Wydad Athletic Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wydad de Casablanca)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir WAC.

Wydad Athletic Club

Logo du Wydad Athletic Club
Généralités
Nom complet Wydad Athletic Club
Surnoms WAC, Wydad al Oumma
Fondation 8 mai 1937
(77 ans, 5 mois et 17 jours)
Couleurs Rouge et Blanc
Stade Stade Mohammed V
(67 000 [1] places)
Siège Quartier des stades, Oasis/Beauséjour - Casablanca
Président Drapeau : Maroc Said Naciri
Entraîneur Drapeau : Pays de Galles John Toshack
Joueur le plus capé Drapeau : Maroc Nadir Lamyaghri
Site web http://www.wac.ma
Palmarès principal
National[2] Championnat du Maroc (17)
Coupe du Maroc (9)
International[2] Ligue des champions de la CAF (1)
Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe de football (1)
Coupe Mohammed V (1)
Coupe de l'indépendance (1)
Coupe d'Afrique du Nord de football (1)
Championnat d'Afrique du Nord de football (3)
Coupe de l'UAFA (1)
Supercoupe arabe de football (1)
Coupe afro-asiatique des clubs de football (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Dernière mise à jour : 15 Janvier 2014.

Le Wydad Athletic Club (WAC) de Casablanca (arabe : نادي الوداد الرياضي) est un club marocain de football fondé le 8 mai 1937 à Casablanca par Mohamed Benjelloun Touimi.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine de la création du Wydad de Casablanca se trouve dans la résistance à l'oppression du protectorat français au Maroc.

Promotion Honneur puis Division d'Honneur (1941-1947)[modifier | modifier le code]

Équipe du Wydad 1941-1942
Équipe du Wydad 1942

La saison suivante fut aussi un critérium de guerre sauf que cette fois-ci le Wydad ne réussit pas le même parcours que lors de la saison précédente. Les rouges débutèrent la compétition dans un groupe composée au total de neuf groupes ou ils réussirent à se qualifié dans la phase finale. La phase finale débuta à partir des quarts de finales où finalement, le WAC est battu par l'olympique de Khouribga sur le score d'un but à zéro. Et finalement comme lors de la saison dernière, c'est l'USM de Casablanca qui remporte la compétition[3]. Après avoir joué deux saisons en coupe de la guerre, les autorités française sous les ordres du régime de Vichy décidèrent de refaire jouer le championnat en pleine guerre. Malgré les très bonnes prestations du Wydad, les autorités française décidèrent de faire jouer le Wydad en seconde division et non en première. L'une des principales raisons est le fait que la fédération de l'époque était gérée par des équipes de 1re division. Malgré ces injustices, le Wydad réussit à être premier de sa poule et dans le cadre d'un match barrage l'opposant à l'Ittihad Ribati, il réussit la montée en battant celui-ci par un but à zéro. Par crainte que le Wydad monte en première division, la fédération décida de le faire jouer un autre match l'opposant cette fois-ci à l'Union sportive de Meknès. Cette rencontre s'est joué à huit clos à Meknès et durant le mois de ramadan. L'équipe meknassis était composée en majorité de non-musulmans contrairement au Wydad. Mais finalement le Wydad grâce à un but de Ben Messaoud à la 12e minute réussi la montée en première après avoir reçu une lettre de la fédération validant la montée en 1re division[4].

La saison suivante après avoir remporté le championnat de la promotion honneur qui représente le 2e niveau de la ligue du Maroc de football et après avoir remporté ses matchs barrages, le Wydad qui venait d'être promu joue en division d'honneur qui est l'équivalente de la première division de la ligue du Maroc de football. Lors de cette saison, le Wydad a fait un bon parcours en terminant dans les trois premiers de sa poule pour jouer la poule finale qui débute à partir des huitièmes de finale. Et après un très bon parcours, le Wydad atteint la finale de la poule et affronte l'USM de Casablanca club déjà rencontrée lors des poules régionales. Le Wydad ne parvient pas à remporter son premier titre dans cette compétition et se fait battre sur le score de deux buts à zéro[5].

Durant la saison 1943-1944, les rouges et blancs termine l'année sur un bilan de quart de finaliste après plusieurs victoires dont celle face au club de Fédala sur le score fleuve de dix buts à zéro. Il faut également noter lors de cette saison le forfait de l'USM de Casablanca. En 1944-1945, le club réussit la qualification dans la poule finale mais se fait éliminer par l'Association Sportive Marrakech souvent appelé SAM Marrakech malgré une victoire en huitième de finale face à l'ASM sur le score de trois buts à zéro[6].

La saison 1945-1946 est l'une des meilleurs du club depuis sa création puisque le Wydad réussit à remporter le championnat régional en ayant au total plus de 62 points soit 19 victoires, 2 nul et 1 défaites. Après avoir remporté ce titre, le Wydad se qualifie pour la poule finale où il est battu par l'USM de Casablanca en finale sur le score de trois buts à un. Malgré cette défaite, le bilan de la saison est plutôt positif. Au cours de la saison 1946-1947, le club honore sa première participation à la Coupe d'Afrique du Nord mais ne réussit pas à dépasser le stade des seizièmes de finales à la suite d'une défaite face au club de Fédala sur le plus minime des scores, un but à zéro. En championnat, le WAC ne réussit pas à remporter le titre[7].


Championnat[modifier | modifier le code]

Trois titres pourraient être rajoutés au palmarès du Wydad, celui de 1958, année où le Wydad avait été le seul club de tête à battre l'USM de Casablanca jusqu'à ce que ce dernier fasse forfait général et provoqué le retrait des points glanés par le WAC. En 1960, les rouges l'avaient emporté aux points, mais s'étaient vu retirés les points glanés sur le terrain face au HUSA qui avait finalement fait forfait général à cause du tremblement de terre d'Agadir de 1960. Enfin en 1995 où le WAC l'a remporté sur le terrain, mais se vit soustraire 4 points sur tapis vert pour avoir fait jouer un joueur suspendu.

  • Le Wydad est le club le plus titré du Maroc avec 17 titres de championnat [8] dont 5 titres de la Ligue du Maroc de Football;
  • Durant la saison 1975/1976, le Wydad a remporté 14 victoires sur 15 possibles à domicile, la 15e rencontre s'étant soldée par un nul. De ce fait le Wydad est la seule équipe qui a gagné le championnat du Maroc sans défaite
  • Nader du Wydad a terminé trois fois meilleur buteur du Championnat du Maroc. C'est le recordman en compagnie de Laghrissi et Anaflous des FAR, ainsi que Boussati du KAC ;
  • Le Wydad a participé à l'ensemble des saisons du championnat en 1re division depuis 1957.

Coupes du Trône[modifier | modifier le code]

Finale coupe du trône.jpg

Cette prestigieuse compétition marocaine n'a pas débuté dans les meilleures conditions pour l'équipe. En effet, les Wydadis ont dû attendre leur 5e finale en 1970 pour remporter pour la première fois ce précieux trophée.

Neuf finales victorieuses suivirent celle de 1970. Mais la série s'est arrêtée face au MAS en 2001 puisque lors des finales de 2003 et 2004 le Wydad s'est incliné face aux FAR à Rabat, sur le score d'un but à zéro lors de la première édition et aux tirs au but lors de la seconde.

  • Le Wydad détient le 2e record de victoires en Coupe (9) derrière les FAR de Rabat 11 coupes. Il est le club qui a joué le plus de finales avec 15 éditions dont 6 perdues ;
  • Aziz Bouderbala a remporté 4 fois la Coupe du Trône avec le Wydad ce qui est un record national ;
  • Moussa Ndaw du Wydad est le premier étranger à marquer lors d'une finale de Coupe du Trône, c'était lors de l'édition de 1989 ;
  • Abdelkhalek du Wydad est le seul joueur à avoir marqué 3 buts lors d'une finale de Coupe du Trône, c'était en 1978 face à la RSK.

Coupes d'Afrique et Arabes[modifier | modifier le code]

Le Wydad n'a commencé à participer aux compétitions africaines qu'à partir de 1987.

Le premier trophée d'après indépendance est venu en 1989 avec la victoire en Coupe des champions arabes qui sera suivi juste après par la victoire en Supercoupe arabe en 1992 [9].Il fallait ensuite passer au tableau africain et remporter le titre de Champion d'Afrique, ce qui fut fait en 1992[10]. Ce titre entrainera l'arrivée d'un autre en Coupe afro-asiatique des clubs en 1993.

Mouloudia d'Alger vs Wydad de Casablanca (0-4) pour le wydad

En 1999, le Wydad échoue en finale de la Coupe de la CAF face à l'Étoile du Sahel. Les rouges qui avaient concédé la défaite lors du match aller par la plus petite des marges, n'allaient l'emporter que sur le score de deux buts à un et perdre le trophée à cause du but encaissé à domicile.

Le second trophée africain viendra dix ans après le premier, ce sera cette fois ci en Coupe d'Afrique des Vainqueurs de Coupe en 2002, face à l'Ashanti Kotoko. Les rouges grâce à une qualification pour la finale obtenue miraculeusement en plein cœur d'Alger face à l'USM Alger, prendront le dessus sur l'Ashanti Kotoko grâce au but marqué à l'extérieur. En effet, après avoir remporté le match aller à Casablanca sur le score d'un but à zéro sous une pluie diluvienne; les rouges ne perdront au retour que sur le score de deux buts à un, but marqué de la tête par Talha sur corner.

Boujemaa Kessab et Lahcen Abrami sont les seuls joueurs du Wydad à avoir remporté les deux titres de champion. Durant tout son périple africain, le Wydad s'est qualifié trois fois pour les finales, deux fois pour les demi-finales, et trois fois pour les quarts de finale.

Coupe Mohammed V et Coupe de l'indépendance[modifier | modifier le code]

La Coupe de l'Indépendance a été organisée au lendemain de l'indépendance pour célébrer la libération du pays, tous les clubs marocains y participèrent et c'est le Wydad qui la remporta.

La Coupe Mohammed V quant à elle était l'une des compétitions amicales les plus prestigieuses au monde dans les années 1960-1970. Elle rassemblait les plus grands clubs tels que le Real Madrid, l'Inter de Milan ou Boca Juniors, et le club champion du Maroc. Le WAC est le seul club marocain à avoir remporté cette compétition en 1979 face au Canon Yaoundé de Thomas Nkono à l'époque champion d'Afrique des clubs.

Coupe et Championnat d'Afrique du Nord[modifier | modifier le code]

Les compétitions d'Afrique du Nord regroupaient les meilleurs équipes du Maroc, d'Algérie et Tunisie. Le club qui réussissait à remporter le titre dans l'une des deux compétition était considéré comme le maitre du Maghreb. Le Wydad a réussi l'exploit jamais réalisé de remporter trois titres en 1949, le titre de Champion du Maroc, le titre de Vainqueur de la Coupe d'Afrique du Nord et le titre de Champion d'Afrique du Nord.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le Wydad possède le palmarès le plus étoffé sur le plan national[11]

Classement IFFHS[12]
Période Classement actuel Classement précédent Points
1er mars 2012 - 28 février 2013 147 149 101,0
Palmarès du Wydad de Casablanca
Compétitions nationales Compétitions internationales Compétitions régionales et tournois amicaux
Compétitions actuelles
Compétitions actuelles
Anciennes compétitions
Compétitions actuelles
Anciennes compétitions
Tournois amicaux

Direction[modifier | modifier le code]

Comité du Wydad
Nom Poste
Said Naciri Président
Mohamed Ghiat Vice-Président
Mehdi Mezouari Secrétaire général
Hafid Kamal Vice-président et responsable des ressources humaines
Abdelmajid Bernaki Président de la commission d'organisation
Abdelhadi Zouhair Responsable de l'infrastructure
Karim Bennani Responsable publicité
Fouad Kadiri Responsable de la commission de discipline
Amine Meddah Vice-secrétaire général
Abderrahim Chatbi Trésorier
Abdelaziz Chabbine Vice-trésorier
Hicham Elkhlifi Responsable de la commission des jeunes
Najoua Guermat Responsable Marketing
Rkia Derham Responsable de l'équipe féminine
Anouar Zine Président de la commission des affaires générales
Hicham El Melakh Président de la commission de stratégie et de développement
Mohamed Chakik Président de la commission des affaires étrangères
Mohamed Talal Président de la commission média
Docteur Ali Bennouna Président de la commission médicale
Karim Fath Président de la commission financière

Présidents[modifier | modifier le code]

Le club a eu 19 présidents au cours de son histoire.

Présidents du Wydad de Casablanca[15]
Rang Nom Période
1 Drapeau : Maroc Mohamed Benjelloun 1939-1942
2 Drapeau : Maroc Abdelkader Benjelloun 1942-1944
3 Drapeau : Maroc Abdellatif Alami 1944-1945
4 Drapeau : Maroc Mohamed Belahssan Benjellou 1945-1948
5 Drapeau : Maroc Abderrahmane Slaoui 1948-1949
6 Drapeau : Maroc Abderrahmane El-Khatib 1949-1956
7 Drapeau : Maroc Azzedine Benjelloun 1956-1962
8 Drapeau : Maroc Nacer Laraki 1962-1963
9 Drapeau : Maroc Hassan El-Joundi 1963-1965
10 Drapeau : Maroc Ahmed Lahrizi 1965-1971
Rang Nom Période
11 Drapeau : Maroc Abderrazak Lahlou 1971-1972
12 Drapeau : Maroc Abderrazak Mekouar 1972-1993
13 Drapeau : Maroc Boubker Jdahim 1993-1996
14 Drapeau : Maroc Abdelmalik Sentissi 1996-1999
15 Drapeau : Maroc Nasserdine Doublali 1999-2003
16 Drapeau : Maroc Abdelilah El-Manjra 2003-2005
17 Drapeau : Maroc Taïb El-Fechtali 2005-2007
18 Drapeau : Maroc Abdelillah El-Akram 2007-2014
19 Drapeau : Maroc Said Naciri 2014-

Entraîneurs[modifier | modifier le code]


Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif du Wydad de Casablanca de la saison 2014-2015
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[16] Nom Date de naissance Sélection[17] Club précédent
Gardiens
1 G Drapeau du Maroc Akid, MohamedMohamed Akid 4/9/1992 (22 ans)
Drapeau : Maroc Rachad Bernoussi
12 G Drapeau du Maroc Benachour, BadreddineBadreddine Benachour 8/9/1994 (20 ans) Maroc-23 0 Formé au club
42 G Drapeau du Maroc Ouzal, HamzaHamza Ouzal 5/4/1994 (20 ans)
0 Formé au club
Défenseurs
5 D Drapeau du Maroc Atouchi, AmineAmine Atouchi 1/7/1992 (22 ans)
0 Formé au club
13 D Drapeau du Maroc Rabeh, YoussefYoussef Rabeh 13/4/1985 (29 ans) Maroc-23 Drapeau : Maroc Fath Union Sport
24 D Drapeau du Maroc Saidi, MohamedMohamed Saidi 10/10/1994 (20 ans) Maroc 0 Formé au club
28 D Drapeau du Maroc Noussir, AbdellatifAbdellatif Noussir 20/2/1990 (24 ans) Maroc-23 Drapeau : Maroc Maghreb de Fès
- D Drapeau de la Belgique Aarab, NaïmNaïm Aarab 7/2/1988 (26 ans) Belgique-21 Drapeau : Belgique Saint-Trond VV
20 D Drapeau du Maroc El Kordy, YassineYassine El Kordy 24/7/1985 (29 ans)
Drapeau : Maroc FAR de Rabat
16 D Drapeau du Maroc Qasmi, AyoubAyoub Qasmi 19/9/1993 (21 ans)
0 Formé au club
Milieux de terrains
2 M Drapeau du Maroc El Asbahi, AnasAnas El Asbahi 15/10/1993 (21 ans)
Drapeau : Maroc Raja de Casablanca
4 M Drapeau du Maroc Saidi, SalaheddineSalaheddine Saidi 6/2/1987 (27 ans) Maroc Drapeau : Émirats arabes unis Dubaï Club
6 M Drapeau du Maroc Nekkach, BrahimBrahim Nekkach 2/2/1982 (32 ans)
Drapeau : Maroc Difaa El Jadida
7 M Drapeau : Côte d'Ivoire Koné, BakaréBakaré Koné 15/4/1989 (25 ans)
Drapeau : Côte d'Ivoire ASEC Mimosas
10 M Drapeau du Maroc Berrabeh, MohamedMohamed Berrabeh Capitaine 12/12/1986 (27 ans) Maroc Drapeau : Émirats arabes unis Al-Dhafra
11 M Drapeau du Maroc Lakhal, YassineYassine Lakhal 24/8/1989 (25 ans) Maroc-23 Drapeau : Maroc Moghreb de Tetouan
18 M Drapeau du Maroc El Karti, WalidWalid El Karti 23/7/1994 (20 ans)
Drapeau : Maroc Académie Mohammed VI de football
23 M Drapeau du Maroc Chafni, KamelKamel Chafni 11/6/1982 (32 ans) Maroc Drapeau : Émirats arabes unis Al-Dhafra
14 M Drapeau du Maroc Assoufi, BilalBilal Assoufi 14/10/1988 (26 ans)
Drapeau : Maroc KAC de Kénitra
- M Drapeau du Maroc Zinedine, KhalidKhalid Zinedine 1/1/1992 (22 ans)
Drapeau : Maroc Rachad Bernoussi
Attaquants
8 A Drapeau du Maroc Hajhouj, RedaReda Hajhouj 2/7/1994 (20 ans)
0 Formé au club
9 A Drapeau du Gabon Evouna, MalickMalick Evouna 28/11/1992 (21 ans) Gabon Drapeau : Gabon Cercle Mbéri Sportif
30 A Drapeau des Pays-Bas Idabdelhay, FouadFouad Idabdelhay 2/5/1988 (26 ans) Pays-Bas espoirs Drapeau : Pays-Bas FC Dordrecht
17 A Drapeau de l’Argentine Blanco Leschuk, GustavoGustavo Blanco Leschuk 5/11/1991 (22 ans)
Drapeau : Russie Anzhi Makhachkala
21 A Drapeau de la République du Congo Ondama, Fabrice N'GuessiFabrice N'Guessi Ondama 27/2/1988 (26 ans) Congo Drapeau : Arabie saoudite Al-Ittihad
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : Maroc Abdeljabbar El Moutaqui
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Maroc Younes Koutaya
Médecin(s)
  • Drapeau : Maroc Abderazzak Hifti
  • Drapeau : Maroc Abdelali El Arabi



Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Le stade Mohamed V[modifier | modifier le code]

Tifo des Winners 2005 au Stade Mohamed V
Une vue de l'intérieur du Stade Mohamed V

Communément appelé « Stade d'Honneur », ancien nom qu'il tenait, jusqu'en 1961 où il fut réaménagé et porté à 30 000 places, le stade Mohamed V fait partie du complexe sportif Mohamed V. Il fut agrandi en 1983 pour l'organisation des jeux méditerranéens, qui se sont clôturés sur la victoire du Maroc 3-0 sur la Turquie en finale. Le stade a été réaménagé en 1999, sur la moitié du stade ont été installés des sièges. La capacité qui était de 80 000 places a été baissée à 67 000.

Au Complexe Mohamed V, le Wydad a joué de grands matchs, en coupe d'Afrique, coupe du Trône ou en championnat. C'est dans ce stade que les rouges remportèrent la glorieuse coupe d'Afrique des champions de 1992 ainsi que celle de 2002. La toute première coupe du Trône en 1970 (WAC 1-0 RSS) et aussi la dernière à Casablanca en 1994 (WAC 1-0 OCK).

Le stade Mohamed V a aussi accueilli de grandes équipes nationales. Les grands clubs aussi sont venus au stade d'honneur. Santos, Flamengo, l'Inter de Milan, Bayern de Munich, Anderlecht, Boca Juniors, Real Madrid, FC Barcelone, Stade de Reims, l'AS Saint-Étienne, l'OM, toutes ces équipes sont venus de matchs amicaux, ou lors des matchs de la Coupe Mohamed V qui rassemblaient le champion marocain et les plus grands clubs au monde. De grands joueurs y assistaient tels que Ferenc Puskás, Alfredo Di Stéfano, Francisco Gento, Santiago Santamaria, Roger Piantoni, les Brésiliens Jairzinho, Garrincha et plus récemment, Ronald Koeman, Jean-Pierre Papin, Zinédine Zidane, Lilian Thuram ou Thierry Henry.

Le complexe Hadj Mohamed Benjelloun[modifier | modifier le code]

Il fut inauguré en 1982 et porte le nom de celui qui fut le président-fondateur du Wydad de Casablanca. Pendant les années 1980, ce complexe fut le premier du genre au Maroc.

Le complexe est construit sur une superficie de cinq hectares, il comprend quatre terrains, dont deux gazonnés et deux équipés de pelouse artificielle (gazon synthétique), un autre de Handball et de sport collectif, d'un centre d'accueil et de formation de jeunes inauguré en 2010, des tribunes, pouvant accueillir 10 000 spectateurs, plusieurs vestiaires dont profitent aussi bien les catégories de jeunes que les seniors. Un des beaux fleurons de cette école est l'ancien défenseur et capitaine des Lions de l’Atlas Noureddine Naybet.

Le stade Larbi Ben Barek[modifier | modifier le code]

Tag-wins.jpg

École des gardiens de buts, stade Larbi Ben M'barek (ex-Stade Philip). Plus connu sous le nom du « stade Philip », le nom qu’il a gardé de la période du colonialisme. Un stade qui a été témoin des grandes rencontres sportives des années 1940 et 50. Désormais, le stade porte le nom de la « Perle noire » Larbi Ben M’barek, un virtuose que beaucoup mettent au rang des meilleurs joueurs de l’histoire du football mondial.

Aujourd’hui le stade est consacré à la formation des gardiens de buts du Wydad.

Sponsors et équipementiers[modifier | modifier le code]

Sponsors[modifier | modifier le code]

L'équipement sportif[modifier | modifier le code]

Identités et symboles[modifier | modifier le code]

Emblèmes[modifier | modifier le code]

Mascotte[modifier | modifier le code]

Mascotte du club

Couleurs et maillot[modifier | modifier le code]

Wac-old.gif
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Premier maillot du club

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Groupes de supporters[modifier | modifier le code]

Tifo-youssef-belkhouja.jpg
Article détaillé : Supporters de Wydad Athletic Club.

Pour voir le détail allez-y ici supporters de Wydad Athletic Club, en bref La partie nord du Complexe Mohammed V est occupée par les supporters de Wydad Athletic Club, on distingue principalement entre trois types de supporters : les membres des associations de supporters, les membres Ultras et les independants (ceux qui n'appartiennent à aucun groupe de supporters) , pour les groupes Ultras qui supportent le club on trouve les Winners 2005, Pour les associations de supporters on trouve les R&B boys plus connu sous le nom des Rouge & Blanc (dissout en 2007 à la suite de problèmes avec les Supras), Al Bayt Al Ahmar, Tawassoul et récemment Anssar Wydad Al Ouma.

Les Winners sont presque chaque année qualifiés des 10 premiers ultras du monde. En 2013 l'association Ultras Mondial a qualifié les Winners cinquième au monde devant plusieurs meilleurs ultras comme les ultras de BVB 09 The unity et Desperados et aussi Gate 3 et aussi en 2013 les Winners sont réputés par la célèbre expression "AKRAM GO OUT" ou "AKRAM DEGAGE".

Les groupes de supporters Wydadis sont

Type de groupe Nom Date de création
Groupe Ultras Ultras Winners 2005 2005 (Premier bâchage)
Association de supporters Rouge & Blanc 2000 (Dissolution en 2007)
Association de supporters Al Bayet Al Ahmar 2002
Association de supporters Tawasoul 2007
Association de supporters Association Anssare Wydad Al Ouma 2010

Rivalité[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Derby de Casablanca.

En ce qui concerne la rivalité, les principaux rivaux des Wydadis sont les supporters de l'autre équipe Casablancaise nommée Raja Club Athletic, une haine modérée partagée entre les deux groupes de supporters et une haine profonde surtout entre les Ultras des deux clubs casablancais, il y avait souvent des affrontements dans les rues de Casablanca entre les supporters Wydadis et Rajaouis. Parmi les principaux affrontements on trouve la baston du derby basket janvier 2012 où une vingtaine de supporters ont été emprisonnés, on trouve aussi les nombreuses bastons la veille du derby au stade Mohammed V lors de la préparation des tifos et des animations de la part des Ultras et récemment les supporters Wydadis ont attaqué une réunion des Green Boys (ultras du Raja), 15 Ultras Wydadis (Winners) ont été emprisonnés. Il existe aussi une très grande rivalité avec l'Espérance de Tunis il y a eu des affrontements entre les Ultras Winners et les Ultras de l'Esperence de Tunis à l'aéroport de Tunis lors de la finale de la champions league 2011

Budget[modifier | modifier le code]

Budget prévisionnel du Wydad de Casablanca
Budget 7 M€
Légende : M€ = millions d'euros.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Capacité du stade Mohammed V
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. [PDF] Saison 1940-1941 du Wydad de Casablanca, Wayback, consulté le 29 décembre 2012
  4. [PDF] Saison 1941-1942 du Wydad de Casablanca, Wayback, consulté le 29 décembre 2012
  5. [PDF] Saison 1942-1943 du Wydad de Casablanca, Wayback, consulté le 29 décembre 2012
  6. [PDF] Saison 1944-1945 du Wydad de Casablanca, Wayback, consulté le 29 décembre 2012
  7. [PDF] Saison 1945-1946 du Wydad de Casablanca, Wayback, consulté le 29 décembre 2012
  8. Site de la FIFA, Site de la FIFA.
  9. Super Coupe d'Arabe
  10. Ligue des Champions d'Afrique
  11. (ar) Kooora:Fiche technique du WAC
  12. (en) Classement mondial des clubs (IFFHS)
  13. Les Championnats du Maroc 1948,1949,1950,1051 et 1955, remportées par le Wydad de Casablanca ne sont pas officielles.
  14. (en) RSSSF: Supercoupe arabe, édition 1992
  15. Galerie photos des présidents du WAC
  16. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  17. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externes[modifier | modifier le code]