Festival du cinéma américain de Deauville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Festival du cinéma américain de Deauville
Date de création 1975
Créateur Lionel Chouchan et André Halimi
Prix principal Grand prix
Édition courante Festival du cinéma américain de Deauville 2014
Durée 10 jours
Lieu Centre international
Deauville, Drapeau de la France France
Site web www.festival-deauville.com

Le Festival du cinéma américain de Deauville est un festival de cinéma créé en 1975 et consacré au cinéma américain.

Fondé par Lionel Chouchan et André Halimi, avec l'aide financière du groupe Lucien Barrière et de la ville de Deauville alors dirigée par Michel d'Ornano, il n'est à l'origine pas compétitif. Il le devient à partir de 1995 et se tient chaque année au Centre international de Deauville en Normandie pendant dix jours au mois de septembre.

Historique[modifier | modifier le code]

Sharon Stone (1991).

Non-compétitif à son origine, le festival ne l'est plus aujourd'hui : depuis 1995, il met en concurrence une sélection de longs métrages et depuis 1998, une sélection de courts métrages. En vérité, le festival s'était initié à la compétition dès 1987, mais de manière non officielle, en créant les Coups de cœur LTC. Auparavant, il servait essentiellement de rampe de lancement en France aux grosses productions américaines. Sans avoir abandonné cette fonction, il valorise désormais, à travers ses récompenses, le cinéma indépendant américain.

Le Festival de Deauville accueille les plus grandes stars du cinéma américain, notamment Robert De Niro (1987, 1988, 1995), Clint Eastwood (1980, 1992, 1995, 2000), George Clooney (1998, 2007), Harrison Ford (1977, 1981, 1982, 1997, 2000, 2002, 2003, 2009), Tom Cruise (1993), Sharon Stone (1991), Al Pacino (1999), Michael Douglas (1990, 1998, 2007, 2013), Julia Roberts (1990), John Travolta (1978, 1991, 2013), Nicole Kidman (2004)… Ses Hommages, créés en 1977, lui ont permis de recevoir avec faste quelques gloires hollywoodiennes, comme Liz Taylor (1985), Bette Davis (1987), Kirk Douglas (1978, 1999), Robert Mitchum (1989), Gregory Peck (1977), Burt Lancaster (1979).

Prix décernés[modifier | modifier le code]

Jury[modifier | modifier le code]

Les Hommages[modifier | modifier le code]

Les « Hommages » sont créés en 1977 pour honorer des figures remarquables du cinéma américain. La cérémonie a lieu la plupart du temps en présence des intéressés, venus spécialement des États-Unis.

Plusieurs Hommages ont été rendus à titre posthume : George Stevens (1984), Jerome Kern (1985), Rita Hayworth (1987), George Gershwin (1998), James Dean (2001), Stanley Kubrick (2001), John Frankenheimer (2002), Marlon Brando (1994, 2004), Ida Lupino (2007), Mitchell Leisen (2008), Robert Aldrich (2009), Blake Edwards (2011) et Danny Kaye (2013).

Il y a eu aussi plusieurs Hommages à des institutions : American Film Institute (1985), les 20 ans du Studio Action (1987), les 60 ans des Oscars (1988), Ucla Film et Television Archive (1989), American Playhouse (1990), les 75 ans d'Universal (1990), HBO Films (2003), les 25 ans du Sundance Institute (2006),

... ou thématiques : Hollywood 44 (1994), New York au cinéma (1995), le jazz au cinéma (1996), Broadway (2000), les 60 ans du débarquement (2004), la boxe au cinéma (2005), les films du président des États-Unis (2006).

Francis Ford Coppola, qui avait reçu un Hommage en 2004, est « invité d'honneur » en 2011, inaugurant cette nouvelle section.

Signalons enfin, qu'à cinq occasions une « carte blanche » a été délivrée à des personnalités pour présenter une sélection personnelle de films du patrimoine américain : Clint Eastwood en 1995, William Friedkin en 1997, Jean-Charles de Castelbajac en 2011, Agnès B. en 2012 et le groupe Justice en 2013.

En 1992, Jessica Tandy partage son Hommage avec Hume Cronyn. Les frères Winstein, les producteurs Bob Weinstein et Harvey Weinstein ont également partagé le leur en 1998, ainsi que les réalisateurs David Zucker, Jim Abrahams et Jerry Zucker en 2009.

La personnalité la plus âgée à avoir reçu un hommage est Jean Negulesco : il avait 86 ans en 1986. Matt Dillon est la plus jeune : il avait 38 ans en 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roland Godefroy (préf. Kirk Douglas, photogr. Jean-Yves Desfoux), Deauville, 25 ans de cinéma américain, Deauville, CID,‎ 2000, 183 p. (ISBN 2951557205, lien OCLC?)
    L'histoire du festival détaillée année par année (1975-1999).
  • Programmes officiels du festival de 1975 à 2013.
  • Dossiers de presse Le Public Système Cinéma 1999, 2003, 2004, 2008 à 2013.
  • Roland Sadaune, Deauville entre les planches, Ravet-Anceau,‎ 2011, 240 p. (ISBN 978-2-35973-204-7) (Roman policier)
  • Deauville, 40 ans de cinéma américain, éd. Michel Lafon, 2014

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]