5 février

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cinq-Février.

Éphémérides

Février
1er 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29            

Chronologies thématiques

Croisades • Ferroviaires • Sports
Animation et bande dessinée • Disney • Catholicisme

Abréviations / Voir aussi

Le 5 février est le 36e jour de l'année du calendrier grégorien. Il reste 329 jours avant la fin de l'année, 330 en cas d'année bissextile.

C'était généralement le 17e jour du mois de pluviôse dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du lichen.

4 février - 5 février - 6 février

Événements[modifier | modifier le code]

Ie siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Auguste jeune, vers 30-20 av. J.-C.
  • -2 : Auguste reçoit du Sénat le titre de père de la Patrie.

VIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIVe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1369 : les consuls de Cahors jurent de porter secours au roi de France Charles V déclarant que, « même sous la domination anglaise, ils n'avaient jamais cessé d'avoir le cœur français ».

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

  • 1500 : aidé de mercenaires suisses et allemands, Ludovic Sforza reprend Milan aux Français.
  • 1517 : François Ier se rend au parlement pour y faire approuver le concordat ; ce corps, de l'avis des prélats et de l'université, élude l'enregistrement.
Soliman le Magnifique.
  • 1521 : Soliman le Magnifique, empereur des Turcs, se rend maître de Belgrade. Ce boulevard de la chrétienté avait été plusieurs fois attaqué en vain par les sultans Amurat II et Mahomet II, prédécesseurs de Soliman.
  • 1556 : trêve de cinq ans, conclue à Vaucelles, entre Charles Quint et le roi de France Henri II.
  • 1589 : le parlement de Toulouse reconnaît pour roi le cardinal de Bourbon, et ordonne de battre monnaie à son coin. La ligue fit servir de fantôme de roi à l'exécution de ses projets contre Henri IV.

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Portrait de George réalisé par Sir Joshua Reynolds en 1785.
  • 1811 : à la suite de la maladie mentale de George III, le prince de Galles, futur George IV, devient régent du Royaume-Uni.
  • 1813 (Königsberg) : Le landtaag de Prusse-Orientale, sous l'impulsion de l'Oberpräsident de Lituanie et de Prusse, Hans von Auersbach, conseillé par le ministre Stein, appelle au soulèvement contre Napoléon. Il s'agit pour Stein de convaincre le roi Frédéric-Guillaume III de se lancer dans le combat et d'abandonner son attitude louvoyante qui, le 19 janvier, lui a fait repousser les termes de la convention de Tauroggen avec la Russie.
  • 1817 : vote de la loi Lainé( en France), réformant les dispositions électorales : pour prétendre au statut d'électeur, il faudra désormais être un homme âgé d'au moins trente ans, et payer 300 francs d'impôts. Les hommes de plus de quarante ans devront quant à eux payer 1 000 francs d'impôts.
  • 1822 : le chef de l’insurrection de Janina, Ali Pacha, est assassiné après une offre de reddition refusée. Les Ottomans s’emparent de Janina.
  • 1830 : en Serbie, le prince Miloch Obrénovitch se fait proclamer prince héréditaire du pays.
  • 1831 : une insurrection populaire dans le duché de Modène s'étend à Bologne, dans les États pontificaux et, en moins de quinze jours, les libéraux prennent le pouvoir dans toute l'Italie centrale.
  • 1859 (Roumanie) : La convention (août 1858) qui venait en complément du traité de Paris () stipulait que les deux provinces de Moldavie et de Valachie, attachées à la tutelle russe, devaient rester séparées. De façon à contourner l'opposition de l'Autriche à l'ébauche de «Grande Roumanie», Napoléon III suggère aux deux provinces de voter pour le même gouverneur : par l'élection d'Alexandre Jean Cuza comme hospodar de Moldavie et de Valachie, l'unité de la Roumanie est réalisée, sinon en droit, du moins en fait : Cuza entreprend l'unification des deux parties du territoire.
  • 1879 : en France, le service des Postes et Télégraphes, jusqu'ici subordonné au sous-secrétariat d'État aux Finances, est érigé en ministère des Postes et Télégraphes[2] dont le premier titulaire sera, pendant six ans et dans huit gouvernements successifs, Adolphe Cochery.
  • 1880 (Saint-Pétersbourg) : échec de l'attentat du populiste Stepan Khaltourine (en) contre le tsar au palais d'Hiver.
  • 1885 : création de l'État du Congo, possession personnelle du roi Léopold II de Belgique.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Arts, culture et religion[modifier | modifier le code]

Sciences et techniques[modifier | modifier le code]

Économie et société[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Xe siècle[modifier | modifier le code]

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Xe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe siècle[modifier | modifier le code]

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Célébrations[modifier | modifier le code]

Saints des Églises chrétiennes[modifier | modifier le code]

Saints catholiques[13] et orthodoxes[14] du jour[modifier | modifier le code]

Saints et bienheureux catholiques[13] du jour[modifier | modifier le code]

Saints orthodoxes[14] du jour[modifier | modifier le code]

Prénoms du jour[modifier | modifier le code]

Bonne fête aux :

  • Agathe et ses variantes : Ádega, Agata, Agate, Agatha, Agda, Ågot, Aagot, Ágota, Águeda. Hassan (حسن), qui signifie bon, excellent, beau[15], et ses variantes masculines Hasan, Hassane, Hussein et féminines Hasana, Hassana, peuvent être également fêtés le 5 février à cause de leur parenté étymologique avec Agathe.

Et aussi aux :

  • Avit et ses dérivés : Avita, Avitte, etc.
  • Merin

Traditions et superstitions[modifier | modifier le code]

Dictons[modifier | modifier le code]

  • « À la sainte Agathe, si l’eau court dans le ruisseau, le lait, ou ne s’en faudra guère, coulera dans la chaudière. »[16]
  • « À sainte Agathe va à ta vigne, si ce n'est pour y travailler, au moins pour y déjeuner. »[17]
  • « Eau qui court à la Sainte-Agathe, mettra du beurre dans la baratte. »[Cosson 1]
  • « Pour la Sainte-Agathe chante l'alouette. »[Cosson 2]
  • « Pour la Sainte-Agathe, plante ton oignon, fût-il dans la glace, il deviendra bon. »[Cosson 3]
  • « Si pour la sainte Agathe il pleut, le maïs croit au mieux, même sur les pierreux. »[18]
  • « Si tu sèmes tes poireaux à la sainte Agathe, pour un brin t'en auras quatre » (dicton des Deux-Sèvres)[19]

Astrologie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Les noms de plusieurs voies, places, sites ou édifices, de pays ou provinces francophones, contiennent cette date dans leur nom, avec diverses graphies : voir Cinq-Février Page d'aide sur l'homonymie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=7890205
  2. http://www.google.fr/search?tbm=bks&tbo=1&q=5+f%C3%A9vrier+1879+minist%C3%A8re+des+postes+en+France&btnG=Chercher+des+livres
  3. Jacques Guillermaz, Histoire du parti communiste chinois: Le parti communiste chinois au pouvoir, -, Volume 2, Éditions Payot, 1972
  4. Jean Jacques Lévêque, Les années folles, 1918-1939: le triomphe de l'art moderne, Éditions ACR, 1999, p. 240.
  5. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/crai_0065-0536_1905_num_49_4_71661
  6. Jean-Charles Volkmann, La généalogie des Bonaparte, éditions Gisserot, 2002
  7. Parinet (Elisabeth), Une histoire de l’édition à l’époque contemporaine, XIXe-XXe siècle, Paris, Seuil « Points », 2004.
  8. David Levat L'Industrie aurifère, Éditions Vve. Ch. Dunot, 1905
  9. www.journee-mondiale.com
  10. AfroMetro
  11. (en) www.crh.noaa.gov
  12. Sites Mexico
  13. a et b Nominis : calendrier grégorien des saints et prénoms chrétiens du 5 février
  14. a et b Forum orthodoxe.com : saints pour le 5 février du calendrier ecclésiastique orthodoxe
  15. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des prénoms, Paris, Larousse,‎ 16 septembre 2009, 675 p. (ISBN 978-2-03-583728-8), p. 293.
  16. dicocitations
  17. Anne-Christine Beauviala, Météo et dictons régionaux, Éd. Christine Bonneton, 2010.
  18. Saints et dictons du jour
  19. Dictons Larousse
  1. Page 43.
  2. Page 4.
  3. Page 268.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :