet 2010)
  8. (en) « AT&T Goal of the Semaine: Vote Now », sur mls.com, Major League Soccer,‎ 15 juillet 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  9. (en) « NAPA save of the Semaine: Vote Now », sur mls.com, Major League Soccer,‎ 15 juillet 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  10. (en) « Morale earns season's first MLS Joueur of the Semaine Honors », Major League Soccer,‎ 30 mars 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  11. (en) « Kenny Mansally earns MLS Joueur of the Semaine », Major League Soccer,‎ 5 avril 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  12. (en) « Le Toux bests rookie for Joueur of the Semaine honors », Major League Soccer,‎ 13 avril 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  13. (en) « Brace earns Buddle Joueur of the Semaine honors », Major League Soccer,‎ 20 avril 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  14. (en) « De Rosario named MLS Joueur of the Semaine », Major League Soccer,‎ 26 avril 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  15. (en) « Buddle named MLS Joueur of the Semaine », Major League Soccer,‎ 3 mai 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  16. (en) « Donovan collects Joueur of the Semaine honor », Major League Soccer,‎ 10 mai 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  17. (en) « RSL's Saborío earns MLS Joueur of the Semaine », Major League Soccer,‎ 17 mai 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  18. (en) « Crew's Renteria named MLS Joueur of the Semaine », Major League Soccer,‎ 25 mai 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  19. (en) « Toronto’s De Rosario named MLS Joueur of the Semaine », Major League Soccer,‎ 31 mai 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  20. (en) « Dallas' Shea earns MLS Joueur of the Semaine », Major League Soccer,‎ 7 juin 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  21. (en) « United du D.C.'s Pontius nabs Joueur of the Semaine honors », Major League Soccer,‎ 15 juin 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  22. (en) « NY's Ángel named MLS Joueur of the Semaine », Major League Soccer,‎ 28 juin 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  23. (en) « RSL's Saborío earns MLS Joueur of the Semaine, again », Major League Soccer,‎ 5 juillet 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  24. (en) « Braun earns first career Joueur of the Semaine award », Major League Soccer,‎ 12 juillet 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  25. (en) « Le Toux makes it two Player of the Week awards », Major League Soccer,‎ 19 juillet 2010 (consulté le 20 juillet 2010)
  26. (en) « Match Winning Zakuani Wins MLS Player of the Week », Major League Soccer,‎ 26 juillet 2010 (consulté le 26 juillet 2010)
  27. (en) « NY's Ángel named MLS Player of the Week », Major League Soccer,‎ 02 août 2010 (consulté le 02 août 2010)
  28. (en) « Cunningham Scores Two, Earns Player of the Week », Major League Soccer,‎ 09 août 2010 (consulté le 09 août 2010)
  29. (en) « RSL's Morales named MLS Player of the Week », Major League Soccer,‎ 16 août 2010 (consulté le 16 août 2010)
  30. (en) « Ching named MLS Player of the Week »,‎ 23 août 2010
  31. (en) « Montero's Brace Earns Him Player of the Week »,‎ 30 août 2010
  32. (en) « Cummings Named MLS Player of the Week »,‎ 6 septembre 2010
  33. (en) « Gordon earns MLS Player of the Week Honor »,‎ 12 septembre 2010
  34. (en) « Nkufo nabs Player of the Week Honor »,‎ 20 septembre 2010
  35. (en) « Wondo named MLS Player of the Week »,‎ 27 septembre 2010
  36. (en) « RBNY's Bouna Coundoul named MLS Player of the Week »,‎ 5 octobre 2010
  37. (en) « SJ's Wondolowski named Player of the Week »,‎ 11 octobre 2010
  38. (en) « Seattle's Zakuani voted Player of the Week »,‎ 18 octobre 2010
  39. (en) « Wondolowski earns third Player of the Week nod »,‎ 25 octobre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]