Rapidolangue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rapidolangue est un ensemble de règles pour la transcription des langues du Gabon et une méthode d’apprentissage de plusieurs langues gabonaises. Elle est proposée et utilisée par la fondation Raponda Walker depuis 1995[1]. Les manuels Rapidolangue sont écrits par le frère Jacques Hubert. Certaines lettres sont soulignées (ou diacritées avec le trait souscrit avec Unicode).

Graphèmes[modifier | modifier le code]

Voyelles
a e ë i o u
Consonnes
b d dy dj f g gh h j k l m n nd ng ny p r s t v w z

Les semi-voyelles sont transcrites avec le <w> et le <y>.

La nasalisation est notée comme en français, avec la voyelle suivie d’un <n>.

Les tons peuvent être notés lorsque leur notation peut éviter la confusion.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ndinga-Koumba-Binza, 200

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chaudenson, Robert. 2006. The strictly prerequisite of language development dans Idiata, 2006.
  • Hubert, J. 1996. Rapidolangue, niveau 1 volume 1. Libreville : Éditions Raponda-Walker.
  • Hubert, J. 1998a. Rapidolangue, niveau 1 volume 2. Libreville : Éditions Raponda-Walker.
  • Hubert, J. 1998b. Rapidolangue, niveau 2 volume A. Libreville : Éditions Raponda-Walker.
  • Hubert, J. 1998c. Rapidolangue, niveau 2 volume B. Libreville : Éditions Raponda-Walker.
  • Idiata, Daniel Franck. 2006. The challenge of using African languages at school. Cape Town : Centre for Advanced Studies of African Society (CASAS). (ISBN 1919932461).
  • Ndinga-Koumba-Binza, Hugues Steve. 2005. Politique Linguistique et Éducation au Gabon : Un état des lieux. Journal of Education 4(1): 65-78. (copie sur langues-gabonaises.refer.ga)