Mélanie Thierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thierry.

Mélanie Thierry

Description de cette image, également commentée ci-après

Mélanie Thierry en 2011 à la 36e cérémonie des César.

Naissance (32 ans)
Saint-Germain-en-Laye (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Actrice
Films notables Quasimodo d'El Paris
La Princesse de Montpensier
Le Dernier pour la route

Mélanie Thierry, née le à Saint-Germain-en-Laye, a commencé sa carrière comme mannequin, pour rapidement devenir actrice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mélanie Thierry a tourné des spots publicitaires et participé à des téléfilms, dès l'âge de 13 ans, sous l'égide de l'agence Boutchou. En tant que mannequin, elle a ensuite été engagée par l'agence Karin et a posé pour Hermès, photographiée par Chico Bialas. Elle a aussi posé pour Paolo Roversi et Peter Lindbergh dans Vogue Italia, pour Jean-Baptiste Mondino dans The Face, pour Bruno Aveillan dans Double (couverture), pour la campagne Krizia dans Elle USA et pour la campagne Opium d'YSL[1].

Ancienne élève du cours de Jean-Laurent Cochet, elle a joué dans des séries télévisées, des films des pièces de théâtre ainsi que dans le clip de FFF Le pire et le meilleur[2]. Sa création du personnage schizophrène du Vieux Juif blonde, d'Amanda Sthers, en 2006, a reçu des commentaires positifs des critiques.

Le 27 février 2010, elle obtient le César du meilleur espoir féminin pour son rôle de Magali dans Le Dernier pour la route.

Mélanie Thierry en 2010 à la 35e cérémonie des César.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Depuis 2002, elle partage la vie du chanteur Raphaël. Elle apparaît dans certains de ses clips, dont celui de la chanson Caravane. Le couple a eu un enfant, Roman, né le . L'actrice a mis au monde son deuxième enfant, un petit garçon nommé Aliocha le .

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AFP, « Une publicité pour un parfum d'YSL interdite au Royaume-Uni », Culture, sur lepoint.fr, Le Point,‎ 2 février 2011 (consulté le 16 décembre 2012)
  2. http://www.youtube.com/watch?v=kXggNE1MfvY

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :