FK Spartak Moscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

FK Spartak Moscou

Généralités
Nom complet Football Club Spartak Moscow
Surnoms Krasno-belye (Les Rouges et Blancs),
Myaso (La viande),
Narodnaya komanda (L'équipe du peuple)
Fondation 18 avril 1922 (1922-04-18) (91 ans)
Couleurs rouge et blanc
Stade Stade Loujniki
(78 306 places)
Siège ul. Spartakovskaïa 7
107066, Moscou
Championnat actuel Championnat de Russie
Président Drapeau : Russie Leonid Fedun
Meilleur buteur Drapeau : URSS / Drapeau : Russie Nikita Simonian (133)
Site web (en) spartak.com
Palmarès principal
National[1] Championnat de Russie (9)
Coupe de Russie (3)
Coupe de la CEI (6)
Championnat d'URSS (12)
Coupe d'URSS (10)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Le FK Spartak Moscou (russe : Футбольный клуб Спартак-Москва) est un club de football russe basé à Moscou, section du club omnisports du Spartak Moscou.

Le Spartak Moscou a remporté 12 Championnats d'Union soviétique de football (seul le Dynamo Kiev, détenteurs de 13 trophées, en a gagné plus), ainsi que 9 des 18 Championnats de Russie de football.

Ils sont surnommés « Viande » (мясо) parce que durant l'ère soviétique, le club appartenait aux coopératives agricoles (les kolkhozes et les sovkhozes). Le Spartak est considéré comme le club de football le plus populaire du pays[2].

Le propriétaire actuel est le milliardaire russe Leonid Fedun[3].

Histoire du club[modifier | modifier le code]

Fondation et Histoire[modifier | modifier le code]

Au tout début du football soviétique, des organismes gouvernementaux tels que la police, l'armée et la société de chemin de fer ont créé leurs propres clubs. De très nombreux hommes d'État voyaient dans les victoires de leur équipe une manière d'afficher leur supériorité vis-à-vis de leurs adversaires en charge d'autres clubs. Le Dynamo Moscou était géré par la police, le CSKA Moscou était le club de l'armée, alors que le Spartak Moscou était le club créé par les syndicats ; il était donc considéré comme le club du peuple.

En 1921, le Cercle sportif de Moscou (le club sportif moscovite du quartier Krasnopresnensky) qui est devenu plus tard le Krasnaïa Presnya a été fondé par Ivan Artemyev qui recruta Nikolai Starostin principalement pour prendre en charge son équipe de football. Le club s'est développé en construisant un stade, en récupérant de l'argent grâce à la vente des billets et en participant à des matches partout en Russie.

Bénéficiant de la réorganisation du football en URSS en 1926, Starostin a réussi à faire en sorte que son club soit sponsorisé par le syndicats des travailleurs agricoles. Le club, alors appelé Pishcheviki, s'est alors installé dans un stade de 13 000 places, le Tomskii Stadium. Dans les années qui suivirent, alors que l'équipe était devenue le rival du Dynamo Moscou qui était installé dans un stade très proche de celui du Spartak, le Dynamo Stadium (35 000 places assises), elle a changé de sponsors à plusieurs reprises.

Étant un sportif respecté, Starostin est entré en contact avec Alexander Kosarev, le secrétaire du Komsomol (les jeunesses du Parti Communiste), lequel avait énormément d'influence dans le domaine du sport. En novembre 1934, Kosarev recruta Starostin et ses frères afin qu'ils améliorent le niveau de son équipe.

En 1935, Starostin proposa le nom Spartak qui était issu de Spartacus, un gladiateur qui mena une rébellion contre Rome. Starostin fut inspiré par le livre éponyme de Raffaello Giovagnoli. Le logo du club a également été dessiné par Starostin.

Période soviétique[modifier | modifier le code]

Le championnat d'Union soviétique de football fut institué en 1936 et le premier champion en fut le rival, le Dynamo Moscou. Mais dès la deuxième édition, tenue elle-aussi en 1936: c'est le Spartak qui sort vainqueur. Le Spartak glanera encore deux titres de champion avec la seconde guerre mondiale (1938,1939).

Durant les années 1950, le Spartak et le Dynamo continuent de se disputer la première place du classement et le Spartak remporte quatre nouveaux titres (1952, 1953, 1956, 1958). L'équipe nationale soviétique qui remporta la médaille d'or aux Jeux olympiques d'été 1956 à Melbourne en 1956 était composée largement de joueurs provenant du Spartak. Le capitaine du Spartak Igor Netto fut capitaine de la sélection de 1954 à 1963. Durant les années 1960, la hiérarchie change, et bien que le Spartak remporte deux nouveaux titres (1962, 1969), il commence à rentrer dans le rang alors que de nouvelles équipes connaissent le succès comme le Torpedo Moscou et surtout le Dynamo Kiev, ce qui fondera une nouvelle rivalité historique pour le club.

Le club continua son déclin dans les années 1970 avant d'être même relégué en division inférieure en 1976. L'année suivante, le stade était toujours plein et le nouvel entraîneur Konstantin Beskov introduit de jeunes joueurs tels Rinat Dasayev et Georgi Yartsev. Le Spartak remonta directement l'année suivante et remporta le titre de champion en 1979 devant le Shakhtar Donetsk et le Dynamo Kiev. Champion en 1987, le Spartak remporte son dernier titre d'URSS en 1989 en battant son principal rival le Dynamo Kiev. Ils atteignent l'année suivante les demi-finales de la Ligue des champions en éliminant entre autres le SSC Naples aux tirs aux buts et le Real Madrid en s'imposant par 3-1 au stade Santiago Bernabéu. Ils tomberont en demi face à l'Olympique de Marseille.

Période moderne[modifier | modifier le code]

Une nouvelle page de l'histoire du club commença avec l'éclatement de l'Union soviétique et l'arrêt de son championnat. Une ligue russe fut créée et le Spartak, sans son rival le Dynamo Kiev et avec le déclin du Dynamo Moscou, domina la décennie 1990 en remporta tous les titres sauf celui de 1995 (Alania Vladikavkaz), soit 9 titres entre 1992 et 2001 et une présence continue en Ligue des champions avec la particularité d'avoir entre 1989 et 1997 pour entraîneur son président Oleg Romantsev. Durant cette période, le club atteindra les demi-finales de la Ligue des champions en 1991 (éliminé par l'Olympique de Marseille) et en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1992-1993|[1993] (éliminé par le club belge Anvers).

Les problèmes commencèrent avec la nouvelle décennie, tout d'abord à cause du départ de certains joueurs cadres en conflit avec Romantsev, qui vendit certaines de ses parts à Andrei Chervichenko qui devint le nouveau président en 2003, qui vendit de nouveau le club en 2004.

Malgré quelques places sur le podium (2e en 2005, 2006, 2007 et 2009), le Spartak n'arrive pas à reconquérir un titre qui commence à voyager et à quitter la capitale vers le Zénith Saint-Pétersbourg (2007, 2010) ou le Roubine Kazan. Arrivé en avril 2009 en lieu et place de Michael Laudrup, Valeri Karpin semble faire l'unanimité au sein de son effectif bien qu'il peine à hisser le club en haut de la hiérarchie en Russie, et qu'il ait déjà remis une fois sa démission, refusée.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1922 : fondation du club sous le nom de MKS Moscou
  • 1935 : le club est renommé Spartak Moscou
  • 1966 : 1re participation à une Coupe d'Europe (C2, saison 1966/67)
  • 1992 : le club est renommé FK Spartak Moscou
  • 2007 : Arrivée de l'entraineur Stanislav Cherchesov à la tête du club moscovite
  • 2008 : Arrivée de l'entraineur Michael Laudrup à la tête du club moscovite
  • 2009 : Départ de l'entraineur Michael Laudrup après une défaite du Spartak 3-0 en Coupe de Russie à domicile face au Dinamo.
  • 2009 : Valeri Karpine est nommé à la tête du club.
  • 2012 : Unai Emery est nommé entraineur avant d'être remercié en novembre
  • 2012 : Karpine fait son retour sur le banc du Spartak.

Palmarès[modifier | modifier le code]


Ère soviétique Ère russe

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif actuel 2013-2014[modifier | modifier le code]

Effectif du FK Spartak Moscou
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[4] Nom Date de naissance Sélection[5] Club précédent
12 G Drapeau de la Russie Mitryushkin, AntonAnton Mitryushkin &0000000000006641.0000006 641 8 février 1996 (18 ans)
Formé au club
30 G Drapeau de la Russie Pesyakov, SergeiSergei Pesyakov &0000000000009251.0000009 251 16 décembre 1988 (25 ans)
Shinnik Yaroslavl
31 G Drapeau : Ukraine Dikan, AndriyAndriy Dikan &0000000000013422.00000013 422 16 juillet 1977 (36 ans) Ukraine Terek Grozny
32 G Drapeau de la Russie Rebrov, ArtemArtem Rebrov &0000000000010999.00000010 999 4 mars 1984 (30 ans)
Shinnik Yaroslavl
3 D Drapeau de la Russie Bryzgalov, SergeiSergei Bryzgalov &0000000000007821.0000007 821 15 novembre 1992 (21 ans)
Saturn Ramenskoïe
4 D Drapeau de la Russie Parchivliouk, SergueïSergueï Parchivliouk &0000000000009159.0000009 159 18 mars 1989 (25 ans)
Formé au club
18 D Drapeau de la Russie Kutepov, IlyaIlya Kutepov &0000000000007595.0000007 595 29 juin 1993 (20 ans)
Academie Dimitrovgrad
33 D Drapeau de l'Italie Bocchetti, SalvatoreSalvatore Bocchetti &0000000000009998.0000009 998 30 novembre 1986 (27 ans) Italie Rubin Kazan
34 D Drapeau de la Russie Makeyev, YevgeniYevgeni Makeyev &0000000000009061.0000009 061 24 juin 1989 (24 ans) Russie FC Sheksna Cherepovets
35 D Drapeau de l'Allemagne Tasci, SerdarSerdar Tasci &0000000000009853.0000009 853 24 avril 1987 (26 ans) Allemagne VfB Stuttgart
55 D Drapeau du Brésil Carlos, JoãoJoão Carlos &0000000000011792.00000011 792 1er janvier 1982 (32 ans)
Anji Makhatchkala
77 D Drapeau de la Russie Gatagov, SoslanSoslan Gatagov &0000000000007868.0000007 868 29 septembre 1992 (21 ans)
MFK Lokomotiv
5 M Drapeau de l’Argentine Costa, TinoTino Costa &0000000000010688.00000010 688 9 janvier 1985 (29 ans) Argentine Valence CF
6 M Drapeau du Brésil Carioca, RafaelRafael Carioca &0000000000009067.0000009 067 18 juin 1989 (24 ans)
Grêmio
7 M Drapeau de la Russie Kombarov, KirillKirill Kombarov &0000000000009945.0000009 945 22 janvier 1987 (27 ans)
Dynamo Moscou
8 M Drapeau de la Russie Glushakov, DenisDenis Glushakov &0000000000009940.0000009 940 27 janvier 1987 (27 ans) Russie MFK Lokomotiv
11 M Drapeau de l'Arménie Özbiliz, ArazAraz Özbiliz &0000000000008589.0000008 589 9 octobre 1990 (23 ans) Arménie Kuban Krasnodar
15 M Drapeau du Brésil Rômulo, Rômulo &0000000000008609.0000008 609 19 septembre 1990 (23 ans) Brésil Vasco da Gama
19 M Drapeau de l'Espagne Manuel Jurado, JoséJosé Manuel Jurado &0000000000010152.00000010 152 29 juin 1986 (27 ans)
Schalke 04
20 M Drapeau de l'Allemagne Ebert, PatrickPatrick Ebert &0000000000009891.0000009 891 17 mars 1987 (27 ans)
Real Valladolid
23 M Drapeau de la Russie Kombarov, DmitriDmitri Kombarov Capitaine &0000000000009945.0000009 945 22 janvier 1987 (27 ans) Russie Dynamo Moscou
9 A Drapeau : Paraguay Barrios, LucasLucas Barrios &0000000000010745.00000010 745 13 novembre 1984 (29 ans) Paraguay Guangzhou Evergrande
10 A Drapeau de l'Arménie Movsisyan, YuraYura Movsisyan &0000000000009753.0000009 753 2 août 1987 (26 ans) Arménie FK Krasnodar
14 A Drapeau de la Russie Yakovlev, PavelPavel Yakovlev &0000000000008409.0000008 409 7 avril 1991 (23 ans)
Formé au club
22 A Drapeau de la Russie Kozlov, AleksandrAleksandr Kozlov &0000000000007697.0000007 697 19 mars 1993 (21 ans)
Formé au club
41 A Drapeau de la Russie Obukhov, VladimirVladimir Obukhov &0000000000008102.0000008 102 8 février 1992 (22 ans)
Formé au club
Entraîneur(s)
  • Drapeau : Russie Dimitri Gunko



Légende

Consultez la documentation du modèle

Adversaires européens[modifier | modifier le code]

Joueurs prêtés[modifier | modifier le code]

Joueurs légendaires[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (fr) Classement des clubs les plus populaires en Russie sur www.soccers.fr
  3. (fr) « Leonid Fedun », sur www.forbes.com,‎ 03.11.09 (consulté le 14 août 2010)
  4. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  5. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externes[modifier | modifier le code]