Charlotte Le Bon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Bon.
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le mannequin Yasmin Le Bon.

Charlotte Le Bon

Description de cette image, également commentée ci-après

Charlotte Le Bon en 2012 à une avant-première de Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté.

Naissance 4 septembre 1986 (27 ans)[1]
Montréal (Drapeau du Canada Canada)
Nationalité Canadienne
Profession Actrice, mannequin, animatrice de télévision

Charlotte Le Bon est une mannequin, illustratrice, animatrice de télévision et une comédienne canadienne née le 4 septembre 1986[2] à Montréal (Québec, Canada).

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Richard Le Bon[1] et de l'actrice canadienne Brigitte Paquette. Sa mère travaille souvent pour la télévision canadienne francophone et son beau-père, Frank Schorpion, pour le cinéma anglophone[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mannequinat[modifier | modifier le code]

Elle partage sa vie entre le Canada et la France pour sa carrière[3]. Elle apparait dans les publicités Si Lolita (de Lolita Lempicka) et Carte Noire en 2009[4] ainsi que la publicité pour le shampoing Fructis de Garnier.

Animatrice de télévision[modifier | modifier le code]

Après huit années de mannequinat Charlotte accepte en 2010, à vingt-quatre ans, de devenir la nouvelle Miss Météo de la chaine française Canal+ (pour Le Grand Journal), en remplacement de Pauline Lefèvre[3] jusqu'en juin 2011. En janvier 2012, elle devient chroniqueuse du Petit Journal de Canal+, tous les mercredis.

Illustratrice[modifier | modifier le code]

Charlotte est également illustratrice[5]. Elle collabore notamment avec le site Spank-Magazine[6] pour lequel elle a réalisé bon nombre de dessins et d'habillages graphiques.

Actrice[modifier | modifier le code]

En 2010, elle tourne dans Impossible - court métrage (17 min 35 s) canadien de Vanya Rose aux côtés de Tyler Hynes & Michelle Giroux.

En 2011, elle tourne sous la direction de Laurent Tirard dans Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté, où elle incarne la promise de Guillaume Gallienne, en tant que fiancée de Jolitorax[7].

Lors de la saison 2011-2012 du Grand Journal de Canal+, elle joue dans le programme court L'Envers du Décor diffusé tous les vendredis, au côté d'Alex Lutz, Bruno Sanches et Raphaël Cioffi.

En 2011, elle tourne La Stratégie de la poussette, sorti le 2 janvier 2013 et réalisé par Clément Michel. Charlotte Le Bon y interprète le premier rôle, celui de Marie Deville, jeune puéricultrice désirant un enfant de la part de son compagnon et dessinateur Thomas Platz, joué par Raphaël Personnaz.

Elle tourne entre avril et juin 2012 L'Écume des jours, réalisé par Michel Gondry. Elle y interprète le rôle d'Isis.

Début 2014, elle joue le rôle de Victoire Doutreleau dans Yves Saint Laurent, muse du célèbre couturier aux cotés de Pierre Niney & Guillaume Gallienne.

Autres[modifier | modifier le code]

Elle a décroché le titre de « Révélation de l'année » lors de la cérémonie du Trophée des Femmes en Or 2011[8] et a été élue femme de l'année 2012 par le magazine GQ[9]. De plus, elle fait partie des pré-nominées au césar du meilleur espoir féminin 2014 pour son rôle dans La Marche[10].

Télévision[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) De mannequin à Miss Météo sur Cyberpresse.ca, consulté le 7 Juin 2013.
  2. (en) Charlotte Le Bon sur The Fashion Model Directory.
  3. a, b et c Interview dans tvmag.com
  4. Site charlottelebon.com
  5. LeBonLeBon Site officiel illustratrice
  6. spank-magazine.com
  7. Catherine Deneuve est la reine du nouvel Astérix sur Le Parisien, consulté le 5 janvier 2011.
  8. Charlotte le bon révélation de l'année : Trophée des Femmes 2011 sur Be.com, consulté le 12 janvier 2013.
  9. GQmagazine.fr : Palmares Hommes de l'année 2012 sur Gqmagazine.fr, consulté le 3 février 2013.
  10. Découvrez les révélations de l'année sur Allocine.fr, consulté le 28 avril 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]