Virginie Ledoyen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Virginie Ledoyen

Description de cette image, également commentée ci-après

Virginie Ledoyen au Festival de Cannes, en mai 2013.

Nom de naissance Virginie Fernandez
Surnom Virginie Ledoyen
Naissance 15 novembre 1976 (37 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables Les Exploits d'un jeune Don Juan
Les Marmottes
L'Eau froide
La Fille seule
Jeanne et le Garçon formidable
La Plage
Huit Femmes
Un baiser s'il vous plaît
Les Adieux à la reine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doyen.

Virginie Ledoyen est une actrice française, née Virginie Fernández le 15 novembre 1976 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Paris d'une famille d'origine espagnole dont le père s'appelle Fernández[1], elle passe son enfance à La Queue-en-Brie où ses parents ont un pavillon Allée de la Fontaine[1]. Son père et sa mère tiennent un stand sur les marchés ; elle les accompagne parfois dans leur métier de démonstrateurs et admire leur technique de vente à la manière de la commedia dell'arte[2]. Elle a un frère Michael né en 1980. Dès ses premiers films et à la demande de son père, elle prend comme pseudonyme le nom de jeune fille de sa grand-mère paternelle, comme hommage au fait que celle-ci était actrice amateur[1]. Alors qu'elle a dix ans, ses parents divorcent[2].

Carrière de comédienne[modifier | modifier le code]

En 1979, elle débute sa carrière d'actrice (à l'âge de 3 ans) en participant à des publicités, entre autres pour Bledina, Buitoni ou Air Inter. En 1986, elle apparaît dans le clip Sauvez l'Amour de Daniel Balavoine, et la même année elle intègre l'école des enfants du spectacle (Rognoni) à Paris[1]. En 1987, elle tourne son premier film au cinéma, à l'âge de 10 ans, avec le film franco-italien Les Exploits d'un jeune Don Juan de Gianfranco Mingozzi. En 1988 elle joue dans le clip de François Feldman Je te retrouverai. Puis elle enchaîne une carrière d'actrice de cinéma. En 1991, à l'âge de 14 ans, elle est choisie par Philomène Esposito pour jouer le rôle principal du film Mima, qui lui vaut les éloges des critiques pour son talent et son charisme d'actrice. Quelques mois plus tard, elle joue avec Marcello Mastroianni et Michel Piccoli dans Le Voleur d'enfants de Christian de Chalonge.

En 1993, elle est nommée pour le César du cinéma du meilleur jeune espoir féminin pour sa prestation dans Les Marmottes de Élie Chouraqui. Sa rencontre avec Olivier Assayas, avec qui elle tourne deux films, est déterminante dans sa carrière. L'Eau froide la confirme dans sa vocation d'actrice. En 1999, elle devient ambassadrice et égérie de la marque de cosmétiques L'Oréal.

Jeune femme en robe blanche, longs cheveux brun, yeux sombres en amande, qui sourit en se mordant la lèvre, l'air rieur
Virginie Ledoyen au festival de Cannes 2000.

En 2000, elle tourne dans La Plage de Danny Boyle, sur les îles Phi Phi en Thaïlande aux côtés de Leonardo DiCaprio et de Guillaume Canet. On la voit la même année dans l'adaptation télévisée des Misérables de Josée Dayan, où elle incarne Cosette, aux côtés de Gérard Depardieu. En 2002, elle fait partie de la distribution de Huit Femmes de François Ozon, dans lequel elle chante Toi mon amour, mon ami, de Marie Laforêt. Deux ans plus tard, elle joue dans un film d'épouvante français, Saint Ange, réalisé par Pascal Laugier.

En 2007, elle joue avec Arié Elmaleh dans la pièce de théâtre de Fabrice Roger-Lacan Irrésistible, mise en scène par Isabelle Nanty. En 2009, elle joue, en compagnie de Simon Abkarian et de Jean-Pierre Darroussin, dans la fresque historique L'Armée du crime de Robert Guédiguian, film sur la résistance du groupe Manouchian contre l'occupant allemand et le gouvernement de Vichy. En 2010, elle devient égérie de la marque IKKS aux côtés de Vincent Pérez[3] et elle joue dans Tout ce qui brille, le succès public et critique de Géraldine Nakache et Hervé Mimran.

En 2011, on la retrouve dans la série XIII : La Série sur Canal+, où elle incarne une tueuse à gages impitoyable.

En 2012, elle tourne pour le cinéma, en particulier dans Les Adieux à la reine, où elle joue le rôle de la duchesse de Polignac.

Plus tard en 2012, elle prête sa voix au personnage de Chloé Lynch dans le jeu Call of Duty: Black Ops 2.

En 2013 elle est membre du jury des longs-métrages lors du 70e Festival de Venise.

Elle est officier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Filmographie[modifier | modifier le code]

plan taille d'une jeune femme brune, regard sombre plongé droit dans l'objectif, un œil caché par une mèche de cheveux
Virginie Ledoyen en 2010 au défilé de la collection printemps-été de Chanel.

Télévision[modifier | modifier le code]

Chanson[modifier | modifier le code]

  • 2006 : elle interprète avec le chanteur Louis un duo très sensuel de la chanson des années 30 Opium (chanson) [4].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Engagements politiques[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la primaire présidentielle socialiste de 2011, Virginie Ledoyen a déclaré à la presse son intention de voter pour Martine Aubry pour le premier tour de scrutin[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2001, le 29 septembre, elle met au monde une fille prénommée Lila, qu'elle a eu avec Louis Soubrier, rencontré en 1995 sur le tournage de La Fille seule[6].

Elle est divorcée de Iain Rogers, avec qui elle fut mariée de 2006 à septembre 2007.

Elle a été aussi la compagne du chanteur Benjamin Biolay ainsi que celle du cinéaste Pascal Laugier.

Depuis 2007, elle est en couple avec l'acteur Arié Elmaleh. Leur fils, Isaac, est né en juillet 2010[7].

Au mois de janvier 2014, elle annonce sa troisième grossesse. Elle a donné naissance à une fille, Amalia, le 23 avril 2014.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Magazine Psychologies de décembre 2007, page 24
  2. a et b Magazine Psychologies de décembre 2007, page 22
  3. [1]
  4. Opium, fumée de rêve
  5. Virginie Ledoyen votera Martine Aubry, 7 octobre 2011
  6. « Bio de Virginie Ledoyen » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Closer
  7. Virginie Ledoyen et Arié Elmaleh : deuxième sortie officielle en quatre ans !, Purepeople.com, 10 avril 2011