Championnat de Pologne de football 2009-2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ekstraklasa 2009-2010

Logo de l'Ekstraklasa
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Ekstraklasa SA
Édition 81e
Date Du 31 juillet 2009
au 15 mai 2010
Participants 16 équipes
Matchs joués 240
Affluence 5 247 spectateurs (moy.)
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Wisła Cracovie
Promu(s) en début de saison Korona Kielce
Zagłębie Lubin
Vainqueur Lech Poznań (6e titre)
Deuxième Wisła Cracovie
Troisième Ruch Chorzów
Relégué(s) Odra Wodzisław Śląski, Piast Gliwice
Buts 532 (2,22 par match)
Meilleur(s) buteur(s) Lewandowski (18)
Meilleur(s) passeur(s) Pa.Brożek, Iwański, Mila
et Peszko (10)

Navigation

La saison 2009-2010 du championnat de Pologne de football est la quatre-vingt-unième saison de l'histoire de la compétition, mais seulement la deuxième sous l'appellation « Ekstraklasa ». Le premier championnat dans la hiérarchie du football polonais oppose seize clubs en une série de trente rencontres, disputés selon le système aller-retour où les différentes équipes se confrontent deux fois par phase. La saison commence le vendredi 31 juillet 2009 et prend fin le samedi 15 mai 2010, soit deux semaines plus tôt que la saison précédente à cause de la Coupe du monde 2010.

Les trois premières places de ce championnat sont qualificatives pour les compétitions européennes que sont la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Une quatrième place est attribuée au vainqueur de la coupe nationale.

Cette saison, seulement deux clubs, le Korona Kielce et le Zagłębie Lubin, ont été promus. Ils remplacent le ŁKS Łódź, relégué administrativement, et le Górnik Zabrze, bon dernier l'année précédente.

Le Wisła Cracovie a mis son titre en jeu pour la deuxième fois consécutive, et la douzième de son histoire.

Les clubs participants[modifier | modifier le code]

Localisation des clubs engagés dans le championnat.

Dernière montée[modifier | modifier le code]

Club Dernière
montée
Club Dernière
montée
Legia Varsovie 1948 Polonia Bytom 2007
Wisła Cracovie 1995 Lechia Gdańsk 2008
Odra Wodzisław Śląski 1996 Śląsk Wrocław 2008
Lech Poznań 2002 Piast Gliwice 2008
KS Cracovia 2004 Arka Gdynia 2008
GKS Bełchatów 2005 Polonia Varsovie 2008
Ruch Chorzów 2007 Zagłębie Lubin 2009
Jagiellonia Białystok 2007 Korona Kielce 2009

Présentation[modifier | modifier le code]

Club Ville Stade Capacité Saison 2008-2009
Arka Gdynia Gdynia Stade GOSiR 12,000 14e d'Ekstraklasa
GKS Bełchatów Bełchatów Stadion GKS 6,870 5e d'Ekstraklasa
Jagiellonia Białystok Białystok Stade Municipal 10,000 9e d'Ekstraklasa
Korona Kielce Kielce Stade Miejski 15,550 3e de I Liga
KS Cracovia Cracovie Stadion Ludowy (Sosnowiec)[Note 1],[1] 7,500 15e d'Ekstraklasa
Lech Poznań Poznań Stade Municipal[Note 2],[2] 18,200 3e d'Ekstraklasa
Lechia Gdańsk Gdańsk Stadion Lechii 12,244 12e d'Ekstraklasa
Legia Varsovie Varsovie Stade Wojska Polskiego 13,628 2e d'Ekstraklasa
Odra Wodzisław Śląski Wodzisław Śląski Stadion Aleja 6,620 13e d'Ekstraklasa
Piast Gliwice Gliwice Stadion Piast 6,000 11e d'Ekstraklasa
Polonia Bytom Bytom Edwarda Szymkowiaka 7,000 8e d'Ekstraklasa
Polonia Varsovie Varsovie Stade Polonii 5,970 4e d'Ekstraklasa
Ruch Chorzów Chorzów Stadion Ruchu 10,000 10e d'Ekstraklasa
Sląsk Wrocław Wrocław Stade de Maślice 8,346 6e d'Ekstraklasa
Wisła Cracovie Cracovie Stadion Ludowy (Sosnowiec)[Note 3],[3] 7,500 1er d'Ekstraklasa
Zagłębie Lubin Lubin Dialog Arena 16,300 2e de I Liga

Compétition[modifier | modifier le code]

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Problèmes de licences[modifier | modifier le code]

En raison de décisions en suspens concernant la présence ou non de plusieurs clubs dans l'élite, la composition complète du championnat ainsi que son calendrier officiel n'ont pu être dévoilés à la date habituelle. En effet, le ŁKS Łódź et le Widzew Łódź ont dû attendre plusieurs semaines avant de connaître la division dans laquelle ils allaient jouer.

Vers le milieu du mois de juillet, plusieurs annonces ont été faites. Le ŁKS Łódź, qui attendait une licence pour la nouvelle saison, ne l'a finalement pas reçue pour des raisons financières[4]. Le club rival, le Widzew, n'a lui pas vu sa montée officialisée par la Fédération. À la suite de ces décisions, le KS Cracovia se voit donc attribuer une place en première division. Les barrages sont également annulés, ce qui permet à l'Arka Gdynia de rester en Ekstraklasa.

Le mercato[modifier | modifier le code]

Comme à son habitude, le mercato polonais est assez calme, les clubs ne recrutant que peu de joueurs. Côté "gros transferts", on peut noter les arrivées de Łukasz Garguła au Wisła Cracovie ou de Marcin Mięciel (VfL Bochum) au Legia Varsovie, mais aussi le départ de Rafał Murawski (Lech Poznań) au Rubin Kazan.

Les clubs polonais qualifiés en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Ligue des Champions[modifier | modifier le code]

Le Wisła Cracovie est opposé au Levadia Tallinn, le champion d'Estonie, les 14 et 22 juillet 2009. Lors du match aller disputé à Sosnowiec, le Wisła est allé chercher dans les arrêts de jeu de la deuxième mi-temps le match nul, alors qu'il était mené un but à zéro. Au retour, alors qu'il devait inscrire au moins un but, Cracovie ne parvient pas à trouver le chemin des filets, et s'incline même en fin de match. Après seulement un tour, le Wisła Cracovie est donc éliminé de toutes compétitions européennes.

Ligue Europa[modifier | modifier le code]

Le Polonia Varsovie, tête de série lors du premier tour, affronte le Budućnost Podgorica, club monténégrin. Le 2 juillet, à l'extérieur, le Polonia s'impose sur le score de deux buts à zéro, grâce à Kozioł et Jodłowiec. Le match retour, qui a eu lieu le 9 juillet, n'a pas eu d'incidence sur le résultat final, le Polonia ne s'inclinant que d'un but (0-1). Il affronte donc au tour suivant l'AC Juvenes/Dogana, vainqueur de la coupe saint-marinaise, toujours en qualité de tête de série. À l'aller, le Polonia s'impose un but à zéro sur le terrain de son adversaire. Le match retour, qui s'est tenu le 23 juillet, s'est terminé également sur une victoire, mais cette fois-ci beaucoup plus importante (4-0). Le Polonia joue au 3e tour le NAC Breda (Pays-Bas), vainqueur du Gandzasar Kapan (6-0 et 2-0). Défait dans la capitale un but à zéro, le Polonia sombre au match retour (défaite 3-1).

Le Legia Varsovie affronte quant à lui l'Olimpi Rustavi. Le 16 juillet, le Legia entre parfaitement dans la compétition, en s'imposant trois buts à zéro. Au retour, il affirme encore plus sa domination avec un nouveau succès (1-0). Il affronte au tour suivant Brøndby, les 30 juillet et 6 août. Après avoir tenu le match nul (1-1) au Danemark, le Legia Varsovie concède également le nul chez lui (2-2), mais est éliminé à cause de la règle des buts marqués à l'extérieur.

Le Lech Poznań est lui opposé au Fredrikstad FK. Au match aller en Norvège, Poznań l'emporte très largement six buts à un, et sa courte défaite (2-1) au match retour n'a donc aucune conséquence sur l'issue de la double confrontation. Seul club polonais qualifié pour les barrages, le Lech doit attendre les arrêts de jeu de la seconde mi-temps pour remporter son match l'opposant au Club Bruges, tête de série et troisième du dernier championnat belge. Au match retour, Poznań tient son avantage jusqu'à la 79e minute de jeu, et doit affronter l'épreuve des tirs au but. Après le premier échec d'Ivan Đurđević, c'est Hernán Rengifo qui manque son tir au but. Les joueurs du club belge ayant tous transformé le leur, le dernier représentant polonais dit donc adieu à la compétition.

Bilan[modifier | modifier le code]

Parcours des clubs en Coupe d'Europe
Compétition Club Stade
Ligue des Champions Wisła Cracovie 2e tour
Ligue Europa Lech Poznań Vainqueur au 3e tour Barrages
Legia Varsovie Vainqueur au 2e tour 3e tour
Polonia Varsovie Vainqueur au 1er tour Vainqueur au 2e tour 3e tour

Moments forts de la saison[modifier | modifier le code]

Après trois premières journées riches offensivement, où pas moins de soixante-quatorze buts ont été inscrits (soit plus de trois buts par match), le championnat reprend un rythme plus calme. Le 29 août, le Wisła Cracovie obtient une cinquième victoire consécutive après un succès contre le Jagiellonia Białystok, qui est aussi le neuvième de suite en championnat sur les deux saisons, et creuse déjà l'écart sur ses principaux concurrents. Au tiers du championnat, le Wisła est toujours en tête, suivi de loin par le surprenant Ruch Chorzów et le Legia Varsovie. Le Polonia Bytom, confirmant sa bonne saison de l'année dernière, se place au pied du podium. Derrière, le Zagłębie Lubin, promu, est déjà en difficulté pour la lutte au maintien. Le Jagiellonia Białystok continue lui sa marche en avant, malgré ses dix points de pénalité infligés en début de saison.

Lors de la dix-neuvième journée, le Wisła chute une nouvelle fois à domicile, et permet pour la première fois à son dauphin, le Legia Varsovie, de passer en tête. Contre l'Odra Wodzisław Śląski, pourtant bon dernier, le Legia s'incline chez lui un but à zéro, alors qu'il n'avait jusque là jamais perdu chez lui. Une semaine et un mauvais résultat plus tard, les entraîneurs des deux clubs, Jan Urban et Maciej Skorża, sont limogés et remplacés respectivement par Stefan Białas et Henryk Kasperczak.

Après la mort du président Lech Kaczyński, de plusieurs de ses collaborateurs et du personnel de bord lors du crash aérien du 10 avril 2010 à proximité de la base aérienne de Smolensk, la société Ekstraklasa SA décide immédiatement d'annuler la vingt-quatrième journée de première division, qui avait déjà commencé la veille[5],[6], imitant les autres organismes sportifs polonais[7]. Les matches de la vingt-cinquième journée initialement prévus le 17 avril, jour des obsèques à Smolensk, sont aussi repoussés aux dimanche et lundi prochains[8].

  • 29e journée : En trois minutes, le Lech Poznań passe en tête au classement, profitant de l'égalisation du KS Cracovia et prenant l'avantage lors du temps additionnel contre le Ruch Chorzów grâce à Sergueï Krivets. Victorieux après vingt-et-un ans de disette à Chorzów[9], Poznań met fin à vingt-six journées de "leadership" du Wisla.
  • 30e journée : Pour cette dernière journée capitale dans la désignation du futur champion, la chaîne de télévision Canal+ décide pour la première fois en Pologne de retransmettre un match en 3D, moins de quatre mois après la première expérience du genre en Angleterre[10]. Le match choisi est celui opposant le Wisła Cracovie à l'Odra Wodzisław Slaski[10].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1  Lech Poznań 65 30 19 8 3 51 20 +31
2  Wisła Cracovie (T) 62 30 19 5 6 48 20 +28
3  Ruch Chorzów 53 30 16 5 9 40 30 +10
4  Legia Varsovie 52 30 15 7 8 36 22 +14
5  GKS Bełchatów 48 30 13 9 8 37 27 +10
6  Korona Kielce (P) 37 30 9 10 11 35 41 -6
7  Polonia Bytom 37 30 9 10 11 29 31 -2
8  Lechia Gdańsk 37 30 9 10 11 30 32 -2
9  Śląsk Wrocław 36 30 8 12 10 32 33 -1
10  Zagłębie Lubin (P) 35 30 8 11 11 30 38 -8
11  Jagiellonia Białystok -10[Note 4] (C) 34 30 11 11 8 29 27 +2
12  KS Cracovia 34 30 9 7 14 25 39 -14
13  Polonia Varsovie 33 30 9 6 15 25 38 -13
14  Arka Gdynia 28 30 7 7 16 28 39 -11
15  Odra Wodzisław Śląski 27 30 7 6 17 27 45 -18
16  Piast Gliwice 27 30 7 6 17 30 50 -20

Source : (pl) Classement sur 90minut.pl.
Règles de classement : 1. points ; 2. points particuliers[Note 5] ; 3. différence de buts particulière[Note 5] ; 4. buts inscrits particuliers[Note 5] ; 5. différence de buts ; 6. buts inscrits


Légende : Qualifications et relégations
Ligue des Champions 2010-2011 (Deuxième tour de qualification) : 1er
Ligue Europa 2010-2011 (Troisième tour de qualification) : Vainqueur de la Coupe
Ligue Europa 2010-2011 (Deuxième tour de qualification) : 2e
Ligue Europa 2010-2011 (Premier tour de qualification) : 3e
Relégation en I Liga : 15e et 16e
(T) : Tenant du titre
(C) : Vainqueur de la Coupe de Pologne
(P) : Promu

Champion journée par journée[modifier | modifier le code]

Tableau des rencontres par équipe[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 15 mai 2010.
Clubs WIS LEG LEC POL BEL SLA BYT JAG RUC GLI GDA ODR ARK CRA ZAG KOR
1. Wisła Cracovie 0-1 0-0 2-1 3-0 1-0 1-1 2-1 2-0 2-1 3-0 1-1 0-1 0-1 1-0 0-1
2. Legia Varsovie 0-3 2-0 1-1 2-2 1-1 1-0 2-1 2-0 3-0 2-0 0-1 1-0 0-0 4-0 5-2
3. Lech Poznań 1-0 1-0 2-4 2-2 1-0 3-0 2-0 3-1 1-1 2-1 1-0 2-0 3-1 2-0 2-0
4. Polonia Varsovie 0-1 1-0 0-3 0-0 3-2 1-0 2-0 1-1 0-2 0-1 2-1 2-1 0-1 0-1 1-1
5. GKS Bełchatów 1-0 0-1 1-1 3-0 2-0 2-2 1-1 2-1 0-1 2-1 3-0 1-0 3-0 1-3 1-0
6. Śląsk Wrocław 1-3 0-0 0-3 1-0 0-0 2-1 1-2 0-0 2-1 1-2 4-0 2-1 2-0 2-0 1-1
7. Polonia Bytom 1-3 1-0 1-1 1-0 1-0 0-0 1-1 0-1 4-0 1-1 1-1 3-1 1-2 2-1 1-0
8. Jagiellonia Białystok 0-0 2-0 2-3 1-0 2-1 2-0 0-0 1-0 2-0 0-0 2-1 2-1 0-0 0-0 2-0
9. Ruch Chorzów 1-3 1-0 1-2 2-0 1-0 0-0 2-1 5-2 2-0 1-0 3-2 1-0 2-0 0-2 0-0
10. Piast Gliwice 1-4 1-1 1-3 0-2 1-2 2-2 1-0 0-0 1-2 0-2 2-1 2-2 0-1 4-1 1-0
11. Lechia Gdańsk 0-1 2-3 0-0 1-1 0-2 1-1 0-0 2-0 1-1 0-1 0-2 2-1 1-0 1-0 1-1
12. Odra Wodzisław Śląski 1-3 1-0 0-0 2-1 2-3 2-4 0-1 2-2 1-3 2-0 0-0 2-1 1-0 1-2 0-2
13. Arka Gdynia 0-1 0-1 1-1 0-0 2-1 1-1 2-2 0-0 0-3 2-1 1-2 2-0 2-0 0-2 1-2
14. KS Cracovia 1-1 1-2 1-0 1-2 0-1 1-0 1-2 0-1 1-4 3-2 2-6 1-0 1-1 1-1 3-0
15. Zagłębie Lubin 1-4 0-0 0-1 2-0 1-1 1-1 2-0 0-0 0-1 1-1 2-2 2-1 0-2 0-0 2-2
16. Korona Kielce 2-3 0-1 0-5 4-0 1-1 1-1 1-0 1-0 3-0 3-2 1-0 1-1 1-2 1-1 3-3
Légende
3-0 Victoire à domicile 0-0 Match nul 0-1 Défaite à domicile Prochaine journée

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]


Tableau d'Honneur
Compétition Vainqueur
Ekstraklasa Lech Poznań
Coupe de Pologne Jagiellonia Białystok


Promotions et relégations
Relégués en I Liga Odra Wodzisław Śląski
Piast Gliwice
Promus de I Liga Widzew Łódź
Górnik Zabrze
Qualifications européennes 2010-2011
Ligue des Champions Qualifié
2e tour de qualification Lech Poznań
Ligue Europa Qualifiés
3e tour de qualification Jagiellonia Białystok
2e tour de qualification Wisła Cracovie
1er tour de qualification Ruch Chorzów

Joueur du mois Ekstraklasa SA et Canal +[modifier | modifier le code]

Mois Joueur Équipe
Août Drapeau : Pologne Sławomir Peszko[11] Lech Poznań
Septembre Drapeau : Pologne Kamil Grosicki[12] Jagiellonia Białystok
Octobre Drapeau : Pologne Grzegorz Sandomierski[13] Jagiellonia Białystok
Novembre Drapeau : Slovaquie Ján Mucha[14] Legia Varsovie
Décembre Drapeau : Brésil Marcelo[15] Wisła Cracovie
Mars Drapeau : Bulgarie Ilijan Micanski[16] Zagłębie Lubin
Avril Drapeau : Pologne Łukasz Janoszka[17] Ruch Chorzów

Statistiques[modifier | modifier le code]

Affluences[modifier | modifier le code]

Club Affluence moyenne[18] Évolution 2009
Arka Gdynia 3 947 spectateurs en diminution -48,6 %
GKS Bełchatów 3 187 spectateurs en diminution -3,4 %
KS Cracovia 1 743 spectateurs en diminution -58,4 %
Korona Kielce 10 182 spectateurs en augmentation +23,6 %
Jagiellonia Białystok 5 148 spectateurs en diminution -31,8 %
Lech Poznań 7 727 spectateurs en diminution -52,6 %
Lechia Gdańsk 8 748 spectateurs en diminution -4,2 %
Legia Varsovie 3 233 spectateurs en diminution -45,0 %
Odra Wodzisław Śląski 3 871 spectateurs en diminution -1,0 %
Piast Gliwice 2 967 spectateurs en diminution -2,2 %
Polonia Bytom 5 047 spectateurs en diminution -1,7 %
Polonia Varsovie 2 993 spectateurs en diminution -7,3 %
Ruch Chorzów 8 153 spectateurs en diminution -8,6 %
Śląsk Wrocław 6 107 spectateurs en diminution -17,8 %
Wisła Cracovie 2 940 spectateurs en diminution -76,4 %
Zagłębie Lubin 7 962 spectateurs en augmentation +45,5 %
Total 5 247 spectateurs en diminution -28,6 %

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

# Joueur Équipe Buts
1 Drapeau : Pologne Robert Lewandowski Lech Poznań 18
2 Drapeau : Bulgarie Ilijan Micanski Zagłębie Lubin 14
3 Drapeau : Pologne Tomasz Frankowski Jagiellonia Białystok 11
4 Drapeau : Pologne Paweł Brożek Wisła Cracovie 10
Drapeau : Pologne Artur Sobiech Ruch Chorzów
6 Drapeau : Pologne Dawid Nowak GKS Bełchatów 9
Drapeau : Serbie Vuk Sotirović Śląsk Wrocław
8 3 joueurs 8
11 3 joueurs 7
14 10 joueurs 6
24 9 joueurs 5
33 11 joueurs 4
44 22 joueurs 3
66 50 joueurs 2
116 72 joueurs 1
Buts contre son camp 19
Total :  532
Moyenne par match :  2,22
Sources :

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

# Joueur Équipe Passes
1 Drapeau : Pologne Paweł Brożek Wisła Cracovie 10
Drapeau : Pologne Maciej Iwański Legia Varsovie
Drapeau : Pologne Sebastian Mila Śląsk Wrocław
Drapeau : Pologne Sławomir Peszko Lech Poznań
5 Drapeau : Brésil Edi Andradina Korona Kielce 9
Drapeau : Pologne Wojciech Grzyb Ruch Chorzów
Drapeau : Pologne Patryk Małecki Wisła Cracovie
8 Drapeau : Slovaquie Marek Bažík (en) Polonia Bytom 8
9 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Semir Štilić Lech Poznań 7
10 Drapeau : Pologne Adrian Mierzejewski Polonia Varsovie 6
11 Drapeau : Pologne Artur Sobiech Ruch Chorzów 5
7 joueurs
18 10 joueurs 4
28 17 joueurs 3
45 31 joueurs 2
76 83 joueurs 1
Total :  359
Moyenne par match :  1,50
Source :

Classement du fair-play[modifier | modifier le code]

Chaque carton jaune coûte un point au club, et deux points pour un rouge.

Rang Club Cartons jaunes Cartons rouges Total de points
1 Polonia Bytom 42 0 42
2 Polonia Varsovie 41 2 45
3 Wisła Cracovie 52 0 52
4 KS Cracovia 54 1 56
5 Legia Varsovie 53 2 57
6 Jagiellonia Białystok 54 2 58
7 Zagłębie Lubin 48 5 58
8 Piast Gliwice 59 1 61
9 Lechia Gdańsk 59 3 65
10 Ruch Chorzów 57 5 67
11 Arka Gdynia 62 3 68
12 Lech Poznań 61 4 69
13 GKS Bełchatów 65 6 77
14 Sląsk Wrocław 66 6 78
15 Korona Kielce 70 7 84
16 Odra Wodzisław Śląski 78 7 92
Total :  921 54
Moyenne :  3,84 0,23
Source :

Statistiques diverses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Notes :
  1. Le KS Cracovia joue toute la saison au Stadion Ludowy de Sosnowiec, son stade étant en rénovation.
  2. Durant les quatre premiers mois de la saison, le Lech Poznań dispute ses matches au Stadion Główny de Wronki, qui peut accueillir jusqu'à 5 296 personnes.
  3. Le Wisła Cracovie joue toute la saison au Stadion Ludowy de Sosnowiec, son stade étant en rénovation.
  4. Dix points ont été retirés au Jagiellonia Białystok, en raison de son implication dans une affaire de corruption. Le club a du également verser une amende de 300 000 złoty.
  5. a, b et c A la manière de l'Euro 2008, les équipes concernées par l'égalité sont départagées par le nombre de points inscrits lors de leurs têtes à têtes, puis par la différence de buts établie lors de ces deux matches et enfin le nombre de buts marqués lors de leurs confrontations.
  6. En match avancé de la première journée.
  7. En match avancé de la deuxième journée. Łukasz Nawotczyński de Kielce a marqué contre son camp deux jours plus tard à la troisième minute.
  8. a et b Quelques heures après le tout premier match du championnat.
  • Références :
  1. (pl) Cracovia à Sosnowiec sur 90minut.pl, le 29 juillet 2009.
  2. (pl) Le stade du Lech fermé sur sport.interia.pl, le 21 mai 2009.
  3. (pl) Le Wisla jouera à Sosnowiec sur 90minut.pl, le 13 mai 2009.
  4. (pl) ŁKS sans licence sur 90minut.pl, le 21 juillet 2009.
  5. (pl) La 24ème journée d'Ekstraklasa révoquée sur ekstraklasa.org, le 10 avril 2010.
  6. (pl) Tragédie : tous les matches en Pologne annulés sur polishsoca.com, le 10 avril 2010.
  7. (pl) Annulation des événements sportifs sur sport.tvp.pl, le 10 avril 2010.
  8. (pl) Les dates de la 25ème journée d'Ekstraklasa sur 90minut.pl, le 12 avril 2010.
  9. Horreur à Chorzów : leader Lech! sur, le 11 mai 2010.
  10. a et b (pl) Le ballon est hors de l'écran sur le site de la Rzeczpospolita, le 13 mai 2010.
  11. (pl) Peszko meilleur joueur d'août sur sport.wp.pl, le 22 septembre 2009.
  12. (pl) Kamil Grosicki joueur de la ligue en septembre sur ekstraklasa.wp.pl, le 13 octobre 2009.
  13. (pl) Sandomierz joueur d'octobre ! sur sport.wp.pl, le 6 novembre 2009.
  14. (pl) Ján Mucha meilleur joueur de novembre sur ekstraklasa.wp.pl, le 9 décembre 2009.
  15. (pl) Marcelo sélectionné pour décembre sur ekstraklasa.wp.pl, le 22 janvier 2010.
  16. (pl) Micanski joueur de mars sur ekstraklasa.wp.pl, le 10 avril 2010.
  17. (pl) Janoszka joueur d'avril sur ekstraklasa.wp.pl, le 6 mai 2010.
  18. Affluences des clubs polonais pour cette saison sur european-football-statistics.uk. Consulté le 17 mai 2010.
  19. (pl) Cartons jaunes sur ekstraklasa.wp.pl. Consulté le 17 mai 2010.
  20. (pl) Cartons rouges sur ekstraklasa.wp.pl. Consulté le 17 mai 2010.