Aberdeen Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aberdeen FC

Logo du Aberdeen FC
Généralités
Nom complet Aberdeen Football Club
Surnoms The Dons, The Dandies, The Dandy Dons
Fondation 1903
Couleurs rouge et blanc
Stade Pittodrie Stadium
(22 199 places)
Siège Pittodrie Street
Aberdeen AB24 5QH
Championnat actuel Scottish Premiership
Président Flag of Scotland.svg Stewart Milne (en)
Entraîneur Drapeau : Écosse Derek McInnes
Site web www.afc.co.uk
Palmarès principal
National[1] 4 Championnats d'Écosse
7 Coupes d'Écosse
5 Coupes de la ligue
International[1] 1 Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe
1 Supercoupe d'Europe

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Écosse de football 2013-2014
0

L'Aberdeen Football Club est un club écossais de football, basé à Aberdeen et fondé en 1903.

Résident du Pittodrie Stadium depuis sa création, le club évolue sans discontinuer en championnat d'Écosse de football depuis 1905. Il a remporté quatre titres de champion d'Écosse et sept coupes d'Écosse.

Le club connaît son heure de gloire au début des années 1980, quand Alex Ferguson mène le club à un triplé historique en coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, supercoupe de l'UEFA et coupe d'Écosse en 1983, puis au doublé coupe-championnat l'année suivante. À ce titre, Aberdeen est à la fois le dernier club écossais à avoir soustrait un titre de champion au Old Firm (le duo formé par le Celtic Glasgow et le Glasgow Rangers), et le dernier à avoir remporté une coupe d'Europe. Aberdeen détient également le record de trophées européens remportés par un club écossais.

Malgré deux finales en Coupe d'Écosse et en Coupe de la Ligue en 2000, le club n'a plus remporté de nouveau trophée depuis 1996. Le club met fin à 18 ans de disette en remportant la Coupe de la Ligue écossaise de football 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

Premières années du club (1903–1939)[modifier | modifier le code]

L'Aberdeen Football Club naît de la fusion de trois clubs, Aberdeen, Victoria United et Orion, en 1903[2]. Le nouveau club joue son premier match le 15 août 1903 face au Stenhousemuir Football Club, conclu sur un score nul (1-1)[3]. Cette première saison voit le club remporter la Aberdeenshire Cup (en) et terminer à la troisième place en Northern League (en). Aberdeen se porte candidat à l'intégration en Championnat d'Écosse de football pour la saison suivante, où il est introduit en deuxième division plutôt que dans l'élite[3].

En 1904, le club est entraîné par Jimmy Philip (en). À la fin de la saison, malgré la septième place obtenue (dans un championnat de douze équipes), Aberdeen rejoint la première division écossaise au bénéfice de son élargissement. Il n'a plus jamais quitté l'élite depuis, record partagé seulement avec les deux grands clubs de Glasgow connus sous le nom d'Old Firm : le Celtic FC et le Rangers FC[4]. Le club progresse dans la hierarchie et atteint une demi-finale de Coupe d'Écosse en 1908, performance reconduite en 1911[3]. Lors de cette dernière saison, Aberdeen connaît ses premières victoires contre le Celtic et les Rangers, et termine à la deuxième place après avoir été un temps leader[3].

La Première Guerre mondiale affecte considérablement l'Aberdeen FC. Malgré des réductions budgétaires, en 1917 la situation financière est intenable. Aberdeen abandonne la compétition, de même que le Dundee FC et les Raith Rovers. L'équipe première reprend la compétition le 16 août 1919, avec un match contre les Albion Rovers. Philip est toujours l'entraîneur, l'équipe est toujours capable de performances inattendues mais semble incapable de les répéter dans la durée et de remporter un trophée. En 1923, Aberdeen rencontre le Peterhead Football Club en Coupe auquel il inflige une victoire record sur le score de 13 à 0[5]. Philip prend sa retraite un an plus tard, et est remplacé par le manager Paddy Travers (en)[6]. Le club dispute sa première finale de Coupe d'Écosse en 1937[3]. Travers quitte le club pour devenir le manager du Clyde FC en 1939, et est remplacé par Dave Halliday[7]. Halliday débute à peine sur le banc d'Aberdeen que la Seconde Guerre mondiale met fin à toute compétition sur le territoire britannique[7],[8].

Aberdeen remporte ses premiers trophées (1945–1978)[modifier | modifier le code]

Halliday reprend son poste après la guerre et s'avère être le premier entraîneur à ramener un trophée national à Pittodrie. L'Aberdeen FC, qui joue désormais en rouge, remporte la Southern League Cup en 1946 en battant les Glasgow Rangers sur le score de 3 à 2 à Hampden Park. Puis il remporte la coupe nationale en 1947 en battant en finale l'Hibernian Football Club 2–1 [7],[9].

Après ce succès, les hommes d'Halliday sont à nouveau finalistes de la Coupe d'Écosse en 1953 et 1954, mais elles sont toutes les deux perdues[7]. Cela ne marque néanmoins pas un coup d'arrêt pour le club, qui remporte lors de la saison 1954-1955 son premier titre de championnat d'Écosse[7],[9]. Bien que vainqueurs de leur championnat national, le club ne participe pas à la première édition de la Coupe des clubs champions européens, la place écossaise étant prise par l'Hibernian Football Club par invitation[10].

Halliday quitte le club après ce succès en championnat[7]. Il est remplacé par Davie Shaw. Aberdeen décroche la coupe de la ligue sous son ère, en battant le Saint Mirren Football Club en 1956, et atteint une nouvelle finale de Coupe d'Écosse en 1959[9]. Toutefois, Shaw est mis à l'écart et Tommy Pearson (en) prend sa place. L'ère Pearson est marquée par de nombreux changements de joueurs et par l'absence de nouveau trophée. Il se retire en 1965, laissant sa place à Eddie Turnbull[6]. Turnbull mène Aberdeen à deux finales de Coupe d'Écosse, disputées au Celtic. La première est perdue en 1967, mais la deuxième est remportée trois ans plus tard[9].

L'année 1967 voite la première participation de l'Aberdeen Football Club en coupe d'Europe, à l'occasion de la coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1967-1968, en tant que finaliste de la Coupe nationale. Au premier tour, les Écossais éliminent les Islandais du KR Reykjavik sur un score cumulé de 14–1, mais ils sont éliminés au deuxième tour par le Standard de Liège : battus 3-0 en Belgique, leur victoire 2-0 au match retour n'est pas suffisante. Suite à sa victoire en coupe nationale en 1970, Aberdeen retrouve la coupe d'Europe des vainqueurs de coupe mais est éliminé dès le premier tour par le Budapest Honvéd FC. Battus 3-1 sur leur terrain, ils renversent la situation en s'imposant sur le même score en Hongrie, après prolongation. Devant cette égalité parfaite malgré la règle des buts marqués à l'extérieur, la première séance de tirs au but de l'histoire des compétitions de l'UEFA se déroule, qu'Honvéd remporte 5–4[11]

L'équipe des années 1970 participe régulièrement à la course au titre. Ils ne gagnent néanmoins pas de trophée, à l'exception de la Drybourgh Cup in 1971 sous la direction de Jimmy Bonthrone (en), puis la Coupe de la Ligue en 1976 sous la direction d'Ally MacLeod. Durant cette décennie, Aberdeen connaît cinq managers, Eddie Turnbull, Jimmy Bonthrone, Ally MacLeod, Billy McNeill et Alex Ferguson[6]. Les Dons atteignent deux finales de coupes nationales, une de coupe d'Écosse en 1978 sous Billy McNeill et une de coupe de la ligue la saison suivante avec Alex Ferguson[9].

L'ère Alex Ferguson (1978–1986)[modifier | modifier le code]

Alex Ferguson, le manager ayant connu le plus de succès à Aberdeen

Sous l'ère Alex Ferguson, arrivé en 1978, le club va remporter trois Championnats d'Écosse, quatre Coupes d'Écosse, une Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, une Supercoupe d'Europe, une Coupe de la ligue et une Dryborough Cup, en l'espace de sept saisons.

Jim Leighton, Willie Miller, Alex McLeish et Gordon Strachan forment la colonne vertébrale de l'équipe. Le second titre de champion d'Écosse du club est remporté en 1980, suivi de trois victoires consécutives en Coupe d'Écosse de 1982 à 1984[9], et de deux nouveaux titres de champion en 1984 et 1985.

Lors de la Coupe des coupes 1983, les Dons battent le FC Sion, le Dinamo Tirana et le Lech Poznan avant d'affronter les Allemands du Bayern Munich en quarts de finale. Ce match est remporté 3–2 à Pittodrie après un match nul et vierge en Allemagne, John Hewitt inscrivant le but victorieux. Ils affrontent ensuite les Belges de Waterschei en demi-finale. Aberdeen les bat 5–1 à domicile avant de perdre pour la première fois de la compétition en Belgique 1–0, ce qui ne les empêche pas de se qualifier pour la finale. Une victoire sur le score de 2-1 face au Real Madrid le 11 mai 1983, permet à Aberdeen de remporter la compétition. Il devient le troisième club écossais à remporter une Coupe d'Europe[3],[12],[13]. Le club lance une chanson, European Song (en), pour la finale de cette Coupe. Cette victoire est suivie par le sacre en Supercoupe d'Europe en décembre de la même année, face aux champions d'Europe du Hambourg SV[3].

Aberdeen atteint les demi-finales de la Coupe des coupes en 1984, mais s'incline face au FC Porto à l'aller et au retour, sur le même score 1-0.

Aberdeen aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Suite au départ de Ferguson, de nombreux entraîneurs tentent de faire retrouver au club le standing d'autrefois... en vain[14].

La paire Alex Smith-Jocky Scott (en) prend la direction de l'équipe en 1989[6]. Le club recrute des joueurs étrangers, à l'image des internationaux néerlandais Theo Snelders et Hans Gillhaus. Lors de la saison 1989-1990, le club réalise le doublé Coupe d'Écosse-Coupe de la ligue. En 1990-1991, les Dons perdent le titre de champion lors de la dernière journée[9]. Willie Miller est nommé manager en 1992 et durant deux saisons, le club participe à la course au titre sans succès. Il est remercié en 1995 après de mauvais résultats, avant que le club n'ait à remporter un barrage contre le Dunfermline Athletic Football Club pour assurer son maintien en première division[15]. Aberdeen le remplace par Roy Aitken. Malgré une victoire en Coupe de la ligue en 1996, le club est toujours en difficulté[9]. Alex Miller et Paul Hegarty rejoignent le club en 1998[6]. Lestés de la dette contractée pour la construction d'une nouvelle tribune, les dirigeants trouvent un accord avec Stewart Milne, propriétaire de l'entreprise ayant construit la tribune, et lui confier le club[16]. Une politique de restriction budgétaire limite les volontés du club de jouer les premiers rôles[17], comme il a pu le faire dans les années 1980.

Le danois Ebbe Skovdahl, premier manager non-écossais d'Aberdeen, prend ses fonctions en 1999[3] et le club connaît avec lui ses défaites les plus lourdes[18]. Lors du championnat d'Écosse 1999-2000, les Dons terminent à la dernière place de première division. À la faveur de l'élargissement du championnat à douze clubs, le club n'est pas automatiquement relégué mais doit disputer un barrage à trois. Le stade du Falkirk Football Club ne répondant pas aux normes exigées par la Ligue, ce dernier est maintenu en deuxième division et Aberdeen obtient son maintien dans l'élite écossaise[3].

Son successeur, Steve Paterson (en), ne reste que deux saisons. Jimmy Calderwood prend en main l'équipe en 2004, et Aberdeen obtient de meilleurs résultats. Lors de la saison 2006-2007, le club termine troisième du championnat et se qualifie pour la Coupe UEFA 2007-2008[19]. Lors de cette compétition européenne, Aberdeen élimine le Dniepr Dniepropetrovsk grâce à la règle des buts marqués à l'extérieur, une première dans l'histoire du club[20]. Ils battent le FC Copenhague 4–0[21], avant de s'incliner face au Bayern Munich sur le score cumulé de 7 à 3[22]. Calderwood est remercié le 24 mai 2009, alors que le club vient, à quelques heures près, d'obtenir la quatrième place du championnat, qualificative pour l'Europe[23], pour être remplacé par Mark McGhee en provenance du Motherwell FC le 12 juin 2009[24].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Pittodrie Stadium[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pittodrie Stadium.
Façade de granite du Pittodrie Stadium vue de l'extérieur de la tribune Merkland Road

Depuis sa fondation, Aberdeen joue ses matchs à domocile au Pittodrie Stadium. Le stade est d'abord utilisé par le club originel d'Aberdeen en 1899, lors d'une victoire 7–1 face au Dumbarton FC[25] avant qu'il ne fusionne avec deux autres clubs en 1903, le nouveau club de l'Aberdeen FC prenant place dans ce stade. Le 15 août 1903, 8 000 spectateurs sont présents pour lae match nul d'Aberdeen contre Stenhousemuir (1-1), le premier match joué par le club au Pittodrie Stadium[3]. Le club est d'abord locataire, mais achère ensuite le stade en 1920[3]. Le stade contient 21 600 places[25]. Le record d'affluence est enregistré le 13 mars 1954, lorsque 45 061 personnes assistent à un match de Coupe d'Écosse de football entre Aberdeen et Heart of Midlothian[25].

Le stade comporte quatre tribunes. La tribune principale (Main Stand), qui abrite les bureaux et les vestiaires du club, possède la majorité des sièges de l'enceinte. La tribune de Merkland Road est réservée aux familles. La tribune Sud (South Stand) est opposée à la tribune principale et un quart de cette tribune est réservé aux supporters adverses, sauf pour les matchs contre le Celtic FC ou le Rangers FC, où la moitié de la tribune est ouverta aux supporters adverses. La partie la plus récente du stade est la tribune Richard Donald à l'Est, aussi nommée Beach End, et porte le nom de l'ancien président Dick Donald (en)[26]. Ouvert en 1993, il possède deux étages et possède des loges [26]. En 1978, Pittodrie devient le premier stade entièrement couvert et avec l'intégralité de ses places assises en Grande-Bretagne[27].

Image et identité[modifier | modifier le code]

Couleurs et logos[modifier | modifier le code]

Maillot du club Maillot du club Maillot du club
Maillot du club
Maillot du club
Le maillot jaune et noir (1904-1939)
Maillot du club Maillot du club Maillot du club
Maillot du club
Maillot du club
Tenue depuis 1939
Couleurs

Pour la première saison du club, les Dons jouent avec un maillot à dominante blanche[28]. Il est soit entièrement blanc, soit avec un haut blanc et un short et des chaussettes bleues[29].

Lors de la saison 1904-1905, Aberdeen adopte un maillot à rayures noires et jaunes, ce qui amène es joueurs d'Aberdeen à être surnommés les Wasps (les guêpes en français). Ce maillot, avec seulement quelques changements mineurs, est porté jusqu'à l'aube de la Seconde Guerre mondiale. Le short bleu reste en place jusqu'en 1911 où il devient blanc. Les chaussettes sont noires avec un liseré jaune[28].

En mars 1939, Aberdeen abandonne son maillot de Wasp pour une parure rouge et blanche, reflétant les couleurs des armoiries de la ville d'Aberdeen[3]. Les premières tenues sont à maillot rouge et short blanc, avec des chaussettes rouges ou blanches de 1939 à 1966[28]. Aberdeen porte alors un short rouge, rendant la tenue totalement rouge, comme celle du Liverpool Football Club, qui fait ce changement à peu près au même moment[30]. Les couleurs du maillot ne changent globalement plus, avec néanmoins des variations dans le design.

Dans les années 1970, un maillot de l'équipementier Admiral comporte cinq bandes verticales blanches sur le côté gauche du maillot et du short, et les shorts du début des années 1980 possèdent de fines rayures blanches verticales. Plus tard, le maillot connaît un important ajout de couleur bleue et une saison avec un retour de la tenue d'après-guerre, bien que le maillot entièrement rouge reprenne sa place en 1997[28].

La tenue portée à l'extérieur est souvent blanche, avec un short noir, ou une combinaison de jaune et de noir, se rapportant à la tenue d'avant-guerre du club, bien que dans les années 1970, Aberdeen ait porté un ensemble entièrement bleu avec des chaussettes blanches[31]. Pour la saison 2007-2008, le club arbore un troisième maillot réservé aux joutes européennes de couleurs jaune et noire[28].

Sponsors

L'Aberdeen Football Club est sponsorisé depuis 1987, le sponsor initial étant JVC[28]. Depuis, le club ne faisant que peu d'apparitions sur le plan international, les sponsors ont tendance à être plus locaux, comme par exemple la station de radio Northsound Radio (en)[31]. Les compagnies pétrolières, qui font partie du tissu économique local, sont ainsi particulièrement impliquées dans le sponsoring du club.

Logo

Le club n'a pas de blason officiel avant 1972, mais il y a de nombreuses variations des lettres AFC figurant sur le maillot, utilisant habituellement une écriture cursive. En novembre 1972[32], le club adopte un logo officiel, dessiné par le designer graphique de la ville Donald Addison[33]. Le logo représente une lettre capitale A comme une cage de football, avec un ballon formant la barre de la lettre. La balle est hachurée de telle façon à le dépeindre comme étant à l'intérieur d'un filet, ce qui est synonyme de but marqué. Le logo est complété par les lettres FC en petite police au même niveau que le ballon[32]. Ce logo est utilisé sur les maillots dès 1978, sans modification jusqu'aux milieu des années 1980 lorsque les mots "Aberdeen Football Club" sont ajoutés dans un bandeau circulaire, et lorsque la date de fondation, 1903, est ajouté sous la cage[32]. La version actuelle du logo, qui retient ces éléments mais dans un design unifié, est introduit au départ de la saison 1997-1998[32]. Deux étoiles symbolisant les victoires en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1982-1983 et en Supercoupe de l'UEFA 1983 sont mis en place dans le logo lors de la saison 2005-2006[34].

Surnoms[modifier | modifier le code]

Les joueurs d'Aberdeen sont surnommés The Dons, depuis au moins 1913. En doric, dialecte local d'Aberdeen, le mot Done est prononcé diːn (comme la fin du mot Aberdeen) d'où le surnom The Dons. Avant ce surnom, l'équipe est surnommée The Wasps (les guêpes) ou The Black and Golds (les noir et or) ; les deux noms font référence à la tenue portée par Aberdeen avant la guerre[35]

Comme de nombreuses équipes anglo-saxonnes jouant en rouge, Aberdeen est aussi de temps en temps appelée les Reds. Ils sont aussi surnommés The Dandy Dons or The Dandies[36].

Supporters[modifier | modifier le code]

La Red Army

Les supporters d'Aberdeen, connus sous le nom de Red Army (Armée rouge), possèdent un maillot géant avec un numéro 12 en référence au « douzième homme »[37]. En 1999, des supporters fondent le club des Red Ultras dans le but d'améliorer l'ambiance du Pittrodrie Stadium[38]. Le groupe organise des tifos et de grands drapeaux et banderoles, en particulier dans la tribune Richard Donald à domicile, mais aussi quelque fois à l'extérieur.

L'Aberdeen Football Club est le seul club professionnel de la troisième ville du pays[39], une ville qui est éloignée degrandes zones peuplées, et qui a donc une grande aire d'attraction de potentiels supporters. Néanmoins, les affluences ne reflètent pas cette situation, le club possédant la quatrième meilleure affluence moyenne de Scottish Premier League en 2008-2009[40] avec 12 928 spectateurs[41].

Rivalités[modifier | modifier le code]

Aberdeen n'a que très rarement joué dans la même division que ses rivaux géographiquement les plus proches que sont le Peterhead FC, le Brechin City FC, le Montrose FC, l'Arbroath FC et le Forfar Athletic FC, donc les rivalités sont plus au niveau national. Au début des années 1980, en raison du succès national et européen de l'Aberdeen FC et du Dundee United, la paire est connue sous le nom du New Firm en comparaison avec l'Old Firm des deux grands clubs de Glasgow ; mais le Dundee United a comme rivaux principaux le club du Dundee FC[42] et l'antagonisme est vécu différemment d'un club à l'autre. La situation est la même avec le Rangers FC qui connaît une forte rivalité avec le Celtic FC, mais il y a néanmoins des relations difficiles entre supporters, causant de multiples incidents[43],[44].

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

De À Nom J G N D V% Ref
1903 1924 Drapeau : Écosse Philip, JimmyJimmy Philip (en) 644 221 172 251 34,32 % [45]
1924 1937 Drapeau : Écosse Travers, PaddyPaddy Travers (en) 474 214 106 154 45,15 % [45]
1937 1955 Drapeau : Écosse Halliday, DaveDave Halliday 371 165 71 135 44,47 % [45]
1955 1959 Drapeau : Écosse Shaw, DavieDavie Shaw 148 66 20 62 44,59 % [45]
1959 1965 Drapeau : Écosse Pearson, TommyTommy Pearson (en) 180 66 42 72 36,67 % [45]
1965 1971 Drapeau : Écosse Turnbull, EddieEddie Turnbull 216 101 43 72 46,75 % [45]
1971 1975 Drapeau : Écosse Bonthrone, JimmyJimmy Bonthrone (en) 143 67 46 30 46,85 % [45]
1975 1977 Drapeau : Écosse MacLeod, AllyAlly MacLeod 61 24 19 18 39,34 % [45]
1977 1978 Drapeau : Écosse McNeill, BillyBilly McNeill 36 22 9 5 61,11 % [45]
1978 1986 Drapeau : Écosse Ferguson, AlexAlex Ferguson 288 167 71 50 57,99 % [45]
1986 1986 Drapeau : Écosse Ferguson, AlexAlex Ferguson
Drapeau : Écosse Knox, ArchieArchie Knox (en)
15 7 5 3 46,67 % [45]
1986 1988 Drapeau : Écosse Porterfield, IanIan Porterfield 71 35 27 9 49,30 % [45]
1988 1991 Drapeau : Écosse Scott, JockyJocky Scott (en)
Drapeau : Écosse Smith, AlexAlex Smith (en)
117 63 35 19 53,85 % [45]
1991 1992 Drapeau : Écosse Smith, AlexAlex Smith (en) 23 7 7 9 30,43 % [45]
1992 1995 Drapeau : Écosse Miller, WillieWillie Miller 124 53 45 26 42,47 % [45]
1995 1997 Drapeau : Écosse Aitken, RoyRoy Aitken 124 50 31 43 40,32 % [46]
1997 1998 Drapeau : Écosse Miller, AlexAlex Miller 43 11 13 19 25,58 % [47]
1999 2002 Drapeau du Danemark Skovdahl, EbbeEbbe Skovdahl 159 54 37 68 33,96 % [48]
2002 2004 Drapeau : Écosse Paterson, SteveSteve Paterson (en) 68 23 13 32 33,82 % [49]
2004 2009 Drapeau : Écosse Calderwood, JimmyJimmy Calderwood 227 94 60 73 41,41 % [50]
2009 déc. 2010 Drapeau : Écosse McGhee, MarkMark McGhee 32 8 9 15 25 % [51]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Le Aberdeen FC a inauguré son « Hall of Fame » en fêtant les cent ans du club en 2003. Au début, il a été allégué que, sur une période de cinq ans, environ 50 joueurs entreraient dans cette liste. Toutefois, en novembre 2007, les membres initiaux du « Hall of Fame » suivants sont encore les seuls répertoriés sur le site officiel en tant que membres[52]:

(voir aussi Catégorie:Joueur de l'Aberdeen FC)

En parallèle à ce « hall of fame », le site d'Aberdeen FC présente une liste de cent joueurs légendaires compilée par Kevin Stirling, historien du club[53].

Effectif actuel (2013-2014)[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau : Écosse G Jamie Langfield
2 Drapeau de l'Irlande D Joe Shaughnessy
3 Drapeau : Écosse D Clark Robertson
4 Drapeau : Écosse D Russell Anderson
5 Drapeau : Écosse D Andrew Considine
6 Drapeau : Écosse D Mark Reynolds
7 Drapeau de la République démocratique du Congo A Calvin Zola
8 Drapeau de l'Irlande M Willo Flood
9 Drapeau de l'Angleterre A Scott Vernon
10 Drapeau de l'Irlande du Nord M Niall McGinn
11 Drapeau de l'Irlande M Jonny Hayes
14 Drapeau : Écosse A Cammy Smith
15 Drapeau : Écosse M Barry Robson
No. Nat. Position Nom du joueur
16 Drapeau : Écosse M Peter Pawlett
17 Drapeau : Écosse M Gregg Wylde
18 Drapeau : Écosse M Nicky Low
19 Drapeau : Écosse M Chris Clark
20 Drapeau de l'Angleterre G Nicky Weaver
21 Drapeau de l'Irlande du Nord A Josh Magennis
22 Drapeau : Écosse M Ryan Jack
23 Drapeau : Écosse M Jamie Masson
25 Drapeau : Écosse M Lawrence Shankland
26 Drapeau : Écosse M Craig Storie
27 Drapeau de l'Angleterre A Michael Hector
30 Drapeau de l'Irlande G Danny Rogers

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) Jack Webster, The First 100 Years of The Dons: the official history of Aberdeen Football Club 1903–2003, Hodder and Stoughton,‎ 2003 (ISBN 0 340 82344 5), p. 69–70
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) « Milestones & Records », Aberdeen F.C. (consulté le 10 mars 2010)
  4. (en) « Club Overview - Aberdeen », Scottish Premier League (consulté le 28 mars 2008)
  5. (en) Michael Grant, « Peterhead ready to settle old scores with northern neighbours », Sunday Herald,‎ 4 mars 2001 (consulté le 25 mars 2008)
  6. a, b, c, d et e (en) « Aberdeen's managers », Soccerbase (consulté le 24 mars 2008)
  7. a, b, c, d, e et f Dave Halliday and George Hamilton profiles on "Queens Legends" on the official Queen of the South FC website
  8. (en) « Football and the Second World War », Spartacus (consulté le 28 mars 2008)
  9. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Scottish Premier League & Cup winners », Tanked Up Imaging (consulté le 24 mars 2008)
  10. (en) « European Competitions 1955/56 », RSSSF (consulté le 29 mars 2008)
  11. (en) « European Pedigree - Dons in Europe », Aberdeen F.C. (consulté le 1er avril 2008)
  12. (en) « A Sporting Nation - The New Firm and the Dons' Cup-Winners' Cup glory in 1983 », BBC (consulté le 22 avril 2008)
  13. (en) « The greatest Euro final ever? », BBC News,‎ 16 mai 2001 (consulté le 30 mars 2008)
  14. (en) « Managers 1978-1995 », Aberdeen F.C. (consulté le 21 avril 2008)
  15. (en) « Scotland League Archive - 1994/95 », RSSSF (consulté le 19 avril 2008)
  16. (en) Michael Grant, « Skovdahl helps Milne put his house in order », Sunday Herald,‎ 19 mai 2000 (consulté le 24 mars 2008)
  17. (en) Jack Webster, The First 100 Years of The Dons: the official history of Aberdeen Football Club 1903–2003, Hodder and Stoughton,‎ 2003 (ISBN 0 340 82344 5), p. 13
  18. (en) « Aberdeen/Rangers scores » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  19. (en) « Aberdeen 2-0 Rangers », BBC News,‎ 20 mai 2007 (consulté le 1er avril 2008)
  20. (en) Thomas McGuigan, « Dnipro 1-1 Aberdeen (agg 1-1) », BBC News,‎ 4 octobre 2007 (consulté le 24 mars 2008)
  21. (en) Clive Linsay, « Aberdeen 4-0 Copenhagen », BBC News,‎ 20 décembre 2007 (consulté le 24 mars 2008)
  22. (en) Stevie Miller, « Bayern Munich 5-1 Aberdeen », BBC News,‎ 21 février 2008 (consulté le 26 mars 2008)
  23. (en) « Dons Management Team Moves On », Aberdeen F.C. (consulté le 24 mai 2009)
  24. (en) « SPL: Miller on McGhee », Setanta Sports,‎ 12 juin 2009 (consulté le 12 juin 2009)
  25. a, b et c (en) « History of Pittodrie Stadium », Scottish Premier League (consulté le 19 avril 2008)
  26. a et b (en) « Projects – Richard Donald Stand, Pittodrie », Stewart Milne Construction (consulté le 1er avril 2008)
  27. (en) Simon Inglis, Football Grounds of Britain, third edition, CollinsWillow,‎ 1996 (ISBN 0 00 218426 5), p. 424–426
  28. a, b, c, d, e et f (en) « Aberdeen », Historical Football Kits (consulté le 15 août 2007)
  29. (en) Jack Webster, The First 100 Years of The Dons: the official history of Aberdeen Football Club 1903–2003, Hodder and Stoughton,‎ 2003 (ISBN 0 340 82344 5), p. 69
  30. (en) « Liverpool - Historical Football Kits », Historical Football Kits (consulté le 8 janvier 2008)
  31. a et b (en) « Aberdeen (A) 94/96 (Large) », Football Shirts (consulté le 2 avril 2008)
  32. a, b, c et d (en) « Aberdeen », sur Football Crests.com (consulté le 19 août 2007)
  33. (gd) « An Leabhar Mor » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  34. (en) « New home kit available today », Aberdeen F.C. (consulté le 2 avril 2008)
  35. (en) Jack Webster, The First 100 Years of The Dons: the official history of Aberdeen Football Club 1903–2003, Hodder and Stoughton,‎ 2003 (ISBN 0 340 82344 5), p. 91
  36. (en) Gary Armstrong, Entering the Field: New Perspectives on World Football, Berg Publishers,‎ 1997 (ISBN 1-85973-198-8)
  37. (en) « Supporters », Aberdeen F.C. (consulté le 8 janvier 2008)
  38. (en) « Red Ultras Aberdeen - About », Red Ultras (consulté le 8 janvier 2008)
  39. (en) « Population of Scotland, Statistics of Scottish City population », Scotland.org (consulté le 8 janvier 2008)
  40. (en) « Scottish Premier League », ESPN soccernet. (consulté le 198 avril 2009)
  41. (en) « Aberdeen Statistics », ESPN Soccernet (consulté le 19 avril 2009)
  42. (en) « Dundee United A - Z ( D ) - scroll down for the 'Dundee F.C' entry », Dundee United FC (consulté le 29 janvier 2008)
  43. (en) Michael Grant, « A Fight In The North; Riot police move in as hooligans force players », Sunday Herald,‎ 20 janvier 2002 (consulté le 18 avril 2008)
  44. (en) Derek Rae, « Rae's Say: Coming Home », ESPN (consulté le 29 janvier 2008)
  45. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o (en) Jack Webster, The First 100 Years of The Dons: the official history of Aberdeen Football Club 1903–2003, Hodder and Stoughton,‎ 2003 (ISBN 978-0-340-82344-6)
  46. (en) « Roy Aitken », Soccerbase (consulté le 2008-03-31)
  47. (en) « Alex Miller », Soccerbase (consulté le 2008-03-31)
  48. (en) « Ebbe Skovdahl », Soccerbase (consulté le 2008-03-31)
  49. (en) « Steve Paterson », Soccerbase (consulté le 2008-03-31)
  50. (en) « Jimmy Calderwood », Soccerbase (consulté le 2009-05-25)
  51. (en) « Mark McGhee », Soccerbase (consulté le 2010-03-01)
  52. (en) « Hall of Fame », Aberdeen F.C. (consulté le 2008-03-24)
  53. Kevin Stirling, « Legens », sur Red Web : the official Aberdeen FC website, Aberdeen FC,‎ 01/02/2007 (consulté le 8 mars 2010)

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Aberdeen F.C. » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]