Blake Edwards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Edwards.

Blake Edwards

Nom de naissance William Blake Crump
Naissance 26 juillet 1922
Tulsa, Oklahoma
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Décès 15 décembre 2010 (à 88 ans)
Santa Monica, Californie
Profession acteur, producteur, réalisateur, scénariste
Films notables Diamants sur canapé
Le Jour du vin et des roses
La Panthère rose
La Grande Course autour du monde
La Party
S.O.B.
Victor Victoria

Blake Edwards, de son vrai nom William Blake Crump, est un acteur, producteur, réalisateur et scénariste américain, né le 26 juillet 1922 à Tulsa (Oklahoma) et mort le 15 décembre 2010 à Santa Monica (Californie)[1],[2].

Il est surtout connu comme réalisateur de Diamants sur canapé, La Party, Victor Victoria et de la série des Panthère rose mettant en vedette Peter Sellers : La Panthère rose, Le Retour de la panthère rose, Quand la panthère rose s'emmêle

En 2004, il a reçu un Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Son grand-père, J. Gordon Edwards, était réalisateur de films muets, et son beau-père, Jack McEdwards, est devenu producteur après le déménagement de la famille à Los Angeles en 1925. Après le collège et le lycée à Los Angeles, il commence à travailler en tant qu'acteur durant la Seconde Guerre mondiale. Il sert par la suite dans les gardes-côtes, période durant laquelle il se blesse sévèrement le dos.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après quelques second rôles au début des années 1940, Blake Edwards fait ses armes à la télévision : création du Mickey Rooney Show avec la complicité de Richard Quine, mais aussi des séries Mr Lucky et Peter Gunn Détective (1958). Après avoir écrit les scénarios de The Atomic Kid (1954) et My Sister Eileen (1955), il réalise son premier long métrage, Bring Your Smile Along (1955).

Sorti en 1959, Opération jupons (Operation Petticoat) avec Tony Curtis et Cary Grant est son premier film à grand budget et fait de lui un réalisateur remarqué.

C'est en 1961 avec Diamants sur canapé (Breakfast at Tiffany's), adapté du roman de Truman Capote, que Blake Edwards est reconnu par les critiques. S'ensuit une période faste, entre collaborations avec Peter Sellers (The Party, la série des Panthère Rose), comédies scabreuses (Ten, S.O.B., Un sacré bordel) mais aussi western (Deux hommes dans l'Ouest) ou encore thriller (Allô, brigade spéciale).

Les relations de Blake Edwards avec Hollywood furent émaillées de conflits parfois violents. Dans quelques-uns de ses films les plus célèbres (The Party, S.O.B., Ten ou Sunset), le cinéaste dépeindra la « Mecque du cinéma » avec ironie, voire amertume, dressant un portrait peu flatteur où dépravation et cynisme font bon ménage.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Blake Edwards a été marié avec l'actrice Patricia Walker de 1953 à 1967, avant d'épouser le 12 novembre 1969 l'actrice Julie Andrews rencontré sur le tournage de Darling Lili.

Dans le documentaire I Remember Me (2000), Blake Edwards parle de son combat contre le syndrome de fatigue chronique.

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]