Fernando Trueba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Fernando Trueba

Description de l'image Fernando Trueba (Guadalajara).jpg.
Nom de naissance Fernando Rodríguez Trueba
Naissance 18 janvier 1955 (60 ans)
Madrid
Drapeau de l'Espagne Espagne
Profession Réalisateur
Films notables Belle Époque
Site internet www.fernandotrueba.com

Fernando Trueba, né le 18 janvier 1955 à Madrid (Espagne), est un réalisateur, producteur et scénariste espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Madrid, Fernando Trueba est le frère du scénariste et producteur David Trueba.

De 1974 à 1979, il est critique de cinéma pour le quotidien espagnol El pais, ainsi que pour l'hebdomadaire Guia del ocio. En 1980, il crée le magazine de cinéma Casablanca. Durant les années 1870, il réalise 6 court-métrages[1].

En 1982, il se fait connaître du grand public avec son premier film, justement nommé Ópera prima, primé au festival international du film de Chicago[1]. La même année, il fonde la maison de production Opera films[2]. C'est avec Le Rêve du singe fou qu'il acquiert la renommée, confirmée par Belle Époque puis La Fille de tes rêves avec Penélope Cruz.

Il est l'auteur d'un Diccionario de cine (1997) et a édité un Dictionnaire du latin jazz en 1998[1].

En 2000, il crée la société de production de musique Lola records avec lequel il produit les bandes originales de ses films, dont Calle 54, qui donnera naissance en 2002 à un nouveau studio d'enregistrement, Calle 54 records'[1]'.

Filmographie[modifier | modifier le code]

en tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

en tant que scénariste[modifier | modifier le code]

en tant que producteur[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Biographie de Fernando TRUEBA », sur Africultures.com
  2. a et b « El artista y la modelo (L'artiste et son modèle) », sur Cinespagnol.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]