Didier Ollé-Nicolle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicolle.
Didier Ollé-Nicolle
Ollenicolle.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Bénin
Biographie
Nom Didier Ollé-Nicolle
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 2 septembre 1961 (52 ans)
Lieu Belley (Ain)
Poste défenseur, puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1968-1977 Drapeau : France Auray
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1979-1984 Drapeau : France SCO Angers - (-)
1984-1991 Drapeau : France SO Chambéry Foot - (-)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1991-2000 Drapeau : France US Raon
2000-2003 Drapeau : France Valenciennes
2003-2005 Drapeau : France Nîmes Olympique
2005-2006 Drapeau : France LB Châteauroux
2006-2009 Drapeau : France Clermont Foot
2009-2010 Drapeau : France OGC Nice
2010-2011 Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax
2011-2011 Drapeau : Chypre Apollon Limassol
2011-2012 Drapeau : Algérie USM Alger 6v 1n 5d
2012-2013 Drapeau : France FC Rouen
2014- Drapeau : Bénin Bénin 3v 0n 0d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Didier Ollé-Nicolle est un ancien footballeur français, devenu entraîneur. Il est né le 2 septembre 1961 à Belley (Ain). Il est actuellement sélectionneur de l'équipe du Bénin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir débuté à Auray, où il est international scolaire, il a évolué comme défenseur à Angers (D2 puis D3) et Chambéry (D4). Il termine sa carrière comme entraîneur-joueur à Raon-l'Étape.

Il a conduit Raon-l'Étape de la Promotion d'Honneur au National de 1991 à 2000 (avec notamment une belle 8e place en 1998-99), avant de diriger de 2000 à 2003 Valenciennes. Après la relégation en CFA en 2001, il fait remonter le club en National l'année suivante. Pendant son passage dans le club du Hainaut, il se fait surnommer "DON".

Il rejoint ensuite le Nîmes Olympique en National, et atteint les demi-finales de la Coupe de France 2005 après avoir éliminé quatre formations de Ligue 1. Il n'arrive cependant pas à jouer l'accession en Ligue 2.

Cette épopée lui ouvre les portes de La Berrichonne de Châteauroux, son premier club professionnel. Après un bon début de saison, il est remercié en mars 2006 après une très mauvaise série de son équipe liée à des problèmes internes. À partir de juillet 2006, il entraîne le Clermont Foot qu'il fait remonter en Ligue 2, avec un titre de champion de France de National 2007 (records de points, victoires, buts marqués, invincibilité (27 matchs)). En raison de ce titre et de l'excellent parcours effectué en Ligue 2 à la trêve hivernale (troisième place), Didier Ollé-Nicolle est récompensé par le magazine France Football, devenant le lauréat du meilleur entraîneur de Ligue 2 2007. En mai 2008, il est nommé aux Trophées UNFP, pour le titre de meilleur entraîneur de Ligue 2 de la saison 2007/2008.

Il est recruté par l'OGC Nice pour remplacer Frédéric Antonetti à partir de la saison 2009-2010[1]. Le 9 mars 2010 alors que l'équipe est 17e du championnat, il est démis de ses fonctions[2] et remplacé par Éric Roy.

Le 2 septembre 2010, il est recruté par le club suisse de Neuchâtel Xamax afin de succéder à Jean-Michel Aeby démis de ses fonctions une semaine auparavant[3].

Le 24 mai 2012, il s'engage officiellement pour 3 ans au FC Rouen (National) et aura pour objectif une montée en Ligue 2. À la fin de la saison 2012-2013, il réussit à emmener sportivement le club en Ligue 2. Ce dernier se voit refuser l'accession après une sanction de la D.N.C.G (trois points en moins) : le FCR finira finalement à la cinquième place du championnat de National. Quelques semaines plus tard, e club rouennais se voit dans l'obligation de déposer le bilan après une rétrogradation administrative en DH, le 8 août 2013. Didier Ollé-Nicolle quitte le club, mais proposera des séances d'entraînements pour accompagner les joueurs et les aider à trouver un club.

Son fils, Romain Ollé-Nicolle, est également footballeur.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]